Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 20 Mai 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Ocampo invite les leaders africains à résoudre la crise au Darfour
12/08/2008
 

Il précise que son mandat à la tête de la CPI est "strictement judiciaire et non politique"
 
Par PANAPRESS
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Luis Moreno Ocampo  
Luis Moreno Ocampo
 

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno Ocampo, a appelé lundi à Dakar les dirigeants africains à mettre fin à la guerre civile au Darfour, dans l'ouest du Soudan, soulignant que son mandat à la tête de la juridiction internationale est "strictement judiciaire et non politique".

S'exprimant à l'issue d'une audience avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, il a estimé que "le président (sénégalais Abdoulaye) Wade et les autres leaders africains ont des responsabilités politiques immenses au Darfour". "Nous avons chacun notre rôle à jouer et nous partageons les mêmes objectifs, à savoir mettre fin aux crimes, mettre fin à l'impunité et protéger les victimes", a dit M. Ocampo, soulignant que "la Cour pénale internationale est une Cour africaine".

M. Ocampo a affirmé que son "devoir est de révéler la vérité et la vérité, ce sont les femmes africaines qui sont violées au Darfour, ce sont les enfants africains qui sont tués et ce sont des soldats africains de la paix qui meurent au Darfour". "Ce sont les pays de la région qui doivent résoudre ce problème", a soutenu le procureur de la CPI, ajoutant que son devoir était de poursuivre le président soudanais, Omar El Béchir, sur la base des preuves dont il dispose.

Interrogé sur l'exécution d'un mandat d'arrêt international contre le président Béchir, M. Ocampo a souligné qu'il a émis le vœu le 14 juillet dernier de lancer un mandat d'arrêt contre le président soudanais. "Cela va prendre trois à quatre mois avant que les juges ne décident de le mettre en application ou pas", a-t-il dit.

Evoquant la situation en Centrafrique, le procureur de la CPI a souligné qu'il détenait des preuves sur la base desquelles il a entrepris des poursuites contre Jean Pierre Bemba, leader du Mouvement de libération du Congo (MLC). Il a souligné qu'il ne détenait pas encore de preuves contre le président centrafricain, François Bozizé. "Les crimes commis en Centrafrique semblent avoir été commis en 2002- 2003", a rappelé le procureur de la CPI.

Le bureau du procureur "continue de suivre avec attention les allégations de crimes commis depuis la fin de 2005", indique un document de la CPI. Arrivé lundi à Dakar en milieu de journée, le procureur de la CPI a été reçu en début de soirée par le président Abdoulaye Wade et s'est entretenu avec le chanteur Youssou Ndour qui a participé à plusieurs campagnes internationales de sensibilisation sur la crise au Darfour. La CPI, qui compte 108 pays membres, a été créée en 1998 par les Nations unies et est entrée en vigueur le 1er juillet 2002 après la ratification de son traité par 60 Etats.

 Publicité 
 
       
Mots-clés
afrique   cpi   darfour   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 4 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nicolas Sarkozy      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version