Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 22 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: Lettre ouverte au président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso
  Lettre ouverte au président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso
Un grioonaute d'origine congolaise écrit au président de son pays
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

Lettre ouverte au président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso

Nombre de messages
:  22
Pages:  1  2 > >> 

  @ Mafouta, j'ai l'impression, que tu souffle dans un violon.
yuotam ( 18/01/2009 21:02 )
À Jebsheim / France

Le gars se dit cause toujours tu m'intéresses.

L'avenir de la jeunesse, ton type il s'en tape les coquillards.

Si tu avait lu grioo il y a 2 ans tu aurait lu l'article sur son fils, les milliards qu'il dépense a travers le monde, ferait le bonheur du peuple Congolais.

Une soirée de boîte de nuit, dépensé par le morveux de l'autocrate, construirait des lieux de soins pour le peuple, des écoles pour l'éducation des enfants du peuple.

Bon c'est pas moi qui va t'apprendre, que nos despotes conseillé par des farfelues, venue de l'occident et payé très chère pour des conseils bidonnants.

Qui leur disent qu'un peuple instruit est un peuple dangereux pour leur survie et ceux de leur dynastie.

Alors on laisse tout pourrir l'histoire de l'après moi le déluge.

Franchement votre cas me semble désespéré a moins d'un miracles, les voies du seigneur sont impénétrables.

Bon courage, tout de même, franchement a moins d'aller brûler de l'encens aux dieux de nos ancêtres, c'est un véritable panier a crabes votre truc.
Ecrire une réaction
  Encore un gars que nous a collé la France.
L'hirondelle ( 18/01/2009 21:43 )
À Rennes / France

Ce monsieur est un frein pour l'épanouissement des Congolais, il faut s'en débarrasser simplement, il es bien conscient qu'il est incompétent et méchant envers ses compztriotes, mais il ne voudra jamais de lui mêm partir, ne rêvons pas trop !
Ecrire une réaction
  Quels soins esthétique????
Mankoun'Zué ( 19/01/2009 03:06 )
À Paris / France

Que peut on attendre d'un président qui se décape la peau à la Olomidé. Pour preuve, des traces de brûlure sur son visage. Un bon conseil pour Sassou, qui'il aille demander conseil à Michael Jackson....
Franchement quel honte, ça l'est déjà pour une femme ... Mais un homme.....
Behanzin au secours...
Ecrire une réaction
 
( 19/01/2009 07:57 )
À Shanghai / China

Si l''ignrance en Afrique de l'Ouest est vue a travers la religion Musulmane dans les deux Congo c'est par la depigmentation de la peau.C'est a present que certains Congolais en immigrant ailleurs commencent a comprendre qu'il faut etre naturel et patriote!!!Un pays petrolier comme le Congo Brazz est l'un des plus pauvres de la planete,son president une fois en France ne cherche que les produits de blanchi....con ignorant!
Ecrire une réaction
 
Christian-d'Agathe ( 19/01/2009 09:10 )
À Lithonia / United States

Comme d'hab, les "revolutionnaires" Africains, ecrivent sur la situation de l'Afrique a partir de la belle "Paris". Bien au chaud, dans ce froid de Siberie, on s'adonne a des eloges pour la democratie ici, des denonciations pour l'anarchie la.
Comme si on cherchait seulement a montrer nos prouesses literraires a la communaute du web, on ecrit a Sasso sur Grioo, sans rire, en osant penser sincerment que ce message lui parviendra.
Helas, pauvre Afrique.
Ecrire une réaction
  Sassou doit être traduit devant un tribunal congolais pour crime de haute trahison!
grioonaute ( 19/01/2009 10:38 )
À Brétigny-sur-orge / France

J'adhère à 100% à tous les commentaires précédent. Et je me demande seulement, Sassou n'est-il pas lingalophone? Pourquoi lui écrire dans la langue de Molière? Pour épater la galerie? Comment un roitelet peut-il renoncer à son trône?Sassou est un laquais au service de la françafrique qui le lui rend gracieusement. Comme un grand nombre de soi-disant dirigeants africains il est là pour préserver les intérêts néo-coloniaux des puissances non-africaines (Occident, Chine, Russe, Inde, Japon, Arabie, Israel etc...) sur notre continent. Il est peut-être tant pour nous d'envisager une insurrection armée pour les déloger tous, ces traîtres corrompus qui préfèrent vendre leur peuple pour des bijoux de pacotilles.
Ecrire une réaction
  Dsl, je voulais dire peut-être temps, bien sûr!
grioonaute ( 19/01/2009 10:51 )
À Brétigny-sur-orge / France

et non pas "Il est peut-être tant". J'ai du mal ave c la langue de Molière, dsl.

