Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 18 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Kenya: 10ème anniversaire des attentats de 1998
11/08/2008
 

Le Premier ministre kenyan, Raila Odinga, a présidé la cérémonie de commémoration du 10ème anniversaire des attentats terroristes du 7 août 1998 contre l'ambassade américaine à Nairobi;
 
Par PANAPRESS
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
L'attentat à Nairobi en 1998 avait fait plus de 111 victimes.  
L'attentat à Nairobi en 1998 avait fait plus de 111 victimes.
 

Le Premier ministre kenyan, Raila Odinga, a présidé la cérémonie de commémoration du 10ème anniversaire des attentats terroristes du 7 août 1998 contre l'ambassade américaine à Nairobi, prenant l'engagement de veiller à ce que le gouvernement poursuive la lutte contre le terrorisme.

Le chef du gouvernement kenyan, qui a estimé que c'est en raison de l'absence d'unité que les victimes n'ont pas été en mesure de faire pression pour obtenir des compensations, a annoncé aux centaines de rescapés regroupés devant le Mémorial du 7 août 1998 que 300 survivants avaient finalement succombé à leurs blessures.

Il a indiqué que même si les attentats terroristes ont profondément choqué les populations kenyanes, le gouvernement a décidé d'intensifier sa guerre contre le terrorisme afin de prévenir toute résurgence du phénomène.

Il a ensuite expliqué à ceux qui critiquent la guerre menée contre le terrorisme que le gouvernement n'est pas seulement impliqué dans le combat contre le terrorisme pour faire plaisir aux gouvernements occidentaux, mais il a aussi l'intention de faire de telle sorte que, après les souffrances provoquées par les attentats terroristes précédents, le Kenya soit désormais à l'abri de ce genre d'activité néfaste.

"Nous devons faire pièce à l'idée selon laquelle le terrorisme agirait au nom de l'Islam. L'Islam est une religion de paix et il s'agit de la religion la plus ouverte. Nous ne nous attaquons pas aux Musulmans, car nous avons la conviction que les Musulmans aiment la paix et d'ailleurs la religion tire son nom du mot paix", a déclaré M. Odinga, s'adressant à des personnes ayant survécu aux attentats.

L'unité d'élite de lutte anti-terroriste du Kenya est à la poursuite du principal suspect, Fazul Abdullah Mohammed, soupçonné d'avoir organisé l'attentat qui a provoqué la destruction du bâtiment de l'ambassade et d'un autre bâtiment voisin qui abritait la coopérative Ufundi.

Les Etats-Unis ont dédommagé les propriétaires du bâtiment, mais ils tergiversent encore en ce qui concerne la question des dédommagements à verser aux ayants droit des quelque 231 Kenyans tués dans l'attentat.

Par ailleurs, les rescapés kenyans, dont le nombre est d'environ 5.000, ont souffert de la perte de leurs emplois et de l'absence de traitement, suite à l'épuisement du fonds qui avait été prévu afin de leur apporter une aide médicale.

Les survivants de l'attentat qui se sont exprimés à l'occasion de la cérémonie, ont accusé le président Mwai Kibaki d'être responsable de leur calvaire, affirmant qu'il n'avait pas contacté directement le président George Bush pour lui soumettre le dossier des dédommagements à verser aux victimes de l'attentat.

Pour sa part, Raila Odinga a fait valoir que si les politiciens kenyans ont tous condamné les attentats dès les premiers instants et se sont montrés préoccupés par le sort des victimes, cette unité a peu duré et a tôt fait de disparaître.

“Nous devons nous rappeler que nous avons resserré les rangs au moment de l'attentat et sommes restés unis après, mais cette unité entre les dirigeants a vite disparu, c'est pourquoi nous avons été incapables de prendre en charge les souffrances des rescapés”, a déclaré M. Odinga.

Il a promis que le gouvernement mettrait en place une aide humanitaire mieux organisée pour porter secours aux victimes de l'attentat.

Le ministre kenyan de la Sécurité intérieure, George Saitoti, a promis que son pays veillera à protéger la société kenyane du terrorisme en faisant montre d'une vigilance constante et en échangeant des informations avec les gouvernements étrangers.

"Nous sommes prêts, il est devenu important pour le monde de garantir la prise de mesures visant à prévenir la résurgence de ce phénomène", a martelé le ministre.

Il a en outre, promis que le gouvernement poursuivra les personnes suspectées de liens avec le terrorisme, et cela quel que soit le prix à payer.


 Publicité 
 
       
Mots-clés
afrique   attentats 1998   kenya   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version