Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 19 Novembre 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Filière café-cacao : Jusqu’où ira Gbagbo ?
19/08/2008
 

Le ménage se poursuit au sein de la fameuse filière cacao...
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Même si Guy André Kieffer, journaliste franco-canadien, n’est peut-être plus de ce monde pour voir défiler à la barre les prédateurs de la filière café-cacao en Côte d’Ivoire, dont le dossier est brûlant et sur lequel il investiguait, ne voilà-t-il pas que le président ivoirien, Koudou Laurent Gbagbo himself, a décidé de boucler l’enquête à sa place ?

Echéance présidentielle du 30 novembre 2008 oblige, le locataire du palais de Cocody vient de surprendre plus d’un, en jouant la carte de la transparence dans cette affaire, des plus ténébreuses, qui avait fini par jeter l’opprobre sur son régime depuis 2002, mettant ainsi tous les atouts de son côté pour succéder à lui-même, après avoir pris une longueur d’avance sur ses concurrents immédiats et redoutables, que demeurent Henri Konan Bédié du PDCI/RDA et Alassane Dramane Ouattara du RDR.

En requérant l’audition, ne fût-ce qu’à titre de témoins, de cinq barrons de la république, dont des gourous du Front populaire ivoirien (FPI), son propre parti, Gbagbo va ainsi à la pêche aux requins à la satisfaction de la communauté internationale, des bailleurs de fonds et des organisations non gouvernementales (ONG), qui trépignaient de l’impatience de voir toute la lumière faite sur les abus de biens sociaux et les détournements de ressources éventuels. Rappelons qu’en mai 2007, l’Union européenne avait fini par taper du poing sur la table, et que l’ONG britannique Global Witness suspectait le pouvoir ivoirien du détournement de quelque 27 milliards de FCFA entre octobre 2002 et avril 2003 pour financer la guerre contre la rébellion des Forces nouvelles.

 Publicité 
 
Paul Bohoun Bouabré  
Paul Bohoun Bouabré
© abidjan.net
 

Ces soupçons avaient valu à quelques patrons de la filière café-cacao d’être déférés, en juin dernier, à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA). Après le menu fretin, aujourd’hui les clients du procureur de la République, Raymond Tchimou, et du juge Ladji Gnakaté ont pour noms : Paul Bohoun Bouabré, membre du FPI, ministre d’Etat, numéro deux du gouvernement, jadis ministre du Plan, de l’Economie et des Finances ; Adama Gon Coulibaly, membre du RDR, directeur de campagne du candidat à la présidentielle Alassane Dramane Ouattara et actuel ministre de l’Agriculture ; Alphonse Douati ; Sébastien Danon Djédjé et Diby Koffi Charles, tous anciens ministres de l’Agriculture.

Même si, avant l’heure, ces témoins de luxe jouissent de la présomption d’innocence, leur audition, requise par le président Gbagbo, à la faveur du Conseil des ministres du 14 août, témoigne de la volonté de l’homme politique, visionnaire qu’il est, de se laver les mains dans les enquêtes réclamées à cor et à cri, depuis 2007, sur "le rachat des différentes sociétés acquises par les structures de la filière et sur la circulation des ressources et les flux financiers de chacune d’elles". De nos jours, nul n’ose douter de l’engagement de Laurent Gbagbo à jouer la carte de la transparence et de l’aboutissement de l’enquête, surtout à un moment où, aux Etats-Unis, des milliards de F CFA, d’origine douteuse, ont été stockés, et le bureau fédéral d’investigation (FBI) est entré dans la danse.


Mais, dites, n’est-ce pas là une leçon que le "messie" de Mama vient de donner, gracieusement, à bien de nos gouvernants, pourris jusqu’à la moelle ? Car, si la Côte d’Ivoire, locomotive économique de l’Afrique de l’Ouest et premier producteur mondial de cacao avec ses quelque 600 milliards de FCFA de recettes annuelles que lui rapporte son million de tonnes de cacao, songe à faire le ménage, il n’y a pas de raison qu’un pays comme le Burkina, qui nourrit le rêve éternel de voir grimper le cours mondial des amendes de karité, ignore tout de la bonne gouvernance et de l’obligation de rendre compte.

Et pourtant, ne sommes-nous pas au pays dit des hommes intègres ? Certes, le risque est grand qu’en voulant balayer devant sa cour, Gbagbo soit exposé aux tirs groupés de ses adversaires, mais, aucun doute qu’il aura une armée de planteurs pour voler au secours de son fauteuil. En attendant, nombreux sont ceux pour qui Gbagbo vient de se livrer à une partie de diversion, car la perte de ses amis politiques à la veille des élections pourrait être la sienne. Jusqu’où ira-t-il donc dans sa quête de transparence ?

Bernard Zangré

L’Observateur


www.lefaso.net






       
Mots-clés
côte d'ivoire   laurent gbagbo   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
  
  
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      Droits Civiques      France      Gabon      Ghana      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version