Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 18 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesOpinionsArticle
Obama: un Symbole à intégrer puis à dépasser par les africains
10/11/2008
 

Pape Cissoko revient sur l'élection de Barack Obama et appelle les africains à la célébrer, puis la dépasser
 
Par Pape Cissoko
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
© daylife  

Le monde entier a souffert pendant huit années de la gouvernance Bush avec sa vision dualiste, sectaire du monde : axe du bien axe du mal, islam christianisme etc. Ses rapports avec le monde ont fait que l’Amérique malgré sa puissance, sa force est devenue un espace de méfiance et de défiance, impossible de dialoguer, sa pensée devient de plus hégémonique voire dictatoriale ( on l’a vue sur les questions du réchauffement de la planète etc). Cette élection a montré l’a volonté du peuple américain d’entamer un tournant et une rupture. L’engouement international insoupçonné a démontré que le monde avait une opinion négative de ce pays et a prié ou souhaité cette alternance. Barack Obama a été choisi par son camp après des luttes acharnées et organisées, méthodiques et inspirées. Sa méthode a bluffé tous les politologues, toutes les presses. Jusqu’au dernier moment on a eu peur du vote qui sortirait des urnes ; mais c’est sans compter sur la volonté de ces citoyens américains d’en finir avec le plus mauvais des chefs d’états que ce pays ait connu.

Celui là même qui a été élu grâce au système et non par les citoyens qui étaient plus de 500 000 à faire la différence en terme de comptabilité. L’engouement a été net, l’élection de B Obama est un signe qu’avec la volonté, le travail et la persévérance on peut arriver à quelque chose de géant et d’Historique. Avoir été capable de brasser les diversités, de dire et de montrer qu’il n’y a pas de différence entre citoyens américains mais qu’il fallait travailler pour les Etats-Unis d’Amériques est un message fort qui a terrassé le camp Républicain qui a sournoisement travaillé sur les différences et les peurs.

 Publicité 
 

B OBAMA a su finalement mener à un niveau, ce qui a été initié par des
prédécesseurs Jesse Jackson, Powell,etc, c’est l’idée du nain juché sur les épaules des géants, ou que chacun passe le témoin et le dernier a la mission redoutable de maintenir le cap, de réussir tout bonnement. C’est pourquoi le travail accompli par Obama et son équipe est un couronnement, un aboutissement salué par tous, mais il ne faut pas s’endormir demain et le futur sont exigeants d’où la nécessité de se remettre au travail illico et c’est d’ailleurs ce qu’il a fait en organisant une conférence de presse pour dire qu’il mesure l’ampleur de la tâche et qu’il est au travail.

J’ai dit que partout, sur tous les continents, on a vu les scènes de joie et de liesse et comble de l’ironie alors qu’il y a crise internationale, qui frappe plus les pays du tiers monde, le chef d’Etat du Kenya donne un jour de congé à son peuple, je vous laisse juger la pertinence de ce geste.

Nous sommes tous contents de cette élection, de son parcours, de l’espoir, mais après ce symbole que faire ?

Précisons que Barack Obama est un Métisse, même si dans la représentation culturelle américaine on est blanc ou noir, on peut se référer aux écrits de KELMANN et De Jean Louis SAGOT DUVAUROUX ( on ne naît pas noir on le devient) sur cette question métisse, n’oublions pas que le métisse à deux parents. B Obama en tant que métisse a su intégrer en dépassant les clivages, il a brassé la diversité pour en faire une unité, de l’accident, de la contingence il a pensé l’Universel cher à feu L.S.SENGHOR. C’est sa personnalité, son histoire personnelle, son vécu qui ont favorisé cette faculté de transcender les différences et de rassembler autour de l’Essentiel tous les honnêtes citoyens américains.

Pape Cissoko  
Pape Cissoko
 

A chaque fois qu’un noir, un métisse émerge du lot où qu’il soit et dans quelque domaine qu’il soit la communauté noire le célèbre et c’est une bonne chose d’ailleurs de se reconnaître dans ces gens méritants. Mais faut-il s’en arrêter là, ne faudrait-il pas s’en inspirer, les prendre comme modèle et faire mieux encore ? A ce jour je ne vois pas beaucoup de gens qui s’en sont inspirés et prouvés quoique ce soit.

La Chine est devenue aujourd’hui le lieu ou la main d’œuvre qualifiée se voit confier des transactions qui lui permettent de ne pas souffrir de la crise mondiale, pourquoi à l’exception de la Tunisie et du Maroc ( Le Sénégal un peu) l’Afrique ne peut pas préparer, former, son peuple à intégrer le fonctionnement ou les exigences de l’économie mondiale pour se positionner comme tout prestataire de service sérieux et fiable.

Nous pouvons le faire il s’agira de coacher les gens ; de changer les
mentalités en introduisant les concepts de rigueur, de travail, la notion du temps, les délais et la conscience professionnelle et je vous laisse ajouter le reste. Des auteurs comme Axelle KABOU, Etienne BEBBE-NJOH « Mentalités africaines et problématiques du développement », Gaston PAUL-EFFA ( Nous, enfants de la tradition) et Jean-Pierre MARA « Oser les changements en Afrique.. » ont dans leurs réflexions pointé du doigt les difficultés ou freins. Les connaissant pourquoi ne pas prendre les choses à bras le corps et faire ce qu’il faut dès lors que la connaissance est-là.


Au-delà du symbole Obama nous sommes obligés d’aller plus loin, nous devons et sommes obligés nous africains de compter sur nous-mêmes et je suis content que les grioonautes et autres citoyens le comprennent. Nous devons, et je ne cesse de le dire que si l’Afrique n’est pas un continent pauvre il a été appauvri par nos hommes politiques et les mécanismes du commerce international, par ces guerres, cette absence de conscience politique, l’écart l’ethnicisation et le sectarisme barbare.

Si tous les africains se mettaient au travail, si toutes nos intelligences étaient mobilisées dans un esprit créatif sans nombrilisme ;, vous verrez que si nous n’arrivons pas loin, nous aurons au moins enlevé le swing gum qui retient nos chaussures et nous aurons fait un pas.

Dépassons le symbole Obama et organisons nous, basons-nous d’abord sur nos forces, refusons les clivages orchestrés par les politiques, refusons les discriminations envers certaines personnes (castes, albinos, les femmes, les handicapés) etc. Par le bais de l’éducation, le contrôle des naissances, l’éducation des femmes, le refus de l’ancestralisme, du traditionalisme et de certaines coutumes barbares (sacrifices humains entre autres, sorcellerie, etc) nous pourront y arriver comme tous les autres pays.

Nous devons agir en nous organisant et repenser le politique en Afrique
pour nous en sortir.

       
Mots-clés
barack obama   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 8 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version