Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 20 Mai 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Le président zambien Levy Mwanawasa est mort !
19/08/2008
 

Le président zambien, Levy Mwanawasa est décédé aujourd'hui dans un hôpital parisien, où il était hospitalisé depuis début juillet, après avoir subi une attaque cérébrale.
 
Par Rachel Kesseng
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Levy Mwanawasa, tire sa réverence © AFP  
Levy Mwanawasa, tire sa réverence © AFP
 

Le président zambien, dont on annonçait la gravité de l’état de santé, est finalement décédé ce mardi, dans un hôpital parisien où il était hospitalisé depuis début juillet après avoir subi une attaque cérébrale.
Un membre de la famille a confirmé l’information, déjà relayée par plusieurs médias, mais, c'est la télévision d'état qui a annoncé que le décès de l'ex-président zambien, est survenu à "10h30" à Paris. Le vice-président, a déclaré un deuil national de sept jours en indiquant que: "Les citoyens doivent rester calmes durant cette période".

Peu après l'annonce de ce décès, le président français a fait part dans un communiqué de sa "vive émotion". "C’est une grande perte pour le peuple zambien dont il s'était attaché le respect et l'affection", mais encore, "une grande perte pour le continent africain, qui appréciait son courage politique", et enfin " une grande perte pour la démocratie, dont il fut un ardent défenseur tout au long de sa vie".
Selon Nicolas Sarkozy, "La France salue sa mémoire, vibrante de courage et de liberté".

Conformément à la Constitution zambienne, le vice-président, actuel, Rupiah Banda, doit assurer la présidence par intérim avant l'organisation de nouvelles élections dans les trois mois. Le mandat de Levy Mwanawasa, 59 ans, courait jusqu'en 2011.
Il avait déjà été victime d'une attaque cérébrale le 29 juin dernier, alors qu'il se trouvait à Charm el-Cheikh en Égypte, pour un sommet de l'Union africaine. Il avait été ensuite transféré en France, à l'hôpital militaire Percy de Clamart, en banlieue parisienne. Malheureusement cette seconde attaque en deux ans seulement, lui a été fatale.

 Publicité 
 
Qui était Levy Mwanawasa?
Des citoyens zambiens regardent la télévision qui annonce le décès du président Mwanawasa  
Des citoyens zambiens regardent la télévision qui annonce le décès du président Mwanawasa
© daylife/reuters
 

C'est à partir de 1994 que Mwanawasa s’engage vraiment en politique en lançant la lutte contre la corruption qui gangrène l’Etat de Zambie. Il va alors jusqu’à démissionner de son poste de vice-président. Puis il se lance dans la campagne pour la présidence du parti politique unique de l’époque, le MMD (Mouvement pour la démocratie multipartite). Il perd cette bataille en 1996 contre son ancien supérieur, Frederick Chiluba.

Mais ce dernier ne peut pas se représenter à l’élection présidentielle suivante en 2001, ayant atteint la limite de deux mandats fixée par la Constitution. Le MMD investit alors Mwanawasa comme candidat officiel du parti, et il est élu président de la République de Zambie le 27 décembre 2001. Une élection très contestée par l’opposition et déclarée illégitime par les observateurs de l’Union européenne chargés de surveiller le scrutin, qui constatent de nombreuses irrégularités. Mais cela n’empêche pas Mwanawasa d’être investi le 2 janvier 2002.

Dès son entrée en fonction, le nouveau président Mwanawasa lance une grande opération anti-corruption dont le point d’orgue sera la mise en examen de son prédécesseur et adversaire Chiluba, fin 2003. Certains n’y voient qu’un moyen de se débarrasser des oppositions au sein de son parti et d’obtenir une totale mainmise sur le MMD.

Levy Mwanawasa  
Levy Mwanawasa
© afp/getty
 

Par ailleurs, le chef d’Etat zambien assumait la présidence tournante de la Communauté de développement des Etats d’Afrique australe (SADC) et figurait parmi les détracteurs les plus virulents de Robert Mugabe, président du Zimbabwe.

La Zambie avait d’ailleurs donné l'asile politique à 12 partisans de l'opposition zimbabwéenne qui fuyaient les violences à l’approche du second tour de l’élection présidentielle si controversée dans le pays voisin. Né le 3 septembre 1948 à Mufulira, en Rhodésie du Nord (ancien nom de la Zambie avant son indépendance), Levy Mwanawasa était père de six enfants et marié en secondes noces à Maureen, membre des témoins de Jéhovah.

Lui-même grandit dans une famille de dix enfants et obtient un diplôme de droit. En 1974, il intègre un cabinet d’avocat, avant d’ouvrir quatre ans plus tard son propre cabinet, Mwanawasa & Company. Levy Mwanawasa avait été hospitalisé début juillet en France après une commotion cérébrale survenue lors du sommet de l’Union africaine à Charm el-Cheikh. Il avait 59 ans.

source:RFi

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Zambie : l'état de Levy Mwanawasa s'est de nouveau aggravé
 
Mots-clés
afrique   levy mwanawasa   politique   zambie   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 6 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nicolas Sarkozy      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version