Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 23 Avril 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesOpinionsArticle
La victoire de Barack Obama et les attentes des « Afriques »
08/11/2012
 

Cette réélection ouvre t-elle des perspectives au continent africain ?
 
Par Lucien Pambou
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Barack Obama a obtenu son second mandat à la tête des Etats-Unis  
Barack Obama a obtenu son second mandat à la tête des Etats-Unis
 

Obama a été réélu, il devient, après Clinton et depuis la seconde guerre mondiale, le deuxième président démocrate à avoir été réélu même si Harry Truman l’avait été aussi avant la seconde guerre mondiale.

La réélection de Obama, c’est d’abord le résultat de sa stratégie de communication et la vista d’un homme qui, après avoir été élu en 2008, a patiemment tracé son sillon pour l’être à nouveau en 2012. Plusieurs facteurs expliquent cette réussite. Mitt Romney, le candidat républicain, a commencé les primaires républicaines en se droitisant et en finissant au centre à la fin de la campagne. Obama a su intelligemment le contenir et parler de lui comme adversaire républicain influencé par le parti extrémiste de droite le Tea Party. Obama a su expliquer aux Américains que les déficits et l’endettement des Etats Unis étaient un héritage du gouvernement Bush qu’il a géré comme il l’a fait l’Afghanistan et l’Irak en matière de politique étrangère.

La réélection d'Obama ouvre-t-elle une fenêtre de tir aux Afriques noires ?
Lucien Pambou


La mort de Oussama Ben Laden et sa gestion de la tempête Sandy lui ont donné des lettres de noblesse importantes en tant que Commandant en chef et Président des Etats Unis. Vainqueur de l’élection présidentielle, il a gagné dans la plupart des Swing states alors que les sondages prédisaient des pourcentages serrés en termes de vote entre Obama et Mitt Romney. Obama a su regarder les divisions de la société américaine et mettre en place un projet d’union qui préfigure le dépassement des questions raciales en faisant émerger le rassemblement de tous les Américains quels que soientt leur genre (homme ou femme), leur sexualité (homo ou hétéro), leur origine (immigré ou national) et leur couleur (blanc, noir, jaune,...).

 Publicité 
 
 
 

La réélection de Obama ouvre-t-elle une fenêtre de tir aux Afriques noires ? l’Afrique noire n’est pas un bloc monolithique mais une diversité de pays inscrits dans des zones géographiques différentes. Lors de la première élection de Obama en 2008 et de ses visites au Caire et au Ghana en 2009, Obama avait un message qui consistait à dire qu’il n’y avait pas de choc de civilisation entre le monde musulman et le monde occidental et que les pays africains devraient plus mettre l’accent sur les institutions, la bonne gouvernance, la non corruption et les respects des Droits de l’Homme pour la gestion des affaires du continent.

Tel était le message de Obama au Ghana. Quatre ans ont passé et les Africains restent amers car Obama ne les a pas entendus et il s’est plus préoccupé de la politique américaine dans le monde. La réélection de Obama ouvre-t-elle une fenêtre de tir aux pays d’Afrique noire ? Pour ma part, je pense que la réponse est non tant que les Africains se comporteront toujours en pays assistés, demandant de l’aide et sans organisation stratégique.

Quatre ans après sa visite au Ghana, les Africains restent amers car Obama ne les a pas entendus
Lucien Pambou


Obama est un Américain noir, il est d’abord américain avant d’être noir. Sans être compassionnel, ni émotif, force est de constater que les Noirs africains s’arrêtent trop souvent à la notion coloniale de la couleur de peau pour espérer recevoir des subsides et des aides de la part d’un autre noir, au motif de la fraternité « phénotypale ». Les Etats Unis reviennent en Afrique car ils pourchassent le mouvement islamiste Al Qaïda et ses différentes branches terroristes. Les entreprises pétrolières américaines sont présentes dans le Golfe de Guinée.

