Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Obama a-t-il une chance ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Actualités Diaspora
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Sam 03 Mai 2008 17:08    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2006 a écrit:
Between the pulpit and pews, a gulf on Wright

Black preachers rally around Obama's ex-pastor, but parishioners are wary

Voici un passage intéressant de cet article:
"Nonetheless, many black voters maintain that the situation has come about because of a double standard that holds Mr. Obama accountable for Mr. Wright’s views while white political figures are not always held accountable for controversial opinions of their associates. They add that it makes them all the more motivated to support Mr. Obama."
J´apprécie cette réaction des black preachers.
Mais on se rend compte que les artifices de manipulation et de propagande (je ne vois pas autre attribut) de ces Clintons, dignes du répertoire d´un Karl Rove, sont excessivement dégueulasses... La politique c´est le résultat, la primauté de la fin sur les moyens, la conquête du pouvoir certes, mais là jouer sur la fibre raciale, réveiller le démon raciste qui sommeille dans les USA, c´est franchir le rubicon fatal. Les Clintons et leur machine ont, à mon avis, re-assassiner Martin Luther King.
Je pense qu´il se dira des choses dans les sermons dimanche aux USA. En tout cas, il le faut.
Mais je voudrai savoir pourquoi autant de superdelegates rejoignent Obama, malgré le Pastor???
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Sam 03 Mai 2008 18:22    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà que les amalgames gagnent du terrain de plus en plus. Que la nausée continue.


Citation:
Barack Obama et le "vote juif" : l'ère du soupçon
LE MONDE | 03.05.08 | 13h40 • Mis à jour le 03.05.08 | 13h40NEW YORK CORRESPONDANT


L'image de Barack Obama est-elle ternie dans l'électorat juif américain au point de lui faire perdre l'investiture du Parti démocrate pour l'élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis ? La question a rebondi après l'affaire Jeremiah Wright. Le sénateur de l'Illinois a rompu avec son révérend, mais ses relations passées avec un homme favorable aux Palestiniens et qui défend le mouvement noir Nation of Islam sont venues confirmer, pour nombre de juifs américains, des craintes sourdes alimentées par des cercles pour lesquels sa présidence serait "mauvaise pour les juifs et Israël".



"J'ai commencé à recevoir des courriels en janvier" explique J. J. Goldberg, éditeur du vieux journal juif de New York The Forward : tous clamaient que Barack Obama serait un "musulman caché" et que son "agenda" politique viserait à faire disparaître Israël. Des messages évoquaient un nommé "Barack Osama"... La campagne a pris une telle ampleur que, le 19 janvier, 7 des 13 sénateurs juifs américains ont, dans une "Lettre ouverte à la communauté juive", condamné ces "attaques ignominieuses".

Mais la campagne s'est poursuivie, relayée de manière plus sophistiquée par des intellectuels juifs ultraconservateurs. Elle vise beaucoup l'entourage du candidat, en particulier Zbignew Brzezinski, ex-conseiller à la sécurité nationale du président Jimmy Carter, qui a pris le parti des auteurs d'un ouvrage critiquant l'influence du "lobby pro-israélien" (dit "Aipac") à Washington, et Robert Malley, ex-conseiller du président Bill Clinton sur le Proche-Orient, favorable à une négociation avec le Hamas palestinien. De fait, la plupart de ceux qui ont soutenu les efforts de paix des administrations Carter et Clinton au Proche-Orient se retrouvent du côté de M. Obama, mais aussi d'autres, plus vivement critiques de la politique israélienne.

Barack Obama a le soutien de nombreux intellectuels juifs, de financiers tel George Soros, de célébrités comme Steven Spielberg. Son porte-parole, David Axelrod, est également juif. Mais il a eu beau expliquer qu'il connaît "à peine" MM. Brzezinski et Malley et que son conseiller sur le Proche-Orient est Dennis Ross, un homme très proche de l'Aipac, jurer de son "inébranlable engagement pour la sécurité d'Israël", assurer qu'il ne "négociera pas avec le Hamas", désormais, dit M. Goldberg, "pour une partie de la communauté juive américaine, sa bonne foi est contestée".

L'ère du soupçon s'est ouverte. Chaque fois, un nouveau spectre surgit, comme cette déclaration de 2007 où M. Obama affirmait qu'"aucun peuple n'a récemment autant souffert" que les Palestiniens. Il explique qu'on "tronque" ses propos, peu importe, on ne retient qu'eux. Pour caractériser l'état d'esprit auquel il se heurte, M. Goldberg cite une plaisanterie juive : "C'est un télégramme qui dit : "Commencez à vous inquiéter, détails suivent...""

Ses adversaires se chargent d'alimenter cette défiance. Le 25 avril, le candidat républicain John McCain a qualifié M. Obama de "candidat préféré du Hamas". L'équipe d'Hillary Clinton, sa concurrente démocrate, distribue les pamphlets d'Ed Lasky, un ultra-conservateur qui a consacré 10 de ses 25 dernières chroniques dans American Thinker au seul thème d'Obama et Israël. Lorsque ce dernier explique qu'il entend "combler le fossé croissant entre les musulmans et l'Occident", Daphna Ziman, conseillère de Mme Clinton, se dit "horrifiée" : "Il n'affirme pas le droit d'Israël à exister."

Quel peut-être l'impact de ce "buzz" ? "Si l'on agrège les facteurs richesse, éducation, plus un regard sur le monde fondé sur la peur d'un regain d'antisémitisme", explique Allan Silver, socio-politologue à l'université Columbia, l'électorat juif "devrait être républicain ; or il reste massivement démocrate". Selon la dernière étude annuelle de l'American Jewish Committee (décembre 2007), 58 % des juifs américains penchent du côté démocrate contre 15 % vers les républicains ; 67 % (contre 27 %) jugent aujourd'hui que leur pays n'aurait pas dû envahir l'Irak.

Cet électorat est aussi particulièrement âgé et vote massivement. Comparé aux Noirs américains, cinq fois plus nombreux mais plus jeunes et qui votent une fois et demi moins que la moyenne, le "vote juif" compte presque autant. Or ces électeurs juifs sont concentrés dans neuf Etats. Et le système électoral fait que le vainqueur dans un Etat rafle tous ses "grands électeurs" à l'élection présidentielle. Electoralement, estime M. Goldberg, 30 % de cet électorat "fluctuant", soit 1,2 million de voix, peuvent faire la différence dans certains Etats.

Ces électeurs sont-ils sensibles au facteur racial ? Question délicate... En 1945 s'était formée la Coalition noire-juive contre le racisme. Elle a commencé de se désagréger à la fin des années 1960, avec l'émergence d'un mouvement identitaire noir incluant des tendances antisémites.

Depuis, avec la référence croissante "Noirs américains-Tiers-mondisme" et l'idée qu'"antisionisme égale antisémitisme", nombre de juifs ont développé vis-à-vis des Noirs des sentiments de crainte, sinon d'hostilité, expliquent MM. Goldberg et Silver. "Candidat noir", M. Obama en souffre.

Jusqu'ici, lors des primaires démocrates, 54 % des juifs ont voté Hillary Clinton et 44 % Barack Obama. Il a emporté leurs suffrages dans le Massachusetts et le Connecticut, sa rivale à New York, dans le New Jersey et en Pennsylvanie. Ils ont fait jeu égal en Californie.

La crainte de perdre des voix juives lors de l'élection présidentielle si M. Obama est désigné pourrait amener certains "grands électeurs" démocrates à choisir Mme Clinton lors de la Convention. Car si le sénateur de l'Illinois était investi, un nombre difficilement quantifiable d'électeurs juifs basculerait en faveur de John McCain.

Sylvain Cypel

_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Dim 04 Mai 2008 13:56    Sujet du message: Répondre en citant

Pauvre B. Obama il aurait du s'attendre à essuyer ce genre de coups bas , je me demande même comment s'est-il fait qu'il les recoivent maintenant , quoiqu'il semble que pour le gang Clinton , il n'est jamais trop trad pour bien descendre dans la poubelle , se retrouver entrain de s'expliquer sur les sorties de son ex-pasteur au lieu de faire campagne pour mieux faire connaître son programme , il faut le faire ...

Le premier discours en 2003 de ce Jeremiah semblait assez correct , son Dieu maudit l'amerique était mérité et circonstanciel ( enfin je crois !) , mais ses dernières grimaces grotesques sont déconcertantes si bien que j'en mettrai ma main à couper que ce gougnafié a été bien payé pour faire tout ca , je doute même que l'animal s'arrête en si bon chemin maintenant qu'il a aussi gouté avec l'argent aux bienfaits de la célébrité ( on la prend d'où elle vient ) , il va essayer de couler un espoir comme celui-là , les Clinton l'ont compris Qui mieux qu'un Noir est capable de couler Obama ? faut-il en rire ? en pleurer ? en pleurer de rire ? ...
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Mar 06 Mai 2008 01:30    Sujet du message: Répondre en citant

Zingh, je te conseille de ne plus suivre les primaires américaines via la presse ou les blogs français :ils racontent n'importe quoi. Quand ce n'est pas "le vote juif' (cf le monde), c'est un sondage qui dit que Hillary Clinton devance Obama dans les intentions de vote : pour les primaires de ce mardi ou contre McCain ?

