Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 23 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Fatou Bensouda procureure de la Cour Pénale Internationale : rupture ou continuité ?
20/06/2012
 

Retour sur la succession à la tête de la Cour Pénale Internationale
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Fatou Bensouda le 3 avril 2012 à Abidjan  
Fatou Bensouda le 3 avril 2012 à Abidjan
 

Après neuf années de bons (et loyaux ?) services rendus à la Cour pénale internationale (CPI), l’Argentin Luis Moreno-Ocampo quitte ses fonctions de procureur. Pour le remplacer, celle qui était son adjointe depuis 2004 : la Gambienne Fatou Bensouda qui a prêté serment le 15 juin dernier, après avoir été élue à la tête du bureau du procureur de la CPI depuis le 12 décembre 2011.

Un honneur fait au continent noir qui voit une de ses filles propulser au niveau d’une juridiction internationale de la plus haute importance. Malheureusement, tout le monde ne se réjouit pas de cette promotion. Les critiques faites à la CPI via son emblématique et médiatique procureur Ocampo, rejaillissent un tout petit peu sur la joie que les Africains, dans leur ensemble, devraient éprouver avec cet honneur fait à une de leurs sœurs.

Tous ceux qui ne portent pas la CPI dans leur cœur n’applaudissent pas cette promotion de l’ancienne ministre gambienne de la Justice. Pour eux, elle ne devrait même pas accepter un tel poste d’une instance judiciaire créée par les Blancs et qui jusque-là, ne traque et ne juge que les Noirs . A leurs yeux, Fatou Bensouda est même une fausse sœur qui pourrait même être plus impitoyable que Luis Moreno-Ocampo qu’ils ont passé le temps à vouer aux gémonies. A l’opposé de ces « aigris », il y a ceux qui se réjouissent de la prise des commandes du bureau du procureur de la CPI par une Africaine qui constitue une fierté pour le continent noir.

 Publicité 
 
Luis Moreno Ocampo et Fatou Bensouda  
Luis Moreno Ocampo et Fatou Bensouda
© irfj.org
 

Au-delà de ces réactions contradictoires, la question est de savoir dans quel sens pourrait aller la nouvelle procureur. Va-t-elle rompre avec le style de son prédécesseur empreint par moments de zèle ? Ou bien madame le procureur va tout simplement suivre le chemin tracé par son illustre devancier ? C’est à l’aune de ces deux directions que ses moindres faits et gestes seront observés et analysés. Quelque temps après son élection, elle avait déjà laissé entrevoir la direction qu’elle allait prendre.

En effet, elle a laissé entendre qu’elle aurait comme boussole la défense des victimes des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis sous toutes les latitudes et pas forcément en Afrique. Les dirigeants africains qui voudraient compter sur sa bienveillance, sur la fibre filiale pour bénéficier d’une impunité de sa part malgré les crimes commis contre leur peuple, sont avertis. La meilleure garantie pour eux contre les mandats d’arrêt de la CPI est de s’abstenir de commettre des crimes dont ils pourraient répondre devant cette juridiction.

En s’illustrant par une gouvernance acceptable, ils rendent, par ricochet, un service à leur sœur de la CPI qui doit faire correctement son travail, quitte à sévir s’il le faut, contre tout le monde y compris ses frères. Lesquels doivent éviter de se comporter en despotes ayant droit de vie et de mort sur leurs « sujets ».

Charles Taylor  
Charles Taylor
 

Il ne faut pas prêter le flanc pour ensuite crier au loup, à la discrimination judiciaire. Celui qui n’a rien à se reprocher ne doit pas avoir peur d’une quelconque justice même internationale. Quel crédit accordé par exemple aux récriminations d’un Charles Taylor contre la CPI après ce qu’il a commis comme crimes dans son propre pays ou en Sierra Leone ?

On attend aussi avec impatience de savoir ce que Laurent Gbagbo, un autre justiciable de luxe légué à la procureur, dira le 13 août prochain de la même justice internationale après ce qui est arrivé dans son pays. La justice, disait un auteur, ce n’est pas quand on gagne un procès. On doit pouvoir aussi dire qu’il y a justice quand on a perdu un procès dans lequel on reconnaît soi-même ses propres fautes et torts.

Séni DABO

Le Pays


www.lefaso.net













       
Mots-clés
afrique   cour pénale internationale   fatou bensouda   gambie   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 6 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      France      Gabon      Ghana      Haïti      Italie      Mali      Mario Balotelli      Nigeria      Racisme      Rdc      Samuel Eto'o      Senegal      Thomas Barwuah      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version