Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 14 Novembre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesHommes IllustresArticle
Sir Arthur William Lewis (1915-1991), prix Nobel d'économie en 1979
03/05/2004
 

Intellectuel et universitaire émérite, Arthur Lewis fut également conseiller économique, recteur d'université, directeur de banque et prix Nobel d’économie en 1979.
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Arthur William Lewis obtint le prix Nobel d'économie en 1979  
Arthur William Lewis obtint le prix Nobel d'économie en 1979
 

Né à Sainte Lucie le 23 janvier 1915, Arthur William Lewis est le fils de George Ferdinand Lewis et Ida Lewis tous les deux instituteurs. Précoce au cours de ses études, Lewis saute deux classes à l’âge de sept ans, ce qui le conduira jusqu’à la fin de ses études secondaires à fréquenter des classes où ses camarades ont deux à trois ans de plus que lui. Il achève ses études secondaires à 14 ans et commence à travailler comme employé dans la fonction publique. Il veut postuler à une bourse accordée par le gouvernement afin d’intégrer une université britannique, mais est encore trop jeune pour pouvoir poser sa candidature car il a moins de 17 ans. Il devra patienter jusqu’en 1932.

Cette année là, Lewis se présente à l’examen et obtient la bourse. Il ne sait pas encore très bien dans quel domaine il veut s’orienter car le gouvernement britannique impose des restrictions raciales dans ses colonies. Les postes ouverts aux jeunes Noirs se limitent à la médecine ou au droit. Il songe à devenir ingénieur, mais à l’époque ni le gouvernement ni les entreprises occidentales ne peuvent ou ne veulent employer ou recruter un ingénieur noir. Il opte finalement pour des études commerciales à la London School of Economics où il étudie la comptabilité, le droit commercial, les statistiques, le management des affaires...Lewis obtient son diplôme avec mention en 1937 et est si bon que la London School of Economics lui offre une bourse pour poursuivre des études doctorales en économie.

Pour arriver à l'excellence, il faut de l'autodiscipline, il faut s'entraîner à faire et refaire les mêmes choses pendant que les autres s'amusent
Arthur Lewis







 Publicité 
 
William Arthur Lewis jeune, photopraphié en 1955  
William Arthur Lewis jeune, photopraphié en 1955
© bbc
 

Il y a en effet établi une série de records académiques que personne avant lui n'avait réalisé, terminant premier dans sept des huit matières au programme! Bien que n'ayant pas étudié beaucoup de mathématiques (discipline fondamentale pour un économiste), son background "commercial" se révèlera très utile pour lui dans sa vie professionnelle en dehors de l'université. Au cours de sa vie d'étudiant, Lewis est membre du comité exécutif de ligue des personnes de couleur et éditeur de son journal, "The Keys". Il commence à donner des cours à la London School of Economics en 1938. En 1940, à 25 ans, il obtient son doctorat en économie. Il est ensuite maître de conférences à la L.S.E, puis devient en 1948 "full professor" à l'Université de Manchester. Il est le plus jeune professeur de l'université à occuper ce poste. Il poursuit parallèlement sa carrière de chercheur et ses principaux thèmes de recherche de portent sur l’économie industrielle, l'évolution de l'économie mondiale depuis 1870 et l'économie du développement dans les pays du tiers-monde.

Dans les années 50, Arthur Lewis travaille sur la genèse de la crise de 1929 (Est-elle intrinsèque ou ses prémices remontent t-elles au 19ème siècle ?) et publie quelques ouvrages qui seront fondamentaux dans sa carrière : Economic Development with Unlimited Supplies of Labour (1954), et Theory of Economic Growth (1955). Il est prêt à publier en 1957 un nouveau livre, mais est sollicité par diveres institutions. Il est entre 1957 et 1963 conseiller économique du premier ministre du Ghana, vice-président du Fonds des Nations-Unies pour le Développement et Recteur de l’université des Caraïbes (University of the West Indies). En 1963, il retourne dans le monde universitaire et devient le premier Noir professeur à l'université de Princeton.

Lewis qui a l’intention de se consacrer à nouveau entièrement au travail scientifique est à nouveau sollicité, puisqu’il participe à la création et la mise en place de la "Caribbean Development Bank" basée dans les Barbades pendant quatre ans de 1970 à 1974 . Il retourne à Princeton en 1974 (où il enseignera jusqu’en 1983) et travaille à nouveaux sur des problématiques liées au développement. Il publie e 1978 un livre sur lequel il travaillait depuis des années. Il y analyse les fluctuations de la croissance économique dans le monde entre 1870 et 1914. Ce livre intitulé Growth and Fluctuations, 1870-1913 sera aussi un de ses "classiques".

