Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 29 Novembre 2020 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesCaraïbesArticle
Haïti : Le mandat de la Minustah sera une fois de plus renouvelé
17/02/2012
 

Le Conseil de Sécurité n’appuie pas la reconstitution de l’armée
 
Par Alterpresse.org
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Susan Rice, ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU lors d'une conférence de presse à Haïti le 13 février 2012  
Susan Rice, ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU lors d'une conférence de presse à Haïti le 13 février 2012
© ap
 

Une délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui a bouclé ce 16 février une visite d’évaluation de 3 jours en Haiti, se montre favorable à un renouvellement du mandat de la Mission de l’ONU pour la Stabilisation d’Haiti (MINUSTAH) et ne s’engage pas quand au projet du président Michel Martelly de reconstituer les forces armées.

Alors que des organisations sociopolitiques haïtiennes réclament le départ pressant de la MINUSTAH, la délégation du Conseil de sécurité, dirigée par l’ambassadrice américaine Susan Rice, penche de préférence en faveur d’un renouvellement. « D’aucuns souhaitent le départ de la MINUSTAH. En dépit des problèmes, la MINUSTAH apporte une grande contribution à l’amélioration de la situation du pays » : telle es la conclusion de Suzan Rice.

« Les hommes et les femmes de la MINUSTAH font un travail important dans des conditions difficiles », justifie-t-elle. Elle reconnait toutefois que certains membres la MINUSTAH ont eu des comportements allant a l’encontre des « idéaux fondamentaux » ayant conduit à la création de la mission. « Nous prenons très au sérieux les cas d’abus sexuels et de violences » perpétrés par les casques bleus, souligne la diplomate qui demande la poursuite des investigations afin que les accusés soient traduits en justice. « Nous continuons de suivre la situation de très près », assure-t-elle.

 Publicité 
 
Susan Rice visitant un centre de traitement du choléra à Port-au-Prince  
Susan Rice visitant un centre de traitement du choléra à Port-au-Prince
© ap
 

Au moment de la conférence de presse de la délégation du Conseil de sécurité, qui se déroulait à l’aéroport international de Port-au-Prince, un groupe de personnes manifestaient dehors en faveur du retrait de la MINUSTAH.

Dans une lettre ouverte adressée au Conseil de sécurité, des organisations sociopolitiques continuent de qualifier d’ « occupation » la présence des casques bleus sur le sol haïtien. Selon elles, Haiti vient de connaître « 8 ans d’occupation militaire porteuse de kidnappings, de viols collectifs de mineurs-es, de pendaison, de prostitution (…) de domestication du système judiciaire (…), de répression contre les quartiers populaires et les protestations pacifiques ».

Les entités signataires de la lettre, dont la Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif, l’Institut culturel Karl Levêque et le Groupe d’Appui aux refugiés et aux Rapatriés, exigent « Justice et réparations pour les victimes et les innombrables crimes commis » par les casques bleus.

Hillary Clinton et Gary Conille le 8 février 2012 à Washington  
Hillary Clinton et Gary Conille le 8 février 2012 à Washington
© getty
 

D’autre part, la délégation du Conseil de sécurité a exclu l’option de la création d’une armée haïtienne, comme le désire le président Martelly. L’objectif pour le Conseil est de travailler au « renforcement de la Police nationale d’Haïti (Pnh) ».

En guise d’une armée nationale, Susan Rice indique que le Conseil opte pour une augmentation évolutive de la Pnh qui doit passer de 10 000 à 15 000 hommes sur les 5 années à venir.

Par ailleurs Susan Rice juge que les institutions haïtiennes vont continuer à avoir besoin de l’appui de la communauté internationale pour leur bon fonctionnement, alors que la population haïtienne continue de souffrir des effets du séisme du 12 janvier 2010, notamment les femmes vivant dans les camps, qui sont victimes de violences sexuelles.

Elle se dit, malgré tout, certaine que le peuple est en voie de connaitre des jours meilleurs.


www.alterpresse.org




       
Mots-clés
caraïbes   haiti   minustah   onu   susan rice   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 4 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 1
  bien dans sa peau
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 2
  Saine alimentation
  Bang gia cac loai vai bat moi nhat của Hoa Phat Dat
  Billets - Comment perdre du ventre - DotClear 1.2-rc
  
  Conseils alimentaires
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version