S'il s'agit des primaires de ce mardi, il y a plusieurs sondages qui ont été fait et dans l'ensemble hillary clinton est en retard même si l'écart est moindre qu'il y a quelques semaines.

En tout état de cause, la "chute vertigineuse" de Barack Obama n'aura jamais lieu car Hillary Clinton compte plus d'une centaine de délégués de retard, et elle ne refera pas ce retard avant la fin des primaires. Chaque jour, il y a des défections dans son camp, mais aucun dans celui d'Obama, malgré la tempête suscitée par son ex-pasteur.

La seule chance d'Hillary Clinton ce serait les super délégués, mais même là son avance a fondu (elle n'en compte plus qu'une vingtaine d'avance...)

zingh2006 a écrit:
lundi 5 mai 2008
BARACK OBAMA : LA CHUTE ?




A la veille de l’élection démocrate de demain, pour la première fois depuis trois mois, excusez du peu, Hillary Clinton devance son jeune rival démocrate, Barack Obama, dans les intentions de vote.

La chute du jeune sénateur de l’Illinois se précise. De façon vertigineuse surtout. Les observateurs disent que c’est le contre coup des sorties antipatriotiques de son ancien pasteur et aussi, ses dernières déclarations sur Obama qu’il n’a pas excusé de l'avoir renié.

Une avance considérable de 7 points. Même avec les indécis, il sera pratiquement impossible que le sénateur Obama rattrape sa rivale. Il est déjà trop tard ? Non disent ses supporters, ce ne sont que des sondages et par conséquent, seules les urnes donneront leur verdict.

Clinton
51%


Obama
44%

http://allainjulesblog.blogspot.com/2008/05/barack-obama-la-chute.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Mar 06 Mai 2008 17:30    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2006 a écrit:
Obama:Good for the Jews?

A Turbulent Pastor

John Hagee has his share of out-there opinions, but lucky for the candidate, he's in a moment of silence.
http://www.newsweek.com/id/135385

J´aime bien le traitement de cette info. Surtout comment la différence est faite entre pastor et pastor - l´un est blanc et se tait, l´autre noir et bavard; et entre la defence de McCain et celle d´Obama. "When someone endorses me, that does not mean that I endorse everything he stands for and believes in," McCain said last month. "I don't have to agree with everyone that endorses my campaign." Pas besoin que Obama dise une phrase aussi évidente et absolument vraie. Only race matters!!
En tout cas, il y a longtemps que je ne crois plus en la bible...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olmeque
Bon posteur


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 668

MessagePosté le: Mer 07 Mai 2008 06:04    Sujet du message: Répondre en citant

Didier_Daan a écrit:
zingh2006 a écrit:
Between the pulpit and pews, a gulf on Wright

Black preachers rally around Obama's ex-pastor, but parishioners are wary

Voici un passage intéressant de cet article:
"Nonetheless, many black voters maintain that the situation has come about because of a double standard that holds Mr. Obama accountable for Mr. Wright’s views while white political figures are not always held accountable for controversial opinions of their associates. They add that it makes them all the more motivated to support Mr. Obama."
J´apprécie cette réaction des black preachers.
Mais on se rend compte que les artifices de manipulation et de propagande (je ne vois pas autre attribut) de ces Clintons, dignes du répertoire d´un Karl Rove, sont excessivement dégueulasses... La politique c´est le résultat, la primauté de la fin sur les moyens, la conquête du pouvoir certes, mais là jouer sur la fibre raciale, réveiller le démon raciste qui sommeille dans les USA, c´est franchir le rubicon fatal. Les Clintons et leur machine ont, à mon avis, re-assassiner Martin Luther King.
Je pense qu´il se dira des choses dans les sermons dimanche aux USA. En tout cas, il le faut.
Mais je voudrai savoir pourquoi autant de superdelegates rejoignent Obama, malgré le Pastor???

Je crois que t'as tout dit:!: Evil or Very Mad
De toute façon, elle n'a jamais été l'enfant chérie du pays. Rappellez vous, elle etait meme perçue plus manipulatrice et calculatrice qu'il ne parait qu'elle était. Etre une bonne sénatrice, ou femme politique ne fera jamais de quelqu'un un homme d'état:lol:; et etre perçu pire qu'on est, ce n'est pas très brillant. Les forts comme Bill, font généralement bien le contraire:s'arranger à etre perçu bien meilleur qu'ils ne sont . Bref, on en parle moins maintenant, pourtant elle etait une des figures de proue de cette génération de politicien en qui on n'a plus confiance, on a oublié tout ça, parce qu'on se focalise sur tout ce que peu inspirer bien comme mal Obama, mais elle était une de ces personnes qui générait bien des opinions... Twisted Evil D'ailleurs quand Obama insiste sur le fait qu'il représente du nouveau en politique, je me demande si ce n'est pas elle qu'il a toujours visé dès le 1er jour, meme en avant Bush Exclamation Question
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Jeu 08 Mai 2008 04:34    Sujet du message: Répondre en citant

Yeeeeeeeeeep !!! C'est moi la 1ère à poster la vidéo du moment ! Mr. Green

Alors les gars, vous dormez ou quoi ? Twisted Evil

http://tempsreel.nouvelobs.com/videos/index_rub.php?id_rubrique=4&id_video=3572

Citation:
Une vidéo du Jedi Obama fait un malheur sur le Net

Mise en ligne il y a trois jours sur You Tube, la vidéo avait déjà été vue par plus de 600.000 internautes lundi et fait la Une des sites américains d`info. Véritable star du Web, Barack Obama est le héros de centaine de clips sur YouTube, distançant largement sa rivale. Clinton/Obama, c`est la guerre des étoiles du parti démocrate. Dans cette vidéo, le sénateur de l`Illinois est un jedi, ces chevaliers dont la sagesse est la force. Il est même Luke skywalker, le héros de la série de Georges Lucas. Hillary Clinton est le terrible Dark Vador (son mari Bill est l`empereur Palpatine). Les deux candidats à l`investiture démocrate s`affrontent mardi soir dans l`Indiana et en Caroline du Nord.

05/05/2008

La vidéo est trop bien faite Laughing Enjoy Wink
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sang froid
Grioonaute 1


Inscrit le: 18 Juin 2006
Messages: 203

MessagePosté le: Ven 09 Mai 2008 22:17    Sujet du message: Répondre en citant

Pour mon premier post sur ce sujet, je vais probablement en décevoir plus d'un. Je ne pense pas que l'élection éventuelle de Obama à la présidence des USA changera quelque chose à la condition des noirs et des africains. J'ai apprécié cette réaction à un article de grioo

http://www.grioo.com/avis,presidentielles_americaines_pourquoi_ce_sera_barack_obama_qui_affrontera_john_mccain,13671.html

Citation:
La communauté afro-descendante affiche souvent un triomphalisme trop précoce et risque effectivement de braquer les electeurs blancs pour le grand jour: Les élections contre le candidat républicain. Il faudrait qu'on apprenne à être plus posé dans nos réactions même si la candidature d'Obama est un fait historique qui mérite d'être célébré (même si il n'était pas élu président).
Autre chose qu'il faudra prendre en compte, si jamais Barack Obama est élu, économiquement et politiquement cela ne changera pas grand chose pour la communauté noiré américaine ou afro-descendante. Il est supporté par les grandes multinationales qui le financent (raison pour laquelle il a rassemblé plus de fonds qu'Hilary) et à qui il devra rendre des comptes une fois élu. (si jamais il est élu). Les dirigeants de ces multinationales se servent de lui en quelque sorte pour montrer qu'un changement est possible, donner une lueur d'espoir aux américains qui en ont tant besoin et s'attirer la sympathie des gens en montrant qu'ils peuvent supporter un noir.
On sait tous la misère que ces multinationales créent dans le monde et particulièrement en Afrique où elles exploitent sans merci les peuples et les ressources.
Eh bien, vu le support que ces entreprises ont accordé à Barack, si il est élu il sera tenu de servir les intérêts des grandes entreprises et non de la communauté noire. je ne voudrais pas gacher votre joie à tout un chacun mais ca risque d'être pire car avec un noir comme porte parole, Barack Obama ne fera qu'inciter les dirigeants africains à baisser leur garde envers ces entreprises. Les dirigeants africains verront en lui un frère et se laisseront berner plus facilement.


