Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Immigration Choisie : Kidnapping d'enfants Africains
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Actualités Diaspora
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Katana
Bon posteur


Inscrit le: 23 Déc 2005
Messages: 669

MessagePosté le: Ven 26 Oct 2007 23:52    Sujet du message: Immigration Choisie : Kidnapping d'enfants Africains Répondre en citant

Vous avez certainement entendu parler de cette affaire incroyable de 9 français arrêtés au TChad pour Kidnapping de 103 enfants Tchadiens et Soudanais (il se pourrait qu'ils soient tous Tchadiens).

Voici une série d'articles traitant de cette affaire

Les mensonges et contradictions des représentants de l'État français (Rama, tu es bonne pour une audition devant une commission spéciale...) donnent à penser que cette histoire risque d'aller loin et de remonter haut, voire très haut, si les journalistes font leur boulot.

« Tout était en règle avec l'accord du gouvernement français, qui était au courant de l'opération depuis avril », a dit à Paris sur BFM TV Agathe Deregnancourt, du Collectif des familles pour les orphelins du Darfour.

«Il ne s'agissait pas ni d'achat ni d'adoption Shocked. (Les enfants) devaient avoir en toute légalité une carte de réfugié politique pour avoir le droit d'asile en France et des familles étaient bénévoles pour accueillir les enfants chez elles.»

En effet, comment croire que cette association ait réussi, en territoire étranger, dans une zone controlée par.... L'armée française, à disposer d'un aérodrome protégé par... L'armée française et envisager d'atterrir en territoire français avec 103 enfants en bas âge sans l'autorisation de... l'état français...?

D'autre part, l'identité et le rôle de deux personnes sur les 9 interpelées ne sont toujours pas connus (6 membres de l'association, 1 journaliste qui doit en avoir des choses à dire... et...deux inconnus...).

ça sent le "KidnappingGate".
_________________
"Nous avons accepté l'inacceptable"
JP Bemba
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Sam 27 Oct 2007 10:57    Sujet du message: Répondre en citant

Shocked ça sent mauvais tout cela. Les autorités françaises était au courant depuis juillet 2007. Si ils étaient au courant; pourquoi n'ont-ils pas tout en oeuvre pour bloquer l'opération? Qui sera le bouc- émissaire de ce triste évènement car l'enfant africain est une fois de plus considéré comme une vulgaire marchandise. Toujours du silence de Nicolas Sarkozy et tout cela sous fond de guerre, intérêt géostratégique et en plus avec le nom de Cecilia qui revient. J'espère qu'on utilise pa s cette affaire en utilisant l'Afrique pour des querelles de personnes interne au clan Sarkozy et a ceux qui essaient de le destabiliser..... C'est pas fini et il y a des têtes qui vont tomber.


Citation:
Le porte-parole de l'Elysée David Martinon a catégoriquement démenti que l'Elysée ou Cécilia Sarkozy ait apporté un quelconque soutien à l'association accusée d'avoir enlevé une centaine d'enfants de l'est du Tchad et du Darfour (ouest du Soudan).

"Je démens formellement l'information selon laquelle l'association l'Arche de Zoé pouvait se targuer du soutien de l'Elysée ou de Cécilia Sarkozy, c'est totalement faux", a déclaré M. Martinon en réponse à une question lors de son point de presse hebdomadaire.



Des personnes ayant participé au transport au Tchad de ces enfants qui devaient être adoptés en France, citées vendredi dans Le Figaro, ont affirmé que l'association l'Arche de Zoé s'était prévalue auprès d'eux du soutien de la présidence française.

"Bien sûr, nous étions au courant puisque (la secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et aux Droits de l'Homme) Rama Yade avait été approchée il y a maintenant trois mois par cette association et qu'elle avait bloqué toute initiative de leur part", a précisé David Martinon. "Ca oui, en effet, je confirme", a-t-il insisté.
"Madame Yade avait immédiatement alerté les autres autorités sur le fait que cette association était douteuse (...) C'est le ministère des Affaires étrangères qui a alerté les autorités judiciaires dès le mois de juillet", a-t-il poursuivi, rappelant que la justice française avait ouvert une enquête sur les conditions de cette opération.
"Le Tchad comme le Soudan, dont ces enfants sont probablement originaires en majorité, sont des Etats souverains qui n'autorisent pas l'adoption internationale", a ajouté le porte-parole, "il est donc aujourd'hui impossible pour une famille française d'adopter un enfant tchadien ou un enfant soudanais".La police tchadienne a arrêté jeudi dans l'est du Tchad neuf Français, qu'elle accuse d'avoir "enlevé" une centaine d'enfants originaires de ce pays et du Darfour pour les faire "accueillir" en France moyennant finances.

L'Arche de Zoé affirme pour sa part avoir monté cette opération, baptisée Children Rescue, afin de "sauver de la mort" des orphelins affectés par la guerre civile dans la province soudanaise.


Katana parle de Kidnapinggate!!! ce n'est pas fini...; C'est de L'Euro kidnapinggate car voilà ce qu'on apprend aussi:

Sept Espagnols arrêtés au Tchad dans l'affaire "Arche de Zoé"


Citation:
MADRID (Reuters) - Sept ressortissants espagnols ont été arrêtés au Tchad dans la tentative d'évacuation d'une centaine d'enfants par l'ONG française l'Arche de Zoé, annonce le ministère espagnol des Affaires étrangères.
Ces trois hommes et quatre femmes seraient employés de la compagnie charter espagnole Girjet, auprès de laquelle l'association avait affrété l'avion qui devait conduire les enfants jusqu'à l'aéroport français de Vatry, dans la Marne.


Le consul d'Espagne au Cameroun, diplomate espagnol le plus proche du Tchad, est attendu sur place.
Neuf Français ont été arrêtés jeudi sur l'aéroport d'Abéché, près de la frontière avec le Soudan, pour avoir tenté d'amener à des familles d'accueil en Europe une centaine d'enfants africains.

Eric Breteau, le président de l'ONG Arche de Zoé à l'origine de l'opération, figure parmi eux.

Le groupe s'apprêtait à quitter le Tchad par avion en compagnie des enfants, dont l'ONG affirme qu'il s'agit d'orphelins du Darfour.


ACCTG: AFRICAN CHILD TRAFFIC GATE!!!!!!! NOTHING MORE!!!! Mad
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2007 20:26    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Arche de Zoé: Paris en opération déminage
Le président tchadien Idriss Deby et des membres français de l'Arche de Zoé. (Reuters)
La France tente de limiter les répercussions diplomatiques de l'affaire des «enfants de l'Arche de Zoé». L'avocat de l'association dénonce la «dimension politique» du dossier,

Depuis jeudi, la France tente de limiter l'impact de «l'affaire de l'Arche de Zoé» sur le terrain diplomatique, N-Djamena jouant un rôle clef pour Paris dans le conflit du Darfour. L'exécutif, embarrassé par les zones d'ombres de l'affaires, multiplie donc les déclarations pour condamner l'opération.


Dimanche soir, Nicolas Sarkozy appelait son homologue tchadien Idriss Deby, soutenu par la France depuis sa prise de pouvoir par les armes en 1990, pour condamner une affaire «illégale et inacceptable». Lundi matin, la secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme Rama Yade a réaffirmé, au micro d'Europe 1, que l'Etat français n'était «absolument pas en cause». «L'action humanitaire nécessite un minimum de sérieux et de retenue. Il ne faut pas se lancer dans des opérations comme ça, même avec les meilleures intentions du monde.»

Nadine Morano, porte-parole de l'UMP, a ajouté sa voix au chapitre condamnant à son tour lundi une opération «illégale, dramatique et honteuse». Selon elle, Rama Yade «avait pris la mesure de la chose, et avec le quai d'Orsay a pris tous les contacts nécessaires pour stopper cette opération».

L'Arche de Zoé assure de son côté que Paris ne lui a jamais clairement interdit de mener son opération de «sauvetage humanitaire». Son avocat Me Gilbert Collard, a évoqué lors d'une conférence de presse une «dimension politique» de l'affaire, dans laquelle le gouvernement français aurait «une marge de manœuvre très étroite» et serait «comme ligoté».

Dix-sept Européens sont en garde à vue depuis jeudi au Tchad dans le cadre de l'enquête, et devraient être inculpés: neuf Français -- des membres de l'association et trois journalistes -- les sept Espagnols de l'équipage de l'avion qui devait transporter les enfants en France, et un pilote belge. Rama Yade a assuré aux familles lundi que Paris fournirait malgré tout une «protection consulaire maximale» à ses ressortissants.

Citation:
L'accord et le soutien du président Deby -réticent à une présence de forces internationales sur son sol- sont cruciaux pour la réussite de l'opération Eufor Tchad-RCA, qui prévoit le déploiement d'une force de l'UE à dominante française au Tchad et en Centrafrique à partir de novembre. Paris dispose déjà de plus d'un millier de soldats au Tchad dans le cadre de son dispositif mis en place en 1986 pour contrer une menace libyenne, et d'une importante logistique.


Que veut dire le dernier paragraphe? Utilisation des 9 ressortissants européens pour négocier le rejet d'une force multinationale sur le sol tchadien? En plus le voisin lybien doit bientôt faire une visite chez le locataire de l'Elysée? Après les infirmières bulgares, les "humanitaires" européens? A qui profite le crime?
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
khoufou
Grioonaute


Inscrit le: 10 Juil 2006
Messages: 60

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2007 21:41    Sujet du message: Répondre en citant

regardez cette vidéo il y a de quoi se poser des questions.
action humanitaire ou traite négrière moderne?

http://www.dailymotion.com/relevance/search/arche+de+zoe/video/x3bdob_arche-de-zoe-troublant
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ici_ailleurs
Grioonaute


Inscrit le: 19 Aoû 2005
Messages: 46
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2007 21:53    Sujet du message: Répondre en citant

savez-vous si des associations noires en france ont réagit ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2007 22:32    Sujet du message: Répondre en citant

khoufou a écrit:
regardez cette vidéo il y a de quoi se poser des questions.
action humanitaire ou traite négrière moderne?

http://www.dailymotion.com/relevance/search/arche+de+zoe/video/x3bdob_arche-de-zoe-troublant


Le secretariat aux affaires etrangères n'était pas au courant Shocked Rolling Eyes Exclamation

Le porte parole de l'Elysée avait dit qu'ils avaient averti la justice sur ce problème. Mr Martinon AKA The new IMBECILE Laughing (j'attends sa marionette dans les Guignols) Twisted Evil n'a pas prévenu Mme Yade Shocked Rolling Eyes Idea
L'avion utilisée normalement doit être sous l'autorité de la defense avec la coopération des A.E.!!!! Kouchner et Morin pas au courant!!! Shocked Je vous dis cela suinte la magouille humanitaire sous couvert d'enjeux politiques géostratégiques pour le Tchad et la France!!!! Sarko avec toutes ses boulettes et sa bande d'incompétents va faire des heureux et bientôt réduire l'image de la France à sa taille Twisted Evil Vous remarquez que les anti Sarkozy ou pro Villepin sont discrets. Ne vous étonnez pas d'un remaniement pour la fin de l'année ou au courant de janvier 2008. Des incapables dangereux, irresponsables et incompétents. Mauvais cocktail, très mauvais cocktails. Dans toute cette affaire des enfants noirs sont victimes de l'irresponsabilité de leurs aînés!!!! Sad Poor Africa once again!!!

