Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 20 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Présidentielles Ivoiriennes : Le doute s’installe à nouveau
28/08/2008
 

L'élection présidentielle, prévue le 30 novembre pourrait ne pas avoir lieu
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
© abidjan.net  

Venant du quotidien gouvernemental ivoirien, l’information doit être prise au sérieux. Pour Fraternité Matin, le doute plane sur la tenue effective de l’élection présidentielle à la date du 30 novembre.

Le journal a fait ses calculs, et, mathématiquement, l’élection, à moins d’être bâclée, ne peut avoir lieu à l’échéance indiquée. Il y a encore trop d’obstacles à surmonter, trop de détails techniques à régler. En Afrique, les informations publiées par les médias d’Etat sont soupesées, si elles ne sont, dans certains pays, passées à la loupe de censeurs tapis dans l’ombre. FratMat ne peut donc pas se permettre d’écrire des choses sans être allé à la bonne source. Pour les doutes qu’il a émis dans la tenue régulière de l’élection, on peut se demander s’il s’agit soit d’un ballon d’essai visant à préparer les esprits à un éventuel report, soit d’un moyen de mieux faire pression sur les bailleurs pour qu’ils délient le cordon de la bourse, ou encore soit pour pousser les acteurs du processus électoral (CEI, SAGEM, Administration, etc) à hâter encore plus le pas.

On peut même pousser la réflexion plus loin : l’écrit de FratMat peut participer d’une stratégie de diversion de l’opposition, orchestrée par le pouvoir, afin qu’elle relâche sa mobilisation dans la course à la présidentielle. Rien, apparemment, n’est à exclure, dans le pavé jeté par le quotidien gouvernemental. Mais l’hypothèse la plus plausible est qu’incontestablement le processus électoral rencontre des difficultés. N’en déplaise au président ivoirien, Laurent Gbagbo, qui a toujours affiché un optimisme à toute épreuve, l’agenda électoral connait un grand retard préjudiciable à l’ensemble des opérations électorales.

 Publicité 
 

A ce sujet, la conclusion de FratMat est très cinglante : "Il faut tout simplement se rendre à l’évidence, (à moins qu’on ne veuille un scrutin bâclé autant dans son organisation pratique que dans sa préparation technique), qu’il n’est pas possible de tenir le pari du 30 novembre prochain". Bâcler la présidentielle ou ne pas la tenir du tout au 30 novembre, telle semble être l’alternative qui se présente à la Côte d’Ivoire. La deuxième option, celle du report, pourrait être privilégiée si d’aventure rien n’est prêt le 30 novembre.

Même s’il semble manifester une impatience à affronter les urnes, afin de retrouver une nouvelle légitimité, tout report n’arrange en définitive que Laurent Gbagbo. Et, dans une certaine mesure, le premier ministre Guillaume Soro. Car, tant qu’il n’ y aura pas d’élection, Gbagbo sera toujours président et les autres dans l’opposition.

Bien que sa marge de manoeuvre soit relativement limitée, la position de Gbagbo est donc bien plus confortable que celle de ses concurrents à la présidentielle. On pourrait penser qu’il ne fait rien pour hâter les choses. Alors qu’il a proclamé la fin de la guerre depuis plus d’un an, il n’a pas su ou pu organiser l’élection qui sortira la Côte d’Ivoire de la crise. Il est allé de symboles en symboles, jusqu’à ce que la réalité le rattrape, brutale : ce probable report de la présidentielle du 30 novembre.


Par Mahorou KANAZOE
Le Pays


www.lefaso.net






       
 Donnez votre opinion ou lisez les 3 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Italie      Mali      Mario Balotelli      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Thomas Barwuah      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version