Je partage entièrement cette opinion
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Ven 09 Mai 2008 22:53    Sujet du message: Répondre en citant

sang froid a écrit:
Pour mon premier post sur ce sujet, je vais probablement en décevoir plus d'un. Je ne pense pas que l'élection éventuelle de Obama à la présidence des USA changera quelque chose à la condition des noirs et des africains. J'ai apprécié cette réaction à un article de grioo


Je vais également te décevoir : ton analyse n'est pas super novatrice. A mon avis peu de Noirs ou d'Africains pensent que l'élection d'Obama à la présidence des Etats-Unis va changer quelque chose dans leur quotidien, mais il y a la symbolique, qui quoi qu'on dise, est extrêmement puissante. Un fils d'africain président de la première puissance du monde. C'est ça qui intéresse les gens.


Citation:
http://www.grioo.com/avis,presidentielles_americaines_pourquoi_ce_sera_barack_obama_qui_affrontera_john_mccain,13671.html La communauté afro-descendante affiche souvent un triomphalisme trop précoce et risque effectivement de braquer les electeurs blancs pour le grand jour: Les élections contre le candidat républicain. Il faudrait qu'on apprenne à être plus posé dans nos réactions même si la candidature d'Obama est un fait historique qui mérite d'être célébré (même si il n'était pas élu président).


Je suis désolé, mais c'est n'importe quoi. Je ne sais pas qui aux USA dans la communauté afro a dit qu'Obama avait gagné. Ce sont les médias "mainstream" qui le disent, pas les Noirs.

Citation:
Autre chose qu'il faudra prendre en compte, si jamais Barack Obama est élu, économiquement et politiquement cela ne changera pas grand chose pour la communauté noiré américaine ou afro-descendante.


Cf plus haut

Citation:
Il est supporté par les grandes multinationales qui le financent (raison pour laquelle il a rassemblé plus de fonds qu'Hilary) et à qui il devra rendre des comptes une fois élu. (si jamais il est élu).


Encore une fois une analyse erronée. Obama a levé plus de 100 millions sur internet grâce à des petits donneurs. Ce n'est pas grâce à des "multinationales" qu'il devance Hillary. Il faut arrêter de dire n'importe quoi.


Citation:
Les dirigeants de ces multinationales se servent de lui en quelque sorte pour montrer qu'un changement est possible, donner une lueur d'espoir aux américains qui en ont tant besoin et s'attirer la sympathie des gens en montrant qu'ils peuvent supporter un noir.
On sait tous la misère que ces multinationales créent dans le monde et particulièrement en Afrique où elles exploitent sans merci les peuples et les ressources.


Arrêtez les analyses de gauchiste du type "les multinationales exploitent..." Oui certainent exploitent et alors ? Les Noirs ne travaillent pas dans les multinationales ?


Citation:
Eh bien, vu le support que ces entreprises ont accordé à Barack, si il est élu il sera tenu de servir les intérêts des grandes entreprises et non de la communauté noire. je ne voudrais pas gacher votre joie à tout un chacun mais ca risque d'être pire car avec un noir comme porte parole, Barack Obama ne fera qu'inciter les dirigeants africains à baisser leur garde envers ces entreprises. Les dirigeants africains verront en lui un frère et se laisseront berner plus facilement.


N'importe quoi. ça ne mérite pas de commentaires.

sang froid a écrit:
Je partage entièrement cette opinion


Tu montres que tu n'as pas vraiment suivi la campagne d'Obama.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Afrik 100 Fik
Grioonaute 1


Inscrit le: 25 Mar 2006
Messages: 198
Localisation: Ongola

MessagePosté le: Sam 10 Mai 2008 00:07    Sujet du message: Répondre en citant

sang froid a écrit:
Pour mon premier post sur ce sujet, je vais probablement en décevoir plus d'un. Je ne pense pas que l'élection éventuelle de Obama à la présidence des USA changera quelque chose à la condition des noirs et des africains. J'ai apprécié cette réaction à un article de grioo

http://www.grioo.com/avis,presidentielles_americaines_pourquoi_ce_sera_barack_obama_qui_affrontera_john_mccain,13671.html

Citation:
La communauté afro-descendante affiche souvent un triomphalisme trop précoce et risque effectivement de braquer les electeurs blancs pour le grand jour: Les élections contre le candidat républicain. Il faudrait qu'on apprenne à être plus posé dans nos réactions même si la candidature d'Obama est un fait historique qui mérite d'être célébré (même si il n'était pas élu président).
Autre chose qu'il faudra prendre en compte, si jamais Barack Obama est élu, économiquement et politiquement cela ne changera pas grand chose pour la communauté noiré américaine ou afro-descendante. Il est supporté par les grandes multinationales qui le financent (raison pour laquelle il a rassemblé plus de fonds qu'Hilary) et à qui il devra rendre des comptes une fois élu. (si jamais il est élu). Les dirigeants de ces multinationales se servent de lui en quelque sorte pour montrer qu'un changement est possible, donner une lueur d'espoir aux américains qui en ont tant besoin et s'attirer la sympathie des gens en montrant qu'ils peuvent supporter un noir.
On sait tous la misère que ces multinationales créent dans le monde et particulièrement en Afrique où elles exploitent sans merci les peuples et les ressources.
Eh bien, vu le support que ces entreprises ont accordé à Barack, si il est élu il sera tenu de servir les intérêts des grandes entreprises et non de la communauté noire. je ne voudrais pas gacher votre joie à tout un chacun mais ca risque d'être pire car avec un noir comme porte parole, Barack Obama ne fera qu'inciter les dirigeants africains à baisser leur garde envers ces entreprises. Les dirigeants africains verront en lui un frère et se laisseront berner plus facilement.


Je partage entièrement cette opinion

Bref il faut rester assis et ne rien faire... Ainsi perpétuer le mythe de l'homme africain cher à un certain Guaino/Sarko. Des fois on se demande bien ce que nous voulons réellement.

Afrik 100 Fric
_________________
Je suis noir mais j'aime le manioc, bizarre non ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Sam 10 Mai 2008 02:32    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2006 a écrit:
Déclaration d'amour d'un des "fanclub" de Barak Obama:

Lorsqu´on lit cà:
Citation:
Obama has promised that in his first year of office, he will invite Iranian terrorist dictator Mahmoud Ahmadinejad to the White House in order improve relations and relax trade restrictions with Iran. This would certainly lead to the sale of advanced American technology, which would enable Iran to develop nuclear bombs much more quickly.

on devine le lien direct entre populisme et ignorance...
Mais plus rigolo:
Citation:
Obama's Pastor, who Obama claims is his mentor, traveled with Muslim racist and antisemite Louis Farrakhan to Libya in 1984 to visit Col. Muammar el-Qaddafi.

ca donne envie de dire aux auteurs de ce site, que le Président de la 5è puissance mondiale a déplié le tapis rouge au soit-disant dictateur Muammar el-Qaddafi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Sam 10 Mai 2008 05:49    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Citation:
Les dirigeants de ces multinationales se servent de lui en quelque sorte pour montrer qu'un changement est possible, donner une lueur d'espoir aux américains qui en ont tant besoin et s'attirer la sympathie des gens en montrant qu'ils peuvent supporter un noir.
On sait tous la misère que ces multinationales créent dans le monde et particulièrement en Afrique où elles exploitent sans merci les peuples et les ressources.


Arrêtez les analyses de gauchiste du type "les multinationales exploitent..." Oui certainent exploitent et alors ? Les Noirs ne travaillent pas dans les multinationales ?

Décidemment, Panaf', tu ne déçois jamais quand il s'agit d'être à côté de la plaque... Rolling Eyes En voilà une réflexion qu'elle est brillante ! Rolling Eyes

Dire que les "multinationales exploitent", c'est un raisonnement de gauchiste : il faut vraiment être d'une paresse intellectuelle crasse, accentuée par un biais idéologique particulier, pour énoncer des raisonnements aussi brillants, par les temps qui courent... A l'heure où les excès du libéralisme et de la so-called "mondialisation" sont de plus en plus patents (les guillemets c'est parce que l'antillaise que je suis est issue de la mondialisation d'il y a 4 siècles, donc la nouveauté, hein... Rolling Eyes ), à l'heure ou les excès de la déréglementation sont dénoncés de toutes parts, suite à la crise des subprimes et du tsunami financier en cours à l'heure actuelle, à l'heure où le monde crie famine depuis que les spéculateurs ont délaissé la pierre pour le pain, le riz et autres produits alimentaires de base, précipitant la planète dans un chaos qui ne fait que commencer, à l'heure ou ces excès sont dénoncés de toutes parts, des "gauchistes", comme dirait le visionnaire Panaf' Rolling Eyes jusqu'à Sarkozy (du bout des lèvres, timidement, et hypocritement, juste pour remonter dans les sondages, certes), à l'heure donc, où la faillite du système capitaliste ultra-libéral laisse de moins en moins de doutes, et de tous côtés, il y a encore de dinosaures comme Panaf' pour nous braire des fulgurances du genre :

Panafricain a écrit:
Arrêtez les analyses de gauchiste du type "les multinationales exploitent..." Oui certainent exploitent et alors ? Les Noirs ne travaillent pas dans les multinationales ?