_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
metis68
Grioonaute


Inscrit le: 15 Mar 2007
Messages: 81

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2007 23:11    Sujet du message: Répondre en citant

Le Gouvernement Francais n ont pas envie de se brouiller avec le gouvernement de Idris Debis et prend naturellement partis pour ses positions, pourquoi ? voici les raisons:

-interet Geostrategique en rapport avec le Soudan (Petrole...)

-Mise en place d un veritable contingent Militaire au Tchad

On est vraiment dans une Hypocrisie Totale !!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maryjane
Super Posteur


Inscrit le: 25 Mai 2005
Messages: 3244
Localisation: Derrière toi

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 11:45    Sujet du message: Répondre en citant

Tchad, « Arche de Zoé » : la diplomatie française cafouille

La France avait tout d’abord condamné très sévèrement cette opération « Arche de Zoé ». Le président Sarkozy avait appelé lui-même dimanche soir son homologue tchadien Idriss Deby pour condamner une affaire qu’il qualifiait d’illégale et d’inacceptable. De même, Bruno Foucher, ambassadeur de France au Tchad, avait dénoncé la culpabilité des auteurs de cette affaire, en violation de la présomption d'innocence. Et puis, dans un deuxième temps, le Quai d'Orsay (le ministère des Affaires étrangères à Paris) a insisté sur la protection des détenus, puisqu’hier un juge tchadien a inculpé 16 Européens (9 Français, 7 Espagnols) et 2 Tchadiens. Ca cafouille. La diplomatie française est manifestement sur la défensive, soucieuse de limiter avant tout les éventuelles répercussions de cette affaire sur les relations avec N’Djamena, et certains enjeux géopolitiques.

Les 6 membres de l' « Arche de Zoé » et les 3 journalistes sont inculpés d'enlèvement de mineurs et d'escroquerie, et les 7 Espagnols, membres de l'équipage de l'avion qui devait amener les enfants en France, sont inculpés de complicité, tout comme les 2 Tchadiens. Le juge d'instruction tchadien a scrupuleusement suivi les réquisitoires du procureur, qui avait lui-même scrupuleusement suivi les déclarations du président tchadien Idriss Deby. Les inculpés risquent des peines de travaux forcés prévus au Code pénal tchadien en cas d'enlèvement d'enfants. Les autorités tchadiennes ne font donc pas de différence entre les membres de l'ONG et les 3 journalistes qui les accompagnaient. Le Président de « Reporters Sans Frontières », Robert Ménart, se dit scandalisé et se prépare déjà à aller sur place.

Le pilote belge, Jacques Wilmart, soupçonné d’avoir transporté des enfants vers la ville d’Abéché, n’a pas été inculpé mais reste incarcéré à N’Djamena, où seront transférés ce mardi les 16 inculpés, et sera fixé sur son sort ce jeudi.

Du point de vue diplomatique, en France, on a eu l'impression au début que les autorités françaises s'alignaient sur les déclarations des autorités tchadiennes comme pour les amadouer, puisqu’il existe dans la région d’autres enjeux géopolitiques : c'est la France qui avait obtenu d'Idriss Deby qu'il accepte la Force européenne de l'ONU qui va se déployer en décembre pour sécuriser les camps de réfugiés du Darfour (région du Soudan, frontalière du Tchad).

Et puis, dans un deuxième temps, le Quai d'Orsay (ministère français des Affaires étrangères) a insisté sur la protection des détenus. Il y a manifestement un gros cafouillage. La diplomatie française est désormais sur la défensive. Le Tchad fait monter les enchères et la presse française, ce matin, met en cause la responsabilité du gouvernement français qui connaissait les préparatifs de l' « Arche de Zoé », mais a laissé faire puisque l’ONG a même bénéficié de l'aide de l'armée française sur place.

Et cet échec se fait malgré la présence de Bernard Kouchner, ancien « humanitaire » lui-même, à la tête du Quai d'Orsay, qui connaît donc bien le domaine. Sans compter, au sein du même ministère, la déclaration de la secrétaire d'Etat française aux droits de l'Homme, Rama Yade, qui a insisté sur le fait que cette affaire ne menaçait pas le déploiement d'une force de l'UE à dominante française au Tchad et en Centrafrique. « La question a été posée à Idriss Deby dimanche soir par le président Sarkozy », dit Rama Yade avant d’affirmer « on savait très bien que cette affaire-là n'a aucun rapport avec le déploiement de la force multidimensionnelle. Il n'y a aucune conséquence possible et le président Deby nous en a assurés ».

Rama Yade a également réaffirmé que l'Etat français n'était « absolument pas en cause » dans l'affaire de l' « Arche de Zoé », mais il semble que du côté tchadien, on soupçonne la France d'avoir « joué un double jeu en laissant faire l'opération pour se dégager ensuite de toute responsabilité ».

Ces voltes-faces et contradictions interpellent la presse française, qui se pose des questions sur la capacité réelle d'intervention de la diplomatie et de l'armée française. Et certains journaux se demandent aussi si c'est bien le rôle du président Sarkozy et de son gouvernement d'accabler comme ils l'ont fait des ressortissants français, emprisonnés à l'étranger.

Parallèlement à cette valse diplomatique, l'Unicef et la Croix Rouge au Tchad tentent toujours d'identifier les 103 enfants que l'association « Arche de Zoé » a essayé d'envoyer en France.
_________________
Les Toiles de Maryjane

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 13:40    Sujet du message: Répondre en citant

Paris embarrassé met L'Arche de Zoé au pilori Rolling Eyes Idea

Citation:
Les neuf Français de l'association ont été inculpés cette nuit "d'enlèvement de mineurs" et "d'escroquerie". La France craint que cette affaire ne compromette le prochain déploiement dans l'est du Tchad de la force européenne dont elle a pris l'initiative.


Les 16 Européens arrêtés au Tchad alors qu'ils tentaient de ramener des enfants en France ont été inculpés, dans la nuit de lundi à mardi, par la justice tchadienne. Les neuf Français ont été inculpés "d'enlèvement de mineurs en vue de compromettre leur état civil" et d'"escroquerie". Les sept Espagnols, membres de l'équipage de l'avion qui devait les ramener en France, font eux face à des charges de "complicité". Quant à deux Tchadiens qui accompagnaient le groupe, ils ont aussi été inculpés de "complicité d'enlèvement de mineurs".


PARIS redoute les conséquences de l'affaire des « orphelins du Darfour » sur le déploiement de la force européenne (Eufor) prévu en novembre dans les zones frontalières du Tchad, aux confins du Soudan. Lors d'une conversation téléphonique, dimanche soir, le président tchadien, Idriss Déby, a « assuré » à Nicolas Sarkozy que l'arrivée de cette force d'environ 3 000 hommes (dont 1 500 Français) n'était pas remise en cause. Mais confrontée à un scandale aux effets incalculables, la diplomatie française multiplie les efforts pour apaiser les tensions avec son sourcilleux allié tchadien. Elle souhaite prioritairement ne pas hypothéquer la mise sur pied de la force militaire européenne, laborieusement montée à son initiative, pour participer aux tentatives internationales de règlement du sanglant conflit du Darfour.


C'est ce souci qui a incité Nicolas Sarkozy à donner de la voix, dimanche soir, pour condamner l'exfiltration avortée depuis Abéché de cent trois « orphelins du Darfour » par l'association L'Arche de Zoé et par Children Rescue, son faux nez sur le terrain. Un point d'orgue aux graves accusations qui, depuis jeudi, pleuvent sur cette curieuse association. Cette dernière a aujourd'hui le sentiment d'avoir été « lâchée » en rase campagne, au nom d'un certain réalisme politique.


Dès le 25 mai, le Quai d'Orsay, alerté par les inquiétudes de familles d'adoptants et d'un parlementaire, avait émis une mise en garde à l'intention de L'Arche de Zoé. D'autres suivront. L'association, qui affirme que Paris ne lui a jamais clairement interdit de mener son opération, est aujourd'hui clouée au pilori. Même si la secrétaire d'État aux Droits de l'homme, Rama Yade, assure que « la France étant bonne mère (...) jamais nous ne les lâcherons », l'aide du Quai d'Orsay aux six membres détenus à Abéché se cantonne pour l'heure à la protection consulaire.


Signe que Paris veut se montrer ferme, le parquet envisage d'élargir les poursuites déjà engagées à l'encontre de l'association, selon des qualifications qui pourraient valoir aux accusés des peines alourdies à dix ans de prison et 750 000 eur d'amende. Au Tchad, l'ambassadeur de France, Bruno Foucher, a déclaré que les dix-sept Européens interpellés et en passe hier d'être inculpés devraient être jugés dans le pays. Soupçonnés d'« enlèvement » et de « trafic » d'enfants, ils étaient hier auditionnés un par un avant la fin de leur garde à vue.


Côté français, on met en avant l'étroite coopération avec N'Djamena. Après les accusations au vitriol proférées par Idriss Déby, qui évoquait dimanche des « réseaux pédophiles », Paris a dit « comprendre » la fureur du président tchadien. Cette saillie, complaisamment répercutée, n'a pourtant guère fait illusion quant à ses visées, aux yeux de diplomates français plutôt outrés. Ceux-ci attendaient hier un signal positif des autorités tchadiennes, sous la forme notamment de la remise en liberté des trois journalistes appréhendés avec les membres de l'association.


Tardivement mis au courant de l'opération par Paris, le gouvernement tchadien ne décolère pas et cherche à savoir si, malgré ses dénégations, l'État français n'y aurait pas glissé sa main, avant de se dégager de toute responsabilité. Une suspicion étayée par la présence militaire du dispositif Épervier excluant qu'une opération, humanitaire ou autre, ait pu se monter sans que les Français soient au courant.


Une poignée d'« illuminés »


Les renseignements militaires et la DGSE suivaient de toute évidence les préparatifs des membres de Children Rescue. Qu'ils aient pu être abusés par une poignée d'« illuminés », comme les a qualifiés hier Rama Yade, et que leurs rapports n'aient pas été pris en considération pour interrompre plus tôt l'opération figure parmi les nombreuses questions encore sans réponse. « Chacun a fait ce qu'il avait à faire. Il n'y a pas encore de police des ONG, que je sache », s'insurge une source proche du dossier.

Le président Deby voit surtout dans cette affaire un prétexte pour exploiter à bon compte les sentiments antifrançais de son opinion et conforter ses positions. Même son opposition lui emboîte le pas. Le président tchadien, qui n'a accepté que de mauvaise grâce le déploiement de l'Eufor, tient un prétexte pour donner de la voix vis-à-vis de Paris et, éventuellement, obtenir des contreparties.

La mise en place de l'Eufor sera également conditionnée par l'accueil des réfugiés et des déplacés qu'elle est censée protéger. Or la calamiteuse opération de L'Arche de Zoé a suscité une forte réprobation dans les camps et, plus généralement, dans la population. En soufflant sur les braises, le président tchadien contredit à dessein ses « assurances » quant au déploiement de l'Eufor


Euh c'est qui qui commande dans ce pays Question Ah Intérêt quand tu nous tiens!!!!
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katana
Bon posteur


Inscrit le: 23 Déc 2005
Messages: 669

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 14:18    Sujet du message: Répondre en citant

Well, well, well...

« Les 103 enfants que l'association L'Arche de Zoé a tenté de ramener en France depuis Abéché, au Tchad, sont en majorité "tchadiens avec des parents tchadiens" et non des orphelins du Darfour (Soudan), a déclaré, mardi 30 octobre, un conseiller du chef de la diplomatie française Bernard Kouchner. (AFP) »

Les journalistes qui ont participé à cette « aventure humanitaire » vont en avoir des choses à raconter...

