Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 24 Avril 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesSuccess StoriesArticle
Malamine Koné, fondateur de Airness et PDG de MK Promotion : du Mali à l'avenue Montaigne
03/07/2007
 

Grioo revient sur l'ascension de Malamine Kone, né au Mali, arrivé en France à 10 ans, créateur d'Airness, une des plus belles success stories du Sportswear en France, dont le chiffre d'affaires 2006 avoisine les 120 millions d'euros
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Malamine Koné  
Malamine Koné
 

Malamine Koné est né il y a 35 ans à Niena, village situé dans le sud-est de Bamako la capitale du Mali. Il vit son enfance auprès de sa grand-mère, et il lui arrive de garder les moutons pieds nus. A 10 ans, sa vie change de cours lorsqu'il part rejoindre ses parents qui vivent en France où ils ont immigré. Son père mécanicien, et sa mère femme de ménage élèvent neuf enfants.

Il arrive donc dans le "9-3", à Saint-Denis dans la cité du Franc-Moisin, en 1982, grâce au regroupement familial. Il a 10 ans, et ne parle pas français. Mais s’adapte très bien à son nouvel environnement, apprend rapidement la langue. Il poursuit ses études sans encombre jusqu’au baccalauréat et obtient un Deug de droit.

Parallèlement, à l’âge de 12 ans, il s’est pris de passion pour la boxe, un sport où il se débrouille très bien. Il obtient ainsi les titres de champion de France amateur en 94 et 95 et est présélectionné pour les JO d’Atlanta en 96. Malheureusement, à la suite d’un grave accident de voiture, il est obligé de mettre un terme à sa carrière de boxeur. Il subit plusieurs opérations qui lui évitent de peu l’amputation.

 Publicité 
 
 
 

Il commence alors à travailler à son compte, et vend des vêtements au marché aux puces en compagnie d’un de ses amis, Hamidou. Progressivement, il lui vient l’envie de créer une marque, et il se rend compte que les jeunes de banlieue sont parfaitement réceptifs à la mode et contribuent à lancer les tendances. A l’époque, on est en pleine époque d’explosion de marques comme "Dia" ou "Com 8". Il dessine 5 modèles de Sweatshirts et se les fait fabriquer à crédit 100 euros pièce. Puis va démarcher quelques commerçants pour leur faire vendre ses sweetshirts dans ses magasins.

Lors de sa carrière de boxeur, Malamine Koné a été surnommé la panthère. Il crée une marque, qu’il prénomme "Airness", qui a pour emblème une panthère noire et en 1999, laisse ses premiers t-shirts en dépôt vente dans un magasin "Sport 2000" après avoir harcelé le gérant pour qu’il accepte de prendre quelques pièces. Les premiers T-shirts sont vendus au bout de quelques jours, et le magasin en recommande quelques autres. C’est le début de l’aventure Airness.

Il fait produire ses premiers sweatshirts, mais c’est grâce à une faille juridique que Airness va véritablement exploser en 2003. En examinant les contrats des footballeurs professionnels, il se rend compte que ces derniers ne sont sous contrat avec les équipementiers que sur le terrain. En dehors des stades, les joueurs sont libres de s’habiller comme ils veulent. Malamine Koné se propose donc de les habiller en dehors des stades. Il compte quelques amis footballeurs, ou rappeurs qu’il connaît depuis son enfance.

Malamine Koné reçu par le président malien en compagnie de Guy Roux  
Malamine Koné reçu par le président malien en compagnie de Guy Roux
© essor.gov.ml
 

Steve Marlet, ancien camarade d’école et à l’époque joueur de l’Olympique de Marseille, est le premier à signer un contrat avec Airness. Dès que les matchs se terminent, il enfile son t-shirt Airness et va répondre aux interviews. Marlet accepte de ne toucher que 10 000 euros pour deux années de contrat, six fois moins que les tarifs qui se pratiquent à l’époque. Dugarry et Louis Fernandez acceptent de porter du Airness en dehors des terrains, sans toucher d’argent.