Au fait les "Libre Bâtisseurs" c'est une autre manière de Francs Maçons ou quoi là?
Ecrire une réaction
  Partir de lui-même ? Il ne faut pas rêver.
Louzoum ( 19/01/2009 10:56 )
À / France

Mafouta me fait marrer. Il n'arrête pas de donner du "Monsieur" à ce dictateur qui est revenu au pouvoir par les armes et qui s'y maintient en truquant les élections. Comme l'a dit un intervenant, les Congolais n'ont qu'un choix : se débarrasser de ce type avant que les dégâts ne soient si énormes qu'il faudra des décennies de réparation comme on peut le constater dans le Congo d'en face après l'éviction d'un autre dictateur qui s'appelait Mobutu. Ne l'appelait-il pas d'ailleurs "grand frère" ? Il est bien sur ses traces.
Il y a un peu de naïveté chez l'auteur, c'est par exemple quand il se demande « Monsieur le Président, à quoi bon tenir mordicus à des élections en trompe l’œil ? » Les élections en trompe-l'œil ? C'est évidemment pour donner l'illusion d'élections pour faire plaisir à l'Occident qui le soutient sinon il apparaîtrait sous son vrai visage de dictateur, en un mot c'est une couverture.
Ecrire une réaction
  question à tous les grioonautes
Veritas ( 19/01/2009 12:22 )
À Paris / France

et répondez franchement, sans détours. Si les chefs d'état africains sont des corrompus que vous détestez tant, et que vous désirez voir quitter le pouvoir. Alors expliquez-moi pourquoi, à chacun de leur passage à Paris, les ambassades du Togo, Congo, Cameroun et autres, sont-elles pleines de leurs ressortissants qui viennent ainsi chercher quelque obole, en l'occurrence des petits billets de banque ?

Une de mes cousines vivait à l'époque avec un Togolais, du temps de Gnassingbé Eyadéma, ancien dictateur du Togo, pour lequel il n'avait pas de mots assez durs. Pourtant à chaque visite de ce personnage à Paris. Il se rendait avec femme et enfants à l'ambassade du Togo et chacun des membres de sa petite famille se voyait offrir un billet de 500 francs, qu'il s'empressait d'empocher.
A peine sortis de l'ambassade, les mêmes critiques contre ce dictateur fusaient : "voleur, dictateur, sanguinaire, corrompu, incompétent etc ".
Faîtes-vous de même avec vos dirigeants de passage à Paris ? Allez-vous dans vos ambassades chercher votre aumône ?
Soyez francs, ne trichez pas.
Ecrire une réaction
 
( 19/01/2009 12:52 )
À Paris / France

C'est la Francophonie et l'état Française inclus qui est trop aveuglement corrompu de A à Z . C'est une communauté très immorale . (ex) Giscard malgré ses scandale de diamant de Bokassa, est ce la Justice Françaises a bougé ? Et beaucoup d'autres affaires oubliés qui suppose mème la destitution dans autres democraties occidentaux ? Vue la dégrée de la corruption Françaises ,il est évident que ses ex colonies seront pareils tant que s'arrange la France .Estce la richesses des Africains sont controller pas les banques Africains?Bongo au pouvoir depuis 40 ans et sa ne touche pas la moralité française ; Ce monde est Triste Etant Africain, je donne beaucoup de tord a nos Militaires en Afrique qui se sont aligner avec les pilleurs des richesses de leurs nations ;au lieu de défendre la justice et le bien ètre de leurs peuples.
Ecrire une réaction
  Sassou le sapelogue.
( 19/01/2009 15:08 )
À Montreal / Canada

Tout dans le munvuatu. Le kitendi.