Non content d'énoncer une telle fulgurance, tu sembles justifier l'intelligence de ta remarque par le fait que des "Noirs" (venant de Noirie ? Rolling Eyes ) travaillent pour des multinationales, donc elles peuvent bien continuer à exploiter qui bon leur semble. Et en plus tu conclues : "et alors ?"

Non mais vraiment hein ! Arrow

Comme dirait ma grand-mère : Adan grap'kouyon an, séten sé ou ki pli mi ! Sé espré ou ka fè ?

Enfin, au moins, on se rejoint sur la dimension symbolique d'une possible élection d'un Africain-Américain à la présidence des USA. J'ai mes réserves sur le personnage, mais je reconnais que ça va ébranler quelques certitudes établies Confused

Sans compter... à quel point ça va faire ch... les gaulois !!! Twisted Evil Laughing Mr. Green Je ris d'avance à lire les journaleux franchouilles déchanter en live & direct Laughing

http://www.lesechos.fr/info/analyses/4724410.htm

The world discovers the moon

The Tribune keeps on dreaming...

Ils découvrent la lune, on dirait Rolling Eyes Les plus désespérés se raccrochent à l'espoir éperdu d'un ticket Obama/Clinton, non mais vraiment hein ? Pi-to-ya-bles Rolling Eyes Arrow
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sang froid
Grioonaute 1


Inscrit le: 18 Juin 2006
Messages: 203

MessagePosté le: Sam 10 Mai 2008 08:18    Sujet du message: Répondre en citant

Afrik 100 Fik a écrit:

Bref il faut rester assis et ne rien faire... Ainsi perpétuer le mythe de l'homme africain cher à un certain Guaino/Sarko. Des fois on se demande bien ce que nous voulons réellement.
Afrik 100 Fric



Que faire ? Votez pour Obama ? Je ne peux le faire, je ne suis pas citoyen américain.
Bien sûr que je m'intéresse aux primaires des démocrates US et que je lève tôt le matin pour suivre les résultats des votes à la télévision. Mais je ne crois pas à un grand bouleversement dans le monde après novembre 2008. Cela n'a rien à voir avec le discours de Sarkozy à Dakar.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Sam 10 Mai 2008 16:27    Sujet du message: Répondre en citant

sang froid a écrit:
Bien sûr que je m'intéresse aux primaires des démocrates US et que je lève tôt le matin pour suivre les résultats des votes à la télévision. Mais je ne crois pas à un grand bouleversement dans le monde après novembre 2008. Cela n'a rien à voir avec le discours de Sarkozy à Dakar.

Comme Panafricain l'a dit , disons qu'on choisi de regarder là où nous croyons qu'il y aura une plus-value pour la communauté si bien que ce n'est malheureusement plus ce qu'il va faire qui importe dans notre cas, mais l'espoir qu'il suscite chez les autres Africains qui n'osaient pas se lancer en politique , quoique ...

Sinon lorsqu'il (Obama) parle de la reforme de l'assurance maladie entre autres , seuls les distraits y croient , lui autant qu'Hillary sont les candidats qui ont recu le plus de contributions de la part de ce puissant lobby assurance-pharmaceutique-financier Mccain lui n'a eu que des peanuts d'eux ( non disons des grains de sesame Laughing ) , et comme Dame Hillary au temps de règne de son libertin d'époux , il estompera sa vendetta contre ce lobby en un rien de temps Laughing .

H-S : À propos de choses et d'autres sur l'état de la couverture médicale chez l'Oncle Sam , visionnez Sicko de Michael Moore , vous coulerez p-e une larme pour ces sans couvertures médicales qu'on fout à la rue les bras pleins de pîqures d'intraveineuses de soluté toutes fraîches flanqués de leur camisole d'hôpital , incapables qu'ils sont de payer ( wari ô...wari !) , mais vous verrez aussi comment Hillary alors vaillante wanna-be fossoyeuse des Cies d'assurances ( comme maintenant ) s'est retrouvée subitement être la plus subventionnée parmi tous ses collègues sénateurs après quelques jeux-de jambes , bref de la bonne cuvée de politicienne bien avant la naissance politique de Obama Laughing ...
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2008 15:05    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:

Décidemment, Panaf', tu ne déçois jamais quand il s'agit d'être à côté de la plaque... Rolling Eyes En voilà une réflexion qu'elle est brillante ! Rolling Eyes


Chabine ce n'était qu'une parenthèse, c'est un débat sur Obama, pas sur le capitalisme ou les multinationales "exploiteuses" Smile on en reparlera une autre fois si tu veux, je serai prêt au débat. Cree le topic et je viendrai contredire ton argumentation point par point. Au passage je croyais que tes attaques à mon égard avaient cessé, mais je vois que je manquais Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 12 Mai 2008 22:50    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Chabine a écrit:

Décidemment, Panaf', tu ne déçois jamais quand il s'agit d'être à côté de la plaque... Rolling Eyes En voilà une réflexion qu'elle est brillante ! Rolling Eyes


Chabine ce n'était qu'une parenthèse, c'est un débat sur Obama, pas sur le capitalisme ou les multinationales "exploiteuses" Smile


Arrow

Barack Obama, in his speech on Race, in Philadelphia, March 18th 2008, a écrit:
This time we want to talk about the fact that the real problem is not that someone who doesn't look like you might take your job; it's that the corporation you work for will ship it overseas for nothing more than a profit.



Panafricain a écrit:
on en reparlera une autre fois si tu veux, je serai prêt au débat. Cree le topic et je viendrai contredire ton argumentation point par point.

Vraiment autre chose à foutre qu'à "débattre" avec un sophiste à coté de la plaque. Il y a déjà, et depuis looooooooooongtime, des topics crées sur l'économie (notamment sur le dollar, sur le FMI, sur les Mensonges de l'économie selon Keynes, sur le Franc CFA) on t'y a jamais vu Rolling Eyes . Alors vraiment, autre chose à foutre. Le monde actuel est en train de s'effondrer, y'a ceux qui l'ont compris (voire anticipé), et qui se préparent à ce qui suit, et ceux qui se réveilleront après la bataille. Continue à défendre le capitalisme contre vents et marées, t'as jamais eu peur du ridicule, tu peux bien être has been, et fièr de l'être, en plus Rolling Eyes

Panafricain a écrit:
Au passage je croyais que tes attaques à mon égard avaient cessé, mais je vois que je manquais Cool

Pas spécialement Arrow
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Mar 13 Mai 2008 01:34    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:

Vraiment autre chose à foutre qu'à "débattre" avec un sophiste à coté de la plaque.


Pourquoi tant de haine Shocked :lol

Citation:
Il y a déjà, et depuis looooooooooongtime, des topics crées sur l'économie (notamment sur le dollar, sur le FMI, sur les Mensonges de l'économie selon Keynes, sur le Franc CFA) on t'y a jamais vu Rolling Eyes .


Et donc je suis interdit de débat sur le sujet réservé aux seuls "initiés"...

Citation:
Continue à défendre le capitalisme contre vents et marées, t'as jamais eu peur du ridicule, tu peux bien être has been, et fièr de l'être, en plus Rolling Eyes


Le probleme avec toi c'est que tu as une forte propension à caricaturer les points de vues. Je dis simplement d'arrêter le manicheisme et les clichés du genre "les multinationales pillent".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Mar 13 Mai 2008 03:26    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Le probleme avec toi c'est que tu as une forte propension à caricaturer les points de vues. Je dis simplement d'arrêter le manicheisme et les clichés du genre "les multinationales pillent".

Ah toi aussi!! Est-ce que les multinationales ne pillent pas? Hein, Mr Zemmour? Euh pardon, Panaf... Arrow
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Mar 13 Mai 2008 03:30    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
Vraiment autre chose à foutre qu'à "débattre" avec un sophiste à coté de la plaque. Il y a déjà, et depuis looooooooooongtime, des topics crées sur l'économie (notamment sur le dollar, sur le FMI, sur les Mensonges de l'économie selon Keynes, sur le Franc CFA) on t'y a jamais vu Rolling Eyes .

Aka, toi aussi Chabine!! Le topic sur le CFA, c´est une "discussion de bistro"... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Mer 14 Mai 2008 01:04    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Chabine a écrit:

Vraiment autre chose à foutre qu'à "débattre" avec un sophiste à coté de la plaque.


Pourquoi tant de haine Shocked Laughing

C'est pas de la haine, c'est juste que j'aime pas perdre du temps avec des enfantillages, du genre ... Arrow

Panafricain a écrit:
Citation:
Il y a déjà, et depuis looooooooooongtime, des topics crées sur l'économie (notamment sur le dollar, sur le FMI, sur les Mensonges de l'économie selon Keynes, sur le Franc CFA) on t'y a jamais vu Rolling Eyes .


