Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 17 Février 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Campagne pour la présidentielle au Congo: Timide démarrage
02/07/2009
 

Peu d'engouement pour la présidentielle dans le pays depuis le démarrage de la campagne officielle
 
Par Panapress
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

La campagne pour l'élection présidentielle du 12 juillet au Congo, lancée le 26 juin dernier sur toute l’étendue du territoire national, connaît peu d'engouement à Brazzaville, la principale ville du pays.

Seules des banderoles et affiches de quelques candidats, principalement celles du président sortant Denis Sassou N'Guesso, sont visibles dans la plupart des quartiers, a-t-on constaté mercredi dans la capitale congolaise. Cette campagne électorale présente un climat de réserve du côté de l'opposition où l’on ne note jusqu'ici aucun rassemblement, ni de meeting populaire.

L'Alliance pour la république et la démocratie (ARD), une plate-forme affiliée au Front des partis de l'opposition congolaise (FPOC) vient d’organiser à Brazzaville une marche dans la partie nord de Brazzaville pour protester en pleine période de campagne électorale contre les conditions d'organisation des élections.

Cette marche, qui a regroupé des centaines des jeunes aux différents points, notamment le Rond-point Moungali (centre), la Maison commune de Ouenzé et le Rond-point Texaco (nord), visait à soutenir le candidat de l'ARD, Mathias Dzon.

 Publicité 
 
 
© cia.gov  

Du côté des indépendants, seuls deux candidats sur les six, à savoir Anguios Nganguia Engambé et Joseph Kignoumbi Kia Mboungou, ont déjà annoncé les couleurs par des sorties sporadiques dans les départements Nord du Congo pour le premier et à Brazzaville puis au Sud pour le second.

Le président sortant, Denis Sassou N'Guesso, candidat à sa propre succession, a, quant à lui, débuté en grande pompe sa campagne dans la deuxième ville du pays, Pointe-Noire (sud) où il a tenu samedi dernier un méga meeting avant d'aller à la conquête des électeurs dans les départements Nord du pays qui lui sont favorables à plus de 98%.

Selon les observateurs, même internationaux, notamment l'Union européenne, l'élection présidentielle au Congo est sans enjeu majeur vu le poids politique de ses adversaires, en dépit de Mathias Dzon, son ancien ministre des Finances, considéré comme son challenger.

Pour le Rassemblement de la majorité présidentielle (RMP), une coalition de plus de cent partis et associations qui soutiennent l'action du candidat Sassou N'Guesso, la partie est gagnée d'avance et que la victoire est certaine pour le 12 juillet.


"Il n'y a pas match car cette élection est pour nous comme un penalty sans gardien", a déclaré publiquement le président par intérim du RMP et le Premier ministre du gouvernement sortant, Isidore Mvouba à l'occasion du lancement de la campagne du candidat Sassou N'Guesso à Pointe-Noire.

"J'ai foi au courage et à la détermination de nos troupes qui ne nous décevront pas. La victoire est à notre portée dès le premier tour", a pour sa part indiqué à la même occasion l'ancien président du Congo, Jacques Joachim Yombi Opango, un allié politique du parti au pouvoir, le Parti congolais du travail (PCT).

L'opposition, qui continue de mettre en cause l'impartialité de la Commission nationale d'organisation des élections (CONEL), reste convaincue que le scrutin du 12 juillet est un trompe-l'oeil puisque le président sortant est déjà réélu avant même la tenue du premier tour.

Le 12 juillet prochain, plus de deux millions d'électeurs congolais sont appelés à aller aux urnes pour choisir, entre treize candidats retenus par la Cour constitutionnelle, celui qui devra présider aux destinées du Congo. Un second tour sera organisé à une date qui reste à déterminer si aucun n'obtient la majorité absolue.

       
Mots-clés
afrique   congo   denis sassou nguesso   présidentielles congolaises   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 3 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version