Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 27 Septembre 2020 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesMusiqueArticle
Kassav fête ses 30 ans au stade de France le 16 mai 2009 : rencontre avec Jocelyne Beroard
08/04/2009
 

A l'occasion de la nuit créole et du concert géant du stade de France le 16 mai prochain, Grioo.com a rencontré Jocelyne Beroard, membre emblématique du groupe Kassav
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Jocelyne Beroard  
Jocelyne Beroard
© grioo.com
 

Bonjour Jocelyne Beroard Pouvez-vous nous rappeler la genèse de Kassav ?

Kassav a été créé en 1979, c'était d'abord un groupe expérimental avec trois personnes, Georges Decimus, PierreEdouard Decimus et Jacob Desvarieux qui avaient des idées, qui sont allés en studio, ont appelé des musiciens professionnels à les rejoindre.

Au fur et à mesure le groupe s'est formé. On cherchait une nouvelle musique et nous sommes repartis sur les bases du Gwoka. En 1984 il y a eu le boom avec « Zouk la sel sa medicament nou ni » et depuis nous sommes là.

Dans le monde de la musique et les groupes, il y a souvent des conflits d'égo qui nuisent à l'existence de groupes. Comment cela s'est t-il passé chez Kassav ?

En général quand il y a des conflits d'égo dans les groupes, c'est souvent parce que ce sont des gens qui veulent gagner beaucoup d'argent ou être célèbres, briller devant, être la star. Chez nous ce n'était pas du tout ça. Le groupe a été créé pour mettre sur pied un nouveau style de musique. En plus il y avait plusieurs chanteurs, donc une personne ne pouvait pas être star. C'était plusieurs personnes qui étaient stars. Chacun savait qu'il pouvait être devant, mais quand il n'était plus devant , il soutenait celui qui était devant. Ça nous a appris à rester humble, et puis notre succès a été progressif.

 Publicité 
 
 
© grioo.com  

Ça a commencé à marcher chez nous, puis dans les iles avoisinantes, puis en Afrique...Entretemps nous étions venus en métropole présenter notre projet et les majors n'avaient pas vraiment adhéré. Donc nous sommes restés normaux. Quand on regarde les membres du groupe, on n'a pas cette attitude « star ». Nous sommes souvent les plus simples et je pense que ça explique la durée de vie du groupe. Quand on a une notoriété, et qu'on réussit à durer, on se dit qu'on a réussi quelque chose même si nous ne sommes toujours pas acceptés partout.

On ne passe pas sur toute la bande FM, sur toutes les télés. C'est un combat qui continue, et qui n'est pas encore gagné à 100%.

Kassav n'a pas encore la reconnaissance qu'il devrait avoir ?

Je pense plus au style musical. Le style musical créé par Kassav existe, il est reconnu par les Africains, les Antillais et d'autres comme les brésiliens par exemple. En France, vous cherchez zouk vous ne trouvez pas. Vous pouvez trouver world music ou musique tropicale. On trouve le reggae, le rock le R&B, mais pas zouk. Donc le combat n'est pas gagné.

Kassav a rempli à de multiples reprises le Zénith. Qu'est ce qui vous conduit au stade de France cette fois ?

Le stade de France a eu la bonne idée de faire la nuit créole, et nous a invité. Et comme nous fêtons nos trente ans, nous avons saisi l'occasion.

Jacob Desvarieux en répétition  
Jacob Desvarieux en répétition
© grioo.com
 

Quel sera le programme en ce qui concerne Kassav ?

On va faire une révision des moments musicaux les plus forts de Kassav. On va jouer les morceaux les plus plébiscités et les plus demandés par le public. Au fil des années, on a demandé régulièrement au public de faire leur répertoire idéale, ce sera un synthèse de ça.

Un message pour vos fans ?

Quand on va sur scène, on se dit qu'il faut tout donner car c'est peut être la dernière fois qu'on se produit. Quand il y a ce type de gros concerts, il faut toujours y aller car on ne sait pas si ça va se reproduire. Donc je les attends le 16!


Nuit créole avec Kassav. Au stade de France le 16 mai 2009




Photos : Kassav en répétition (28/03/09) pour le concert du stade de France le 16 mai 2009




























































       
Mots-clés
jocelyne beroard   kassav   zouk   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 19 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 1
  bien dans sa peau
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 2
  Saine alimentation
  Bang gia cac loai vai bat moi nhat của Hoa Phat Dat
  Billets - Comment perdre du ventre - DotClear 1.2-rc
  
  Conseils alimentaires
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version