Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 11 Décembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesCultureArticle
Sartre, "Orphée noir", et le mouvement de la negritude
23/03/2003
 

Reactions d'un groupe d'étudiants à l'introduction de Sartre dans un cours sur le panafricanisme
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Manthia Diawara  
Manthia Diawara
 

Au début de son livre, "En quête d’Afrique", Manthia Diawara, professeur de littérature et de cinéma à New-York (Columbia) raconte la réaction d’un groupe d’étudiants à l’introduction du livre de Jean-Paul Sartre au cours "Introduction au panafricanisme".

Ouvrant son cours sur le livre de WEB Dubois "le monde et l’Afrique" (The World & Africa), (Du Bois fut un intellectuel afro-américain influent et un panafricaniste, voir la rubrique "Hommes illustres") Diawara se rendit compte que les réactions des étudiants au livre de Du Bois étaient agressives.

Un étudiant remis en cause l’idée même de panafricanisme en disant que "les africains étaient très différents d’un bout à l’autre du vaste continent et que les afro-américains comme les américains blancs étaient totalement ignorants des réalités africaines". Un autre accusa Du Bois et les autres panafricains de nourrir les mêmes intentions coloniales que les blancs, ajoutant que "la race ne devait pas être utilisée pour justifier le paternalisme et l’élitisme des Africains-américains et des Antillais en Afrique".



 Publicité 
 
Jean Paul Sartre  
Jean Paul Sartre
 

Pour Diawara, les idées de Du Bois sur l’unité raciale sont particulièrement intéressantes si elles sont étudiées avec d’autres théories raciales et remises en perspective temporelle et spatiale avec elles : ces autres théories sont le nationalisme, la négritude, le mouvement afrocentriste, la thèse sartrienne du racisme antiraciste comme point de départ pour combattre le colonialisme et le paternalisme.

Diawara voulait savoir ce qu’il adviendrait de l’idée centrale de panafricanisme si elle était enseignée comme participant de l’histoire d’idées souvent contradictoires et pas seulement comme une succession d’événements et de figures historiques.

Le texte de Sartre "Orphée Noir" avait été écrit comme préface à "l’Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de la langue française", parue en 1948 sous la direction de Leopold Sedar Senghor. C’est l’essai le plus célèbre sur le mouvement de la négritude définissant notamment le concept pour le public occidental.

D’après Diawara, "Orphée Noir" a servi de révélations idéologiques traversant son groupe d’étudiants. Certains se sentaient galvanisés par l’appel de Sartre à une lutte commune au nom de l’humanisme universel alors que d’autre pensaient que ce mouvement vers l’universel vidait de sa substance la lutte noire, c’est à dire que Sartre diluait la signification de la négritude.



"En quête d'Afrique"  
"En quête d'Afrique"
 

Le dernier jour de son cours, Diawara repris le sujet de "l’Orphée noir" de Sartre et demanda aux étudiants s’ils pensaient que cette œuvre avait sa place dans un cours sur le panafricanisme. Le débat fut aussi animé qu’au premier jour car la plupart des étudiants n’avaient pas changé de position, mais ils étaient devenus moins hostiles.

Cependant, au milieu du débat, une étudiante avoua qu’elle avait choisi le cours en raison du nom de Diawara qui "faisait" africain. "Tous les autres cours sur les Noirs et l’Afrique étaient enseignés par des professeurs blancs" dit-elle. Elle ne leur faisait pas confiance et avait voulu étudier avec un véritable africain pour voir. "et alors" demanda Diawara avec une pointe d’agacement. L’étudiante répondit : "Oh maintenant je comprends que les Blancs ne sont pas tous identiques. Avec plus de professeurs noirs comme vous, je ne ressens plus de méfiance vis-à-vis des professeurs blancs et de leur connaissance de l’Afrique. Je suis contente que vous nous ayez fait lire Sartre".


D'après Manthia Diawara, En quête d'Afrique, Editions Présence Africaine



       
Mots-clés
afrique   caraïbes   colonialisme   colonisation   diversité   jean paul sartre   mali   manthia diawara   négritude   orphée noir   panafricanisme   racisme   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Mali      Mohammed Ali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version