Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 18 Avril 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesCélébritésArticle
Miriam Makeba est décédée à la suite d'un concert effectué en Italie
10/11/2008
 

La chanteuse sud-africaine a été victime d'une crise cardiaque dans la nuit de dimanche à lundi
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Miriam Makeba, quelques heures avant son décès, lors d'un concert le dimanche 9 novembre en Italie  
Miriam Makeba, quelques heures avant son décès, lors d'un concert le dimanche 9 novembre en Italie
 

Miriam Makeba, 76 ans, est décédée dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 novembre. Elle venait tout juste de participer en compagnie d'autres artistes à un concert en faveur de l’écrivain Roberto Saviano, écrivain menacé de mort par la Mafia et auteur du livre qui a inspiré le fameux film "Gomorra", récemment sorti sur les écrans.

Le concert avait lieu dans la ville de Castel Volturno, située près de la ville de Naples. A la fin de sa prestation, la chanteuse se serait effondrée. A la suite de cet évanouissement, elle a été transportée dans la clinique Pineta Grande de la ville de Castel Volturno. Mais elle est décédée peu après des suites de ce qui était une attaque cardiaque.

Il y a quelques semaines en Italie, six africains avaient été abattus lors d'une opération attribuée à la Mafia, opération que Roberto Saviano avait d'ailleurs dénoncée, précisant que contrairement à ce qui avait été dit, la plupart d'entre eux n'avaient aucun lien avec le trafic de drogue ou la mafia, mais avaient eu le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.

Zenzi Makeba (son véritable nom) était née le 4 mars 1932 dans la ville de Johannesburg. Symbole de la lutte contre l'apartheid, elle avait passé plus de trente années en exil, après avoir été bannie par le régime de l'apartheid mécontent de ses dénonciations. Elle avait connu la notoriété internationale suite à sa participation dans un documentaire intitulé "come back africa" en 1959. C'est dans ce cadre qu'elle s'était rendue à Rome, puis avait rencontré Harry Belafonte qui grâce à ses relations lui avait permis d'obtenir un visa pour les Etats-Unis.

 Publicité 
 
Des volontaires de la Croix Rouge assistent Miriam Makeba  
Des volontaires de la Croix Rouge assistent Miriam Makeba
© afp/getty
 

En 1965, elle fut la première chanteuse africaine à recevoir un grammy award qu'elle partagea avec Harry Belafonte, qu'elle considérait comme son frère.

En 1967, elle enregistra sa chanson la plus connue à ce jour, "pata pata". Elle s'étonna souvent par la suite du succès de cette chanson qui "ne transmet aucun message". N'ayant personne pour la conseiller ("je ne savais pas qu'un artiste devait enregistrer ses droits d'auteurs" dira t-elle), elle signa un contrat qui lui faisait abandonner les royalties sur cette chanson qui aurait pu la mettre à l'abri du besoin jusqu'à la fin de ses jours. Mariam Makeba fut mariée au chanteur Hugh Masekela, et à l'activiste des Black Panthers Stokely Carmichael. Le mariage mal vu par les Américains en cette fin des années 60 poussera la couple à l'exil en Guinée où Sékou Touré les accueillera.

Miriam Makeba était mère d'une fille prénommée Bongi, son seul enfant, qui décéda en 1985 des suites d'une fausse couche. En décembre 90, après l'avènement de la démocratie en Afrique du Sud, Miriam Makeba rentra dans son pays natal. Il lui fallu néanmoins six ans pour trouver un producteur. Son album "Homeland" sortit par la suite. Elle y évoquait notamment son plaisir d'avoir retrouvé sa terre natale après les années d'exil, au cours duquel elle s'était prononcée contre l'apartheid et avait témoigné deux fois devant les Nations-Unies. Elle fut faite ambassadrice de bonne volonté de l'Afrique du Sud en 2001 par le président Mbeki.

Surnommée "Mama Africa", elle affirma qu'elle s'était d'abord interrogée sur le sens de ce surnom : "pourquoi les gens veulent-ils me donner cette responsabilité, représenter tout un continent ? (...) j'ai compris par la suite que ce surnom m'avait été donné affectueusement. Alors je l'ai accepté" disait-elle dans une interview avec l'AFP en 2005. Lors de sa tournée d'adieu en cette même année 2005, elle déclara qu'elle voulait que ses cendres soient dispersées dans l'Océan et qu'on garde d'elle le souvenir d'une "très gentille vieille dame". Avec sa disparition, c'est une des grandes figures du 20ème siècle en Afrique du Sud, et en Afrique tout court, qui nous quitte.

Vous pouvez (re)lire la biographie que Grioo.com avait consacré à Miriam Makeba.

Vidéo : Miriam Makeba interprète ''Pata Pata'', sa plus célèbre chanson



Miriam Makeba lors du concert du 9 novembre 2008








       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  L'incroyable lettre de Miriam Makeba à Time Magazine
  Miriam "Mama Africa" Makeba (1932-2008), l'impératrice de la chanson africaine
 
Mots-clés
afrique du sud   gomorra   miriam makeba   roberto saviano   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 18 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version