Je n'en reviens pas. Et nous n'en sommes qu'au début...
_________________
"Nous avons accepté l'inacceptable"
JP Bemba
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 19:48    Sujet du message: Répondre en citant

Ah là là...pauvre gamins dans tout çà...pauvres mômes "vendus" par leurs parents à des p'tits blancs illuminés qui n'ont pas du donner assez aux autorités Tchadiennes pour que leur plan réussise...

Que de gâchis..que d'hypocrisie à tous les étages....de tous les côtés...

B-A-L-T-R-I-N-G-U-I-S-M-E à tous les étages...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adina
Grioonaute régulier


Inscrit le: 22 Nov 2004
Messages: 341

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 20:30    Sujet du message: Répondre en citant

Benny Da B' a écrit:
Ah là là...pauvre gamins dans tout çà...pauvres mômes "vendus" par leurs parents à des p'tits blancs illuminés


Benny, des témoignages des enfants ont été diffusés à la tv/"zapping" de vendredi (ok, je sais) et apparemment certains d'entre eux ont été bel et bien kidnappés. Une petite fille disait que "2blcs et 1 noir" sont descendus d'une voiture, lui ont proposé des bonbons et des biscuits en disant qu'après avoir fait un tour en voiture ils la ramèneraient chez ses parents. Donc ne parle pas comme si ces 103 enfants ont été "vendus", même si ça peut être le cas pour certains.
_________________
Mu mpenda mu dangwanè kanga...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 20:47    Sujet du message: Répondre en citant

Mais ils sont DEJA "vendus" ...sacrifier sur l'autel du juteux deal que va pouvoir faire Deby avec le Méchante francafrique, duquel pourtant il doit tout...il a pris l'exemple de son "potzo" Khadafi et de ses infirmières bulgares....et tu peux etre sur qu'il va se servir des mômes pour négocier de nouveaux avantages...Que ce soit dans le pétrole ou ailleurs...

Depuis quand Deby est un humaniste ??
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adina
Grioonaute régulier


Inscrit le: 22 Nov 2004
Messages: 341

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 21:00    Sujet du message: Répondre en citant

Benny Da B' a écrit:
Mais ils sont DEJA "vendus" ...sacrifier sur l'autel du juteux deal que va pouvoir faire Deby avec le Méchante francafrique, duquel pourtant il doit tout...il a pris l'exemple de son "potzo" Khadafi et de ses infirmières bulgares....et tu peux etre sur qu'il va se servir des mômes pour négocier de nouveaux avantages...Que ce soit dans le pétrole ou ailleurs...

Depuis quand Deby est un humaniste ??


Ok si tu l'entendais dans ce sens-là, je croyais que tu parlais des parents.
_________________
Mu mpenda mu dangwanè kanga...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 21:39    Sujet du message: Répondre en citant

Je vois une autre explication à ce tralala :

Des "humanitaristes" particulièrement déterminés arrivent à actionner les complicités locales au Tchad, afin d'enlever une centaine d'enfants comme on enlève des colis de bois d'ébène...

Sauf que cet afflux de petits Bamboulas en France sarkozyenne ne cadre pas vraiment avec la politique d'immigration et de l'identité nationale qui consiste au contraire à remplir des charters d'expulsés africains par tous les moyens ; y compris en chassant de vieilles négresses jusque dans leur salle de bain...

Cette initiative est d'autant plus inacceptable en Sarkoland qu'approchent les élections locales, dans un contexte de drague assidu aux électeurs négrophobes, notamment grâce à la sélection génétique des membres de familles elligibles au regroupement...

Bref, l'échec médiatiquement tonitruant d'une opération connue de longue date par les autorités françaises ne me semble pas seulement une aubeine pour Deby-de-Boisson. C'est aussi un piège politique franco-français qui se referme sur des souchiens n'ayant pas encore bien compris la philosophie sarkozyenne de l'immigration choisie, et des expulsions massives "anti-droitdelhommistes"...
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 22:04    Sujet du message: Répondre en citant

Et entre dans le jeu Mme Rama Yade l'Assemblée!!!

Citation:

"ARCHE de zoé"
Rama Yade avait été alertée dès l'été
NOUVELOBS.COM | 30.10.2007 | 17:00
Les responsables de l'association accusent la secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et les pouvoirs publics d'avoir laissé faire.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/afrique/20071030.

OBS2224/rama_yade_avait_ete_alertee_des_lete.html

Rama Yade (AP)
Rama Yade, la secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, a déclaré mardi 30 octobre devant le groupe UMP de l'Assemblée qu'elle avait été alertée dès l'été par des députés de la majorité des risques liés aux opérations de l'Arche de Zoé, selon des participants à cette réunion.
"Elle a évoqué le fait que d'emblée le gouvernement français n'était pas en appui de cette organisation et que des députés en juin-juillet l'avaient alertée, à partir de leurs circonscriptions, sur l'existence de cette situation qui leur paraissait illégale", a confirmé le vice-président du groupe UMP, Jean Leonetti.
Depuis le mois de juillet, "on a alerté, on a prévenu, on a mis en garde. On a mis dans la boucle les autres ministères, nos postes à l'étranger, tout le monde a été prévenu, les familles ont été mises en garde, nous avons saisi la justice. Que pouvions-nous faire de plus?", avait déclaré dimanche Rama Yade.

Pas d'interdiction du Quai d'Orsay, selon l'association

Mais les responsables de l'association l'Arche de Zoé, en cause dans l'évacuation de 103 enfants du Tchad et du Darfour, bloquée par la police tchadienne à Abéché (est du Tchad), concentrent leur attaques sur son action et celle des pouvoirs publics, accusés d'avoir laissé faire.
"La position de l'Arche de Zoé est très claire: il n'y a eu aucune interdiction émanant du Quai d'Orsay", le ministère des Affaires étrangères dont dépend le secrétariat d'Etat de Rama Yade, affirme l'avocat de l'association, Me Gilbert Collard.

Chahutée à l'Assemblée

Face aux députés, à l'Assemblée nationale, Rama Yade a par ailleurs expliqué que la France ne pouvait pas arrêter l'opération controversée de l'association l'Arche de Zoé, ni préventivement sur son territoire, ni au Tchad une fois lancée.
"Fallait-il mettre les responsables de l'Arche de Zoé préventivement en prison?", a demandé Rama Yade devant l'Assemblée nationale. "Fallait-il dissoudre l'association au mépris des règles sur la foi de ses intentions?", a-t-elle ajouté.
"Non, monsieur le député", a répondu Rama Yade au député socialiste des Alpes-de-Haute-Provence, Jean-Louis Bianco, qui l'interrogeait sur l'inaction apparente de la France. "La France est un Etat démocratique et c'est à son honneur", a-t-elle expliqué.
"Fallait-il envoyer nos militaires à l'aéroport (d'Abéché, à l'est) du Tchad pour arrêter cette opération?", a-t-elle poursuivi, avant d'ajouter:
Citation:
"l'Afrique de papa, c'est terminé :shock
: ". "Le Tchad est un Etat souverain et la France respecte sa souveraineté", a-t-elle dit, chahutée à gauche et applaudie à droite.
"Responsabilité individuelle"

Pour la secrétaire d'Etat, ce n'est pas la responsabilité des autorités françaises qui est en cause mais "la responsabilité individuelle".
"A partir du moment où un responsable associatif décide délibérément et de manière clandestine d'agir en dehors des règles, il faut qu'à un moment donné il assume la responsabilité de ses actes", a-t-elle plaidé.
Jean-Louis Bianco a vivement critiqué mardi l'attitude du gouvernement français, affirmant qu'il avait "du mal à comprendre, si cette opération est illégale - et il semble bien que ce soit le cas - pourquoi le gouvernement n'a rien fait pour l'empêcher".
Seize Européens inculpés à Abéché, dans l'est du Tchad, d'"enlèvement de mineurs", "escroquerie" ou "complicité" dans l'enquête sur la tentative controversée de transport de 103 enfants en France par l'Arche de Zoé, devaient être transférés mardi, probablement à N'Djamena.


OK là c'est de plus en plus grave: Le Tchad est un Etat souverain ...... Rolling Eyes Tant que l'Armée française sera là pour soutenir le régime de Déby:

Mme Yade si vous lisez: La France de Papa n'est pas encore fini. SO PLEASE CUT THE BULLSHIT!!!!!! Mad

Ce gouvernement va rentrer dans l'histoire pour être le plus cynique càd, ils vont faire leur crasse en Afrique et vont utiliser Mme Yade pour dire à leur opposant: Vous voyez vous pouvez rien dire car même leur soeur est de notre côté. Bravo Sarko; si Machiavel était vivant et que tu étais écrivain; il aurait lu tes livres!!!! Ton cynisme n'a pas d'égal!!!

_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 23:45    Sujet du message: Répondre en citant

Shocked Laughing Mad Crying or Very sad RAMA YADE CHEZ FOGIEL sur L'Arche de ZOE et sur la situation des familles: " Ce n'est pas des familles BLING BLING"

Voilà, je ne sais plus quoi penser de cette dame!!!!

PS: Pour ceux qui ne connaissent pas encore le terme bling bling:

Voilà les iniateurs: http://www.youtube.com/watch?v=WbLd5IRte54

(injected with poison)

Voilà la nouvelle génération des politiciens en France!!!!

Bon je vous laisse je rentre en Guinée pour les vacances; je vais voir comment se porte le pays!!!!!
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Mar 30 Oct 2007 23:57    Sujet du message: Répondre en citant

Katana a écrit:
Les mensonges et contradictions des représentants de l'État français (Rama, tu es bonne pour une audition devant une commission spéciale...) donnent à penser que cette histoire risque d'aller loin et de remonter haut, voire très haut,

... aussi haut que pour EADS ? CLEARSTREAM ? Les magouilles de casinos de Laporte ? Les détournements d'argent liquide de l'UIMM ? Les casseroles de Santini ?

Katana a écrit:
si les journalistes font leur boulot.

... comme tu dis : SI. Sauf qu'on est en France, donc compte là-dessus, bois de l'eau fraîche... Rolling Eyes Y'a des journalistes en France ? Confused No kidding ! Rolling Eyes

Katana a écrit:
En effet, comment croire que cette association ait réussi, en territoire étranger, dans une zone controlée par.... L'armée française, à disposer d'un aérodrome protégé par... L'armée française et envisager d'atterrir en territoire français avec 103 enfants en bas âge sans l'autorisation de... l'état français...?

On vit une époque formidable, on est bien des millions à avoir cru qu'une douzaine de barbus avait pu détourner 4 avions armés de cutters... Rolling Eyes Alors pourquoi pas avaler que des pôvres ch'tites n'enfants africains ont été sôvés par de gentils ***blancs*** civilisés et humanitarisés, et que le grand méchant dictateur Deby leur fait des misères... Rolling Eyes

Katana a écrit:
D'autre part, l'identité et le rôle de deux personnes sur les 9 interpelées ne sont toujours pas connus (6 membres de l'association, 1 journaliste qui doit en avoir des choses à dire... et...deux inconnus...).

Ca doit rapporter, le business de l'adoption internationale, voire du traffic d'organes, hein ! Evil or Very Mad Plus il y en a par l'odeur alléchés, plus le fromage est gros... Evil or Very Mad
Katana a écrit:
ça sent le "KidnappingGate".

ça sent surtout soit le pétard mouillé, soit le bakchish qu'est pas arrivé à l'endroit qu'il fallait... Rolling Eyes

WILDCAT a écrit:
J'espère qu'on utilise pa s cette affaire en utilisant l'Afrique pour des querelles de personnes interne au clan Sarkozy et a ceux qui essaient de le destabiliser.....

