Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 20 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesMusiqueArticle
Ambroise Ouyi Tassane : Le Rossignol des Monts Bassar
03/03/2009
 

L'homme à l'éternel cigare n'est pas au mieux et a besoin de soutien
 
Par Ekoué Satchivi
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 Ambroise Ouyi Tassane  
Ambroise Ouyi Tassane
 

Etudiant il avait déjà conquis le public par ses talents artistiques. Toujours flanqué d’une guitare sèche, Ambroise Kossi Ouyi Tassane formait à l’époque au Lycée de Tokoin à Lomé un trio éblouissant avec feue Julie Akofa Akoussah et la nommée Gbédémah prématurément décédée. Une sobre discographie ; mais avec des compositions d’une rare qualité ; le preux que la musique n’a pas enrichi mérite que l’on évoque son parcours. Hier plein de vitalité, l’homme à l’éternel cigare n’est plus au mieux de sa forme. Le Rossignol des Monts Bassar ( en référence à sa région natale ) a grand besoin du soutien de tous.

Une grande taille ! Des cheveux hirsutes ; un menton pointu et de petits yeux surmontés de larges lunettes ; l’homme qui serait mieux vu en basketteur est plutôt connu artiste chanteur. Issu d’un milieu modeste Ambroise Kossi Ouyi Tassane a vu le jour en 1946 à Kabou en pays Bassar où il entame son cursus primaire jusqu’à l’obtention de son certificat d’études. On le retrouve après au Collège Chaminade de Lama- Kara ( Kara ) jusqu’en 1964. Pour se débarrasser des soirées d’insouciance dues au strict régime d’internat des prêtres catholiques, un condisciple lui apprend à jouer la guitare. Il en devient un véritable passionné.

Après le morceau "Nawoun Baba", sa toute première chanson, Ambroise Tassane enregistre en 1965 "Serpents de la nuit", son premier et véritable succès musical : une sorte d’appât qui incitait les couche tard à déhancher toute la nuit. Le Rossignol des Monts Bassar est par ailleurs l’auteur de la chanson "Tu ne m’écris plus", un autre grand succès discographique réalisé en duo avec Julie Akoussah.

 Publicité 
 
La chanson : une arme contre les incurables

Exigeant dans le travail, Ambroise Kossi Ouyi Tassane est connu pour son amour des sonorités harmonieuses, des mots qui accrochent. Pour ceux qui le connaissent, il a toujours orienté sa recherche musicale dans un sens précis : la primauté du tam- tam et de la guitare qui sont ses instruments de prédilection. Raison pour laquelle la musique qui en découle est d’une rare qualité. Mais que chante le Rossignol des Monts Bassar ? L’artiste qui bien souvent était accompagné sur scène par l’ensemble Trio Dila Kassa Kassa et l’orchestre TP Wilkomen Band de Lomé reconnaît qu’il n’aborde pas pour autant l’amour car il est bien persuadé qu’il ne peut réussir le genre qu’un collègue français. Est-il alors un artiste engagé ou moralisateur ?

L’engagement en musique pour le Rossignol des Monts Bassar n’est ni révolte ou contestation. Il s’agit autrement de la description d’une réalité. La plume est une arme pour l’écrivain et on en peut en dire autant du pinceau pour le peintre. Pour ce qui le concerne, Ambroise Kossi Ouyi Tassane se sert de la chanson pour lutter contre les incurables. Autrement dit le nationalisme, le vécu quotidien, la haine, l’injustice sont les thèmes qui reviennent souvent dans ses compositions. Connu pour son franc-parler, il est adepte d’une politique culturelle axée sur la promotion et l’épanouissement de nos potentialités nationales.


Il est bien dommage qu’au-delà des beaux discours, les pouvoirs publics n’aient jamais eu la présence d'esprit d’inclure la culture dans leurs priorités. Pris en compte sous d’autres cieux le secteur culturel a eu des retombées positives sur l’économie nationale.

Sinon comment expliquer pourquoi des artistes de la trempe de feu Félix Aurélien Boccovi, Lucien Ayité Dzinyéfa, Roger Dama Damawuzan, Grégoire Lawani, Ouyenga Adjalité, Mamo Lagbéma et tant bien d’autres, malgré la maîtrise de leur art, n’aient pu trouver la route de l’Orient ? L’artiste Ambroise Kossi Ouyi Tassane qui fait l’objet de cet espace, est un puriste. Les morceaux "Serpents de la nuit", "Tu ne m’écris plus", composés et chantés par le Rossignol des Monts Bassar, constituent des œuvres intemporelles, inscrites dans l’histoire de la chanson togolaise à l’image de Rejaki Tangwena, une complainte à la fois mélodieuse et métaphorique.

Pour une prise en charge des artistes dans le besoin

Face à la maladie et faute de soutien, bon nombre de nos artistes, tous domaines confondus meurent dans l’anonymat total. Belle lurette que le Rossignol des Monts Bassar est porté disparu sur la scène musicale. Ambroise Kossi Ouyi Tassane avait été vu sur le petit écran dans les années quatre vingt dix, reçu en invité spécial par le journaliste Jules Ahadzi Komlan dans l’émission "Télescopie". Egal à lui-même, il avait pour la circonstance, ébahi les téléspectateurs. "Mon Bon Dieu, je ne veux pas de ton paradis ! Si c’est pour y voir les assassins d’aujourd’hui...", leur avait-il fredonné.

Artiste de la chanson, Ambroise Kossi Ouyi Tassane a été chef des programmes à Radio Lomé puis à la Télévision togolaise. Il a également dirigé l’Office togolais du disque ( Otodi ). Admis à la retraite administrative, il avait séjourné pendant de longues années en France aux côtés de son épouse, une ancienne enseignante au Lycée de Tokoin et originaire de la Région de Strasbourg. Retourné au Togo, le Rossignol des Monts Bassar vit désormais retranché à Kabou, son village natal en pays Bassar. A la base, de sérieux ennuis de santé...

Le cas Ouyi Tassane n’est qu’un échantillon de la kyrielle de problèmes de sécurité sociale auxquels sont confrontés nos "ambassadeurs culturels". Atteinte d’un cancer, Julie Akofa Akoussah avait été tardivement soignée en France grâce à l’élan de solidarité d’un regroupement d’artistes étrangers, de ses parents avec semble-t-il l’apport des pouvoirs publics togolais. Mais la mort l’a finalement emportée en avril 2007. Quoi dire de Kokou Mab, le Collégien de la chanson et de Kokouvito, le chantre du Concert Party ? Ils sont passés de vie à trépas dans l’oubli total. Il nous faut sauver un patrimoine. Le Rossignol des Monts Bassar a grand besoin de la solidarité de tous. Que les uns et les autres mûrissent la réflexion et que les bonnes volontés se manifestent !

       
Mots-clés
ambroise ouyi tassane   togo   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 7 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Niger      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version