Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 18 Décembre 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesCultureArticle
Livre: Les soleils des Indépendances, d'Ahmadou Kourouma
15/01/2006
 

Véritable chef-d’œuvre littéraire, Les Soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma a été écrit en 1968 en réaction aux régimes politiques africains issus de la décolonisation.
 
Par Albertine M.
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Ahmadou Kourouma  
Ahmadou Kourouma
 

Véritable chef-d’œuvre littéraire, Les Soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma a été écrit en 1968 en réaction aux régimes politiques africains issus de la décolonisation. Témoin authentique de ces années de profondes transformations tant que politiques que socio-économiques, l’auteur nous propose à travers son œuvre de voyager et de remonter dans le temps afin de découvrir une Afrique vilipendée et livrée à elle-même.

A cet effet, le titre de ce roman n’en n’est pas moins une allégorie de cette période de renouveau durant laquelle tout un continent fut confronté à son propre destin.

L’histoire complète se déroule dans un pays utopique, la République de la Côte des Ebènes, pays particulièrement tourmenté et en proie à de grands changements. Outre la disparition de l’hégémonie des puissances coloniales, la vague des déclarations d’indépendance apparut aux yeux de tous comme un salut, une rédemption. L’idée bien que chimérique d’une vie meilleure, d’une société libre et disposée à s’engager dans la voie du développement hantait tous les esprits. Malheureusement, la décolonisation n’engendra que peines, tristesses, pauvreté et désespoir.

 Publicité 
 
« Les soleils des indépendances » d’Ahmadou Kourouma  
« Les soleils des indépendances » d’Ahmadou Kourouma
 

Fama, Prince malinké, dernier descendant et Chef traditionnel des Doumbouya du Horodougou n’a pas, même du fait de son statut, été épargné. Habitué à l’opulence, les indépendances ne lui ont légué pour seul héritage qu’indigence et malheurs, qu’une carte nationale d’identité et celle du parti unique. Parti vivre avec sa femme Salimata loin du pays de ses aïeux, Fama, en quête d’obole, se verra contraint d’arpenter les différentes funérailles en ville afin d’assurer son quotidien. Son épouse légitime Salimata lui sera d’une aide précieuse. Bien qu’incapable de lui donner une progéniture à même de perpétuer le règne des Doumbouya, celle-ci s’adonnera corps et âme au petit commerce afin de faire vivre son ménage. Excisée puis violée dans sa jeunesse par le marabout féticheur Tiécoura, elle gardera à jamais le souvenir atroce de ces moments où impuissante, elle fut maltraitée, humiliée puis bafouée.

Le temps passa et les jours ne se ressemblaient pas. Le moment était venu pour Fama de prendre son destin et celui de tout un peuple en main. Les funérailles de son cousin Lacina auquel il succéda à Togobala, capitale de la République de Nikinaï, furent l’occasion pour lui de redécouvrir les terres de ses ancêtres qu’il avait quitté depuis déjà fort bien longtemps et qu’il ne connaissait pour ainsi dire quasiment plus. En outre, ce retour aux sources lui permit de connaître l’histoire, son histoire, et celle de la gloire de la lignée des Doumbouya ; une dynastie autrefois riche, prospère, irréprochable et respectée. Malheureusement, les indépendances changèrent la donne. Les bouleversements et désenchantements qu’elles insufflèrent mirent un terme définitif au système politique et de chefferie d’antan, à l’âge d’or des Doumbouya mais également à tous les privilèges dont jouissait de ce fait tout un peuple.

Fort de ce constat et conscient que sa place était désormais parmi les siens, Sama décida de rentrer en République des Ebènes afin d’annoncer à Salimata ainsi qu’à ses proches amis, son désir de vivre définitivement à Togobala en compagnie de sa seconde épouse Mariam, qui n’est que l’un des précieux legs de son feu cousin. Conscient des dangers que représentait ce voyage et surtout soucieux de l’avenir de la dynastie des Doumbouya, Balla, vieil affranchi et féticheur de la famille Doumbouya le lui déconseilla. Malgré les conseils de ce vieux sorcier, Sama se mit en route.

Ahmadou Kourouma  
Ahmadou Kourouma
 

En fin de compte ce voyage lui sera fatal. La stabilité du pays était depuis peu menacée, l’idée d’un soulèvement populaire hantait tous les esprits jusqu’au jour où sans explication aucune, Fama fut arrêté puis enfermé avant d’être jugé. Accusé injustement de participation à un complot visant à assassiner le Président de la République des Ebènes et à renverser le régime politique en place, il fut condamné à vingt ans d’emprisonnement.

Finalement, c’est après une prompte et inattendue libération et dans la dignité le plus totale d’un homme enfin libre que s’éteignit avec Sama, toute une dynastie et son histoire.

Illustre figure de la littérature africaine, Ahmadou Kourouma nous dépeint un tableau on ne peut plus noir d’une Afrique dans laquelle se mêlent à sa magie et à ses fétiches, un ensemble de maux et de symboles. Un continent ravagé par de nombreuses violences que génèrent les abus de pouvoir et d’autorité de ses dirigeants. Dès lors, son œuvre se présente comme une critique virulente des régimes politiques post-indépendance. En effet, longtemps gouvernés par des partis uniques censés favoriser la construction, l’édification de l’unité nationale et le développement, et que l’auteur qualifie de « sociétés de sorcières où les grandes initiées dévorent les enfants des autres », les pays africains n’ont fait que creuser le fossé séparant jadis les riches des pauvres.

Ahmadou Kourouma  
Ahmadou Kourouma
 

De plus, le présent roman dénonce avec ironie et amusement non seulement le manque d’ouverture politique mais également l’absence totale de liberté humaine ; une absence qui réduit l’homme à une pauvreté aussi bien économique que morale ou intellectuelle. La démocratie n’y est qu’un leurre, qu’un idéal inaccessible.

Finalement, plus qu’une satire politique, ladite oeuvre demeure tout de même une satire de la condition de la femme en Afrique. Les souffrances physiques qui leur sont propres ou infligées de gré ou de force comme l’excision, le viol, la stérilité, restent de nos jours des problèmes auxquels nous devons faire face et apporter des solutions.

Dans des pays « soi-disant » démocratiques, où donc est le respect de l’homme, de l’humanité et de ses droits ?

       
Mots-clés
afrique   ahmadou kourouma   côte d'ivoire   les soleils des indépendances   livre   togo   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 97 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Burkina Faso : manifestations pour réclamer justice pour Norbert Zongo
 La Francophonie aujourd’hui: Le rendez-vous de Dakar
 Soirée Afrowork ce jeudi 4 Décembre au Sitatunga
 Blaise Compaoré : la fin de règne pour le président burkinabé ?
 Oscar Pistorius a dormi en prison suite à sa condamnation
 Marc Kamgaing, gérant de fonds chez RMA Capital
 Décès de Christophe de Margerie, PDG de Total
 Ebola : le Nigeria s'est débarrassé de l'épidémie selon l'OMS
 RDC : le rapport Likofi provoque l'expulsion d'un diplomate de l'ONU
 Nigeria : des notables sceptiques sur le cessez-le-feu avec Boko Haram
 
Afrique      Afrique Du Sud      Benin      Burkina-faso      Burundi      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Guinée      Guinee Conakry      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version