Mais NAN, penses-tu... c'est pas le genre de la maison, quand même ! On est en Fwansse, la patrie des DroAts de l'Homme (blanc) Rolling Eyes

WILDCAT a écrit:
C'est pas fini et il y a des têtes qui vont tomber.

EADS, CLEARSTREAM, Casinos Laporte, Santini, etc... Combien de têtes sont tombées, déjà ? Mad

WILDCAT a écrit:
Le secretariat aux affaires etrangères n'était pas au courant Shocked Rolling Eyes Exclamation

Le porte parole de l'Elysée avait dit qu'ils avaient averti la justice sur ce problème. Mr Martinon AKA The new IMBECILE Laughing (j'attends sa marionette dans les Guignols) Twisted Evil n'a pas prévenu Mme Yade Shocked Rolling Eyes Idea
L'avion utilisée normalement doit être sous l'autorité de la defense avec la coopération des A.E.!!!! [b]Kouchner et Morin pas au courant!!!
Shocked


Bah, c'est comme pour EADS : personne n'était au courant (... sauf du fait qu'il y avait de la thune à se faire, ça, ils étaient TOUS au courant... Rolling Eyes )

WILDCAT a écrit:
Sarko avec toutes ses boulettes et sa bande d'incompétents va faire des heureux et bientôt réduire l'image de la France à sa taille Twisted Evil Vous remarquez que les anti Sarkozy ou pro Villepin sont discrets. Ne vous étonnez pas d'un remaniement pour la fin de l'année ou au courant de janvier 2008. (...)

C'est ça, KEEP ON DREAMING, MAN... Rolling Eyes Arrow

PS : bonnes vacances au péyi, WILDCAT, profites-en pour te ressourcer, loin des magouilles gauloises puantes Wink
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katana
Bon posteur


Inscrit le: 23 Déc 2005
Messages: 669

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2007 02:37    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
Katana a écrit:
Les mensonges et contradictions des représentants de l'État français (Rama, tu es bonne pour une audition devant une commission spéciale...) donnent à penser que cette histoire risque d'aller loin et de remonter haut, voire très haut,

... aussi haut que pour EADS ? CLEARSTREAM ? Les magouilles de casinos de Laporte ? Les détournements d'argent liquide de l'UIMM ? Les casseroles de Santini ?


Disons que si cette histoire est telle que je l'imagine, les bureaux de Bush, Sarko, Kouchner, Debi et indirectement Hu Jintao et El Béchir sont assez haut, oui. Sur le toit du monde.

Cette affaire n'est pas franco-française, mais internationale au de là du Tchad ou du Soudan (bien que ce dernier soit la cible visée).

Si mes souvenirs sont bons, Sarko doit aller chez Bush la semaine prochaine (C-O-I-N-C-I-D-E-N-C-E) pour une visite OFFICIELLE les 6 et 7 novembre.

Sachant qu'il était au courant de tout depuis le début, il savait qu'en partant la semaine prochaine (avec une arrivée des enfants le WE dernier), il aurait un beau sujet de conversation avec grand frère George et de quoi faire des conférences de presse tonitruantes sur le Darfour (et son pétrole).

Je pense que ce « fiasco » avait pour objectif d'initier MEDIATIQUEMENT une future intervention franco-étasunienne au Darfour... (vous souvenez-vous des bébés jetés à terre par la garde présidentielle de Sadam ?)

En témoigne la présence de journalistes dont un « pigiste » de CAPA qui bosse avec Paris Match, journal intime du président Sarko...

Un groupe de « résistants-désobéissants » bien GAULOIS « sauvent » des enfants du « Soudan ». Projecteurs sur ces petits en France. Débat international et émotionnel sur le Soudan. Choix unilatéral des USA et de la France d'intervenir au Darfour, malgré l'arrivée programmée d'une force Européenne et Hop PETROLE. La Chine dehors et on repart comme en l'an ...toujours.

Il est manifeste que toute cette opération avait été préparée avec Sarko, Debi,Kouchner et certainement, avec l'aval d'un américain quelque part...

Il suffit de voir la vitesse à laquelle Rama et les autres se sont « détachés » sans aucune retenue, de « l'association » comme un enfant pris la main dans le pot de confiture avec sa petite soeur :« C'est pas moi, c'est ZOÉ ! ».

On comprend vite que Rama a reçu l'ordre de jeter « ZOE » par dessus bord sans ménagement...

Je me souviens des déclarations de l'une des responsables de « ZOE » au soir de leur arrestation : « Le président Debi A CHANGÉ D'AVIS ».

Maintenant que l'on sait que ces enfants viennent du Tchad et non du Soudan, cette phrase prend tout son sens...

Débi aurait « changé d'avis », mais par rapport à quoi ?

That's the question...
_________________
"Nous avons accepté l'inacceptable"
JP Bemba
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
youngsoldier
Bon posteur


Inscrit le: 07 Juil 2005
Messages: 595

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2007 04:24    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne comprends pas les affirmations de BENNY... sur cette affaire, non vraiment j'ai du mal à comprendre qu'une personne raisonne pour ne voir en cette affaire qu'une magouille du président DEBY pour obtenir je ne sais quel avantage...à croire vraiment que pour cette personne les Africains sont de vrais crevards-si vous permettez l'expression- qui sont toujours à l'affut de la moindre faute des occidentaux présents sur son sol.

Non franchement cette opération menée par l'association en question est une opération illégale, i-llé-ga-le, et pourquoi refuse-t'on d'abord de regarder cette ilégalité en face pour brandir la théorie du complot? l'opération est illégale, et elle est jugée comme telle par les autorités Tchadiennes compétentes, enfin, le Tchad est un Etat souverain qui a ses lois et ses règles aussi. En un certain sens on peut comprendre l'état très alerté des Tcahdiens sur cette affaire qui a ressemblé à un vrai kidnapping compte tenu des méthodes employées par cette association!

Si tout cela se passait en France, il n'y aurait aucun doute sur la culpabilité des personnes concernées, mais lorsque cela concerne des citoyens Frabçais à l'étranger, ils ne peuvent pas être coupables.

Evidemment nous savons tous que le régime de DEBY est un régime détestable que l'on aimerait voir disparaitre, les Africains (sérieux) ne cessent de dénoncer les agissements de ce régime, cela dit il y a clairement quelque chose d'indécent à entendre un responsable Français mettre en doute la légitimité de ce régime (évidement les Français ne dénoncent les agissements de ce régme que lorsque cela les arrange) quand on sait que la France est la première responsable après DEBY lui même de la continuité de ce régime.

Et pour finir, ne confondons rien, je souhaite bien sûr à ces personnes de s'en tirer sans trop de mal le plus sincèrement.
_________________
youngsoldier's back
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2007 10:28    Sujet du message: Répondre en citant

On s'est mal compris youngsoldier, je ne suis pas dans la théorie du complot et je n'ai pas dit que c'est Deby qui avait monté tout çà. J'ai dit que bien malignement il en profite et va en profiter, pour faire fonctionner à plein la machine francafricaine et les reseaux pour pouvoir obtenir des trucs et que sur le fond il n'en a rien à carrer des ces momes.

Depuis le temps qu'il est là, des enfants en détresse au tchad c'est pas çà qui manque va....

Je disais qu'à tous les niveaux on est dans l'apeuprisme de daube et dans le baltringuisme.

Et depuis hier soir j'en rajoute une de balttringue à ma liste, Miss Rama YADE qui fut affligeante devant les caméras et aussi devant l'assemblée nationale. Affligeante d'arrogance à la sarkozy...affligeant de déresponsabilisation....et aussi affligeante de démagogie avec sa petite phrase sur l'afrique à papa c'est fini.... MOUAHAHAHAHHA ! !Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adina
Grioonaute régulier


Inscrit le: 22 Nov 2004
Messages: 341

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2007 10:29    Sujet du message: Répondre en citant

youngsoldier a écrit:


Si tout cela se passait en France, il n'y aurait aucun doute sur la culpabilité des personnes concernées, mais lorsque cela concerne des citoyens Frabçais à l'étranger, ils ne peuvent pas être coupables.



Et pour finir, ne confondons rien, je souhaite bien sûr à ces personnes de s'en tirer sans trop de mal le plus sincèrement.


Et pourquoi tu leur souhaites de s'en tirer???? Surprised
_________________
Mu mpenda mu dangwanè kanga...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Concept
Grioonaute 1


Inscrit le: 30 Avr 2006
Messages: 124

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2007 13:28    Sujet du message: Répondre en citant

Katana a écrit:
Chabine a écrit:
Katana a écrit:
Les mensonges et contradictions des représentants de l'État français (Rama, tu es bonne pour une audition devant une commission spéciale...) donnent à penser que cette histoire risque d'aller loin et de remonter haut, voire très haut,

... aussi haut que pour EADS ? CLEARSTREAM ? Les magouilles de casinos de Laporte ? Les détournements d'argent liquide de l'UIMM ? Les casseroles de Santini ?


Disons que si cette histoire est telle que je l'imagine, les bureaux de Bush, Sarko, Kouchner, Debi et indirectement Hu Jintao et El Béchir sont assez haut, oui. Sur le toit du monde.

Cette affaire n'est pas franco-française, mais internationale au de là du Tchad ou du Soudan (bien que ce dernier soit la cible visée).

Si mes souvenirs sont bons, Sarko doit aller chez Bush la semaine prochaine (C-O-I-N-C-I-D-E-N-C-E) pour une visite OFFICIELLE les 6 et 7 novembre.

Sachant qu'il était au courant de tout depuis le début, il savait qu'en partant la semaine prochaine (avec une arrivée des enfants le WE dernier), il aurait un beau sujet de conversation avec grand frère George et de quoi faire des conférences de presse tonitruantes sur le Darfour (et son pétrole).

Je pense que ce « fiasco » avait pour objectif d'initier MEDIATIQUEMENT une future intervention franco-étasunienne au Darfour... (vous souvenez-vous des bébés jetés à terre par la garde présidentielle de Sadam ?)

En témoigne la présence de journalistes dont un « pigiste » de CAPA qui bosse avec Paris Match, journal intime du président Sarko...

Un groupe de « résistants-désobéissants » bien GAULOIS « sauvent » des enfants du « Soudan ». Projecteurs sur ces petits en France. Débat international et émotionnel sur le Soudan. Choix unilatéral des USA et de la France d'intervenir au Darfour, malgré l'arrivée programmée d'une force Européenne et Hop PETROLE. La Chine dehors et on repart comme en l'an ...toujours.

Il est manifeste que toute cette opération avait été préparée avec Sarko, Debi,Kouchner et certainement, avec l'aval d'un américain quelque part...

Il suffit de voir la vitesse à laquelle Rama et les autres se sont « détachés » sans aucune retenue, de « l'association » comme un enfant pris la main dans le pot de confiture avec sa petite soeur :« C'est pas moi, c'est ZOÉ ! ».

On comprend vite que Rama a reçu l'ordre de jeter « ZOE » par dessus bord sans ménagement...

Je me souviens des déclarations de l'une des responsables de « ZOE » au soir de leur arrestation : « Le président Debi A CHANGÉ D'AVIS ».

Maintenant que l'on sait que ces enfants viennent du Tchad et non du Soudan, cette phrase prend tout son sens...

Débi aurait « changé d'avis », mais par rapport à quoi ?

That's the question...


Bravo katana je salue ton analyse, cette affaire a une dimension planétaire en effet.

