Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 14 Novembre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesAfriqueArticle
Le nouveau gouvernement congolais formé
12/01/2005
 

Mvouba nommé PM, Rigobert Andely débarqué
 
Par Rédaction
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Alain Akouala, le porte parole du gouvernement a été conservé dans le nouveau gouvernement qui a vu à la surprise générale le départ du ministre des Finances, Rigobert-Roger Andely  
Alain Akouala, le porte parole du gouvernement a été conservé dans le nouveau gouvernement qui a vu à la surprise générale le départ du ministre des Finances, Rigobert-Roger Andely
 

Le président congolais Denis Sassou Nguesso a procédé vendredi soir à un léger remaniement de son gouvernement, marqué par la création d'un poste honorifique de Premier ministre et le départ de quatre ministres dont celui des Finances, a annoncé le ministre Isidore Mvouba.

La principale surprise vient du remplacement du ministre des Finances Rigobert Roger Andely, qui a cédé sa place au vice-gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), Pacifique Issoïbeka.

M. Andely était considéré comme le principal artisan de l'accord d'appui signé le 6 décembre dernier par le Congo avec le Fonds monétaire international, qui a permis au pays de renouer avec les créanciers internationaux.

En plus du détenteur du portefeuille des Finances, trois autres ministres quittent leurs fonctions à l'occasion de ce changement, qui ne modifie pas l'équilibre gouvernemental.

La nouvelle équipe compte 35 membres, comme la précédente, et n'accueille aucune personnalité de l'opposition.

Ministre des Transports et des Privatisations et coordinateur de l'action gouvernementale depuis 2002 (bien 2002), M. Mvouba a hérité, à la faveur de ce remaniement, du titre honorifique de Premier ministre, chargé de la Coordination de l'action du gouvernement et des Privatisations.

Le poste de Premier ministre n'existe pas dans la constitution congolaise.

Parmi les nouveaux venus figurent l'ancien PDG de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC), Bruno Jean-Richard Itoua, nommé ministre des Mines, de l'Energie et de l'Hydraulique, et l'ex-directeur général de la police, le général Paul Mbot, qui devient ministre de la Sécurité et de la Police.

Les postes-clés comme les Affaires étrangères, les Hydrocarbures et la Défense restent, comme dans l'ancien cabinet, dirigés par des proches du président Sassou Nguesso ou des membres de son parti, le Parti congolais du travail (PCT).

Les ministres des Affaires étrangères Rodolphe Adada et des Hydrocarbures Jean-Baptiste Tati Loutard sont d'ailleurs élevés au rang de ministres d'Etat, tout comme ceux du Plan, de l'Aménagement du territoire et de l'Intégration économique Pierre Moussa et de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat Jean-Martin Mbemba, qui détenait jusque-là le portefeuille de la Justice.

En rendant public le décret présidentiel qui forme le nouveau gouvernement, M. Mvouba a indiqué devant la presse que ce cabinet serait plus "cohérent et plus efficace" et notamment chargé de "s'attaquer aux lancinants problèmes sociaux du peuple congolais".

Le précédent gouvernement avait été formé en août 2002.


La composition du gouvernement - Premier ministre, chargé de la coordination de l’action gouvernementale et des privatisations : Isidore Mvouba.

- Ministre d’Etat, ministre du Plan, de l’aménagement du territoire, de l’intégration économique et du NEPAD : Pierre Moussa.

- Ministre d’Etat, ministre de la fonction publique, chargé de la réforme de l’Etat : Jean-Martin Mbemba (change de portefeuille).

- Ministre d’Etat, ministre des Hydrocarbures : Jean-Baptiste Tati Loutard.

- Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la francophonie : Rodolphe Adada.

- Ministre des Mines, des industries minières et de la géologie : général de division Pierre Oba.

- Ministre de la Communication, chargé des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement : Alain Akouala Atipault.

- Ministre des Postes et télécommunications chargé des nouvelles technologies : Philippe Mvouo.

- Ministre de l’Equipement et des travaux publics : général de division Florent Tsiba.

- Ministre des Transports et de l’Aviation civile : André Okombi Salissa (change de portefeuille).

- Ministre de l’Enseignement supérieur : Henri Ossebi.

- Ministre de l’Agriculture, de la pêche et de l’élevage : Jeanne Dambendzet.

- Ministre de l’Enseignement technique et professionnel : Pierre-Michel Nguimbi.

- Ministre du Commerce, de la consommation et des approvisionnements : Mme Adélaïde Moundelé-Ngollo.

- Ministre de l’Economie forestière et de l’environnement : Henri Djombo.

- Garde des sceaux, ministre de la Justice et des droits humains : Gabriel Entcha Ebia (change de portefeuille).

- Ministre de l’Energie et de l’hydraulique : Bruno-Jean Richard Itoua (nouveau)

- Ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, chargé de l’alphabétisation : Mme Rosalie Kama Niamouya.

- Ministre de l’Economie, des finances et du budget : Pacifique Issoïbeka (nouveau).

- Ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale : Gabriel Ondongo.

- Ministre de la Construction, de l’urbanisme et de l’habitat : Claude-Alphonse Nsilou.

- Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation : François Ibovi.

- Ministre des Sports et du redéploiement de la jeunesse : Marcel Mbani.

- Ministre de la Culture, des arts et du tourisme : Jean-Claude Gakosso.

- Ministre à la Présidence, chargé de la Défense nationale, des anciens combattants et des mutilés des guerres : général de division Jacques-Yvon Ndolou.

- Ministre à la Présidence, chargé de la Coopération au développement : Justin Balay Mégot.

- Ministre de la Réforme foncière et de la préservation du domaine public : Lamire Nguélé.

- Ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé : Emile Mabondzo.

- Ministre des Affaires sociales, de la solidarité, de l’action humanitaire et de la famille : Emilienne Raoul.

- Ministre de la Sécurité et de l’ordre public : général de division Paul Mboth (nouveau).

- Ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technique : Pierre Ernest Abandzounou.

- Ministre de la Santé et de la Population : Dr . Alphonse Gandou.

- Ministre de l’Economie maritime et de la marine marchande : Louis-Marie Nombo Mavoungou.

- Ministre de la Promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement : Mme Jeanne-Françoise Leckomba.

- Ministre des Petites et moyennes entreprises, chargé de l’artisanat : Marcel Parfait Koussou Mavoungou.

 Publicité 
 
       
Mots-clés
afrique   congo brazzaville   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 9 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version