 
 

Les Etats Unis passent des accords militaires et stratégiques avec des pays d’Afrique comme l’Algérie pour surveiller les narcotrafiquants et les poussées islamiques en cours au Sahel en Afrique. Je ne reviens pas sur le conflit malien dont on connait les causes, mais dont l’incapacité stratégique des Maliens et surtout des pays de la CEDEAO retardent la prise de décision. Certains pays de la CEDEAO souhaitent une négociation avec les rebelles, d’autres militent pour une intervention militaire sous l’égide de l’armée malienne aidée par la logistique française, mais surtout américaine.

Que les pays africains sortent de la léthargie mentale dont ils sont coutumiers pour regarder de façon pragmatique leurs relations avec les Etats Unis et avec le nouveau Président élu Obama. Les pays africains, comme d’habitude, sont culturellement balkanisés et souhaitent entretenir des relations bilatérales avec les Etats Unis. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais à long terme on peut penser que cela ne sert à rien. Il faut donc revoir les positions africaines vis-à-vis des Etats Unis.

Il n’y a pas une Afrique mais des Afriques qui sont construites à partir des blocs économiques régionaux, comme la CEDEAO, la CEEAC, la SDAC et d’autres blocs régionaux qui pourraient construire des politiques communes pour discuter en situation de capacité vis-à-vis des Etats Unis. Il s’agirait à l’intérieur des aires géographiques régionales de lister les priorités dans les domaines divers tels que l’agriculture, les infrastructures, la santé, l’éducation ou l’économie et de présenter un cahier de doléances aux autorités américaines. Ce cahier de doléances doit en amont faire l’objet d’une réflexion, d’une expertise de la part des ingénieurs économistes, techniciens et financiers africains pour forcer la décision américaine en terme de coopération multi-infra-régionale.

Que les pays africains sortent de la léthargie mentale dont ils sont coutumiers pour regarder de façon pragmatique leurs relations avec les Etats Unis et avec le nouveau Président élu Obama
Lucien Pambou



Les pays africains membres des blocs régionaux n’ont pas l’habitude de travailler ensemble malgré les discours concernant l’intégration régionale et économique. Voilà l’heure de passer aux actes et de montrer à Obama et aux Etats Unis que les pays Africains ont bien compris les leçons de la visite de Obama au Ghana et qu’ils sont prêts à en tirer des leçons et une stratégie commune.

Il faut que les blocs régionaux africains et leurs responsables intègrent les notions de groupes de pression ou lobbying auprès des politiques américains, sénateurs, membres du Congrès et auprès de l’administration américaine. C’est une stratégie de longue haleine qui peut être gagnante pour que les Américains investissent économiquement en Afrique à partir des partenariats pays d’Afrique-Etats Unis. Ces partenariats doivent être l’objet d’expériences partagées et d’accumulation de connaissances pour les Africains dans l’expertise technico-financière et juridique reste désespérément vide.

Voilà l’enjeu et le défi que doivent relever les pays appartenant aux Afriques en fonction des blocs régionaux. C’est une opération intéressante qui doit éviter aux Africains les lamentations et les stratégies d’inertie.




       
Mots-clés
afrique   barack obama   lucien pambou   présidentielles américaines   présidentielles américaines 2012   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 8 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
  Prédateurs et sadiques: L'Afrique et ses guerres qui n'en finissent pas. Des chefs charismatiques aux guérilleros sans vision. Pourparlers stériles. Y'a-t-il un intérêt mili-politique à pénétrer une femme avec un fusil d'assaut et appuyer sur la détente?
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Chine 2014!
 Obamacare : 8 millions de personnes se sont enrôlées
 Guinée: Cellou Dalein Diallo rassure les militants de son parti
 Guinée-Bissau: l'Union africaine promet la levée des sanctions
 Rwanda 20 ans du génocide : « les faits sont têtus » selon Paul Kagame
 Parti socialiste : Harlem Désir évincé, entre au gouvernement
 Lupita Nyong'o devient égérie de Lancôme
 Le Nigeria désormais première économie africaine devant l'Afrique du Sud
 Mali : Moussa Mara nommé premier ministre par Ibrahim Boubakar Keita
 Burundi : disparition de Cyprien Ntaryamira, 20 ans d’épais mystère
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Immigration      Livre      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version