Avez-vous noté le silence de la BBC (la British blablateuse corporation) et pire encore celui de CNN (Conneries national network) ? Ils cherchent à passer sous silence ce truc immonde, sans compter france24 et ses tentatives de dénégations à l'image du gouvernement français.

Et bien cette affaire vient torpiller les plans mis en place par La France, la Grande Bretagne les Etats-Unis (et L'UE dans une moindre mesure)
dans leur guerre à peine voilée contre le SOUDAN, L'AFRIQUE LIBRE ET LA CHINE.

A TOUS CEUX QUI INSTRUMENTALISENT LE "PSEUDO GENOCIDE" SOUDANAIS DU DARFOUR, ceux qui financent et appuient les rebels,
ceux qui engagés dans tous les trafics imaginables, ceux de l'hégémonie imperialiste occidentale, de la pédophilie, de l'adoption criminelle, du négoce d'organes qui viennent dépecer les carcasses sans vie des victimes aux conflits et plonger dans l'horreur la vie d'innocents petits enfants africains.

La contrefaçon, médiatique, morale, humanitaire lorsqu'elle est découverte Messieurs Sarkozy, Bush, et Brown ne paie pas. J'espère que cette affaire aura les conséquences qu'elle mérite.
_________________

"Un jour j'ai entendu ces noirs prendre la parole, ils m'ont transmis leur vécu, j'ai compris leurs aspirations et j'ai cessé d'être l'ombre de moi même"

Qu'est ce qu'un camerounais sinon un africain, qu'est ce que le cameroun
sinon un ensemble de frontières inutiles. Vive l'intégration continentale, les USA "united state of Africa" et tous nos enfants, pères et mères des caraïbes.


Dernière édition par Concept le Jeu 01 Nov 2007 14:10; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maryjane
Super Posteur


Inscrit le: 25 Mai 2005
Messages: 3244
Localisation: Derrière toi

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2007 14:09    Sujet du message: Répondre en citant

Tchadiens et pas orphelins

Un rapport de l’Unicef accable l’Arche de Zoé
CHRISTOPHE AYAD
QUOTIDIEN : mercredi 31 octobre 2007

Ce sont des données encore confidentielles mais elles sont accablantes pour l’Arche de Zoé, si elles se vérifient. Selon l’enquête conjointe menée au Tchad par l’Unicef, le Haut-commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR) et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui ont la charge des 103 enfants que voulait rapatrier en France l’ONG, 85 % d’entre eux ne sont pas orphelins (75 % ont leurs deux parents, 10 % en ont un) et les trois quarts sont tchadiens et non soudanais du Darfour. La plupart des enfants appartiendraient à l’ethnie Masalit et les autres sont Zaghawa (comme le président Idriss Déby). Toutes deux vivent de part et d’autre de la frontière Tchad-Soudan.

«Lâchage». Les résultats de cette enquête, qui seront transmis au gouvernement tchadien, risquent d’aggraver encore un peu la situation des 16 Européens inculpés d’«enlèvement de mineurs» et d’«escroquerie» (passibles des travaux forcés) dans ce scandale, qui a pris les allures d’une affaire d’Etat en France. Le PS a ainsi interpellé, hier le gouvernement à l’Assemblée sur son incapacité à empêcher l’opération et ensuite sur son «lâchage» des Français inculpés au Tchad. Le député socialiste Jean-Louis Bianco les a même comparés aux infirmières bulgares, otages de Kadhafi pendant huit ans. Il en a profité pour prendre la défense d’un médecin parti au Tchad avec l’Arche de Zoé dans le but de ramener un «orphelin» en toute «bonne foi», le docteur Philippe Van Wynkelberg.

De Corse, Nicolas Sarkozy est intervenu pour le deuxième jour successif, en jouant l’apaisement: il a assuré «essayer de trouver des accords» pour que «personne ne perde la face». Le Premier ministre François Fillon a redit que la France serait «vigilante» quant au sort de ses ressortissants. Mais, pour l’instant, le président tchadien Idriss Déby maintient la pression et n’a même pas relâché les journalistes qui couvraient l’opération, un geste que Paris attendait pourtant comme signe d’apaisement.

«Des loupés». Par ailleurs, la polémique sur les responsabilités du fiasco s’est poursuivie entre les pouvoirs publics et les membres de l’Arche de Zoé et du Cofod, le collectif des familles candidates à l’accueil des enfants du Darfour. Le Quai d’Orsay a divulgué de nouveaux détails. Selon l’une de ses porte-parole, l’opération a pu être stoppée parce que Paris, alerté par des familles dont les chèques avaient été encaissés en France, a prévenu N’Djaména, l’avant-veille du transfert prévu, c’est-à-dire le 23 octobre. En fait, le convoi d’enfants, en route pour l’aéroport d’Abéché, a été arrêté jeudi parce qu’il circulait pendant le couvre-feu en vigueur dans l’est du Tchad. La porte-parole a assuré que le HCR et l’ambassade de France au Tchad avaient été prévenus.

Une autre source diplomatique explique que les alertes du Quai concernant l’Arche de Zoé «ont été transmises à l’ambassade de France à Khartoum, la capitale soudanaise, puisque c’est le Darfour qui était concerné.» Cette source concède que «dans la masse des informations traitées et échangées entre les différents services et postes, des loupés aient pu intervenir. Nous ne passons pas notre temps à contrôler les ONG. L’Arche de Zoé a été signalée à la police française, le Quai d’Orsay a fait son travail. Mais face à des gens déterminés à violer la légalité et dissimulateurs, il était difficile de parer à tout. Maintenant qu’ils ont échoué, ils viennent pleurer en disant que c’était pour la bonne cause. C’est facile.»

Les familles d’accueil restent solidaires d’Eric Breteau, président-fondateur de l’Arche de Zoé. Delphine Charles, une membre du Cofod, interrogée par l’AFP, se dit «écœurée par tant d’hypocrisie»: «S’ils [les diplomates] avaient voulu, ils auraient pu arrêter ce projet.» Elle attribue l’échec de l’opération au refus de l’ONG de payer un pot-de-vin au Tchad. La polémique, notamment entretenue par le secrétaire d’Etat à la Coopération, Jean-Marie Bockel, qui déclarait hier que «tout n’est pas forcément sur la place publique», n’est pas près de s’éteindre.
_________________
Les Toiles de Maryjane

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Farao
Grioonaute régulier


Inscrit le: 11 Fév 2005
Messages: 441
Localisation: Mêwigbédji

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2007 15:41    Sujet du message: Le marché, comme au bon vieux temps Répondre en citant

Je vois deux niveaux à cette affaire :

1) l’Arche de Zoë. Il faut être clair : on est en présence au mieux d’un traffic à l’adoption, au pire d’un bizness encore plus sordide (trafic d’organes, réseau pédophile ? Espérons que la vérité finira par sortir). La seule chose qui ne fait aucun doute, au niveau de cette ONG, c’est leur mauvaise foi absolue : leurs déclarations contradictoires (adoptions ou famille d’accueil ?), les faux pansements sur les enfants, les mensonges sur leur origine et leur état civil, les conditions troubles dans lesquels ils ont été rassemblés, et même l’échelle de l’opération… ça fait un peu beaucoup je trouve.

Il n’y a rien d’humanitaire dans cette farce. Disons les choses franchement : on est ici en présence d’une poignée d’européens qui font leur marché de petits nègres, comme au « bon vieux temps » de la traite.

2) La récupération politique. Egalement incontestable, encore qu’on va disserter longtemps sur ses motifs et ses visées. Personnellement je ne crois pas une seconde à la thèse qui voudrait que le gouvernement tchadien profite de l’occasion pour faire pression sur la France. C’est l’argumentaire de la gauche française qui elle-même récupère ce drame à des fins politiques intérieures. Je n’y crois pas parce que, depuis son accession au pouvoir Idris Deby est cul et chemise avec la France, à qui il doit la survie de son régime et sur les positions de laquelle il s’est toujours aligné sans état d’âme. Il n’a pas besoin de se lancer dans un jeu aussi risqué pour se faire entendre de Paris. Ses gesticulations dans cette affaire de l’Arche de Zoë doivent plutôt être comprises comme une opération de communication dirigée vers sa population, à qui il va essayer de faire croire qu’il se soucie de leurs interêts.

La théorie de Katana est également plausible. Je n’y aurais pas pensé de moi-même, mais l’ampleur de l’opération et la présence de ces journalistes militent pour qu’on se garde d’écarter trop hâtivement cette hypothèse.

Maintenant, quand j’entends youngsoldier souhaiter que ces soi-disants « humanitaires » s’en tirent sans trop de dommage, ça me fait froid dans le dos. Pareil pour la 1ère intervention de Benny da B (bien que lui s’en tire par une pirouette après la mise au point d’Adina). Ce n’est pas à nous, Africains, de trouver des excuses ou des circonstances atténuantes aux salopards qui profitent des drames de notre continent pour faire leur bizness.

J’espère pour ma part que les membres de cette « Arche de Zoé » seront jugés au Tchad et châtiés avec la sévérité qu’ils méritent. Mais connaissant le pouvoir tchadien et ses liens avec la France, je ne me fais aucune illusion.
_________________
Les Vrais savent. Préviens les autres...


Dernière édition par Farao le Mer 31 Oct 2007 23:41; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Farao
Grioonaute régulier


Inscrit le: 11 Fév 2005
Messages: 441
Localisation: Mêwigbédji

MessagePosté le: Mer 31 Oct 2007 23:32    Sujet du message: Post-Scriptum Répondre en citant

Plus j’y repense, plus cette intervention me pose problème :
Benny a écrit:
Ah là là...pauvre gamins dans tout çà...pauvres mômes "vendus" par leurs parents à des p'tits blancs illuminés qui n'ont pas du donner assez aux autorités Tchadiennes pour que leur plan réussise...

Que de gâchis..que d'hypocrisie à tous les étages....de tous les côtés...

À comparer avec les arguments des défenseurs de l’Arche de Zoé:
Christophe Ayad a écrit:
une membre du Cofod, interrogée par l’AFP, se dit «écœurée par tant d’hypocrisie» (…)Elle attribue l’échec de l’opération au refus de l’ONG de payer un pot-de-vin au Tchad.

À part la couche rajoutée sur les parents qui vendent leurs enfants – passage obligé des Africains toujours pressés de pointer des « responsabilités africaines » dans les malheurs qui frappent le Continent - , on est presque dans la paraphrase.

La thèse du « bakchish qu'est pas arrivé à l'endroit qu'il fallait » (©Chabine) me laisse dubitatif: voilà une pseudo association humanitaire qui enfreint à tour de bras toutes les règlementations relatives à l’adoption de 3 pays (France, Tchad et Soudan), qui affuble les enfants de faux pansements pour faire croire à l’évacuation sanitaire, qui ment sur leur origine et leur statut civil, et qui semble-t-il, aurait enlevé certains de ces enfants… Et brusquement, pris de scrupules, ils s’arrêteraient devant un pot de vin ? N***a please…

Pour ce qui est de la suite des évènements :

La petite phrase du théoricien de l’immigration choisie devrait nous mettre la puce à l’oreille : tout son problème c’est que « personne ne perde la face ». Pas que justice soit rendue; pas l’intérêt des enfants concernés; pas le dangereux précédent créé par une éventuelle relaxe ou une condamnation juste symbolique de ces trafiquants de chair humaine. Simplement que « personne » (= les gouvernements français et tchadien) ne perde la face…

Intéressant, n’est-ce pas?
_________________
Les Vrais savent. Préviens les autres...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Ven 02 Nov 2007 20:48    Sujet du message: Re: Post-Scriptum Répondre en citant

Farao a écrit:
Plus j’y repense, plus cette intervention me pose problème :
Benny a écrit:
Ah là là...pauvre gamins dans tout çà...pauvres mômes "vendus" par leurs parents à des p'tits blancs illuminés qui n'ont pas du donner assez aux autorités Tchadiennes pour que leur plan réussise...

