Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 20 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesSuccess StoriesArticle
Janice Bryant Howroyd, présidente de ACT 1
05/03/2010
 

Fondatrice de la société Act One à la fin des années 70, Janice Bryant est aujourd'hui à la tête d'une fortune estimée à 250 millions de dollars
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Janice Bryant Howroyd  
Janice Bryant Howroyd
 

Janice Bryant Howroyd est née le 1er septembre 1952 en Caroline du Nord, quatrième enfant dans une famille qui en compte onze. Son père est contremaître dans une usine et sa mère femme au foyer. Après des études sans histoire, elle obtient un bachelor en anglais de l'université agricole et technique de Caroline du Nord (elle obtiendra plus tard un doctorat de la même université).

Alors que le séjour familial qu'elle effectue en 1978 chez sa soeur touche à sa fin, Janice Bryant décide de rester à Los Angeles car sa soeur ne souhaite pas qu'elle s'en aille. Elle travaille donc temporairement comme assistante du mari de celle-ci, Tom, qui travaille chez Billboard Magazine.

"J'ai amélioré les processus dans son service, et j'ai recruté du personnel pour lui durant un de ses voyages. A son retour, il a pensé que j'étais un génie et m'a encouragée à assister un de ses amis qui avait besoin également de recruter du personnel. Quand il a vu que je faisais également du bon travail pour son ami, il m'a encouragée à m'installer à mon compte, et ma soeur était ravie que je reste. C'est ainsi qu'un empire est né" confiera Janice Bryant Howroyd dans une interview à Bet en 2009.

il ne faut jamais sacrifier ce que vous êtes personnellement pour devenir ce que vous voulez être professionnellement
Janice Bryant Howroyd


 Publicité 
 
 
 

Le terme empire n'est pas exagéré. Ce qui n'était qu'une entreprise créée avec environ 1500 dollars (des économies et un emprunt auprès de sa famille), une ligne de téléphone dans un petit bureau est devenu une des plus grosses entreprises possédée par une femme issue des minorités aux Etats-Unis. Selon un classement établi par le magazine Forbes en mai 2009, Janice Bryant Howroyd pèse 250 millions de dollars (environ 185 millions d'euros), et fait partie des 20 plus riches Afro-américains des Etats-Unis.

Son entreprise de recrutement, ACT-1 ("Act One") et ses différentes filiales réalisent un chiffre d'affaires qui approche le milliard de dollars, avec au total plus de 2000 employés, et collabore avec des entreprises du "Fortune 500" (les 500 plus grandes entreprises américaines NDLR).

A l'origine, Janice Bryant se concentre sur le recrutement permanent, mais elle fait évoluer son modèle lorsqu'un responsable d'une entreprise publique spécialisée dans les infrastructures lui demande si elle fait du recrutement temporaire : "J'ai dit que je pouvais faire du recrutement temporaire et j'ai été invitée à discuter, pour savoir comment je gèrerai cela pour un petit projet".

Ce projet en appela d'autres et de fil en aiguille, Janice Bryant plaça des travailleurs temporaires dans plusieurs entreprises de la région de Los Angeles, puis ouvrit des bureaux à San Francisco, à Phoenix et dans d'autres villes du pays. Son groupe est maintenant présent dans plusieurs pays du monde (Canada, Inde, Royaume-Uni, Porto-Rico...)

 
 

Selon Janice Bryant, si "c'est une intervention divine qui l'a conduite à créer son entreprise", elle précise néanmoins qu'il y a eu tout au long de la route des essais et des jobs qui l'ont conduit là où elle en est. Le bouche à oreille a également contribué à étendre progressivement sa réputation. Elle a parallèlement cherché à travailler avec des entreprises avec lesquelles elle pourrait construire à long terme, a envoyé dans les entreprises du personnel qualifié, qui était intéressé par les postes proposés. Interrogée en janvier 2001 par le San Diego Business Journal, Janice Bryant Howroyd déclarait :

"Il ne faut jamais compromettre ce que vous êtes personnellement pour devenir celui que vous souhaitez être professionnellement. Ce qui signifie que vous ne devez traiter qu'avec des entreprises où vous enverriez travailler des membres de votre famille, et que vous essayez de travailler avec des entreprises avec lesquelles vous pouvez collaborer sur le long terme".

Parallèlement au recrutement de personnel, Janice Bryant a développé via des filiales d'autres types de services qu'elle propose aux entreprises : le conseil en organisation, des solutions pour la communication en entreprise, la gestion de documents, une agence de voyages dédiée aux entreprises, un logiciel qui permet aux managers de connaître le statut de chaque employé temporaire etc Elle a également lancé deux écoles de formation continue pour permettre aux travailleurs de continuer à se former.

Janice Bryant Howroyd  
Janice Bryant Howroyd
 

Revenant sur sa vocation d'entrepreneur dans un entretien avec le journaliste Tavis Smiley sur la chaîne PBS en 2004, Janice Bryant disait : "Nous avons été assez bénis -j'ai dix frères et soeurs en plus de mes parents- de comprendre par l'intermédiaire de nos parents à un très jeune âge que nous devions nous penser comme des entrepreneurs. Nous n'avons pas eu besoin de voir Michael Jordan. Nous n'avons pas eu besoin de voir Magic Johnson signer des contrats qui faisaient d'eux des entrepreneurs tout en faisant partie d'une équipe (...) Nous devons prendre conscience la richesse et de la valeur de notre existence".

Plusieurs membres de sa famille travaillant dans son entreprise, elle a expliqué à Smiley comment cela était possible malgré l'adage connu de tous qui veut que la meilleure façon de faire fonctionner une affaire est de garder en dehors les membres de sa famille :

 
 

"J'ai dit que nos parents nous ont appris à nous penser comme des entrepreneurs mais ils nous ont également appris plusieurs choses. Un, nous ne pouvions pas aller au lit en étant fâchés les uns avec les autres. Deux, chacun de nous devait adopter un plus jeune, ce qui signifiait que devions nous occuper de quelqu'un d'autre que nous mêmes. Et troisièmement, si nous nous mettions dans des problèmes c'était mieux de s'y mettre parce que nous avions essayé d'aider les autres au lieu d'être dans une démarche égoïste. Quand vous grandissez avec ce genre de conseils qui forgent votre personnalité, c'est moins difficile de travailler les uns avec les autres quand vous êtes adultes.

Maintenant, ceux de mes frères et soeurs qui travaillent chez Act-1 se sont réalisés avant d'intégrer la société. J'ai une soeur et un neveu qui sont ingénieurs, un frère qui est expert-comptable. J'ai des gens dans ma famille qui ont étudié dans différents domaines, et chacun devait réussir à son échelle que ce soit en ayant par exemple trois promotions dans une grande entreprise ou en travaillant à son compte pendant trois années consécutives (...) Il fallait que chacun fasse ses preuves vu que nous n'avions pas la solidité d'une grande entreprise. Chacun devait apporter quelque chose."

Janice Bryant Howroyd est également auteure d'un livre, "The Art of Work: How to Make Your Work, Work for You". Egalement philantrophe, elle a fait un premier don de 10 millions de dollars (7,35 millions d'euros) à son ancienne université (North Carolina Agricultural & Technical State University) en 2004, et un second de 10 millions de dollars également à l'université de Californie du Sud (University of Southern California) en 2005. Janice Bryant Howroyd est mariée et mère de deux enfants.

Vidéo : Janice Bryant évoque son livre "The art of work"






       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Les 20 Noirs les plus riches des Etats-Unis (mai 2009)
 
Mots-clés
janice bryant howroyd   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 17 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Niger      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version