Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 29 Juillet 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesSportsArticle
NBA: Dallas revient à 2-3 en finale de conférence
29/05/2003
 

San Antonio Spurs perd une occasion de conclure à domicile
 
Par Hervé Mbouguen
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
San Antonio - Dallas : 91-103 (3-2)
Tim Duncan, de San Antonio  
Tim Duncan, de San Antonio
© L'Equipe
 

San Antonio : Tim Duncan (23 pts, 15 rbds, 6 passes) - Tony Parker (7 pts)

Dallas : Michael Finley (31 pts, 8 rbds) - Steve Nash (6 passes)


Un impensable autant qu'incroyable scénario s'est noué mardi soir au SBC Center. Les Spurs, qui n'étaient plus qu'à une portée de la grande finale NBA, ont flanché dans ce que l'on croyait être la dernière ligne droite d'une finale de conférence Ouest jusque là parfaitement négociée. Et puis, il a fallu un match où rien ne se déroule comme prévu, où les oiseaux de mauvais augure rôdent malicieusement. Dallas, que d'aucun voyait se relever après la perte du 4e match à l'American Airlines Center, a ressuscité comme par enchantement sur les terres de son rival texan. Battus à la régulière sous les yeux ébahis de leurs supporters complètement sonnés, les Spurs se sont placés en fâcheuse posture et ont forcément hypothéqué leurs chances d'accession au sommet de la saison. Un véritable scénario-catastrophe pour Parker et les siens qui ont peut-être naïvement cru que le plus dur était fait.

Les Mavericks sont donc repartis chez eux le coeur joyeux avec une ô combien précieuse victoire dans leurs bagages et la perspective d'égaliser dans la série jeudi à l'American Airlines Center avant de retourner, peut-être, à San Antonio pour la finale dans la finale, à savoir un 7e match décisif au SBC Center entre les deux franchises texanes.

San Antonio, qui menait la série 3 victoires à 1, a donc gâché une belle occasion de terminer son ouvrage face à des Mavs diminués par les absences de taille de l'Allemand Dirk Nowitzki, souffrant d'un genou depuis le troisième match, et de Shawn Bradley, également touché à un genou. Éblouissant lors des quatre premiers matches de cette finale 100% texane (22,8 pts de moyenne) Tony Parker a, une fois n'est pas coutume, répondu aux abonnés absents. Une défaillance surprenante et sans doute inhérente à la pression de l'événement dont a pâti son équipe. Auteur d'un faible 3 sur 11 aux tirs, "TP" a terminé la rencontre avec un total de 7 points, ajoutés à 6 passes, 1 rebond, 1 interception et 2 pertes de balle en 37 minutes de jeu. Un maigre bilan incomparable avec ses prestations des matches n°3 (29 pts) et n°4 (25 pts).

Même si San Antonio a toujours son destin entre les mains, Parker devra encore attendre pour devenir le premier Français à disputer une finale NBA. Il y aura de toute façon un Tricolore dans cette finale et Tariq Abdul-Wahad, premier joueur français à fouler les parquets de la Ligue nord-américaine (en 1997 avec Sacramento), aimerait bien être celui-là avec son équipe de Dallas. Jeudi soir, il a apporté son dû, pour la première fois dans ces play-offs, lors de ce cinquième duel. Dès le 2e quart-temps, Don Nelson l'a en effet propulsé dans le bain. "TAW" a joué 13 minutes et ainsi terminé la partie avec 2 points et 2 rebonds à son actif.

 Publicité 
 
Moteur grippé pour San Antonio
Tony Parker  
Tony Parker
© L'Equipe
 

Son entrée a coïncidé d'ailleurs avec la première panne sèche des Spurs dans cette partie, San Antonio ne rentrant qu'un seul panier dans les dernières 6 minutes et 22 secondes, avant la mi-temps. Du coup, les Mavericks - qui comptèrent jusqu'à 19 points de retard - sont rentrés aux vestiaires avec un écart réduit à 11 points. En deuxième mi-temps, Dallas s'est battu avec l'énergie du désespoir, emmené par un Michael Finley des grand soirs, auteur de 15 pts dans le 3e quart-temps et de 31 points (9/14 aux tirs, 12/12 aux lancers-francs) sur l'ensemble de la rencontre.

Les hommes de Don Nelson n'ont plus compté que 7 longueurs de retard à la fin de la troisième période et c'est à ce moment précis que l'attaque de San Antonio s'est à nouveau grippée. Paralysés par la peur de gagner, les Spurs sont devenus soudain timorés, préférant la passe hasardeuse à des occasions de tirs ouverts. Pour un match de ce calibre, ces atermoiements ne pardonnent évidemment pas.

Dallas en a profité pour égaliser sur un panier à 3 points de Steve Nash à 8 minutes et 30 secondes du "buzzer". Dans la minute suivante, les Mavs ont pris les devants pour ensuite consolider leur acquis jusqu'à la victoire grâce à 29 points marqués dans l'ultime période contre seulement 10 pour San Antonio. Tim Duncan, meilleur joueur de la saison régulière (MVP), a été le meilleur réalisateur des Spurs avec 23 points et 15 rebonds mais a de nouveau pêché depuis la ligne des lancer-francs (5/12).

D'après L'Equipe

       
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
  Prédateurs et sadiques: L'Afrique et ses guerres qui n'en finissent pas. Des chefs charismatiques aux guérilleros sans vision. Pourparlers stériles. Y'a-t-il un intérêt mili-politique à pénétrer une femme avec un fusil d'assaut et appuyer sur la détente?
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 L'Allemagne remporte sa quatrième coupe du monde
 Canal+ va lancer A+, une chaîne panafricaine, en octobre prochain
 Le Brésil écrasé par l'Allemagne en demi finales (1-7)
 Brésil Allemagne : Yaya Touré avait vu juste dans ses prévisions
 Sénégal : Macky Sall limoge Aminata Touré !
 France Nigeria : Stephen Keshi critique l'arbitrage
 Brésil, Pays-Bas, Colombie et Costa Rica en quarts de finale
 L'Algérie se qualifie et rejoint le Nigeria au second tour
 Coupe du monde : les huitièmes de finale sont connus
 Les éléphants mis KO par la Grèce n'iront pas au second tour
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Coupe Du Monde 2014      Diaspora Africaine      Diversité      Forum Mondial Des Femmes Francophones      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version