Que de gâchis..que d'hypocrisie à tous les étages....de tous les côtés...

À comparer avec les arguments des défenseurs de l’Arche de Zoé:
Christophe Ayad a écrit:
une membre du Cofod, interrogée par l’AFP, se dit «écœurée par tant d’hypocrisie» (…)Elle attribue l’échec de l’opération au refus de l’ONG de payer un pot-de-vin au Tchad.

À part la couche rajoutée sur les parents qui vendent leurs enfants – passage obligé des Africains toujours pressés de pointer des « responsabilités africaines » dans les malheurs qui frappent le Continent - , on est presque dans la paraphrase.

La thèse du « bakchish qu'est pas arrivé à l'endroit qu'il fallait » (©Chabine) me laisse dubitatif: voilà une pseudo association humanitaire qui enfreint à tour de bras toutes les règlementations relatives à l’adoption de 3 pays (France, Tchad et Soudan), qui affuble les enfants de faux pansements pour faire croire à l’évacuation sanitaire, qui ment sur leur origine et leur statut civil, et qui semble-t-il, aurait enlevé certains de ces enfants… Et brusquement, pris de scrupules, ils s’arrêteraient devant un pot de vin ? N***a please…

Pardon, Farao, je me suis mal exprimée Embarassed Embarassed Embarassed

Quand j'évoquais l'HYPOthèse (et pas la thèse, je n'ai pas cette prétention) du « bakchish qu'est pas arrivé à l'endroit qu'il fallait », loin de mon esprit l'idée de considérer que le destinataire du bakchish en question se situait au Tchad... en fait, je pensais plutôt au bakchish destiné... aux relais français de l'affaire. C'est évident pour moi mais seulement dans mon esprit, d'où la méprise.

Pour le reste, merci pour ton éclairage, et Katana aussi Confused
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Ven 02 Nov 2007 20:53    Sujet du message: Répondre en citant

L’affaire Arche de Zoé : une partie de poker menteur ?
Les déclarations contradictoires épaississent le brouillard

Si de nouvelles informations tombent chaque jour sur l’affaire de l’Arche de Zoé, ce scandale reste toujours aussi confus. En cause, les déclarations divergentes de l’association française, de la France et du Tchad concernant le contexte dans lequel l’Arche de Zoé a tenté de faire partir 103 « orphelins » du Darfour vers l’Hexagone.


vendredi 2 novembre 2007, par Habibou Bangré

Un mensonge peut en cacher un autre. C’est un peu le sentiment qui ressort une semaine après que neuf Français ont été arrêtés à Abéché, dans l’Est du Tchad, pour tentative d’enlèvement de 103 enfants qu’ils présentaient comme des « orphelins » originaires de la province soudanaise en guerre du Darfour. Ce vendredi, le quotidien français Le Parisien a publié un ordre de mission de l’association, qui opérait au Tchad sous le nom de Children Rescue. Le document précise qu’il était question de créer au Tchad « pour une durée minimum de deux ans » un « Children Center », composé d’« un centre d’hébergement d’urgence pour les enfants isolés » et d’« un poste médical avancé ».

Un autre ordre de mission - paraphé comme le précédent par Eric Breteau, le responsable de l’Arche de Zoé - précise que l’objectif de l’association est de « créer à l’Est du Tchad des structures d’accueil pour les enfants réfugiés ou déplacés en situation de grande vulnérabilité ». Rien à voir avec ce qu’Eric Breteau a par ailleurs clamé, à savoir que son objectif était de « sauver de la mort », en les envoyant en France, des enfants qu’on lui a présentés comme étant des « orphelins » du Darfour. « Le but, c’était de leur obtenir le droit d’asile. L’équipe sur place a donc récupéré des documents attestant que les enfants sont darfouris et orphelins. Sans ces papiers, ils auraient été renvoyés dès leur arrivée en France », a pour sa part souligné le porte-parole de l’Arche de Zoé.

Plainte pour escroquerie

Seulement, le Haut-Commissariat aux réfugiés, l’Unicef et le Comité international de la Croix Rouge ont annoncé jeudi que 91 des 108 enfants vivent dans des villages situés prêts de la frontière avec le Soudan et qu’ils ont au moins un parent proche ou éloigné. Ce qui encourage Me Gilbert Collard, avocat des neuf Français, à ne pas exclure la thèse selon laquelle des chefs de villages auraient trompé ses clients sur le « recrutement » des petits. Une autre version veut, en revanche, que l’association soit partie sur le terrain avec des interprètes pour convaincre leurs proches de laisser partir les enfants - apparemment sans leur dire qu’ils les emmèneraient en France.

Reste que plusieurs foyers français qui se sont portés volontaires pour accueillir des enfants qu’ils pensaient en danger se sentent floués. Dans une interview publiée ce vendredi par le quotidien L’Indépendant, une famille des Pyrénées-Orientales (Sud) qui a payé 2 400 euros indique avoir porté plainte pour escroquerie contre l’association, accusée de l’avoir avertie au dernier moment qu’elle n’avait pas été sélectionnée pour s’occuper d’enfants. Une famille de Loire-Atlantique reproche par ailleurs à l’Arche de Zoé, selon une vidéo de Télé Libre, d’avoir « joué sur les sentiments » et de ne pas lui avoir « pas dit toute la vérité ».

Des ombres au tableau

Autre zone d’ombre : le rôle des autorités tchadiennes dans le dossier. « Sur le papier, leur intention de départ était très noble, a déclaré au Parisien le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement. Nous leur avons donc immédiatement donné toutes les autorisations. (…) Nous ne pouvions pas imaginer un seul instant qu’une organisation humanitaire puisse organiser le rapt d’enfant. » Le président Idriss Deby Itno semblait aussi tomber des nues lorsque, le 25 octobre dernier, il a fustigé les membres de l’Arche de Zoé qui venaient d’être arrêtés.

Cependant, semble-t-il, ce n’était pas la première fois qu’Idriss Deby Itno et Eric Breteau se parlaient. Le responsable associatif aurait rencontré secrètement le chef de l’Etat en septembre dernier, d’après une source du gouvernement tchadien interrogée par La Tribune de Genève. Ce proche du pouvoir conclut ainsi que c’est le palais présidentiel qui a donné l’autorisation d’atterrissage au Boeing 747 qui devait conduire les enfants en France. « L’avion n’aurait pas pu décoller puis atterrir sans un plan de vol directement approuvé par le président » car Abéché est une zone en guerre, a-t-il précisé.

Transférés à Ndjamena

Quant à la France, qui a vivement critiqué la démarche de l’Arche de Zoé, son ambassadeur au Tchad, Bruno Foucher, a déclaré que « les autorités françaises n’étaient pas au courant de cette opération ponctuelle sur laquelle nous n’avions aucune information ». Faux a rétorqué l’association, assurant que non seulement Paris savait, mais qu’elle ne lui a jamais expressément interdit d’agir. Ce que la France a plus tard reconnu. Le porte-parole de l’Elysée, David Martinon, a même souligné ce vendredi que le Tchad aussi était au courant : « Les autorités françaises ont tout de suite alerté les autorités tchadiennes sur le fait que cette organisation avait des projets qui nous semblaient surprenants, puisqu’en France, ils parlaient d’adoption sans avoir l’agrément et ils parlaient d’adoption en direction de pays qui interdisent l’adoption ».

La France s’implique fortement dans le volet juridique de l’affaire. Bruno Foucher avait assuré dès l’arrestation de l’association que « les membres de Children Rescue qui ont participé à l’ensemble de cette manipulation illégale répondront de leurs actes au Tchad ». Finalement l’Hexagone a retourné sa veste, peut-être à cause des images montrant ses ressortissants installés au Tchad dans des conditions spartiates.

Les journalistes et les hôtesses bientôt libres ?

Le président français Nicolas Sarkozy, qui avait qualifié la tentative de l’association de d’ « illégale et d’inacceptable », s’est ainsi entretenu mercredi avec son homologue tchadien. Il a obtenu un assouplissement d’Idriss Déby Itno. « Je souhaite pour ma part que la justice tchadienne fasse très rapidement la lumière et que les journalistes (dont deux français, ndlr), y compris les hôtesses (de l’avion espagnol affrété, ndlr) soient libérés. (…) Mais je n’ai pas à forcer la main à la justice tchadienne. Il y a une procédure », a-t-il déclaré.

Qu’adviendra-t-il des autres personnes impliquées dans ce scandale, qui a poussé des Tchadienne à manifester mercredi matin ? Les neuf Français, sept Espagnols et deux Tchadiens (un sous-préfet et un chef de quartier) - inculpés d’enlèvement, escroquerie ou complicité et risquent 5 à 20 ans de travaux forcés - devraient être transférés vendredi à Ndjamena, qui a hérité du dossier dont s’occupait la juridiction d’Abéché. Ils y retrouveront et le pilote belge qui, depuis la frontière tchado-soudanaise, aurait acheminé une partie des enfants à Abéché. Selon Me Gilbert Collard, la secrétaire d’Etat française Rama Yade a assuré vendredi aux familles des ressortissants français qu’ils « bénéficieront maintenant de la protection et du soutien du gouvernement français ».
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Ven 02 Nov 2007 21:15    Sujet du message: Répondre en citant

En tout cas, une chose continue de m'intriguer dans cette sale affaire, c'est l'empressement SANS PRECEDENT (de mémoire de Bamboula...) avec lequel un gouvernement français a lâché très médiatiquement des citoyens du Pays-des-Droits-de-L'homme ayant commis quelques "irrégularités" en Bamboulie...

La France est quand même le pays qui a immortalisé Jacques Foccart, du haut de son monceau de centaines de milliers de cadavres nègres, massacrés lors d'une lutte féroce contre l'indépendance effective du Cameroun...

La France est égalmement le pays qui a si timidement condamné Bob Denard, AVEC SURSIS, alors que ce criminel récidiviste a fait assassiné d'innombrables Africains à l'occasion d'opérations para-militaires barbouzardes. Un criminel de la trempe des Barbie, Touvier et consorts ; mais qui a eu la bonne idée de ne sévir que sur des Bamboula...

Voici pourquoi je suis estomaqué par la réaction tellement inhabituelle des autorités françaises. Et surtout ne me parlez pas de "Rupture" s'agissant de la françafrique...

Quant à Deby-de-Boisson, qui se fiche du sort de ses compatriotes plus que de sa première pinte, je n'arrive pas à croire qu'il a subitement recouvré une once de lucidité...

J'observe surtout que son attitude est tout à fait à l'unisson de celle de ses parrains métropolitains, ceux-là mêmes qui portent à bout de bras lourdement armé son régime vomi par les Tchadiens depuis longtemps...

Bref, L'Arche de Zoé n'a certainement pas bien intégré les codes secrets d'accès à la Françafrique comme un vaste champ d'expression de la "Grandeur" de la France : je mettrais ma main à couper que toutes les "irrégularités" juridico-administratives qu'on leur reproche dans ce dossier sont coutumières dans ce type d'opérations "humanitaristes" en Afrique. D'ailleurs, Kouchener en connait un rayon, au regard de ses "prestations" dans la guerre du Biafra fomentée par son pays via un immense parrain local qu'était Jah Houphouët...