Malamine Koné ne s’arrête pas là et se rend dans les stades, dans les vestiaires, fréquentent les joueurs qu’il cherche à faire signer. Il recrute ainsi Djibril Cissé en 2001, pour un véritable contrat de représentation entre la marque et celui qui n’est alors qu’une jeune pousse prometteuse de l’AJ Auxerre. Durée deux ans , pour 100 000 euros. Cissé devient la star du championnat de France et Airness explose médiatiquement.

Didier Drogba signe aussi pour Airness peu avant de devenir une superstar à Marseille en 2003-2004. Grâce à ces vedettes, Airness explose en notoriété et son chiffre d'affaires augmente en flêche. En 2003, le chiffre d’affaires de la société est de 30 millions d’euros alors qu’il n’était que de 5 millions d’euros en 2002 tandis que la marque est vendue dans 1500 magasins ; Les joueurs doivent s’engager à la porter lors d'interventions publiques hors terrain de foot et à la faire apparaître de façon très visible.

 
 

Afin d’augmenter son chiffre d’affaires, Malamine Koné ne se limite pas au textile, mais poursuit une stratégie de diversification en lançant une activité chaussures et en multipliant les accords de licence : dans les lunettes avec la société Romain Afflelou (le fils d’Alain), dans la téléphonie mobile avec des portables fabriqués par la société ModeLabs, dans la papeterie et les bagageries scolaires, les montres, le linge maison, la maroquinerie...

Le créateur d’Airness affine par la suite son business model et crée la société MK Promotion, qui s’occupe de la promotion, de la communication, de la publicité et du sponsoring tandis que des partenaires s’occupent de la production, et ne reversent que 16 % du chiffre d’affaires (6 % pour MK Promotion, et le reste, soit 10 % est reversé à Malamine Koné en tant que propriétaire de la marque, ce qui assure à Malamine Koné des revenus personnels de l’ordre de 10 à 12 millions d’euros par an).

La marque Airness continue son développement et en 2006-2007, Airness était l’équipementier de clubs de football comme Lille, Rennes, Nantes, Valenciennes, Boavista, Genk, Fulham, de sélections nationales comme le Mali, la RD Congo, du Bénin, du Gabon, de la Guinée...Airness qui veut élargir son public cible, équipe aussi Guy Roux, l’ex-emblématique entraîneur de l’AJ Auxerre qui entraînera le RC Lens pour la saison 2007-2008. En 2006, Malamine Koné revendique un chiffres d’affaires de 120 millions d’euros, tandis que sa société est située à deux pas de l’avenue Montaigne, l’avenue la plus chic de Paris, pas loin du siège de firmes telles que LVMH de Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France. Le jeune PDG se déplace en Mercedes avec chauffeur.

 
 

Malgré la croissance rapide d’Airness et son énorme chiffre d’affaires, MK Promotion, qui n’emploie qu’une quinzaine de personnes est une structure plus proche de la PME que de la multinationale, par choix de Malamine Koné qui délègue peu et occupe diverses casquettes.

Cela lui a valu un article (à charge ?) dans le magazine l’Expansion en septembre 2006. L'article critiquait le "manque de transparence de sa structure" et pointait quelques défaillances survenues au début de la saison de football 2006-2007 où des retards étaient survenus dans les livraisons d’équipement de clients d'Airness.

L'article insinuait même que le logo d'Airness n'était qu'une copie de celui de Puma et des spécialistes du secteur, sous le sceau de l'anonymat, critiquaient les manquements de Malamine Koné. De la à dire que des concurrents ne voient pas d'un bon oeil l'ascension de ce fils du Mali, il n'y a qu'un pas...Dans tous les cas, manque de transparence ou pas, Malamine Koné reste un exemple de réussite éclatante pour tous les aspirants entrepreneurs en France et en Afrique, notamment dans son pays d'origine, le Mali, où il est une véritable icône nationale.




Reportage sur Malamine Koné dans l'émission Capital sur M6 en novembre 2003





       
Mots-clés
afrique   airness   benin   diversité   gabon   malamine kone   mali   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 9 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version