Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 7 Décembre 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Afrique : un musée de chefs d'Etat en exil
27/07/2008
 

Que devient un chef d'Etat africain quand il perd le pouvoir ?
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Que devient un chef d’Etat africain quand il perd le pouvoir ? Des désagréments et des grincements de dents. La logique africaine veut qu’un président n’organise des élections et les perde. Mais..., car il y a des mais.

S’il l’a perdu par les urnes, comme cela s’est déjà passé au Bénin entre le général Mathieu Kérékou et Nicéphore Soglo, le perdant se retire dans son village pour préparer la prochaine échéance électorale. Au Congo-Brazzaville, Dénis Sassou N’Guesso qui a été battu par le Pr. Pascal Lissouba n’a pas mieux trouvé à faire que de susciter une guerre civile avec le soutien des puissantes compagnies pétrolières françaises pour chasser Lissouba qui a été pourtant élu démocratiquement. Celui-ci a dû partir en exil pour s’installer à Londres en Grande Bretagne.

Le deuxième cas de figure, c’est quand un président est victime d’un coup d’Etat militaire. Là également, il y a deux variantes. Parfois, le coup de force est si violent que ses auteurs ne veulent pas prendre le risque de laisser des témoins. C’est la première variante. La deuxième variante est celle qu’on appelle coup d’Etat sans effusion de sang. L’ancien président Maouya Ould Taya, qui rentrait en Mauritanie de retour des obsèques du roi Fahd d’Arabie Saoudite, a été courtoisement prié par les nouveaux maîtres de Nouakchott qui avaient à leur tête le colonel Mohamed Ould Vall, de se trouver une terre d’accueil.

 Publicité 
 
Joachim Chissano  
Joachim Chissano
 

Taya vit un exil doré depuis lors au Qatar. La même mésaventure est arrivée à l’ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé. Le Togo du général Gnassingbé Eyadéma se proposa de l’héberger, en mettant en avant des raisons humanitaires. Avant Patassé, un autre célèbre Centrafricain avait lui aussi passé une bonne partie de sa vie en exil, en France d’abord, en Côte d’Ivoire ensuite. Il s’agit du fantasque empereur Bokassa 1er;

En République de Côte d’Ivoire, le coup d’Etat dirigé par le général balayeur Robert Gueï contraignit le président Bédié à se réfugier en France. Ils sont nombreux, des chefs d’Etat africains en exil, ce qui fait du continent un musée de présidents déchus. Dans la plupart des cas, ceux-ci, une fois au pouvoir, ont mis sous l’éteignoir les règles démocratiques grâce auxquelles ils ont été hissés à la tête de leur Etat. C’est notamment ce que firent le Mauritanien Ould Taya et le Centrafricain Patassé. On peut ajouter à cette liste le Tchadien Hissène Habré qui se trouve au Sénégal, l’Ethiopien Mengistu Haïle Mariam, le Négus rouge, présentement au Zimbabwe, Mohamed Bakar de l’Île d’Anjouan qui vient d’élire domicile dans une ville du nord du Bénin.

Signalons aussi le cas de l’ancien président de Haïti, Aristide, qui est réfugié en Afrique du Sud. En exil au Nigeria, l’ex-dictateur libérien Charles Taylor se trouve depuis son arrestation à La Haye pour répondre devant le Tribunal spécial des Nations unies pour la Sierra Leone de 11 chefs d’inculpation dont, entre autres, crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide. Ces encombrants hôtes sont souvent la cause d’incidents diplomatiques entre leur pays d’accueil et leur pays d’origine, parce qu’ils violent constamment la consigne du droit de réserve qu’ils doivent scrupuleusement respecter, sous peine d’être remis à leurs expéditeurs.

Nicéphore Soglo  
Nicéphore Soglo
© atlaswords.com
 

Certes, passer du statut de premier citoyen de l’Etat à celui de simple citoyen est un fardeau lourd à porter. Malheureusement, c’est une expérience qui ne sert pas aux dirigeants de notre continent qui croient que ça n’arrive qu’aux autres. Aussi certains multiplient-ils oppressions, tortures, violations massives des droits de leurs concitoyens, jusqu’à ce qu’un jour le peuple se mette debout pour dire : ça suffit. A côté de ces anciens hommes d’Etat qui paient pour des crimes qu’ils ont commis contre leurs populations, il y a le Malien Moussa Traoré qui purgeait une peine d’emprisonnement à vie et qui a été gracié par son tombeur, le général Amadou Toumani Touré. Il vit librement dans son pays.

Le dernier cas est formé par les présidents qui ont quitté à l’issue d’élections, le pouvoir pour laisser la place à d’autres pour qu’ils apportent à leur tour leur expérience dans l’essor du pays. Au Bénin, il y a le général Mathieu Kérékou et Nicéphore Soglo. Joachim Chissano du Mozambique, mais surtout Nelson Madela en Afrique du Sud qui est devenu une icône en la matière, sont des personnalités que tous les démocrates du continent citent en exemples. Les chefs d’Etat africains doivent se convertir à leur religion pendant qu’il est encore temps. Ils ont tout à gagner, mais rien à perdre. On n’a pas besoin de bailleur de fonds pour financer une reconversion à la démocratie.


www.lefaso.net

Le Fou

Le Pays










       
Mots-clés
afrique   benin   centrafrique   congo brazzaville   mauritanie   nigeria   senegal   sierra leone   tchad   togo   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 1 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
  
  
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Coupe Du Monde 2010      Diaspora Africaine      France      Gabon      Ghana      Guinée      Guinee Conakry      Haïti      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version