Donc, soit on nous en a trop dit ; soit on ne nous en dit pas assez. So, time will tell...
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Teo Van
Grioonaute régulier


Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 495
Localisation: Afrique Sub Saharienne.

MessagePosté le: Ven 02 Nov 2007 21:38    Sujet du message: Répondre en citant

OGOTEMMELI a écrit:
En tout cas, une chose continue de m'intriguer dans cette sale affaire, c'est l'empressement SANS PRECEDENT (de mémoire de Bamboula...) avec lequel un gouvernement français a lâché très médiatiquement des citoyens du Pays-des-Droits-de-L'homme ayant commis quelques "irrégularités" en Bamboulie...

La France est quand même le pays qui a immortalisé Jacques Foccart, du haut de son monceau de centaines de milliers de cadavres nègres, massacrés lors d'une lutte féroce contre l'indépendance effective du Cameroun...

La France est égalmement le pays qui a si timidement condamné Bob Denard, AVEC SURSIS, alors que ce criminel récidiviste a fait assassiné d'innombrables Africains à l'occasion d'opérations para-militaires barbouzardes. Un criminel de la trempe des Barbie, Touvier et consorts ; mais qui a eu la bonne idée de ne sévir que sur des Bamboula...

Voici pourquoi je suis estomaqué par la réaction tellement inhabituelle des autorités françaises. Et surtout ne me parlez pas de "Rupture" s'agissant de la françafrique...

Quant à Deby-de-Boisson, qui se fiche du sort de ses compatriotes plus que de sa première pinte, je n'arrive pas à croire qu'il a subitement recouvré une once de lucidité...

J'observe surtout que son attitude est tout à fait à l'unisson de celle de ses parrains métropolitains, ceux-là mêmes qui portent à bout de bras lourdement armé son régime vomi par les Tchadiens depuis longtemps...

Bref, L'Arche de Zoé n'a certainement pas bien intégré les codes secrets d'accès à la Françafrique comme un vaste champ d'expression de la "Grandeur" de la France : je mettrais ma main à couper que toutes les "irrégularités" juridico-administratives qu'on leur reproche dans ce dossier sont coutumières dans ce type d'opérations "humanitaristes" en Afrique. D'ailleurs, Kouchener en connait un rayon, au regard de ses "prestations" dans la guerre du Biafra fomentée par son pays via un immense parrain local qu'était Jah Houphouët...

Donc, soit on nous en a trop dit ; soit on ne nous en dit pas assez. So, time will tell...


C'est ça la rupture promise par NS.
_________________
Nicolas Sarkozy « La France, économiquement, n’a pas besoin de l’Afrique. Les flux entre la France et l’Afrique représentent 2% de notre économie ».
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nkossi
Bon posteur


Inscrit le: 31 Mar 2005
Messages: 722

MessagePosté le: Sam 03 Nov 2007 21:45    Sujet du message: Répondre en citant

OGOTEMMELI a écrit:
En tout cas, une chose continue de m'intriguer dans cette sale affaire, c'est l'empressement SANS PRECEDENT (de mémoire de Bamboula...) avec lequel un gouvernement français a lâché très médiatiquement des citoyens du Pays-des-Droits-de-L'homme ayant commis quelques "irrégularités" en Bamboulie...

La France est quand même le pays qui a immortalisé Jacques Foccart, du haut de son monceau de centaines de milliers de cadavres nègres, massacrés lors d'une lutte féroce contre l'indépendance effective du Cameroun...

La France est égalmement le pays qui a si timidement condamné Bob Denard, AVEC SURSIS, alors que ce criminel récidiviste a fait assassiné d'innombrables Africains à l'occasion d'opérations para-militaires barbouzardes. Un criminel de la trempe des Barbie, Touvier et consorts ; mais qui a eu la bonne idée de ne sévir que sur des Bamboula...

Voici pourquoi je suis estomaqué par la réaction tellement inhabituelle des autorités françaises. Et surtout ne me parlez pas de "Rupture" s'agissant de la françafrique...

La France a peur d´un revirement de Deby-de-Boisson a propos du deployement de la force europeenne dans la region, force a laquelle elle tient et dont on se demande a quoi elle va servir. En tout l´histoire de proteger les populations ne tient pas debout... il y a une telle desinformation sur le Darfour. Ce qui gene tout ces toubabs c´est la presence de la Chine dans le coin, rien d´autre
_________________
La véritable désaliénation du Noir implique une prise de conscience abrupte des réalités économiques et sociales. F. Fanon
L'ignorance est un danger que tout homme doit éviter. S. NKOUA

Visitez le blog de Théo http://kouamouo.ivoire-blog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Sam 03 Nov 2007 21:51    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Ogotemmeli. Très honnêtement, je me suis posé la même question que toi, et je dois avouer que pour l'instant, je n'ai pas encore trouvé la réponse. C'est du jamais vu dans les annales de la république française, et ça doit cacher quelque chose...Peut-être qu'avec leur action, ils gênent d'autres agents ou espions qui opèrent sous des couvertures pour de vraies ONG ?

Par ailleurs aux dernières nouvelles, l'arche de Zoe circulait au Tchad avec une lettre de mission indiquant qu'elle venait soigner des enfants tchadiens au Tchad et non pas les évacuer sanitairement...

OGOTEMMELI a écrit:
En tout cas, une chose continue de m'intriguer dans cette sale affaire, c'est l'empressement SANS PRECEDENT (de mémoire de Bamboula...) avec lequel un gouvernement français a lâché très médiatiquement des citoyens du Pays-des-Droits-de-L'homme ayant commis quelques "irrégularités" en Bamboulie...

La France est quand même le pays qui a immortalisé Jacques Foccart, du haut de son monceau de centaines de milliers de cadavres nègres, massacrés lors d'une lutte féroce contre l'indépendance effective du Cameroun...

La France est égalmement le pays qui a si timidement condamné Bob Denard, AVEC SURSIS, alors que ce criminel récidiviste a fait assassiné d'innombrables Africains à l'occasion d'opérations para-militaires barbouzardes. Un criminel de la trempe des Barbie, Touvier et consorts ; mais qui a eu la bonne idée de ne sévir que sur des Bamboula...

Voici pourquoi je suis estomaqué par la réaction tellement inhabituelle des autorités françaises. Et surtout ne me parlez pas de "Rupture" s'agissant de la françafrique...

Quant à Deby-de-Boisson, qui se fiche du sort de ses compatriotes plus que de sa première pinte, je n'arrive pas à croire qu'il a subitement recouvré une once de lucidité...

J'observe surtout que son attitude est tout à fait à l'unisson de celle de ses parrains métropolitains, ceux-là mêmes qui portent à bout de bras lourdement armé son régime vomi par les Tchadiens depuis longtemps...

Bref, L'Arche de Zoé n'a certainement pas bien intégré les codes secrets d'accès à la Françafrique comme un vaste champ d'expression de la "Grandeur" de la France : je mettrais ma main à couper que toutes les "irrégularités" juridico-administratives qu'on leur reproche dans ce dossier sont coutumières dans ce type d'opérations "humanitaristes" en Afrique. D'ailleurs, Kouchener en connait un rayon, au regard de ses "prestations" dans la guerre du Biafra fomentée par son pays via un immense parrain local qu'était Jah Houphouët...

Donc, soit on nous en a trop dit ; soit on ne nous en dit pas assez. So, time will tell...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nkossi
Bon posteur


Inscrit le: 31 Mar 2005
Messages: 722

MessagePosté le: Sam 03 Nov 2007 21:56    Sujet du message: Répondre en citant

Benny Da B' a écrit:
(...)Cependant, semble-t-il, ce n’était pas la première fois qu’Idriss Deby Itno et Eric Breteau se parlaient. Le responsable associatif aurait rencontré secrètement le chef de l’Etat en septembre dernier, d’après une source du gouvernement tchadien interrogée par La Tribune de Genève. Ce proche du pouvoir conclut ainsi que c’est le palais présidentiel qui a donné l’autorisation d’atterrissage au Boeing 747 qui devait conduire les enfants en France. « L’avion n’aurait pas pu décoller puis atterrir sans un plan de vol directement approuvé par le président » car Abéché est une zone en guerre, a-t-il précisé.
Si cette info est vraie, Ça veut dire que Deby-de-Boisson y a vu une occasion pour contrecarrer les plans de deploiement de la force europeenne trustee par Paris, il a donc laisse faire pour abattre ses cartes qd le fruit etait mûr... stratège cet Itno
_________________
La véritable désaliénation du Noir implique une prise de conscience abrupte des réalités économiques et sociales. F. Fanon
L'ignorance est un danger que tout homme doit éviter. S. NKOUA

Visitez le blog de Théo http://kouamouo.ivoire-blog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Dim 04 Nov 2007 10:55    Sujet du message: Répondre en citant

On demande maintenant à Fillon et Kouchner d'enquêter sur l'Affaire Zoe. Il est plus facile à Kouchner à défendre TOTAL en Birmanie!!!!! Que va dire le 1er ministre fantomatique et l'ancien fondateur de MSF? Rolling Eyes

Citation:
François Fillon charge MM. Kouchner et Morin d'enquêter sur l'affaire de l'Arche de Zoé

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-974322@51-963882,0.html

Comment l'Arche de Zoé a-t-elle réussi à dissimuler ses agissements aux autorités françaises ? C'est pour répondre à cette question que François Fillon a demandé, samedi 3 novembre, aux ministres des affaires étrangères et de la défense d'enquêter sur les circonstances qui ont conduit à l'arrestation, au Tchad, de dix-sept Européens.





Dans un courrier adressé à Bernard Kouchner et à Hervé Morin, le premier ministre précise qu'il souhaite disposer d'un rapport dans un délai de deux mois. Il veut notamment savoir dans quelles conditions l'association a continué la préparation de son opération visant à emmener en France 103 enfants africains alors qu'elle avait fait l'objet de diverses mises en garde. Les investigations seront menées conjointement par l'inspection générale du ministère des affaires étrangères et par l'armée dans le cadre d'une enquête de commandement.

HUIT EUROPEENS CONDUITS DEVANT UN JUGE À N'DJAMENA


L'affaire, outre qu'elle embarrasse Paris dans ses relations avec le Tchad, a pris un tour polémique en France à propos du rôle des autorités, qui étaient au courant des intentions de l'Arche de Zoé et l'avaient mise en garde mais ne sont pas intervenues pour interrompre l'opération. Mardi, à l'Assemblée, M. Fillon avait affirmé que le ministre des affaires étrangères "avait tout fait pour dissuader l'Arche de Zoé de poursuivre ce projet". Il avait aussi souligné que "les autorités françaises sur place et, semble-t-il, les autorités tchadiennes, ont été abusées" par cette association. Sur place, au Tchad, cette dernière a opéré sous le nom d'emprunt de Children Rescue et emprunté plusieurs vols de l'armée française.

Samedi, la justice tchadienne a débuté les auditions des Européens inculpés pour enlèvement et escroquerie. Les trois journalistes français, quatre membres d'équipage espagnols de l'avion devant emmener les enfants en France, ainsi qu'Eric Breteau, président de l'ONG mis en cause, et trois Tchadiens ont été extraits de la maison d'arrêt de N'Djamena et conduits sous forte escorte militaire devant un juge d'instruction.

_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Dim 04 Nov 2007 11:07    Sujet du message: Répondre en citant

Rolling Eyes Shocked Twisted Evil Rolling Eyes Exclamation

La preuve que ce gouvernement est parsemé d'incompétents. C'est au tour de Sarkozy de se rendre au Tchad pour négocier une sortie de crise!!!

