Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 10 Décembre 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesMondeArticle
L'un des assassins de Malcolm X remis en liberté surveillée
20/04/2010
 

Thomas Hagan sortira effectivement de prison le 28 avril prochain
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Malcolm X  
Malcolm X
© cmgww.com
 

En prison depuis les coups de feu qui ont coûté la vie à Malcolm X en 1965 à la salle des fêtes d'Audubon, Thomas Hagan, l'un des assassins de leader afro-américain, pourra bénéficier de la liberté conditionnelle. Depuis deux décennies, il n'était plus détenu que deux jours par semaine,

Après 16 tentatives de demande de liberté conditionnelle, la 17ème a finalement été la bonne puisque la demande de mise en liberté conditionnelle a finalement été acceptée. La date de sortie de prison de Hagan a été fixée au 28 avril 2010.

Hagan est âgé de 69 ans et était un militant de la Nation de l'Islam le 21 février 1965, date à laquelle Malcolm X a été tué alors qu'il s'apprêtait à prononcer un discours. Thomas Hagan qui s'appelait alors Talmadge X Hayer avait été capturé par la foule qui l'avait battu. Il avait également été blessé par un garde du corps de Malcolm X. C'est l'arrivée de la police qui l'avait sauvé.

 Publicité 
 
Thomas Hagan  
Thomas Hagan
 

Deux autres personnes, Muhammad Abdul Aziz (qui s'appelait alors Norman 3X Butler) et Kahlil Islam (Thomas 15X Johnson) avaient également été inculpées pour le meurtre. Ils avaient plaidé non coupables tandis que Hagan avait affirmé lors du procès qu'il était coupable du meurtre et que ses co-accusés étaient innocents. Les trois hommes avaient été condamnés chacun à des peines dont la durée pouvait aller d'un minimum de 20 ans de réclusion jusqu'à la prison à vie au maximum.

En 1977, dans une déclaration complémentaire, Hagan avait déclaré que lui et d'autres personnes (qui n'étaient ni Abdul Aziz ni Kahlil Islam) avaient décidé de tuer Malcolm X car il était « hypocrite » et « s'était tourné contre le fondateur de la Nation de l'Islam », Elijah Muhammad. Hagan avait également dit qu'après que Malcolm X ait reçu un tir dans la poitrine de la part d'un premier tireur, lui et un autre tireur avaient effectués des tirs supplémentaires en direction de Malcolm X. Les deux autres tireurs en question n'ont jamais été identifiés.

Abdul Aziz a été remis en liberté conditionnelle en 1985. En 1998, il a été nommé par Louis Farrakhan chef de la sécurité de la mosquée de Harlem qui fut autrefois dirigée par...Malcolm X. Kahlil Islam fut remis en liberté conditionnelle en 1987.

Thomas Hagan aux urgences après avoir tiré sur Malcolm X le 21 février 1965  
Thomas Hagan aux urgences après avoir tiré sur Malcolm X le 21 février 1965
 

En 1988, Hagan avait bénéficié de la possibilité de pouvoir sortir et travailler en dehors de la prison. Avant sa mise en liberté conditionnelle, il passait cinq jours sur sept à l'extérieur, travaillant dans un fast food ou passant son temps en compagnie de sa femme et de ses enfants.

Interrogé par le New York Post en 2008, Hagan avait dit avoir exprimé « son regret et son chagrin » pour avoir participé à l'assassinat de Malcolm X. Il ajoutait aussi qu'il avait déjà passé 40 ans en prison, que son comportement en prison était correct et qu'il ne voyait pas de raisons justifiant le fait qu'on continue à le maintenir en détention.

Hagan disait également fuir la publicité et ne pas vouloir écrire de livre, pour ne pas donner l'impression qu'il capitalisait sur son « infamie ». Selon son dossier judiciaire, Hagan a utilisé toutes les possibilités éducatives et tous les programmes que lui offrait le système judiciaire pour mener la vie d'un citoyen respectueux des lois, et a de façon répétée exprimé des remords pour son crime.

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Malcolm X (1925-1965)
 
Mots-clés
afrique   malcolm x   thomas hagan   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 46 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
  
  
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version