Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 6 Décembre 2020 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Présidentielle togolaise : jour de gloire ou de tristesse ?
04/03/2010
 

Les Togolais votent ce jeudi, Faure Gnassingbe candidat à la réelection face à six candidats de l'opposition
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Faure Gnassingbé candidat à sa propre succession  
Faure Gnassingbé candidat à sa propre succession
 

Les Togolais votent aujourd’hui et on espère que le scrutin sera marqué par le calme. La campagne en avait déjà donné le ton. En dépit de l’intensité des joutes oratoires, il faut espérer que chacun saura surmonter sa passion pour que le fair-play domine tout au long de cette journée électorale.

Ils sont ainsi six candidats de l’opposition à briguer le choix des électeurs face à celui qui fait aujourd’hui figure d’héritier du pouvoir du père Eyadéma. Mais l’opposition a-t-elle vraiment une chance de l’emporter ? En tout cas, elle aura suffisamment fait preuve de mollesse dans les négociations pour ne pas laisser de plumes au profit du parti au pouvoir. Celui-ci, dans un premier temps, est parvenu à imposer son choix du tour unique du scrutin.

Dans un second temps, il a su user du dilatoire pour éviter que les discussions s’enlisent trop sur la question des inégalités en matière de ressources à mobiliser durant la campagne. Or, la masse des ressources pèse toujours dans l’organisation des campagnes électorales et davantage dans une Afrique qui a faim et soif. Hormis l’appartenance ethnique, ce sont en effet les moyens qui, généralement, déterminent l’issue du scrutin sur le continent.

[c]On ne doit plus voir au Togo les urnes s'envoler d'un endroit à l'autre comme si elles avaient des ailes[/c]

 Publicité 
 
 
 

Un éventuel échec de l’opposition ne devrait pas bien surprendre. Elle est partie en ordre dispersé, et sans être parvenu à nettoyer comme il faut les textes de la loi électorale. Les opposants togolais ont toujours brillé par leur manque de cohésion. La grande faiblesse des ressources mobilisées tout au long de la campagne, leur aura aussi desservis. N’étant pas à l’abri du vieux réflexe qui pousse à voter pour celui qui détient les rênes du pouvoir, l’électeur peut bien ne pas suivre les consignes de vote de l’opposition. Faure Gnassingbe semble parti pour se succéder à lui même.

Candidat à sa propre succession, l’actuel chef de l’Etat dispose de plus de ressources. Le parti qui le soutient, le Rassemblement du peuple togolais (RPT), occupe également le terrain depuis déjà fort longtemps. Du temps du parti unique à celui du multipartisme. Mais l’héritier des Gnassingbé a pris le risque d’aller aux urnes sans apparemment être parvenu à résoudre les crises de succession qui divisent la famille. Son frère Kpatcha, accusé d'avoir essayé de le renverser, est toujours maintenu à l’écart.

Il draine pourtant un nombre non négligeable de partisans susceptibles de faire le jeu de l’opposition ou même de s’abstenir d’aller aux urnes puisque n’ayant rien au change. En allant aux urnes sans avoir au préalable cherché à surmonter les divergences avec son frère ainé, Faure espère-t-il pouvoir savourer une victoire qui le rendrait encore plus fort ? Le défi est de taille et il pourrait bien présager du début de la fin du long règne de la famille Gnassigné unie et solidaire.

Jean-Pierre Fabre  
Jean-Pierre Fabre
 

La campagne présidentielle qui a pris fin mercredi, fut assurément la plus paisible que le Togo ait connue depuis très longtemps. Ce fut une campagne bon enfant, paisible, sans violence et elle mérite d’être saluée. Cela présagerait-il de l’accalmie politique à venir aux lendemains de joutes oratoires impitoyables ? Toujours est-il que les Togolais doivent aller dans le même sens en rompant absolument avec les vieilles habitudes.

Par exemple, on ne doit plus voir comme par le passé, les urnes s’envoler d’un endroit à l’autre comme si elles avaient des ailes. Les années précédentes ont trop marqué l’opinion internationale pour que celle-ci oublie de sitôt les cruelles prouesses des organisateurs de scrutins de ce pays. Il faut agir de manière à maintenir le calme, et surtout à prendre rendez-vous avec la paix. Qui ne se souvient de ces orgies de sang qui ont tant marqué le pouvoir du père Eyadéma ?

Maintenant que le fils est aux commandes du pays, il est du devoir moral de celui-ci de s’assurer que les dérives seront évitées. Sous cet angle, pourquoi donc fermer les portes aux médias internationaux ? Que peut bien craindre le pouvoir togolais des journalistes ? Par le passé, leurs rapports ne semblent pas avoir souffert de la moindre inimitié. Alors, pourquoi frustrer inutilement les électeurs qui ont droit à l’information tous azimuts ?

Les défis à relever sont nombreux, car les regards extérieurs restent encore fixés sur les stéréotypes des années noires. Et si jamais ce scrutin est terni par la violence, l’image du Togo en souffrira une nouvelle fois. Il faudra alors mettre encore beaucoup de temps pour redorer le blason terni. Aux Togolais de savoir relever le défi qui est aujourd’hui le leur, en s’efforçant de mériter de la confiance placée en eux. L’Afrique et le monde les regardent.

"Le Pays"

www.lefaso.net




       
Mots-clés
afrique   faure gnassingbe   présidentielles togolaises   togo   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 11 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 1
  bien dans sa peau
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 2
  Saine alimentation
  Bang gia cac loai vai bat moi nhat của Hoa Phat Dat
  Billets - Comment perdre du ventre - DotClear 1.2-rc
  
  Conseils alimentaires
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version