Citation:
M. Sarkozy attendu au Tchad, journalistes et hôtesses seraient en passe d'être libérés

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-974348@51-963882,0.html

Nicolas Sarkozy va ramener en Espagne et en France, depuis le Tchad où il devait atterrir dimanche 4 novembre, les hôtesses de l'air espagnoles et les journalistes français incarcérés dans l'affaire de l'Arche de Zoé, a indiqué une source diplomatique à N'Djamena.

Le président Nicolas Sarkozy a quitté Paris pour N'Djamena afin de s'y entretenir avec son homologue tchadien Idriss Deby du sort des 17 ressortissants européens inculpés et écroués dans le cadre de l'affaire de l'Arche de Zoé, a annoncé l'Elysée dans la matinée."L'entretien des deux présidents portera notamment sur la protection consulaire de nos ressortissants et sur la coopération judiciaire entre le Tchad et la France dans le cadre des instructions ouvertes dans les deux pays", précise le communiqué. L'Elysée a ajouté que le chef de l'Etat est parti à bord d'un Airbus A19 de l'armée de l'Air, capable d'accueillir plusieurs dizaines de passagers.


21 personnes, dont 17 Européens, ont été écroués au Tchad et accusés d'avoir participé à une tentative d'enlèvement d'une centaine d'enfants du Tchad vers la France. Une partie des inculpés a été entendue samedi par un juge d'instruction de N'Djamena, dont le président de l'Arche de Zoé Eric Breteau. Peu après l'annonce du départ de M. Sarkozy, une source judiciaire à N'Djamena a indiqué à l'AFP que les trois journalistes français et les quatre hôtesses de l'air espagnoles allaient être libérés"dans les heures qui viennent"."Puisqu'ils n'ont pas reconnu les faits et qu'Eric Breteau les a disculpés, la confrontation n'est pas nécessaire, et il n'y a donc pas lieu de les maintenir en détention", a déclaré cette source.


Lors d'un entretien téléphonique mercredi avec Idriss Deby, Nicolas Sarkozy avait demandé à son homologue tchadien la libération "dans les meilleurs délais" des journalistes français. Selon l'Elysée, le chef de l'Etat tchadien lui avait alors répondu qu'il ferait "tout son possible pour les libérer".


Cela ne vous rapelle pas les infirmières bulgares? Je tenais à rappeler aussi qu'en décembre Khadafi sera à Paris en visite officielle. Je précise aussi du à la situation du Tchad pour les négociations avec les rebelles, 'est annulé certaines factions rebelles sont aux abonnés absents. Bref toute cette affaire s'entrechoque avec les intérêt de Deby, Sarkozy et dans l'ombre ceux de Khadafi. ça suinte tout cela !!!! Ah pauvre Afrique Exclamation
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
"toubab"
Grioonaute 1


Inscrit le: 25 Mar 2005
Messages: 145
Localisation: Reims , France

MessagePosté le: Dim 04 Nov 2007 11:40    Sujet du message: Répondre en citant

sur ce coup là, enfin je suis du coté de ceux qui ne voient pas le mal partout, mais peut etre que je suis aveugle... enfin, sur ce coup là je ne pense pas qu'il y ai eu cette grossiere machination du gouvernement Français à moins que ce soit plus subtil, j'ai été habitué à plus de discretion dans les opérations Française sutout qu'humanitairement celle ci est tres discutable sur son utilité
_________________
Fred, le "toubab" du Sénégal
Un noir à l'exterieur mais blanc à l'interieur c'est un bounty, et un blanc, noir à l'interieur c'est quoi ? Un pain au chocolat ? Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Katana
Bon posteur


Inscrit le: 23 Déc 2005
Messages: 669

MessagePosté le: Dim 04 Nov 2007 14:25    Sujet du message: Répondre en citant

"toubab" a écrit:
enfin, sur ce coup là je ne pense pas qu'il y ai eu cette grossiere machination du gouvernement Français à moins que ce soit plus subtil,


QUE SE SERAIT-IL PASSÉ, pour les enfants, dans les médias, lors de la visite de Sarko en "Busherie", SI L'OPÉRATION ZOÉ AVAIT ÉTÉ UN SUCCÈS ?

A qui aurait profité le "boucan" médiatique qui aurait suivi ?

Quelles en auraient été les conséquences médiatico-diplomatiques (certaines) ?

Pour rappel :

"katana" a écrit:

" Tout était en règle avec l'accord du gouvernement français, qui était au courant de l'opération depuis avril "

"(Les enfants) devaient avoir EN TOUTE LEGALITÉ une carte de réfugié politique pour avoir le droit d'asile en France et des familles étaient bénévoles pour accueillir les enfants chez elles."

Agathe Deregnancourt, du Collectif des familles pour les orphelins du Darfour. (Paris, le 26/10/2007)


Si cette femme ment, la seule formule qui me vient à l'esprit c'est : "à menteuse, menteurs et demi".

D'autre part,

Quel est la nécessité pour le chef de l'état français d'aller en personne jusqu'au Tchad dans un avion militaire pour je cite "ramener en Espagne, puis en France les hôtesses de l'air espagnoles et les journalistes français", alors que la justice Tchadienne a confirmé hier qu'elle libérerait ces personnes qui manifestement n'ont rien à se reprocher ?

La veille de son départ pour les USA il n'a t-il pas mieux à faire...?

Pour moi, cette "opération" est un fiasco médiatique que le chef de l'Etat français essaie de rattraper juste avant d'aller se faire tirer les oreilles chez son patron.


"toubab" a écrit:
j'ai été habitué à plus de discretion dans les opérations Française sutout qu'humanitairement celle ci est tres discutable sur son utilité


Ne pas confondre "discrétion des opérations françaises" et discrétion de la presse française sur ces opérations, largement documentées dans divers livres et témoignages parus dans une totale discrétion...Laughing
_________________
"Nous avons accepté l'inacceptable"
JP Bemba
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Dim 04 Nov 2007 14:40    Sujet du message: Re: Immigration Choisie : Kidnapping d'enfants Africains Répondre en citant

Katana a écrit:
Vous avez certainement entendu parler de cette affaire incroyable de 9 français arrêtés au TChad pour Kidnapping de 103 enfants Tchadiens et Soudanais (il se pourrait qu'ils soient tous Tchadiens).

Quelle histoire terrible de razzia , comme au bon vieux temps des ...razzias.
Quoique personnellement , je me demandais QUAND Idriss Déby allait-il liberer ses "invités" , et il semble que ce sera après le départ ( ou même avant son arrivée pour faire ) de l'autre grand président ( oui l'oreillard ) , cette partie de l'histoire est carrément aussi terrible ...
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Dim 04 Nov 2007 16:27    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Salut Ogotemmeli. Très honnêtement, je me suis posé la même question que toi, et je dois avouer que pour l'instant, je n'ai pas encore trouvé la réponse. C'est du jamais vu dans les annales de la république française, et ça doit cacher quelque chose...Peut-être qu'avec leur action, ils gênent d'autres agents ou espions qui opèrent sous des couvertures pour de vraies ONG ?

Par ailleurs aux dernières nouvelles, l'arche de Zoe circulait au Tchad avec une lettre de mission indiquant qu'elle venait soigner des enfants tchadiens au Tchad et non pas les évacuer sanitairement...

Si l'Arche de Zoé à réussi à mentir à la terre entière, de Paris à Ndjaména, pour obtenir TOUTES (?) les autorisations nécessaires à la déportation de petits Nègres, alors c'est vraiment un miracle qu'au tout dernier moment, quelqu'un (qui, exactement?) se soit réveillé pour éventer cette supercherie...

Ce "quelqu'un" là est donc un exceptionnel James Bond Laughing Rolling Eyes , capable de voir un Avion en plein jour et de constater qu'il s'apprête à déporter 103 petits Nègres (waou, quel prescient!!!) au vu et au su de toutes les autorités aéroportuaires des lieux de décollage et d'atterissage. Moi je dis que ce James Bond devraitt être inondé de décorations françafricaines, ou même françaises et tchadiennes...

En revanche, toute la chaîne d'autorités diplomatiques, administratives et politiques qui a "aveuglément" fourni les diverses autorisations à l'Arche de Zoé, en France et au Tchad, devrait être démentelée : au minimum pour incompétence ploutocratique, ou plus justement pour complicité activo-passive dans une opération criminogène, de déportation négrière d'enfants fallacieusement déclarés orphelins et Darfouris...

Time will tell, Panafricain, car je ne vois pas quoi dire d'autre...

De mémoire de Bamboula, je n'ai jamais entendu cela. Ma propre mère m'avertissait sévèrement, lorsque j'avais l'âge de ces gamins, que si je traversais la chaussée (dans une rue d'Abidjan) sans être accompagné d'un adulte, et que je me faisais écrasé par un Blanc déboulant à toute vitesse, en plein jour, non seulement le monsieur ne s'arrêterait pas pour me sécourir (ils avaient instruction de ne pas s'exposer à un éventuel lynchage des indigènes anthropophages), mais encore mes propres parents risquaient d'avoir de gros problèmes pour avoir laisser leur sale gosse souiller de son sang la belle bagnole de Bwana : de mémoire d'éléphanteau, au pays de Jah Houphouët, on n'intentait jamais aucun procès à un Blanc, du seul fait que c'est un Blanc, quels que fussent les actes dont il était soupçonné d'être coupable. Pêle mêle, on chuchottait des histoires de zoophilie (tel Blanc donnait à baiser une Négresse de moeurs légère à son chien, et parfois filmait ces ébats), d'accidents de la route par excès de vitesse repétés, de crime passionnel (tel Blanc assassinait l'amant de son épouse), etc.

Bref, je n'en reviens toujours pas qu'un pays ayant protégé Bob Denard et autres criminels de son acabit se découvre subitement une âme sensible pour des petits Africains en voie de déportation. Surtout que le même gouvernement qui feint de s'émouvoir de cette histoire est celui qui traque le plus sauvagement les "Sans papiers" que souvent il a fabriqués grâce à un empilement de lois répressives, parfois contradictoires, et toujours SANS PITIE...

Au delà, la question se pose de savoir quel est le rôle exact de ces ONG qui soustraient des Nègres à l'Afrique pour les exposer au racisme institutionnalisé des pays "riches"? Le million d'€uros récolté par l'Arche de Zoé pour une opération visant une centaine seulement d'enfants équivaut à plus de 600 millions de francs CFA : de quoi construire un village entier au Tchad, viabilisé, électrifié au solaire, avec des école, dispensaire, centre d'éveil corporel, salle de multimédia, et tous autres conforts matériels qui auraient assuré à de bien plus nombreuses familles africaines des conditions d'existence plus conformes à la "charité" supposée des gentils donnateurs. Et, bient entendu, 600 millions ainsi injectés dans l'économie d'une petite localité tchadienne auraient des effets directs sur l'emploi et le revenu des populations du cru, mêmes de celles qui n'auraient pas été logées par cette opération...

Donc, ne surtout pas confondre "Charity Business" et sincère solidarité entre nations respectueuses les unes des autres. Bref, ne pas confondre "caca collé au caleçon" avec "coca cola au glaçon". Quoique...
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adina
Grioonaute régulier


Inscrit le: 22 Nov 2004
Messages: 341

MessagePosté le: Lun 05 Nov 2007 13:16    Sujet du message: Répondre en citant

[img]
Youngsoldier réjouis-toi: ils ont commencé à s'en tirer, le nabot est venu les chercher...[/img]
_________________
Mu mpenda mu dangwanè kanga...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Actualités Diaspora Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 1 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group