Ce que la gueule ne peut pas exprimer, on le fait par le costume.
Pour ce voyou, le conseil des nations unies devient un lieu d'expression et de concours supreme des sapeurs.
Ecrire une réaction
  ... et des Un ambianceurs.
( 19/01/2009 15:10 )
À Montreal / Canada

Ecrire une réaction
 
( 19/01/2009 15:31 )
À Montreal / Canada


Budget consacré à la sape : illimité !
Ecrire une réaction
  un analphabete ignorant comme guide
( 19/01/2009 15:52 )
À Shanghai / China

qui l'ecoute meme aux nations unies?ses propres compas maybe!!avec sa depigmentation,le premier des congolais est ignorant ca veut dire tous les congolais apparemment le sont puisqu'il est le guide!lol
Ecrire une réaction
 
allomoto ( 19/01/2009 16:50 )
À Montreal / Canada

Le playboy de qualité. Chomeur de lux bourré de certitudes. Est la pour divertir le peuple.
Ecrire une réaction
  La femme de paul Biya, dit popol 1ére
( 19/01/2009 20:06 )
À Jebsheim / France

Elle se déteint la peau, comme ce clown se service France-Africain ou bien elle est blanche.

Un Camer peut nous épater, en nous démontrant que leur 1 ère dame est bien nègre.

2 ème) question, y a t' il un Camer bien informé, qui peut nous dire, ce qu'il devient l'officier qui a essayé de prendre la poudre d'escampette avec la malle de popol 1er bourrée de francs suisse.

3 ème) question y a t' il un Camer bien informé, qui peut nous dire, si la veuve de ce grand fils d'Afrique Monsieur MOUMIER assassiné par Pierre MESSMER.

La version officiel c'est un gamin de 18 ans qui aurait violé et assassiner cette grande dame y' a t' il une autre version sur ce crime abominable, que la version officiel.

A+
Ecrire une réaction
  Who is?
NSANGOU-ETOU ( 19/01/2009 22:49 )
À / Congo

Rassemblement de libre batisseur? encore un truc de franc maçons.Ne prenez pas les gens pour des cons.
Pourquoi ecrire a Sassou par Grioo.Venez a Brazza et utiliser les reseaux des freres de lumieres et expliquer lui ses quatres verités.C'est ça un homme mon cher Mafouta.
Merci pour vos reflexions et QUE DIEU BENISSE LE CONGO
Ecrire une réaction
  J´ai aimé la lettre, elle est opportune
Musengeshi Katata ( 20/01/2009 01:26 )
À Bremerhaven / Germany

le grand problème des africains actuellement, ce n´est pas que tellement que des dictateurs incapables et sans imagination dirigent leurs pays et les enfoncent dans la misère et la pauvreté au lieu de les faire avencet; mais bien que où qu´ils soient les africains se refusent à vouloir changer les choses. On se retire alors derrière tous les prétextes possibles et imaginables. Or, vouloir changer les choses, c´est comme l´article le dit, l´affaire de tout le monde.
Tout ces dictateurs arriérés et incapables ont été priés, sous la pression de l´occident entre autre, à aller aux urnes de temps en temps. Et des peuples ignorants ou aveugles les ont confirmés dans leurs oeuvres destructives ! Alors, à qui la faute ? Les africains n´ont pas encore compris ce que c´est qu´élire, apparemment. Comment changeront les choses, alors ?
Il y a un aspect non moins important du changement: celui des mentalités et des capacités requises par le changement. Et l´économie, l´organisation organique sociale, la promotion et la formation technique, comme je l´ai vu en Afrique, sont dans un état incroyablement décevant. Il faut donc faire un effort pour éclore dans les africains plus d´esprits positiviste, de dialecticiens et des gens épris du détail et de la précision qu´il n´en existe actuellement sur ce continent. Parce que sans eux, parler de changement, c´est faire comme par le passé: aller à la guerre sans fusil. Or l´ennemi auquel nous voulons arracher le progrès, l´emploi et le bien-être, lui, exige des qualités assidues et continues dans leur quête d´amélioration.
A l´indépendance nos pères firent l´erreur de sous estimer la tâche qui leur était échue; commettrions-nous la même erreur aujourd´hui ? Là est la question à laquelle nous devons répondre. Et je pense que cette lettre, mieux que tout ce que j´ai lu sur Internet ou dans les journaux africains, dévoile un mûrissement certtain de l´intellectualité africaine. Pourquoi ? parce qu´elle a saisi le problème à bras le corps comme il se doit: en détail. Et plutôt que de s´abîmer dans des remarques "prétextes" ou dans un criticisme qui n´apporte rien de positif au moulin de notre avenir, devrons-nous apprendre à apporter, de notre part, la pièrre manquante nous permettant tous de reconstituer notre imaginaire défait afin que le jour où nous en aurons besoin, nos fusils soient à même d´abattre l´ennemi qui nous fait face.
Toutes les cultures ont connu, d´une facon ou d´une autre, ces moments difficiles; mais pour en sortir, il faut le vouloir du plus profond de nous-mêmes et y prêter nos meilleures qualités. Et pas se cacher derrière des prétextes ou des raisons fallacieuses en attendant que la "démocratie" nous fasse la liberté et le progrés. La démocratie n´est qu´une forme d´organisation politique; elle n´a ni la vocation de vaincre la bêtise, ni celle de rendre les gens par bâton magique intelligents et doués. Par ailleurs, ce sont les êtres humains qui font la démocratie, pas la démocratie qui fait les êtes humains. ceux qui confondent cela ne montrent que d´autant mieux qu´ils ne sont pas à la hauteur de quoi que ce soit en responsabilités quelconques. Alors autant le dire et l´avouer, sinon nous risquons, comme hier et avant hier à nous confier á des nullités qui nous conduiraient encore une fois à la débauche politique et économique. Or, nous aspirons à mieux. Alors ? Cela ne vaut-il pas la peine d´être plus sérieux et diligent ? Je le pense bien: trop de nos beaux enfants et de nos belles femmes ont assez souffert l´enfer du manque et celui de la précarité. Nous leur devons bien qu´un jour très prochain ils aient eux aussi le droit d´être libre et de réaliser leurs rêves et leurs attentes. Sans cela, où que nous soyons, le respect de nous-mêmes nous manquera. malgré tout. Personne ne sait comment est le progrès et comment il doit être fait, mais si dès le départ on se refuse á vouloir changer les choses au mieux...inutile d´espérer des résultats quelconque.

