Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 21 Septembre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesSociétéArticle
Les insoutenables propos révisionnistes de PETRE-GRENOUILLEAU
13/06/2005
 

Le Collectif DOM réagit aux propos d'Olivier Pétré-Grenouilleau dans le JDD du 12 Juin
 
Par Rédaction
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Dans un entretien paru dans « Le Journal du Dimanche » (JDD) le 12 juin 2005, Olivier PETRE-GRENOUILLEAU, professeur d’histoire à l’Université de l’Orient et auteur de l’ouvrage « Les Traites Négrières », tient des propos révisionnistes d’une rare violence sur les traites négrières et l’esclavage.

Olivier PETRE-GRENOUILLEAU non seulement regrette ouvertement l’adoption de la loi TAUBIRA, mais rend cette même loi responsable de l’antisémitisme en France. Et pour que son message soit plus clair, il assène que les traites négrières ne sont pas des génocides en mélangeant volontairement les deux notions : le crime contre l’humanité et le génocide.

Le Collectif saisira les autorités compétentes afin que Olivier PETRE-GRENOUILLEAU soit suspendu de ses fonctions universitaires pour révisionnisme comme l’a été récemment Bruno GOLLNISCH, responsable du Front National, qui contestait le nombre de morts du génocide juif.

Maître Gilbert COLLARD déposera de manière imminente une plainte pénale contre Olivier PETRE-GRENOUILLEAU au nom du Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais.

Explications :
A une question sur « l’antisémitisme véhiculé par DIEUDONNE », Olivier PETRE-GRENOUILLEAU répond que « cela dépasse le cas DIEUDONNE. C’est aussi le problème de la loi TAUBIRA qui considère la traite des Noirs par les Européens comme un crime contre l’humanité, incluant de ce fait une comparaison avec la SHOAH. Les traites négrières ne sont pas des génocides. La traite n’avait pas pour but d’exterminer un peuple. L’esclave était un bien qui avait une valeur marchande qu’on voulait faire travailler le plus possible. Le génocide juif et la traite négrière sont des processus différents. Il n’y a pas d’échelle de Richter des souffrances. »

1°) En déclarant que la loi TAUBIRA, pose « problème », Olivier PETRE-GRENOUILLEAU se pose en censeur de la représentation nationale qui a adopté à une écrasante majorité la loi TAUBIRA en 2001. Il méprise purement et simplement notre système démocratique.

2°) En affirmant que l’esclavage n’est qu’un simple système d’exploitation de l’homme ; un banal expédient économique, PETRE-GRENOUILLEAU réécrit l’histoire. Il bafoue la mémoire de tous les descendants d’esclave qui ont dû attendre un siècle et demi une réparation morale minimale.

De tels propos d’un prétendu historien, qui n’a pas l’excuse du profane, sont falsificateurs au regard de l’histoire : Il s’agit d’une tentative de minimiser l’esclavage des noirs, système odieux dans son organisation et implacable dans sa réalité avec son cortège de déportation, de morts, de viols, de violences, de reniement de l’être et des droits.

Car il s’agit bien d’une tragédie majeure responsable, pendant plus de trois siècles, de plusieurs millions de morts et de la déportation de dizaines de millions de victimes privées de tout droit et de toute liberté. L’organisation méthodique de la négation de l’individu en tant qu’être humain à cause de sa couleur de peau par l’ensemble des puissances dominantes de l’époque, suffit pourtant largement à qualifier sans hésitation, aucune, ce crime.

3°) Olivier PETRE-GRENOUILLEAU suggère qu’il aurait fallu faire silence sur l’esclavage, ne pas le décréter crime contre l’humanité pour ne pas faire de «comparaison avec la SHOAH » et insinue que cette loi est responsable de l’antisémitisme.

Quel est donc ce mauvais procès ? En quoi est antisémite le fait de reconnaître la traite négrière et l’esclavage comme crime contre l’humanité ? Doit-on désormais renoncer à qualifier tous les autres crimes contre l’humanité comme ceux des arméniens, de Yougoslavie ou du Rwanda ?

Dans sa perversité intellectuelle, PETRE-GRENOUILLEAU considère la souffrance des Noirs moins importante que celle reconnue, à raison, pour les Juifs. Est-ce parce que les esclaves étaient supposés de pas avoir d’âme mais être de simples objets ?

Tout en affirmant qu’il « n’y a pas d’échelle de Richter des souffrances », Olivier PETRE-GRENOUILLEAU, opère un étrange rapprochement qui suscite la concurrence victimaire et ne peut que déclencher les haines entre les communautés.

4°) Olivier PETRE-GRENOUILLEAU va jusqu’à nier la réalité de l’existence de descendants d’esclaves, qu’il qualifie de « choix identitaire », qui ne correspond « pas à la réalité ». Pour lui, il s’agit d’une « expression à manier avec prudence ».

Le Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais demande une sanction exemplaire contre un homme dont toute l’oeuvre tient bien à la volonté de nier toute l’horreur d’un crime imprescriptible contre l’humanité.

Son récent prix délivré par le Jury du prix du livre d’histoire du Sénat résonne comme une gifle infligée à ceux, les descendants d’esclaves, qui ont contribué à l’édification de la nation française et à l’histoire de France.

Par des propos intolérables qui le placent en marge des lois de la République, Olivier PETRE-GRENOUILLEAU s’expose aux sanctions pénales prévues pour les révisionnistes.

Max GALLO avait déjà été contraint de s’excuser sous la pression du Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais, en décembre 2004 pour avoir déclaré qu’il ne savait pas si le rétablissement de l’esclavage était un crime contre l’humanité. Le Collectif avait en conséquence décidé de ne pas actionner en justice, croyant que cela aurait valeur exemplaire.
(voir notre site Internet www.collectifdom.com)

Cette fois-ci, la justice devra passer avec une sévérité exemplaire !

 Publicité 
 
       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Eloge du révisionisme : un historien récompensé
 
Mots-clés
rwanda   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 23 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      Forum Mondial Des Femmes Francophones      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version