Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 16 Avril 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesOpinionsArticle
Mali : les vrais raisons de l'intervention occidentale
17/02/2013
 

L'élimination des fanatiques et terroristes est elle la vraie motivation des forces occidentales ?
 
Par Tim Kelly
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 

Le déploiement de troupes françaises au Mali soulève d’importantes questions concernant les intérêts géopolitiques plus larges des États occidentaux, non seulement au Mali, mais dans l’ensemble du continent africain.

 Publicité 
 
 
 

Il convient de souligner que les troubles actuels au Mali sont une conséquence directe de la guerre de l’OTAN en Libye en 2011.

L’intervention en Libye avait permis l’escalade du conflit, transformant un soulèvement en une véritable guerre civile dans laquelle les forces rebelles, soutenues par la puissance aérienne occidentale et les opérations clandestines au sol, ont été en mesure de renverser le régime de Kadhafi. Les rebelles soutenus par l’occident, y compris des groupes affiliés à Al-Qaïda , ont commis les pires atrocités. L’effondrement du régime, le chaos qui a suivi et l’inondation d’armes dans la région ont eu pour conséquence prévisible de déstabiliser les pays voisins.
D’où la crise actuelle au Mali, qui est un conflit ethnique, sectaire et séparatiste, alimenté, et compliqué, par des intérêts extérieurs, à savoir les États occidentaux.

Les troubles actuels au Mali sont une conséquence directe de la guerre de l’OTAN en Libye en 2011
Tim Kelly


Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), un groupe militant djihadiste salafiste opérant en Afrique du Nord et participant à une alliance islamiste pour gagner le pouvoir au Mali, a été identifié comme la menace du jour. Si de nombreux experts de la région ont suggéré qu’AQMI constitue une menace terroriste en Afrique du Nord, on voit mal comment le groupe menace l’Europe ou les États-Unis. Fait ajoutant à la confusion : AQMI est associé avec le Groupe islamique combattant en Libye (GICL), qui a reçu le prodigieux soutien occidental quand il a pris part au renversement de Kadhafi par l’OTAN.

Troupes françaises au Mali  
Troupes françaises au Mali
 

Il est compréhensible d’être confondu par la tournure des événements. Le monde obscur des opérations clandestines et du renseignement est fait d’alliances en constante évolution où l’ennemi peut devenir un allié du jour au lendemain et inversement. Il s’agit d’une entreprise cynique et perfide qui, une fois dévoilée, trahit l’hypocrisie, la cruauté et la cupidité des puissances impérialistes occidentales.

Par ailleurs, les puissances occidentales désormais engagées militairement au Mali ont une morale à géométrie variable. Après tout, si les impérialistes de Washington, Londres et Paris étaient vraiment concernés par la protection des droits de l’homme et l’arrêt de la propagation de l’extrémisme musulman, pourquoi sont-ils si amis avec l’État saoudien, vecteur principal du mouvement wahhabite / salafiste et violant notoirement les droits de l’homme ?

Le Mali est le troisième producteur d’or d’Afrique et est censé posséder de vastes gisements d’uranium ainsi que d’autres minéraux. Le pays possède également des gisements inexplorés de pétrole et de gaz
Tim Kelly



Et en fait, plutôt que de lutter contre l’extrémisme musulman, les puissances occidentales ont toujours encouragé sa propagation. Les ouvrages de Robert Dreyfuss : Devil’s Game: How the United States Helped Unleash Fundamentalist Islam (Comment les États-Unis ont aidé à déchaîner l’Islam fondamentaliste) et de John Cooley : Unholy Wars: Afghanistan, America and International Terrorism (Guerre impies : l’Afghanistan, l’Amérique et le terrorisme international) détaillent le rôle que des agences de renseignement occidentales ont joué dans l’impulsion donnée à l’intégrisme islamique comme stratégie du « diviser pour mieux régner ».