Et donc je suis interdit de débat sur le sujet réservé aux seuls "initiés"...

Et bien sûr, quelqu'un a écrit sur chacun de ces topics : "Interdit à Panaf'"... BREF, voilà le genre d'attitude débile que j'appelle ENFANTILLAGES Rolling Eyes Tu peux continuer dans la débilité, mais sans moi Arrow

Panafricain a écrit:
Je dis simplement d'arrêter le manicheisme et les clichés du genre "les multinationales pillent".

Quelques "clichés" actuels Arrow

Les spéculateurs financiers n'exploitent pas la famine dans le monde

Une petite idée de placement sympatoche...

Renault n'exploite pas les ouvriers roumains chez Dacia

Etc, etc, etc... c'est pas l'info qui manque. Comme je te l'ai déjà dit : Vraiment autre chose à foutre Rolling Eyes Arrow

Sinon, les médias gaulois font vraiment pitié : leur dernier espoir de se remettre (à moitié) de l'investiture quasiment acquise d'Obama : la possibilité d'un ticket qualifié de "de rêve" Rolling Eyes Obama-Clinton. Pourquoi, Obama tout court, c'est trop cauchemardesque ? Laughing

Plus sérieusement, les Grioonautes basés en Amérique du Nord pourraient-ils donner leur avis sur ceci ?

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/08/24/AR2007082402127.html

L'info ne date pas d'hier, mais j'avoue que c'est celle qui m'est le plus restée en travers de la gorge sur la question Confused Quand on sait de quel type d'individu il s'agit Shocked ce n'est pas très rassurant... A moins que ce ne soit de la diversion, exprès pour couler la candidature d'Obama, avec des relents de souffre... Confused
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Phoenix
Grioonaute


Inscrit le: 26 Fév 2007
Messages: 12

MessagePosté le: Mer 14 Mai 2008 07:20    Sujet du message: Répondre en citant

Pour te le dire franchement, ici aux USA, tout le monde s'en fout que Brzezinski soutienne Obama. C'est passé tellement peu dans les médias que peu de personnes le savent. Et pour ceux qui le savent c'est une bonne chose. Tant q'un ancien collaborateur de Bill Clinton ou d'un autre président démocarte soutient Obama, c'est toujours un plus. De toute les façons, ce monsieur là ne sera pas au cabinet de Barak. Franchement avec le prix de l'essence et les familles qui perdent leurs maisons et les problèmes de sécurité sociale, l'américain moyen ne pense pas à Brzezinski.
_________________
I believe in rebirth....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2008 10:40    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
C'est pas de la haine, c'est juste que j'aime pas perdre du temps avec des enfantillages, du genre ... Arrow

Amour, haine dans la même phrase!!!! Wow!!! C'est vraiment le printemps à Griooland. Ok, je sors Wink Arrow
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Ven 16 Mai 2008 02:12    Sujet du message: Répondre en citant

Phoenix a écrit:
Pour te le dire franchement, ici aux USA, tout le monde s'en fout que Brzezinski soutienne Obama. C'est passé tellement peu dans les médias que peu de personnes le savent. Et pour ceux qui le savent c'est une bonne chose. Tant q'un ancien collaborateur de Bill Clinton ou d'un autre président démocarte soutient Obama, c'est toujours un plus. De toute les façons, ce monsieur là ne sera pas au cabinet de Barak. Franchement avec le prix de l'essence et les familles qui perdent leurs maisons et les problèmes de sécurité sociale, l'américain moyen ne pense pas à Brzezinski.


Merci pour ta réponse. En effet, ce fait ne doit certainement pas être significatif dans la campagne d'Obama, mais si les personnes qui le savent considèrent que "c'est une bonne chose", hum.... Confused Peut-être feraient-elles mieux de se renseigner sur cet individu...

J'avoue que moi, ça m'a beaucoup refroidie... Embarassed
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eikichi onizuka
Bon posteur


Inscrit le: 11 Juil 2006
Messages: 643

MessagePosté le: Sam 17 Mai 2008 12:37    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
http://nubiennes.skyblog.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Lun 19 Mai 2008 20:18    Sujet du message: Répondre en citant

Est-ce que ce sera assez? Obama au meeting de Portland.




Ces primaires en Oregon sont importantes et si Obama remporte cette primaire; celle-ci signera le "glas" de Clinton si bien entendu les superdelegates décident autrement. Certains analystes pensent que si Obama n'est pas investit par le parti, il peut continuer la course en tant que candidat indépendant. Bref les jours à venir seront d'une tension terrible pour le parti démocrate et il risque d'y avoir une implosion au sein du parti.
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Mar 20 Mai 2008 20:54    Sujet du message: Répondre en citant

Décidemment quelle ferveur au meeting de Portland dans l'etat de l'Oregon.



J'espère que cette journée fera partie d' un retentissement positif en novembre!!
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Phoenix
Grioonaute


Inscrit le: 26 Fév 2007
Messages: 12

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2008 06:47    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
Phoenix a écrit:
Pour te le dire franchement, ici aux USA, tout le monde s'en fout que Brzezinski soutienne Obama. C'est passé tellement peu dans les médias que peu de personnes le savent. Et pour ceux qui le savent c'est une bonne chose. Tant q'un ancien collaborateur de Bill Clinton ou d'un autre président démocarte soutient Obama, c'est toujours un plus. De toute les façons, ce monsieur là ne sera pas au cabinet de Barak. Franchement avec le prix de l'essence et les familles qui perdent leurs maisons et les problèmes de sécurité sociale, l'américain moyen ne pense pas à Brzezinski.


Merci pour ta réponse. En effet, ce fait ne doit certainement pas être significatif dans la campagne d'Obama, mais si les personnes qui le savent considèrent que "c'est une bonne chose", hum.... Confused Peut-être feraient-elles mieux de se renseigner sur cet individu...

J'avoue que moi, ça m'a beaucoup refroidie... Embarassed


Chabine

Il ne faut pas non plus surestimer l'intelligence de l'américain. Après avoir vécu en Afrique et en France, j'ai cru avoir fait le tour de la bêtise humaine. Surtout en France. Mais de temps autre il m'arrive de rencontrer ici des gens à l'esprit si étroit qu'il faut que je me pince pour être sûr que je ne rêve pas.

Pour 3/4 des ricains, Brzezinski a fait ses études à Harvard et a bossé pour un président,c'est assez pour qu'on le considère comme un génie. Je les entends encore dire :"Oh my goodness! He is soooooo smart"

Tu vois le genre? Regardes un peu ce lien de ce qui s'est passé en West Virginia. C'est pas affligeant ça? http://www.youtube.com/watch?v=ODaxZSz3Awg

J'adore ce pays. Il y a beaucoup d'opportunités. Mais la connerie humaine y est aussi immense. C'est à laisser ou à prendre. J'ai décidé de prendre (avec des pincettes)...
_________________
I believe in rebirth....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bouf
Grioonaute


Inscrit le: 10 Mai 2006
Messages: 3

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2008 15:28    Sujet du message: Barack OBAMA Répondre en citant

Barack OBAMA a toutes les chances. Il incarne le changement radical dans la démocratie américaine. Nous le pensons gagnant !
_________________
Le dialogue favorise l'expansion de toutes les ressources puisque des échanges diverses convergent et participent à une vaste construction parfois inattendue par leurs auteurs. L'ignorance s'efface donc au fur et à mesure que des expressions surprenantes nous éclairent autour des résultats positifs constatés en conclusion.

V. K.E.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Sam 24 Mai 2008 02:37    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2006 a écrit:
OBAMA BAD 4 ISRAËL !

C’est la photo du jour, l’escroquerie aussi. Il faut tuer le jeune sénateur de l’Illinois, trop foncé semble-t-il. Certains juifs aux Etats-Unis, sont entrain de mener une campagne de désinformation insipide contre Barack Obama qui serait musulman, arabe qui appartient à une communauté…palestinienne. Ils sont américains ou israéliens ces gens ?


N'oubliez pas que le racisme n'est qu'un aspect d'un certain système de domination, pas une fin en soi... Confused Moi je trouve très bien que les masques tombent (selon une expression qui t'es chère, n'est-ce-pas zoung-gouzoung-zoung-gouzoung-gou-zingh2006 ? Mr. Green ), je trouve excellent que de grosses vaches comme celle de la photo mettent sur la place publique les liens intimes entre la politique US et Israël Twisted Evil Je trouve ça excellent, comme ça, on va arrêter de crier au complot puisque que ce sera évident pour tous.

