Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 20 Mai 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Crise alimentaire en Afrique : le point sur ce qu’il en est
13/08/2008
 

Depuis le début de l’année, de nombreuses manifestations ont eu lieu pour protester contre la flambée des prix des aliments en Afrique. En Juin, Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU avait souligné la menace quant a la stabilité du continent. Explication sur cette crise alimentaire.
 
Par Alexandra Guellil
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Couverture du numéro d'Africa Renewal le plus lu  
Couverture du numéro d'Africa Renewal le plus lu
© Africa Renewal
 

On est loin du jour où seules certaines populations d’Afrique souffraient de malnutrition ou de sous-nutrition. Comme une prise de conscience généralisée, il semble que l’on réalise qu’on peut, plus que jamais en 2008, souffrir de faim et de soif.

C’est en tout cas ce que révèle le magazine Africa Renewal qui fait le point sur la flambée des prix alimentaires en Afrique. On y explique que même si le prix de certains aliments, faisant partie de notre base alimentaire, baissent et que des milliards de dollars regorgent des coffres des associations humanitaires, les craintes de famine sont toujours présentes.

Selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) : « l’époque des céréales à bon marché pourrait être révolue. » En cause : l’augmentation du prix du pétrole ou encore les changements climatiques. D'après elle : « à moins de valoriser les petites exploitations agricoles en Afrique et dans les autres pays en développement, de modifier les modes de culture, de récolte et de commercialisation des produits alimentaires » la crise alimentaire que subit aujourd’hui le continent pourrait aller de mal en pis.

Le problème de la sécurité alimentaire est un problème politique, le temps des palabres est passé il faut agir
Jacques Diouf


Les chiffres parlent d’eux même et sont affolants. Pour exemple, le prix des aliments de base (maïs, blé, riz, sorgho et millet) est passé d’une augmentation de 8% en 2005-2006 à + 24% en 2007. Allant jusqu’à + 53% au cours des trois premiers mois de 2008.

Dans 42 des 82 pays désignés par l’ONU comme étant « à faible revenu et à déficit vivrier », de nombreuses familles se nourrissent d’aliments moins chers (donc moins nourrissants) et ne mangent pas à leur faim. Il y a des manques conséquents concernant l’agriculture ; la mise en place d’une importation des aliments vers l’Afrique provoquerait d’ici la fin de l’année une hausse de 74% du prix des aliments de bases.

Selon la FAO, les prix des aliments resteront élevés pendant près de dix années consécutives. Toutefois le Programme alimentaire mondial des Nations Unies a annoncé qu’une aide supplémentaire à 90 millions de personnes dans les 40 pays les plus touchés devrait être fournie avant la fin de l’année.

Du côté des gouvernements africains, on essaye de faire face à la crise du mieux possible. Pour exemple, au Sénégal, une subvention de 40% pour la farine de blé a été mise en place. Certains pays comme le Libéria, la Côte d’Ivoire ou l’Ethiopie ont supprimé les droits de douane sur les aliments. En Afrique du Sud, le gouvernement a rationné l’utilisation du maïs pour produire plus d’éthanol. Au Ghana, un milliard de dollars devraient être débloqués pour aider les consommateurs.

A l’heure actuelle, il s’agit donc de savoir comment augmenter la production alimentaire et la sécurité alimentaire dans ces pays sans pour autant qu’il y ait flambée des prix ?

Et à Jacques Diouf, président de la FAO, de conclure : "C’est seulement quand les indigents et les exclus du banquet des riches sont descendus dans la rue pour exprimer leur mécontentement et leur désespoir que le monde a réagi. Le problème de la sécurité alimentaire est un problème politique. Le temps des palabres est passé depuis longtemps. Aujourd’hui, il est temps d’agir..."

 Publicité 
 
       
Mots-clés
afrique   crise alimentaire   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nicolas Sarkozy      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version