Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 18 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Les évêques congolais dénoncent la "passivité" de la MONUC
15/11/2008
 

Ils critiquent l'indifférence et la passivité" des troupes de maintien de la paix de l'ONU face aux massacres des populations civiles
 
Par Panapress
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Des soldats de la Monuc à Kiwanja, à près de 120 km de Goma le 14 novembre  
Des soldats de la Monuc à Kiwanja, à près de 120 km de Goma le 14 novembre
© daylife
 



 Publicité 
 

Les évêques membres du comité permanent de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), ont lancé, jeudi soir à Kinshasa, "un cri de détresse" au regard de la situation qui prévaut dans l'est de la République démocratique du Congo qu’ils qualifient de "génocide silencieux", dénonçant, au passage, "l'indifférence et la passivité" des troupes de maintien de la paix de l'ONU face aux massacres des populations civiles.

Pour le secrétaire général de la conférence, l’Abbé Léonard Nsantedi, "la CENCO a voulu attirer l’attention des uns et des autres, de nos gouvernants, et en même temps, de la communauté internationale, que ce qui se passe à l’est du pays, est inacceptable et intolérable".

"On ne peut pas croiser les bras et regarder. La situation, aujourd’hui, nécessite quelques actions particulières, notamment une aide urgente au niveau de la mobilisation nationale et internationale", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, la situation dans l’est du pays a aussi été au centre d’une rencontre, jeudi soir à Kinshasa, entre le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RD Congo, Alain Doss, et des membres de la société civile de la capitale congolaise, ainsi que ceux des comités des étudiants de Kinshasa.

Ces derniers ont exigé à Alan Doss, l’application du chapitre 7 de la Charte de l’ONU en RDC qui permet aux forces de maintien de la paix de recourir à la force, en cas de besoin, pour imposer la paix.

Pour les représentants des étudiants, la Mission de l’ONU au Congo (MONUC) doit changer son mandat de maintien de la paix à celui d’imposition de la paix pour mettre fin à la guerre en RDC.

Mais pour Alan Doss, la mission de la MONUC jusque-là en RDC est de maintenir la paix en appuyant les Forces armées de la RDC (FARDC) sur le terrain. Et cela n’exclut pas l’usage de la force, a-t-il indiqué.

"Si la MONUC n’arrive pas a restaurer la paix dans le pays, il lui sera demandé de partir", ont rétorqué les étudiants, qui estiment que la MONUC est loin d’assurer la protection des populations civiles contre les attaques des rebelles et des milices étrangères qui sèment la mort et la désolation.

       
Mots-clés
afrique   congolaise   crise   monuc   rdc   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version