Sinon, une analyse qui me semble digne d'intérêt sur les vices du système politique US. A lire en entier, car c'est plein d'enseignements, j'ai choisi de ne poster que certains extraits qui ont un lien direct avec Obama Confused

http://www.voltairenet.org/article157135.html


Entretien avec Thierry Meyssan sur le processus électoral aux États-unis
Maison-Blanche 2008 : un show anti-démocratique
par Sandro Cruz*


L’élection du président aux États-Unis, tous les quatre ans, est l’occasion d’un grand spectacle médiatique qui tient le monde en haleine. Ce système électoral fort complexe est contrôlé par l’oligarchie et donne l’illusion d’une souveraineté populaire contre laquelle il a été conçu. Thierry Meyssan répond à nos questions sur le fonctionnement méconnu de la « démocratie » made in USA.
--------------------------------------------------------------------------------
23 mai 2008


Citation:
Sandro Cruz : Les États-Unis sont en pleine campagne électorale présidentielle. Trois candidats sont en lice. Quel regard portez-vous sur eux ?

Thierry Meyssan : En premier lieu, il importe de noter qu’il n’y a pas que trois candidats à la candidature (McCain chez les républicains, Clinton et Obama chez les démocrates), car de petits partis auront aussi leurs candidats, et des indépendants peuvent se présenter dans certains États. Il y avait dix-sept candidats en 2004, alors que les médias européens n’en ont cité que trois.

En 2008, il y aura au moins un candidat libertarien, un vert et deux trotskistes (le « vrai » Roger Calero et le « faux » Brian Moore, appointé par la CIA), un prohibitionniste (le pasteur Gene Amondson), un représentant du parti des contribuables (désormais dénommé parti de la Constitution), plus un indépendant (Ralph Nader)

Toutefois, ces petits candidats ne sont pas autorisés à se présenter sur tout le territoire et ne totaliseront probablement pas 5 % des voix. Le républicain et le démocrate rafleront la mise. C’est pourquoi les médias non-US ne s’intéressent qu’à MM. McCain, Obama et Mme Clinton. Ils ont tort, car si les petits candidats n’ont pas de crédibilité pour accéder à la Maison-Blanche, leur activisme laboure la société états-unienne et influence à terme le discours politique.

Vous me demandez ce que je pense des grands candidats c’est-à-dire ce que cela changera dans la politique des États-Unis si c’est l’un plutôt que l’autre qui est élu. Je pense que vous posez la question à l’envers. Vous conviendrez que l’actuel président, George W. Bush, n’a pas les capacités pour gouverner. C’est une marionnette derrière laquelle se cache le vrai pouvoir. Et si la politique des États-Unis ne se décide pas aujourd’hui dans le Bureau ovale, pourquoi voulez-vous qu’il en soit autrement l’an prochain ?

L’oligarchie est maintenant face à un dilemme :
1. Soit continuer la politique coloniale actuelle ;
2. Soit revenir à une forme d’impérialisme plus présentable.

Compte tenu de l’emballement de la crise financière et des échecs militaires, la poursuite de l’aventurisme peut conduire à la chute, mais aussi, pourquoi revenir en arrière quand on n’y est pas directement forcé ?

Si McCain correspond au premier terme de l’alternative et Obama au second, Clinton peut s’adapter à l’un comme à l’autre. C’est le sens de son maintien dans la course alors qu’elle aurait dû jeter l’éponge depuis longtemps. En réalité, après des mois de luttes intestines, l’oligarchie états-unienne vient de choisir. Comme on le voit avec les négociations en cours et divers accords de paix au Pakistan, en Irak, au Liban, en Syrie et en Palestine, elle a renoncé au « clash des civilisations » et au « remodelage du Grand Moyen-Orient ».

Obama offre deux qualités : d’une part, il a fait campagne sur le thème du changement et peut donc facilement incarner un renouveau en politique étrangère ; d’autre part, l’oligarchie majoritairement blanche préfère laisser à un noir la responsabilité d’annoncer la faillite du pays et d’affronter les inévitables révoltes sociales qui suivront.(...)


Difficile d'écarter cette dernière hypothèse comme totalement invraisemblable, et cela n'a rien à voir avec la personnalité d'Obama Confused


Citation:
(...)Sandro Cruz : À quoi servent les primaires et caucus par État ? Comment doit-on les interpréter ?

Thierry Meyssan : Je viens de vous le démontrer, ils ne servent à rien. Tout au moins pour ce qui concerne la désignation des candidats. Par contre, ce grand show permet de réduire la conscience politique des États-Uniens à presque zéro. Les grands médias nous tiennent en haleine en comptabilisant les délégués et les dons. On parle désormais de la « course » à la Maison-Blanche et de records, comme s’il s’agissait d’un téléthon ou de la Star Academy.

On maintient artificiellement un « suspens » pour capter l’attention des foules et marteler le plus grand nombre de fois possible un message. Avez vous observé le nombre de fois où les grands médias nous ont annoncé que ce mardi serait décisif ? Mais à chaque fois, un résultat inexplicable permet au candidat en difficulté de rebondir pour que le show continue. En réalité, le spectacle est truqué. Dans 17 États, des machines à voter ont été installées sans aucune possibilité de vérification des résultats électroniques [1]. Autant ne pas voter du tout et laisser les organisateurs se débrouiller tout seuls pour inventer les résultats.

Tout cela s’accompagne de messages subliminaux douteux. Par exemple, McCain a choisi comme slogan la « défense de la liberté et de la dignité ». Ce qu’il explicite comme la liberté religieuse et l’abolition de l’esclavage. On a quand même du mal à croire que ce soit là les préoccupations premières des citoyens de base. À qui s’adresse donc ce slogan ?
Mme Clinton affiche : « Chacun a une place ». Elle veut dire que, si elle était au pouvoir, personne ne serait laissé sur le bord du chemin. Mais cela signifie aussi que les gens doivent rester à leur place et qu’ils ne doivent pas s’aviser d’en changer et se de mêler des affaires de l’oligarchie.
Obama, quant à lui, apparaît avec le slogan « Change » écrit sur son pupitre. Cela veut dire que les États-Unis ont besoin de changement, mais cela fait aussi bureau de change. Le mot « change » en anglais désigne la monnaie que l’on rend. En pleine crise financière, c’est assez distrayant.(...)

Tout à fait d'accord avec l'analyse de l'orchestration abrutissante de la campagne Confused Par contre, le jeu de mots débile de la fin, là, sur le slogan "Change", bof, très léger en termes d'analyse, une fois n'est pas coutume... Rolling Eyes Enfin, Meyssan reste un français, et le français aime les jeux de mots foireux, nobody's perfect Twisted Evil


Citation:
(...) Sandro Cruz : Dans un article récent [2], vous avez écrit que le président des États-Unis est toujours l’homme du complexe militaro-industriel. Dans cette optique, pensez-vous que John McCain sera élu ?

Thierry Meyssan : Là encore, vous posez la question à l’envers. Les trois principaux candidats en lice sont en train de multiplier les signes d’allégeance au complexe militaro-industriel. C’est une mise aux enchères dans lequel McCain n’a effectivement pas besoin de faire ses preuves, mais où ses concurrents ne sont pas en reste. Ainsi, nous avons entendu Obama se proposer pour bombarder le Pakistan et, il y a quelques jours, nous avons vu Clinton menacer l’Iran d’être « enlevé » de la carte par le feu nucléaire. Qui peut dire mieux ?

Après des mois de campagne, ces trois candidats sont arrivés à un consensus absolu sur les principaux points de politique étrangère et de défense :
Ils considèrent que la défense d’Israël est un objectif stratégique des États-Unis ; ils n’ont aucun plan de sortie d’Irak ; ils présentent l’Iran et le Hezbollah libanais comme une menace majeure pour la stabilité internationale.


Cependant, il existe une différence entre ces candidats et elle correspond au débat qui vient de se clore au sein du complexe militaro-industriel. McCain et son conseiller Kissinger soutiennent le principe de l’affrontement direct tandis qu’ Obama et son conseiller Brzezinski proposent la domination par proxies interposés. Clinton et sa conseillère Albright incarnent un impérialisme normatif qui n’est plus de mise. J’écris souvent sur Voltairenet.org à propos de ce débat stratégique (notamment au moment du rapport des agences de renseignement sur l’Iran [3] et de la démission de l’amiral Fallon [4]) et c’est de lui que dépend la désignation du prochain président.

Dans l’article que vous citez, j’ai noté que Clinton n’avait pas la confiance du complexe militaro-industriel. Je n’ai pas changé d’avis. Sa thématique n’intéresse plus l’industrie d’armement. Et ses contorsions, qu’il s’agisse de sa fréquentation secrète de la Fellowship Foundation ou de ses déclarations maximalistes sur l’Iran, n’y changeront rien. Au moment où vous m’interrogez, dire que « Clinton est cuite » n’est pas original, c’était le titre d’un quotidien new-yorkais la semaine dernière. Mais je l’ai écris alors que la presse européenne la portait encore au pinacle.