Et en fait, plutôt que de lutter contre l’extrémisme musulman, les puissances occidentales ont toujours encouragé sa propagation
Tim Kelly


Le fondateur de la Commission Trilatérale et ancien conseiller à la sécurité nationale de Carter, Zbigniew Brzezinski, et l’ancien directeur de la CIA et secrétaire à la Défense, Robert Gates, ont tous deux vanté leur promotion de l’islam fondamentaliste dans le cadre d’une grande stratégie pour saper l’Union soviétique. Et c’est un fait qu’Al-Qaida et les Talibans sont nés du mouvement moudjahidin en Afghanistan, créé et financé par la CIA, le MI6 et l’ISI pakistanais.

Il n’est pas difficile de deviner pourquoi le Mali peut attirer les puissances occidentales. Le Mali est le troisième producteur d’or d’Afrique et est censé posséder de vastes gisements d’uranium ainsi que d’autres minéraux. Le pays possède également des gisements inexplorés de pétrole et de gaz qui sont convoités par les compagnies pétrolières occidentales.


Mine d'or artisanale au Mali  
Mine d'or artisanale au Mali
 

Mais les puissances occidentales ne sont pas les seules à lorgner les ressources de l’Afrique. La Chine a avancé ses pions et pénétré les marchés africains ces dernières années. Mais plutôt que de suivre la stratégie occidentale de soutenir des dictateurs, en fomentant des guerres civiles et en bombardant les pays récalcitrants, la Chine cherche la coopération des États africains en échangeant investissements dans les infrastructures contre ressources naturelles.

La Chine a accepté de prêter à divers États africains un total de 20 milliards de dollars au cours des trois prochaines années pour les infrastructures et le développement de l’agriculture. Pékin s’est également engagé à envoyer du personnel médical sur le continent ainsi que de mettre en œuvre des programmes de formation pour les travailleurs africains. Les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique ont augmenté pour atteindre plus de $ 150 milliards par an, et cette relation a été officialisée par le Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA).

Cet accroissement des investissements chinois en Afrique sur la dernière décennie n’a pas échappé à l’attention des puissances occidentales.


Mais les Africains ont tout naturellement fini par se lasser de la diplomatie de la canonnière de l’Occident et de sa version complètement tordue du « libre-échange », selon laquelle les ressources naturelles du continent sont extraites à des prix dérisoires, et ne laissant rien d’autre que des terres pillées et une dette étouffante. Il est également compréhensible que les politiciens africains trouvent que le modèle chinois de prêts pour le développement en échange de l’accès aux marchés constitue un accord très préférable au modèle du « tueur économique » de l’Occident, mis en place depuis de nombreuses années et ayant conduit à d’énormes souffrances en Afrique et dans le monde.

Bien sûr, la question reste ouverte de savoir si les investissements de la Chine en Afrique se dérouleront comme prévu et amélioreront les conditions de vie de l’Africain moyen. Mais le fait que ces accords sont conclus en dehors de la sphère anglo-américaine peut encourager les puissances occidentales à établir une présence militaire permanente plus vaste sur le continent. Il s’agit d’un jeu vieux comme l’empire.

Tim Kelly est chroniqueur à The Future For Freedom Foundation. Cet article a paru initialement en anglais.

Publié en collaboration avec www.libreafrique.org


       
Mots-clés
afrique   crise malienne   mali   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 14 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
  Prédateurs et sadiques: L'Afrique et ses guerres qui n'en finissent pas. Des chefs charismatiques aux guérilleros sans vision. Pourparlers stériles. Y'a-t-il un intérêt mili-politique à pénétrer une femme avec un fusil d'assaut et appuyer sur la détente?
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Rwanda 20 ans du génocide : « les faits sont têtus » selon Paul Kagame
 Parti socialiste : Harlem Désir évincé, entre au gouvernement
 Lupita Nyong'o devient égérie de Lancôme
 Le Nigeria désormais première économie africaine devant l'Afrique du Sud
 Mali : Moussa Mara nommé premier ministre par Ibrahim Boubakar Keita
 Burundi : disparition de Cyprien Ntaryamira, 20 ans d’épais mystère
 Mali : Le domicile Alpha Oumar Konaré attaqué
 Lewis Hamilton remporte le grand prix de Bahrein 2014!
 Remaniement : Royal et Rebsamen au gouvernement, Taubira et George Pau Langevin restent au gouvernement
 Afrique du Sud: Zuma soutient Mugabe contre l'Union européenne
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Immigration      Livre      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version