Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 22 Avril 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesSociétéArticle
Immigration: Le Conseil de l'Europe accable la France!
20/11/2008
 

La politique française en matière d’immigration est "centrée sur la réalisation de chiffres" au détriment des droits de l’homme.
 
Par Rachel Kesseng
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe.  
Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe.
 

La politique française en matière d’immigration est "centrée sur la réalisation de chiffres", c'est la conclusion du rapport du commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe. Thomas Hammarberg, qui a effectué du 21 au 23 mai dernier une visite à paris, invite le gouvernement français, dans le texte présenté ce jeudi, à "ne plus recourir à la détermination du nombre de migrants à reconduire". Pour M. Hammarberg, la pression créée par une pareille stratégie, incite les forces de l'ordre à faire du zèle et donc procéder à "de plus en plus d'interpellations avec des méthodes parfois contestables", comme des contrôles "au faciès". Il craint donc que, pour "exceptionnelles" qu’elles sont, ces "pratiques illégales démontrent l'impact que peut avoir une politique où le quantitatif prime parfois sur la nécessaire obligation de respecter les droits des individus."

Le commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe va plus loin dans ses conclusions et se chagrine des interpellations observées dans des lieux tels que des écoles, des préfectures, des enceintes qui "devraient être des lieux protégés où aucun étranger ne devrait pouvoir être interpellé" souligne-t-il. Il insiste sur l’idée qu’"Il est à craindre, que les services administratifs, confrontés à une obligation de résultat quant aux objectifs de retour, appliquent la loi d'une manière de plus en plus mécanique et sous un angle plus répressif ne leur permettant souvent plus de mesurer la réalité des situations humaines derrière chaque dossier."

Le rapport se base d'abord sur la politique de régulation, en matière de laquelle la loi est muette; pour, "précisément les critères et les preuves à apporter" pour en bénéficier. Un silence qui : "accroît le caractère potentiellement arbitraire", de la démarche selon le commissaire qui constate "une diminution importante du nombre de personnes régularisées" depuis la annulation du mécanisme de régularisation à l’issue de dix années de résidence permanente en France.

 Publicité 
 
Des centres de rétention "déshumanisés"…
Centre de rétention administrative de Vincennes, ravagé en juin par un incendie après la mort d'un sans-papier. 280 étrangers en attente d'expulsion y sont détenus.  
Centre de rétention administrative de Vincennes, ravagé en juin par un incendie après la mort d'un sans-papier. 280 étrangers en attente d'expulsion y sont détenus.
 

Davantage pointé du doigt par le rapport de M. Hammarberg : Les Centres de rétention. Le commissaire s’angoisse du caractère "déshumanisé" de ces prisons pour immigrés sans papiers, des tensions qui y règnent, de l’inflation du nombre d’enfants qui y sont détenus, bref, des conditions de rétention de manière générales. Le commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, regrette par exemple que "les problèmes juridiques et humains" qui découlent des conditions de vie dans ces centres soient "totalement sous-évalués par les autorités françaises".

Aussi suggère-t-il de :"Revoir de façon critique l'ensemble des conditions prévalant dans les centres et à les humaniser" ainsi qu’à "répondre immédiatement aux conditions inacceptables de détention des détenus contraints de vivre dans des cellules surpeuplées et souvent vétustes". Il fait remarquer que l’augmentation de la population carcérale est due "principalement" au "durcissement des peines prononcées", et souligne que depuis 2002, "une série de lois a modifié la politique pénale en accentuant sa dimension répressive". "Sept détenus sur dix sont écroués dans des établissements surpeuplés", s'indigne t-il.


Il note que "toute surpopulation engendre automatiquement une carence en terme de surveillants, de travailleurs sociaux ou de personnel administratif" et en conclut que les : "détenus et personnels subissent tous les dysfonctionnements de la gestion pénitentiaire française". La France apporte certes des solutions, mais celles-ci ne sont pas assez efficaces pour Thomas Hammarberg. Par exemple l’agrandissement des centres de rétention n'est pas "propre à offrir une solution durable au problème du surpeuplement", du fait que les travailleurs sociaux soient "en sous-effectif flagrant et les moyens à leurs dispositions insuffisants".

Le rapport de Thomas Hammarberg se prononce aussi sur la rétention de sûreté, qui voudrait que des criminels dangereux restent enfermés après avoir purgé leur peine. A ce sujet, il réclame "une extrême précaution dans l'application de la rétention de sûreté", afin qu’elle ne induise pas à "mener à un emprisonnement perpétuel". M.Hammarberg craint "le risque d'arbitraire qui découle de l'appréciation de la dangerosité du criminel", et relève que "la France semble manquer d'outils pour évaluer avec précision cette dangerosité (...) La logique du risque zéro ne devrait pas devenir la règle, au détriment des libertés individuelles." Il se préoccupe par ailleurs de la détention de Mineurs et notamment du "durcissement de la justice juvénile qui se caractérise par "l'instauration de peines planchers" pour les mineurs, même si dans l’ensemble il qualifie de "globalement positif", les établissements pour ces jeunes délinquants.

       
Mots-clés
droits de l'homme   france   immigration   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 7 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version