Ne nous laissons pas submerger par les problématiques que nous imposent les grands médias. Savoir si les États-Unis vont maintenir avec McCain 100 000 GI et 200 000 mercenaires en Irak ou s’ils vont avec Obama diminuer le nombre de GI’s et augmenter celui des mercenaires ne change pas grand chose. La vraie question, c’est de savoir si les États-Unis ont encore les moyens de leurs ambitions et peuvent gouverner le monde —comme les néoconservateurs persistent à la prétendre— ou s’ils sont minés de l’intérieur et doivent abandonner leur rêve impérial pour éviter l’effondrement —comme l’a déjà expliqué la Commission Baker-Hamilton—. Or, la vertigineuse baisse du dollar a sonné la fin de l’empire. Il fallait 8 dollars, pour acheter un baril de pétrole il y a dix ans. Il en faut 135 aujourd’hui et il en faudra probablement 200 dans deux mois. En outre, la débandade des milices du clan Hariri, qui ont pris la fuite et abandonné le terrain au Hezbollah en quelques heures en jetant leurs armes dans les poubelles, montre qu’il n’est plus possible de sous-traiter la police de l’empire.

Dans ces conditions, McCain n’offre plus aucun intérêt pour l’oligarchie. Obama et Brzezinski sont les seuls porteurs d’un projet alternatif : sauver l’empire en privilégiant l’action secrète (peu onéreuse) sur la guerre (trop coûteuse).

Sandro Cruz : Effectivement, c’est très étonnant de voir que Barak Obama qui dit vouloir un changement dans la société états-unienne ait choisi comme conseiller à Brzezinski, quand on sait que ce dernier est un idéologue qui s’est impliqué dans des opérations secrètes sordides, des coup d’États, des sabotages divers et d’autres actions criminelles.

Thierry Meyssan : : J’ai rencontré Zbignew Brzezinski [5], il y a trois semaines [6], je l’ai entendu développer un discours déjà parfaitement rodé du renouveau US. Il a condamné tous les excès visibles de la politique bushienne, de Guantanamo à l’Irak, et habilement rappelé ses succès contre l’Union soviétique.

Cependant je ne pense pas que le prochain président des États-Unis aura le loisir de mettre en œuvre une nouvelle « grande stratégie ». Il est déjà trop tard. Barak Obama sera confronté à la cessation de paiement de plusieurs États fédérés, qui ne pourront plus verser les salaires de leurs fonctionnaires, ni assurer les services publics [7]. Il sera trop occupé par le chaos intérieur pour réaliser les plans de Brzezinski.


Ca n'a strictement rien à voir avec les qualités d'Obama, mais je pense exactement la même chose de la situation dont il risque d'hériter au cas, que je crois fort probable, où il serait élu Confused
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adina
Grioonaute régulier


Inscrit le: 22 Nov 2004
Messages: 341

MessagePosté le: Dim 25 Mai 2008 00:44    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.emailthis.clickability.com/et/emailThis?clickMap=viewThis&etMailToID=1511948318


http://edition.cnn.com/video/?/video/politics/2008/05/23/sot.clinton.evoking.rfk.argusleader

Etrange stratégie d'Hillary...Elle resterait en course parce qu'Obama pourrait être assassiné?! Shocked Rolling Eyes

...et ensuite s'excuse Confused
http://edition.cnn.com/video/?/video/politics/2008/05/23/sot.clinton.rfk.apology.cnn
_________________
Mu mpenda mu dangwanè kanga...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eikichi onizuka
Bon posteur


Inscrit le: 11 Juil 2006
Messages: 643

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2008 12:16    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2006 a écrit:
Hummour(sic) sur Fuck News: "killing Oussama....euh...OBAMA...both..hihihi".... Rolling Eyes


http://www.youtube.com/watch?v=8T5eDDL1WuM


Fox news est une chaine à la botte des Républicains .
Rien ne pourra arrêter Obama quand il aura l'investiture même pas des minables dans la presse .
les américains ne sont pas si dupe surtout après un Bush .

Autre fait ,la question du vote noir a été évoqué maintenant c'est la question du vote juif .
Obama n'a pas été financé par ce lobby qui lui a préféré une Hillary .
Les caisses d'Obama sont pleine et n'en a plus besoin donc un vote pas si important en fait mais qui veut plus le faire croire qu'autre chose Laughing
Ecoutez cette interview des plus ironique d'après ce Mr Minc ,Obama doit pratiquement s'agenouiller devant ce lobby .



Obama et le '' lobby '' juif, avec Alain Minc (RCJ 12-h30 Shlomo Malka et Dominique Laury 26-5-0Cool

Les six dernières minutes de l’interview qu’Alain Minc a accordée à Shlomo Malka et Dominique Laury dans le cadre du journal de la mi-journée de RCJ. Celui qui revendique le titre de '' plus mauvais Juif de Paris '' va aborder la question des relations entre le candidat Barack Obama et la communauté juive américaine. L’entretien se conclut par des échanges, très vifs, avec Shlomo Malka : il y est question de '' logique victimaire '' et de '' pensée sionisante ''...

L’entretien en version intégrale :

Politique-Alain Minc [60 ans-Sarkozy-Obama-lobby juif 12'22-colonies13'20] (RCJ 12-h30 Malka et Laury 26-5-0Cool

_________________
http://nubiennes.skyblog.com


Dernière édition par eikichi onizuka le Mar 27 Mai 2008 12:45; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2008 12:37    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2006 a écrit:
Hummour(sic) sur Fuck News: "killing Oussama....euh...OBAMA...both..hihihi".... Rolling Eyes


http://www.youtube.com/watch?v=8T5eDDL1WuM

Je ne regarde que rarement ces trucs de Internet, mais là après visonnage, je dois parier gros que le lapsus de cette dame était plutôt INTENTIONNEL.
Bref, ce qui est intéressant pour moi dans ces élections US, c´est le miroir que le (tragic?) personnage Barack semble présenter au peuple Américain en général (et certainement Occidental). Dans son Race Speech en mars dernier, n´a-t-il pas cité W. Faulkner: "The past isn't dead and buried. In fact, it isn't even past."??? L´Amérique, symbole de la Liberté, peuple enchainé par son passé? We´ll see!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Jeu 29 Mai 2008 15:00    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
Ca n'a strictement rien à voir avec les qualités d'Obama, mais je pense exactement la même chose de la situation dont il risque d'hériter au cas, que je crois fort probable, où il serait élu Confused

Il ya un dossier dans le dernier nr de Marianne, qui semble corroborer l´avis de Thierry Meyssan... Vu la situation de cette Amérique, si Barack était élu, alors il aura très vite les rides...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Jeu 29 Mai 2008 15:12    Sujet du message: Répondre en citant

Adina a écrit:
http://www.emailthis.clickability.com/et/emailThis?clickMap=viewThis&etMailToID=1511948318


http://edition.cnn.com/video/?/video/politics/2008/05/23/sot.clinton.evoking.rfk.argusleader

Etrange stratégie d'Hillary...Elle resterait en course parce qu'Obama pourrait être assassiné?! Shocked Rolling Eyes

...et ensuite s'excuse Confused
http://edition.cnn.com/video/?/video/politics/2008/05/23/sot.clinton.rfk.apology.cnn

Voici un commentaire très direct et clair du célèbre Keith Olbermann de msnbc. A partir de la 2è page, il fait un récapitulatif des fautes pardonnées de cette femme, pour dire à la fin que avec cette référence à l´assassinat de Bobby Kennedy: "This, Senator, is too much.
Because a senator [...] who can let hang in mid-air the prospect that she might just be sticking around in part, just in case the other guy gets shot - has no business being, and no capacity to be, the President of the United States."
"Clinton, you invoked a political nightmare" http://www.msnbc.msn.com/id/24797758/
Ou plutôt, plus vivant ici http://www.huffingtonpost.com/2008/05/28/critic-olbermanns-special_n_103896.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Miss Belko
Grioonaute


Inscrit le: 16 Déc 2005
Messages: 37
Localisation: Empire Peulh du Macina

MessagePosté le: Mer 04 Juin 2008 02:15    Sujet du message: Répondre en citant

Here we are! Barak Obama a remporte la nomination democratique. Laughing Laughing
_________________
Afrique, mon Afrique
Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales
Afrique que chante ma grand-mère
Au bord de son fleuve lointain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Jeu 05 Juin 2008 14:43    Sujet du message: Répondre en citant

Miss Belko a écrit:
Here we are! Barak Obama a remporte la nomination democratique. Laughing Laughing

Après les frissons de cette nuit historique, on a eu droit hier, à la prestation de serment d´un American devant le AIPAC, le puissant lobby Juif. Pour ceux qui s´égaraient encore dans les rêves idéalistes, il faudra relire le discours de Barack de mercredi 04, pour comprendre que les choses ne seront pas faciles, s´il était élu en novembre.
Mais à part la symbolique de son élection finale, je RÊVE qu´il ait ce plan pour l´Afrique: aider à y installer une VRAIE et DURABLE démocratie et valeurs d´humanisme et de travail. Qu´il nous aide, en particulier, en apportant son soutien à toute initiative visant à éloigner de nous TOUS ces fonctionnaires AfroFrancais dirigeant l´AfroFrancophonie, et aussi à détruire le SIDA mental qui paralyse l´esprit des AfroFrancophones.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Ven 06 Juin 2008 22:03    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2006 a écrit:
Élections américaines : et le gagnant est ... le lobby d’Israël

Les langues commencent à se délier...
Clinton camp accused of dividing Jews, blacks
Congressman: High-ranking person in camp used racial line of argument
http://www.msnbc.msn.com/id/25002392/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Sam 07 Juin 2008 01:48    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2006 a écrit:
Didier_Daan a écrit:
Mais à part la symbolique de son élection finale, je RÊVE qu´il ait ce plan pour l´Afrique: aider à y installer une VRAIE et DURABLE démocratie et valeurs d´humanisme et de travail. Qu´il nous aide, en particulier, en apportant son soutien à toute initiative visant à éloigner de nous TOUS ces fonctionnaires AfroFrancais dirigeant l´AfroFrancophonie, et aussi à détruire le SIDA mental qui paralyse l´esprit des AfroFrancophones.


