Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 19 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
La situation en RD Congo au menu du sommet européen
04/11/2008
 

Qui est prévu vendredi à Bruxelles et qui portait initialement sur la seule crise financière
 
Par Panapress
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Laurent Désire Nkunda  
Laurent Désire Nkunda
 

La situation en RD Congo a été portée à l'ordre du jour du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, prévu vendredi à Bruxelles et qui doit se pencher d'abord sur la crise financière globale qui frappe le monde, a-t-on appris lundi de source officielle à Bruxelles.

Un porte-parole européen a fait savoir que les responsables de l'UE décideront au cours de ce sommet de l'opportunité de l'envoi d'une force européenne de réaction rapide dans le Kivu, où les rebelles du Conseil national pour la défense du peuple (CNDP) de l'officier félon tutsi d'origine rwandaise, Laurent Nkundabatware, assiègent depuis une semaine la ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, située sur la frontière congolaise avec le Rwanda.

L'Union européenne pourrait envoyer une force de 3.000 hommes composée de deux "battlegroups" (groupe tactique de combat) de 1.500 soldats chacun, a-t-il expliqué. Conçue pour être déployée sur un champs de bataille en un minimum de temps, la force européenne de réaction rapide doit s'interposer entre deux groupes armés ennemis et assurer la protection des civils.

Opérationnel depuis 2007, le "Battlegroup" est composé de 1.600 soldats allemands, 400 Français, 250 Belges, 40 Espagnols et d'autres nationalités. La force européenne sera très probablement déployée pour prévenir des massacres à grande échelle des populations civiles comme cela s'est passé lors du génocide rwandais de 1994.

 Publicité 
 
Karel de Gucht et Joseph Kabila  
Karel de Gucht et Joseph Kabila
 

Les partis politiques belges ne sont plus opposés à l'envoi des troupes belges en RD Congo, estimant que les soldats belges connaissent mieux le terrain, que des troupes venant du Bengladesh, de l'Inde, ou du Pakistan, en allusion aux éléments de la Mission de l'ONU au Congo (MONUC).

Le Premier ministre belge, Yves Leterme, s'est entretenu, au téléphone, durant le week-end, avec le président Joseph Kabila. Il s'agit du premier entretien que le chef du gouvernement belge a pu avoir avec le président Kabila depuis le gel, au mois de mai dernier, des relations entre Bruxelles et Kinshasa, gel provoqué par les propos peu diplomatiques tenus, avec répétition, par le ministre belge des affaires étrangères Karel de Gucht à l'endroit des dirigeants congolais.

Yves Leterme a fait savoir qu'il est disposé à se rendre à Kinshasa ou ailleurs pour y rencontrer le président Kabila en vue de la normalisation des relations entre les deux pays. Le gel de relations entre Kinshasa et Bruxelles pénalise énormément la Belgique dont l'action diplomatique se trouve handicapée. Alors que les ministres français et britannique des Affaires étrangères, se sont rendus, sans problème, à Kinshasa, Goma et Kigali, le chef de la diplomatie belge n'a pu se rendre qu'au Rwanda, les autorités congolaises refusant, jusqu'à présent, de le recevoir à Kinshasa.


De source officielle à Bruxelles, on indique qu'un avion C-130 belge chargé de produits alimentaires va quitter Kinshasa ce lundi pour Goma où les vivres seront distribués aux populations déplacées. Par ailleurs, un convoi humanitaire de l'ONU est arrivé lundi à Rutshuru, ville de 500.000 habitants conquise par les rebelles du CNDP et où ils ont procédé au changement de tous les fonctionnaires de l'administration. Le chef rebelle Laurent Nkundabatware demande l'ouverture de négociations directes avec le gouvernement de Kinshasa qu'il menace de renverser en cas de refus.

Des témoins locaux à Goma ont confirmé que les tirs à l'arme lourde venaient du Rwanda voisin et surtout qu'il n'y a pas eu de combats entre les rebelles et les FARDC dont les troupes ont abandonné toutes leurs positions à Goma, à l'approche des insurgés composés, en partie, de soldats de l'armée de Kigali.

Selon les experts militaires belges, la stratégie mise en oeuvre pour la prise de Goma est exactement la même qu'à Kigali en mai 1994, lorsque les troupes du FPR (Front patriotique rwandais) commandé à l'époque par Paul Kagame se sont mises à bombarder la ville à l'arme lourde, sans interruption durant plusieurs jours, provoquant l'exode massive de la population, prise de panique.

       
Mots-clés
afrique   rdc   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 2 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version