Musengeshi Katata
"Muntu wa Bantu, Bantu wa muntu"
Forum Réalisance
Ecrire une réaction
  LE SYNDICAT DES DICTATURES EN AFRIQUE
( 21/01/2009 17:06 )
À Nanterre / France

LE SYNDICAT DES DICTATEURS
( 21/01/2009 17:02 )

le syndicat des dictateurs africains et obama......


je suis sûr que dans les prochains jours le syndicat des puissants dictateurs africains va convoqué une reunion extra ordinaire pour voir comment contrer l´influence de b.obama en afrique......

l´heure est grave ......
il ya peril dans la demeure dictatoriale africaine......
il faut sauver les soldats : biya, bongo, deby, s.nguesso, compaoré ,khadaffi, obianguéma.......

il n´en est de même pour la cellule africaine de l´elysée à paris.......haut lieu et laboratoire de la politique honteuse africaine de la france.

c´est chaud.....
ce discours d´obama fait peur et est entrain de donner les insommies à tout les potentats sanguinaires et barbares africains......


Ecrire une réaction
  Lettre ouverte au président du Congo
MBEMBA ( 22/01/2009 11:26 )
À Savigny-sur-orge / France

J'ai lu avec attention toutes les réactions. L'Afrique bouge, et les choses vont changer si nous sommes sincères comme le dit l'auteur de cette ouverte. Au Congo-Brazzaville, cette lettre que je pensais uniquement lire sur les sites internets comme le Grioo et d'autres, a été à ma grande surprise " mon frère qui est à BRAZZAVILLE " vient de m'apprendre la présence d'une lettre ouverte dans la majorité des journaux de la place. Cette lettre ouverte est publiée dans la presse du Congo-Brazzaville dans les journaux LA GRIFFE, LE NOUVEL OBSERVATEUR, LE TROTTOIR, L'OBSERVATEUR, TALASSA. Après une discussion avec les amis, beaucoup se retrouvent dans cette lettre ouverte. Est-ce les Congolais sont maintenant prêts à se mobiliser et s'affirmer comme l'auteur de cette lettre ? Notre continent souffre à cause de nous même. Les pistes étaillées dans cet articles prouvent à suffisance que le destin de l'afrique appartient aux africains eux même. Pourquoi ne pas se regarder face à face et dialoguer ? L'union Africaine s'est faite avant L'Union Européenne, mais les Européens avancent et nous les prometteurs de cette idée avançons à reculons ou font du sur place. Tenons nous, car les problèmes de notre continent doivent trouver des solutions que par nous mêmes. Cette lettre est l'affaire de tous. C'est nous même qui laissont libre champs à ces dictateurs, car nos parents qui sont eux nous pouvons également les parler, et eux aussi seront prêts à changer de mentalités et de comportements. Franchement, c'est possible. Qu'on dites-vous ? Car c'est une idée et juste une façon aussi de dialoguer pour chercher les solutions à nos problèmes de vivre ensemble. Merci.
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  22
Pages:  1  2 > >> 
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version