Je crains que même de ce côté là, il faille déchanter Confused


http://www.kamayiti.com/societes-mainmenu-738/international-mainmenu-745/113-international/385-obama-agent-de-la-politique-anti-africaine-britannique.html


Cet article t'a convaincu qu'il fallait déchanter ? Pas moi. Critiquer Mugabe ne veut pas dire qu'on est un ennemi de l'Afrique. Mugabe est clairement un dictateur et je ne vois pas où est le probleme de le dire. Avoir lutté pour la libération du Zimbabwe ne lui donne pas le droit d'être président à vie. Sa politique ne peut pas se résumer à "je suis victime d'un complot occidental contre moi". C est un peu court comme argument.

Sinon, le lobby juif aux Etats-Unis est malheureusement toujours aussi puissant. Et Obama comme les autres doit donner "des gages" avant son élection. Je pense qu'il peut mener une politique différente au moyen-orient s'il est élu, mais il ne peut pas déroger à une certaine ligne avant les élections au vu du climat passionnel qui règne.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Mar 10 Juin 2008 00:10    Sujet du message: Répondre en citant

Euhh, c´est qui paneuropéen?? Shocked Confused
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hormheb
Grioonaute 1


Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 190

MessagePosté le: Mar 10 Juin 2008 02:57    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2006 a écrit:
Citation:
Pour qui travaille OBAMA ? Surement pas pour la communauté noire…
Posté le 09 juin 2008 par admin


Président du Mouvement des Damnés de l’Impérialisme, Kémi Séba avait fait preuve dés le départ de la plus grande des réserves devant l’ “Obamania”. Nous expliquant à longueur de meetings que plutôt que de se focaliser sur la couleur de peau du sénateur, une analyse de ses soutiens nous en dirait beaucoup plus sur le personnage. Et les faits de donner une fois de plus raison, à ceux qui le désignaient comme l’instrument du lobby sioniste. La preuve par l’image et le texte…

Vidéo d’Obama devant l’AIPAC le 4 Juin 2008 (American Israel Public Affairs Committee) dans laquelle Obama, face au lobby sioniste américain le plus influent, affirme de la façon la plus claire que “Jérusalem est la capitale d’Israël” et que “l’Iran doit être éliminé”.



Un article écrit par Paul Joseph Watson, traitant du rôle du groupe Bildberg (dont l’ultrasionisme n’est plus à démontrer) dans la désignation des candidats à la présidentielle américaine.

Le Groupe Bilderberg nomme le vice-président de Obama

Il a été annoncé que les sommités de Bilderberg et l’élitiste James A. Johnson sélectionneront le colistier du candidat démocrate Barack Obama pour l’élection de 2008 ; ils agiront ainsi potentiellement comme faiseurs de roi du futur président des Etats-Unis.

Johnson avait également choisi John Edwards comme colistier de John Kerry en 2004 après qu’Edwards ait impressionné les membres du groupe Bilderberg, Henry Kissinger et David Rockefeller, avec un discours qu’il avait donné à la conférence du groupe en Italie cette année.

Ces informations mettent à mal l’idée selon laquelle Bilderberg ne serait qu’un café du commerce où aucune décision ne serait prise. En réalité, ce groupe est en train de forger une partie des principales évolutions de l’arène domestique et géopolitique de nos jours, en particulier dans le contexte actuel des prix du pétrole qui continuent à monter vers l’objectif fixé par Bilderberg du baril à 200 $.

Cela contredit également toute hypothèse qu’une présidence d’Obama apporterait un changement au statuquo selon lequel les Etats-Unis seraient dirigés par une élite non élue issue de multinationales et du complexe militaro-industriel.

« L’ancien PDG de Fannie Mae, Jim Johnson, a été invité par le sénateur Barack Obama jeudi à commencer la recherche d’un candidat viable pour la vice-présidence, » écrit le Trans World News. « Johnson et Obama commencent la recherche top secrète alors qu’Obama se rapproche de l’investiture démocrate. Johnson a fait la même chose pour le candidat Kerry en 2004 et Walter Mondale en 1984. »

Le compte-rendu liste Johnson comme un membre des « amis américains de Bilderberg », qui est une ramification du groupe de Bilderberg vers l’extérieur, et qui a accepté des donations de la fondation Ford afin de financer les rencontres du groupe Bilderberg dans des hôtels somptueux exclusivement réservés pendant 3 jours à des tarifs très onéreux.

L’organisation est fondamentalement un comité de pilotage pour le groupe Bilderberg - un secrétariat aux avant-postes par lequel les conférences Bilderberg sont organisées. Johnson a également directement participé à des réunions du groupe Bilderberg et peut donc être classé comme une sommité du groupe. Il a assisté l’an dernier à la réunion d’Istanbul en Turquie. Johnson est aussi « vice-président de la banque privée Perseus LLC, un poste qu’il occupe depuis 2001. Il est également membre du directoire de Goldman Sachs, Gannett Company, inc., un groupe de médias, KB Home - une entreprise de construction de logements, Target Corporation, Temple-Inland, et le groupe UnitedHealth. »
Comme on pouvait s’y attendre, il est aussi membre de la Commission Trilatérale, et du Comité aux affaires étrangères.

Ce serait la deuxième élection présidentielle dans laquelle le groupe Bilderberg aura joué un rôle pour le choix du colistier du candidat démocrate.
En 2004, il a été dit que le discours de John Edwards à la conférence de Bilderberg en Italie avait été un facteur clef de sa sélection comme numéro deux de John Kerry. Les participants de cette conférence de Bilderberg ont même violé les règles du groupe en applaudissant Edwards à la fin d’un discours qu’il a donné aux élitistes au sujet des politiques américaines.

Malgré le fait qu’Edwards était en concurrence féroce avec environ une vingtaine d’autres sérieux candidats pour la place de numéro deux, l’approbation de son action par le groupe Bilderberg après son discours a retourné la situation. Johnson choisit lui-même Edwards à la faveur d’un changement de décision de dernière minute alors que Dick Gephardt avait une position assurée. Le New York Post avait même annoncé que Gephardt avait été choisi comme numéro deux et que des auto-collants étaient en train d’être installés sur les véhicules de campagne avant qu’Edwards ne soit nommé comme numéro 2.

Kerry s’en est allé perdre les élections contre son confrère des Skull and Bones, George W. Bush, mais avec Obama ayant une avance de 8 points sur le candidat républicain John McCain, ce choix du colistier est d’autant plus important, sachant que le sélectionné a une chance de devenir président en 2012.

Bilderberg a prouvé par le passé avoir la capacité de faiseurs de rois. Bill Clinton et Tony Blair ont assisté à des réunions de Bilderberg au début des années 90 avant de devenir respectivement président et premier ministre.


llien

On ne deinet pas president des USA sur la base du contenu de son programme de campagne.
Bildeberg "aurait" (en effet il y a jamais de preuves irrefutables) influencer l'arrivee de pas mal de presidents US et europeens, y compris Jimmy Carter.
Le plus important est de voir comment Obama va gerer les soutiens qu'il a engrenges s'il devient commander in chief.
Certains specialistes attribuent l'assassinat de kennedy au fait qu'il avait commencer a se detourner de ce que les grpes d'influences de l'ombre (pas seulement le lobby militaro-industriel, mais des grpes comme Bildberg) lui avait dicte de faire.
Il ne faut pas toujours condamner les gens a priori.
Ce qui se joue aux USA nous concernent tous, africains en particulier.
A nous de comprendre quelles partitions jouees pour tirer des benefices.
Si vs attendez d'Obama de faire un plan pour vous, alors vous revez! ce n'est pas son role.
Arretons aussi de croire que c'est en vociferant comme jeremiah wright qu'on est un candidat qui defend la cause des africains.
Il faudra juger Obama a lumiere de ses actes et pas seulement des soutiens qu'il a.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Actualités Diaspora Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivante
Page 5 sur 12

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group