Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 22 Septembre 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
La ministre de la Justice de la Guinée-Bissau menacée de mort
31/07/2008
 

La ministre de la Justice de la Guinée-Bissau, Mme Carmélita Pires, a affirmé avoir reçu, jeudi "à une heure du matin passée de quelques minutes", un appel téléphonique anonyme la menaçant de mort, expliquant que la voix ressemblait fort à une voix masculine.
 
Par PANAPRESS
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
La ministre de la Justice de la Guinée-Bissau menacée de mort
Lucinda Barbosa Eucarie directrice de la police judiciaire, Carmelita Pires, et le directeur national d'interpol, Carvalho Eucarie  
Lucinda Barbosa Eucarie directrice de la police judiciaire, Carmelita Pires, et le directeur national d'interpol, Carvalho Eucarie
© bbc.co.uk
 

Au cours d'une conférence de presse tenue à Bissau, Mme Pires a indiqué que la voix lui disait en substance: "Tu es en train de beaucoup parler. Fais attention. Ça suffit, ne t'en mêle pas".

La ministre a ajouté que son téléphone s'est à nouveau mis à sonner à 02H 20 du matin et qu'une voix anonyme masculine différente de la première lui a dit: "Tu penses que nous plaisantons? Mets ta main dans le feu et tu verras. Tu ne sais pas que tu es en train de creuser ta propre tombe. Voilà le premier avertissement. Un homme averti en vaut deux".

"Je ne vais pas reculer, mais j'éprouve de la crainte comme toute personne", a dit Mme Pires qui, invitant "les pouvoirs publics du pays à prendre leurs responsabilités", a estimé que "tous ceux qui tentent de lutter contre le narco-trafic en Guinée-Bissau sont vulnérables puisqu'ils ne sont protégés par aucun dispositif de sécurité.

"Nous sommes abandonnés à notre propre sort", a encore déploré, pathétique, la ministre bissau-guinéenne, qui a appelé la communauté internationale "à prendre une position" et les Nations unies "à continuer d'aider la Guinée-Bissau à lutter contre le narco-trafic".

On rappelle que la directrice de la Police judiciaire, le corps de la Police en charge de la lutte contre le narco-trafic en Guinée-Bissau, Mme Lucinda Eucarie, avait démissionné de son poste le 13 avril dernier, à la suite de l'enlèvement, dans les locaux de ses services, d'un de ses agents, Liberato Neves, par une quinzaine d'éléments de la Police d'intervention rapide qui l'avaient torturé et abattu de plusieurs balles.

Affirmant qu'elle-même et son personnel ne bénéficiaient plus d'aucune sécurité, Mme Eucarie, qui est par la suite revenue sur sa décision, avait alors déclaré qu'il y avait absence d'Etat en Guinée-Bissau.

Au cours de sa conférence de presse, la ministre de la Justice a également révélé que la Police judiciaire avait reçu, le 24 juillet courant, mandat de capturer trois narco-trafiquants bissau-guinéens présumés, mais que ce mandat n'a pu être exécuté.

Elle a, par ailleurs, déclaré que des autorités nationales ont tenté, en vain, le 25 juillet, de s'opposer à l'arrivée en Guinée-Bissau de chiens renifleurs accompagnés de deux agents d'Interpol en provenance de Lyon (France) et que la Police judiciaire a dû restituer, le 27 juillet, des pièces à conviction "extrêmement importantes" pour la conclusion d'une enquête sur deux avions vénézuéliens saisis avec de grandes quantités de drogue.

 Publicité 
 
       
Mots-clés
afrique   guinee bissau   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Cameroun      Can 2010      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Coupe Du Monde 2010      Diaspora Africaine      France      Gabon      Ghana      Guinée      Guinee Conakry      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version