Peinture représentant Arthur William Lewis dans son bureau à l'université de Princeton  
Peinture représentant Arthur William Lewis dans son bureau à l'université de Princeton
© cedric george (1997)
 

Le futur prix Nobel d’économie s'était en outre déjà intéressé aux problèmes de développement dans les pays du tiers monde en s'initiant dès le milieu des années 30 à des ouvrages traitant des problèmes liés à l'agriculture ou à l'industrie minière dans les colonies. Il apprend à comparer les différentes politiques mises en œuvre dans les colonies et à juger de leur efficacité relative. Grâce à ses voyages dans les pays africains et asiatiques, il élargit sa connaissance de ces problèmes, (ce qui l'avait conduit à publier en 1966 un livre sur la planification du développement).

Dans un de ses ouvrages devenu un classique, Lewis décrit la transition d'une économie agraire à une économie industrialisée. Il estime que s’il y a possibilité de choix entre le capital étranger et le capital domestique, c’est ce dernier qui doit être privilégié. En l’absence de capital domestique, les investissements étrangers devraient être encouragés dans la mesure où les résultats finalement obtenus sont favorables à l’économie locale, favorisent le développement de compétences entrepreneuriales et administratives (dont l’absence constitue un handicap pour le développement). Lewis élaborera deux modèles théoriques visant à décrire et expliquer les problèmes de développement que connaissent les pays du tiers-monde. Ces théories constitueront au moment de leur publication (en 1954) des avancées majeures dans le domaine économique et susciteront de larges débats dont certains sont toujours d'actualité au sein de la communauté scientifique.

Arthur Lewis et Derek Walcott, deux prix Nobels de Sainte-Lucie  
Arthur Lewis et Derek Walcott, deux prix Nobels de Sainte-Lucie
© stlucia.gov.lc
 

Son premier modèle analyse "l’économie duale" des pays en développement (un secteur primaire qui emploie la plus grande partie de la population et un secteur secondaire orienté économie de marché et environnement industriel). Selon Lewis, la migration de main d’œuvre illimitée provenant du secteur agricole vers le secteur " moderne" tire l’économie, et les profits générés par le secteur "moderne" créent la croissance et l’accumulation de capital qui financent l’expansion. Un secteur agricole à faible productivité sert si l'on peut dire de "reservoir" à l'industrie. L’autre théorie de Lewis porte sur la détermination des termes de l’échange (matières premières et produits tropicaux) entre pays riches et pays en voie de développement. Selon Lewis, le différentiel de productivité entre pays riches et pays pauvres dans le domaine agricole constitue sous certaines conditions un facteur déterminant de l’évolution des termes de l’échange. Et les pays pauvres ne gagnent rien à augmenter leurs exportations de matières premières à destination des pays riches du fait de la fluctuation des cours qui en résulte, en leur défaveur. Ils devraient transformer ses productions au lieu de les exploiter.

Au cours de sa longue carrière, Arthur Lewis écrira plus d’une dizaine de livres et 80 articles consacrés aux problèmes de l'économie et du développement. En 1963, Arthur Lewis avait été anobli par la reine d’Angleterre. En 1979, il reçoit le prix Nobel d'économie, conjointement avec l’économiste Theodore W Schultz qui a lui aussi travaillé sur les problématiques de développement économique dans les pays en voie de développement. Selon le jury du Nobel, "Lewis est un pionnier de la recherche en économie du développement...accordant une attention particulière aux problèmes des pays en voie de développement". Arthur Lewis est décédé le 15 juin 1991. Il reste dans l’histoire comme un prix Nobel qui aura consacré sa vie à l’économie, aux problèmes de développement des pays du Sud, à l’expansion de l’éducation dans les Caraïbes, en plus d’être un universitaire et un chercheur de réputation mondiale.



CITATIONS

On n'atteint pas l'excellence uniquement grâce aux capacités intellectuelles. On l’atteint encore plus grâce à sa personnalité. Comme le dit un vieil adage, le génie c’est 99 % de travail et une capacité infinie à supporter la douleur. Pour arriver à l’excellence, il faut s’imposer de l’auto discipline, s’entraîner à faire et refaire les mêmes choses, alors que les autres s’amusent. Il faut s’astreindre à éviter la facilité, mais choisir de se confronter à la difficulté. Il faut écouter la critique et l’utiliser, rejeter son propre travail et recommencer à nouveau. Seuls ceux qui sont humbles peuvent atteindre l’excellence puisque seuls les humbles peuvent apprendre. A l’université, nous construisons des personnalités autant que des cerveaux parce qu'un cerveau sans personnalité n’arrive à rien.





       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Wole Soyinka (né en 1934), prix nobel de llittérature en 1986
 
Mots-clés
arthur william lewis   ghana   prix nobel   sainte lucie   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 9 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version