Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 18 Décembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesHommes IllustresArticle
Garrett Morgan (1877-1963) , autodidacte, inventeur et homme d'affaires
01/10/2008
 

Autodidacte, Inventeur, homme d’affaires, Garrett Morgan reste dans l’histoire comme l’un des premiers à avoir inventé un système de signalisation automobile et un appareil respiratoire, précurseur du masque à gaz, dont l’efficacité prouvée lui valut plusieurs médailles et une reconnaissance nationale
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Garrett Morgan  
Garrett Morgan
© wikimedia.org
 

Le 25 juillet 1916, Garrett Morgan fait la une des médias nationaux aux Etats-Unis. En compagnie de son frère et de deux volontaires, il vient en effet d’utiliser le Safety Hood and Smoke Protector, (une sorte de masque à haz qu’il a mis au point et dont il a obtenu le brevet en 1914) pour sauver plusieurs hommes qui avaient été piégés par une explosion dans un tunnel souterrain enfumé situé à plus de 250 pieds en dessous du lac Erié. Une première équipe de secours était descendue dans le tunnel, sans revenir avant que quelqu'un qui connaissait Morgan et son invention ne pense à le solliciter.

Arrivé sur la scène du drame, Morgan descendit dans le tunnel, et après un petit moment, remonta avec un premier travailleur. Son frère et deux volontaires se joignirent à lui et après plusieurs aller-retours, tous les travailleurs survivants, ainsi que les corps de ceux qui étaient décédés furent ramenés à la surface. Après avoir démontré, au péril de sa vie, que son invention était fonctionnelle, Morgan reçut des commandes provenant des départements de sapeurs pompiers de plusieurs Etats américains, une médaille d’or de la bravoure la ville de Cleveland et une médaille de l’ordre des sapeurs pompiers américains. Les commandes pour son masque à gaz augmentèrent en flèche et il en vint à équiper des départements de sapeurs pompiers dans plusieurs grandes villes américaines.

 Publicité 
 
 
 

Lorsqu’il avait déposé un dossier pour un brevet en 1912, Morgan avait décrit son invention comme devant permettre aux pompiers d’entrer dans une maison remplie de gaz épais et suffocant et d’y respirer sans problème pendant un certain temps. Ce qui leur permettrait de sauver des vies sans courir le danger de suffoquer eux-mêmes.

L’invention de Morgan était un casque attachée à deux tuyaux, qui comportaient des matières humidifiées aux extrémités pour empêcher la personne portant le masque de respirer des fumées toxiques. Un des tuyaux permettait l’inspiration tandis que l’autre permettait l’expiration. Le masque à gaz rendit prospère la compagnie de Morgan qui faisait le tour des Etats-Unis pour le promouvoir, faire des démonstrations, et enregistrer les commandes.

Garrett Morgan est né à Paris, une petite ville de l’Etat du Kentucky le 4 mars 1877. Il est le fils de Sydney, un ex-esclave, et de Eliza Reed Morgan, elle-même devenue libre en 1863. Garrett est le septième de leurs onze enfants. Il passe ses premières années à l’école et à effectuer des travaux de champs avec ses frères et sœurs. Alors qu’il est adolescent, la famille déménage pour Cincinnati, dans l’Ohio, en quête d’opportunités. A Cincinnatti, Morgan va à l’école, mais s’arrête au stade du lycée.

Garrett Morgan  
Garrett Morgan
 

En 1895, il s’installe dans la ville de Cleveland (il y restera jusqu’à sa mort survenue le 27 juillet 1963), où il travaille comme réparateur de machines à coudre dans l’atelier d’un fabricant de vêtements. Il excelle dans ce travail, ce qui lui vaut d’avoir une certaine réputation et de se voir offrir de nombreux emplois dans divers ateliers de la ville de Cleveland.

En 1907, Morgan se met à son compte et ouvre son propre atelier de réparation et une boutique où il vend des machines à coudre. C’est la première affaire qu’il crée et ce ne sera pas la dernière. En 1909, Morgan étend sa boutique qui deviendra un atelier de couture prospère comptant jusqu’à 32 employés. Il épousa parallèlement Mary Anne Hassek (il avait été marié une première fois de 1896 à 1898 à Madge Nelson) qui lui donna trois enfants. La nouvelle compagnie fabrique des manteaux, des costumes, des robes...

Constatant que les machines à coudre créent des déchirures sur certains types de tissus à cause des frictions, Morgan essaye de mettre au point une huile qui réduit les frictions, mais constate par hasard que cette huile peut fortifier le cheveu. Après l’avoir progressivement testé sur sa propre chevelure et ne constatant pas d’effets secondaires désagréables, il a l’idée de le commercialiser sous le nom de G.A. Morgan Hair Refining Cream. Il crée une société, la G.A. Morgan Refining Company pour fabriquer le produit.


En 1920, Morgan se lance dans l’édition et crée un journal appellé le « Cleveland Call », dont l’un des objectifs est de combattre le racisme dont les Noirs sont victimes dans l’Ohio. (Le journal existe toujours aujourd’hui sous le nom de « Cleveland Call and Post » NDLR) Au fil des années il devient un homme d’affaires respecté et ses gains lui permettent d’acheter une maison et une voiture. C’est en conduisant que Morgan songera à un système pour améliorer les feux de circulation.

Il allait déposer un système breveté de feux de signalisation à trois positions. Brevet qui lui fut accordé le 20 novembre 1923. Les brevets de cette invention sont également déposés en Grande-Bretagne et au Canada. Selon certains de ses biographes, Morgan aurait revendu cette invention à General Motors pour 40 000 dollars, une somme énorme à l’époque, mais cette information est contestée car aucune trace de cette transaction ne se trouverait ni dans les documents de Morgan après sa mort, ni dans les registres de General Motors.

Morgan continua de s’impliquer dans la vie publique à Cleveland, en tant que trésorier de l’association des hommes noirs de Cleveland dont il avait été l'un des initiateurs des années auparavant. Une association qui fusionnera plus tard avec la NAACP, (National Association for the Advancement of Colored People, une association de promotion des droits des Noirs aux Etats-Unis NDLR).

Le secrétaire d'Etat aux transports en 97, R Slater (à l'extrême gauche) en compagnie de descendantes de Garrett Morgan et du maire de Cleveland Michael White - (tout à droite)  
Le secrétaire d'Etat aux transports en 97, R Slater (à l'extrême gauche) en compagnie de descendantes de Garrett Morgan et du maire de Cleveland Michael White - (tout à droite)
© tfhrc.gov
 

Morgan se présenta également comme candidat indépendant au conseil municipal de la ville de Cleveland, voulant accroître la représentation des Noirs dans les instances dirigeantes. En 1943, Morgan développa un glaucome qui le rendit au fil du temps presqu’aveugle, mais sans l'empêcher de poursuivre ses activités. Il essayait ainsi de travailler sur une cigarette qui s'éteindrait d'elle même lorsqu'il mourut en 1963.

Le 30 mai 1997, Rodney E. Slater, secrétaire d'Etat aux transports inaugura à la "Morgan School of Sciences" à Cleveland un programme scolaire en transport et technologie portant le nom de Garrett Morgan. Plusieurs descendants de l'illustre afro-américain assistaient à la cérémonie.




Plaques commémoratives en l'honneur de Garrett Morgan





Le brevet déposé pour son système de signalisation





Le brevet déposé pour son masque à gaz





       
Mots-clés
garrett morgan   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 1 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version