Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 13 Novembre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesCultureArticle
Des altermondialistes soutiennent "Bamako"
18/10/2006
 

Le film dresse un réquisitoire contre les politiques "d'ajustement structurel"
 
Par PANAPRESS
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Des altermondialistes soutiennent "Bamako"
 
© fespaco.bf  

Au moins trente-cinq projections suivies de débats seront organisées en France autour de "Bamako", le dernier long-métrage du réalisateur mauritanien Abderrhamane Sissako, par des altermondialites regroupés au sein du Comité pour l'annulation totale de la dette du Tiers-monde (CADTM), a appris mardi à Paris la PANA auprès des promoteurs de ce projet.

"Bamako", qui sort mercredi en France, dresse pendant 1h55mn un réquisitoire sans complaisance contre les Politiques d'ajustement structurel imposées par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) aux pays africains.

"Le film 'Bamako' est un événement cinématographique majeur de cette rentrée et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, les choix artistiques de son réalisateur, le Mauritanien Abderrhamane Sissako, en font un vrai film d'auteur", estime le CADTM dans un texte de soutien au long-métrage.

L'ONG estime que "Bamako" étonne, amuse, secoue, émeut et ne laisse jamais indifférent tant par son thème courageux que par le talent de ses personnages constitués de comédiens et d'avocats professionnels, dont la Sénégalaise Me Aïssatou Tall Sall et le Français Me William Bourdon.

"La Cour, les avocats, le public, les témoins sont là, sur la terre malienne. Loin d'être des boucs-émissaires, les deux institutions doivent rendre effectivement des comptes pour leur rôle central dans l'impasse actuelle pour le continent noir", s'enthousiasme le CADTM, qualifiant "Bamako" de "film d'action et de justice".

Les altermondialistes espèrent profiter de la projection de "Bamako" pour sensibiliser l'opinion publique française, notamment sur les méfaits des Politiques d'ajustement structurel dans les pays africains.

Soulignant l'originalité de son dernier long-métrage, Abderrhamane Sissako, 45 ans, a affirmé avoir voulu être le porte-parole des sans- voix en jetant un regard lucide sur des injustices qui l'atteignent.

"Quand on vit sur un continent où l'acte de faire un film est rare et difficile, on se dit qu'on peut parler au nom des autres: face à la gravité de la situation africaine, j'ai ressenti une forme d'urgence à évoquer l'hypocrisie du Nord vis-à-vis des pays du Sud", a déclaré le réalisateur mauritanien en présentant son film en mai dernier au Festival du film de Cannes.

Après "En attendant le bonheur", sorti en 2003 et qui a valu l'Etalon de Yenenga, la plus haute distinction du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO), Abderrhamane Sissako confirme, avec "Bamako", son statut de figure montante de la création cinématographique africaine.

 Publicité 
 
       
Mots-clés
afrique   mauritanie   senegal   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version