Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 20 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesSociétéArticle
Justice: Rachida Dati doit s’excuser en public!
19/11/2008
 

Cinq cent trente-quatre magistrats réclament à la garde des sceaux "des excuses publiques pour l'affaire de Metz".
 
Par Rachel Kesseng
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
La garde des sceaux Rachida Dati  
La garde des sceaux Rachida Dati
© Reuters
 

Les Cinq cent trente-quatre magistrats ont signé et envoyé hier mardi 18 novembre, un texte au cabinet de Rachida Dati, pour décrier "l'incohérence des politiques pénales" et réclamer à la ministre de la justice "des excuses publiques pour l'affaire de Metz" selon Le Figaro, dans leur édition de ce mercredi 19 novembre. La motion est relative à l’affaire de suicide d'un mineur à la maison d'arrêt de Metz-Queuleu le 6 octobre dernier. En effet, 48 heures après ce drame, le procureur de Sarreguemines et son substitut ont été longuement questionnés nuitamment, par les cinq inspecteurs à la Cour d'appel, après que Rachida Dati ait dépêché sur place l'Inspection générale des services judicaires (IGSJ).

La garde des sceaux avait estimé sur les lieux, que la décision du parquet de ne pas s'être fait présenter le mineur avant son incarcération pour une peine de six mois était une "mauvaise décision" et d’après Le Figaro, le rapport de l'IGSJ n'a relevé "aucun dysfonctionnement institutionnel ou individuel". Au nombre des signataires, une dizaine de présidents et vice-présidents de tribunaux de grande instance, dénoncent des " injonctions paradoxales" d'une politique qui développe les peines plancher tout en demandant des aménagements de peine, selon le quotidien et "les pressions personnalisées exercées par la garde des sceaux", qui "sont inadmissibles" (…) "En conclusion, une magistrate a été salie publiquement et dans les médias, à l'occasion d'un événement dramatique (...)

Les magistrats invite donc Mme Dati à 'exprimer des regrets et des excuses publiques à l'égard de la substitut de Sarreguemines injustement critiquée." D’ailleurs, Michel Beaulier, le procureur de Sarreguemines, avait affirmé que : "La manière dont les choses ont été gérées nous a non seulement choqués mais mis en colère". Pour sa part, la garde des sceaux a réagi, ce mercredi, sans toutefois présenter ni excuses ni regrets, faisant savoir qu'"aucun magistrat ne peut être choqué par le fait d’être interrogé jusque tard dans la nuit. (...) "J'avoue ne pas comprendre la teneur de cette motion dont les termes erronés pourraient devenir outranciers alors mêmes que les plus hautes autorités judiciaires locales ont (...) déclaré publiquement que je n'avais jamais évoqué, à quelque moment que ce soit, la décision de justice. (...) Si je comprends les difficultés des magistrats, je ne peux accepter les mises en causes (...) Il est normal que les réformes suscitent des réactions. Mes prédécesseurs ont aussi eu à faire face à des mouvements de magistrats", a affirmé Rachida Dati.

 Publicité 
 
       
Mots-clés
france   justice   rachida dati   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 3 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Italie      Mali      Mario Balotelli      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Thomas Barwuah      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version