Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 1 Avril 2020 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Tentative de putsch au Niger : que veulent finalement les militaires ?
27/07/2011
 

Après la Guinée, le Niger victime lui aussi d'une tentative de putsch
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Le président nigérien mahamadou Issoufou lors de l'investiture de Goodluck Jonathan à Abuja le 29 mai 2011  
Le président nigérien mahamadou Issoufou lors de l'investiture de Goodluck Jonathan à Abuja le 29 mai 2011
© reuters
 

La vague d’arrestations par suite de l’attaque contre la résidence privée d’Alpha Condé en Guinée le 19 juillet dernier continue de défrayer la chronique. Depuis lors, on fait état de 38 personnes interpellées, dont 25 militaires. Parmi les incriminés, on cite des proches du président de la transition, Sékouba Konaté, actuellement chargé de mission à l’Union africaine :

il s’agit, entre autres, des généraux Nouhou Thiam et Bachir Diallo, qui se trouvent être respectivement ses anciens chef d’état-major de l’armée et directeur de cabinet ; à ceux-là s’ajoutent deux colonels proches de Moussa Dadis Camara, également été arrêtés, à savoir Moussa Bonda Bon Camara et Chérif Dyaby.

En attendant leur comparution devant le tribunal, prévue pour demain 28 juillet, on se pose beaucoup de questions. Tout comme le général Sékouba, joint au téléphone par RFI, plus d’un observateur reste interloqué sur ces derniers évènements en Guinée. Il faut par ailleurs louer au passage la position de ce dernier, qui a condamné la tentative de « certaines personnes mal intentionnées…de remettre en cause la marche de la démocratie en Guinée ». Il en est de même de la sagesse avec laquelle il a réagi à la supposée implication de ses proches, en laissant entendre qu’on ne peut pas connaître les hommes et que seules « les enquêtes prouveront qui est coupable et qui est innocent ».

 Publicité 
 
Alpha Condé victime lui aussi d'une tentative de putsch  
Alpha Condé victime lui aussi d'une tentative de putsch
© reuters
 

Au-delà de cette situation, c’est l’avenir de la démocratie en Afrique qui suscite beaucoup d’inquiétudes. On se souvient de l’espoir suscité après la proclamation de la première présidentielle libre dans ce pays en 2010. On avait cru que c’en était fini de ce long tunnel et que la Guinée avait pris pour de bon le chemin de la démocratie.

Mais hélas, cette canonnade du 19 juillet dans le quartier Kipé vient une fois de plus nous rappeler que la voie de la démocratie est loin d’être un fleuve tranquille sur notre continent ; une triste réalité sous nos tropiques, surtout quand on sait qu’au moment où on s’affaire à faire comparaître les présumés conjurés guinéens devant la justice, de nouveaux bruits de bottes se font entendre du côté de Niamey : en effet, hier en fin de matinée, nous avons été surpris d’apprendre que le tout-nouveau président démocratiquement élu du Niger a échappé à un attentat et que plusieurs militaires auraient même été arrêtés pour tentative de putsch.

Une situation qui nous amène à nous demander ce que veulent finalement nos hommes en armes. En effet, on se rappelle que dans ce pays, le président Mamadou Tandja avait tenté de faire passer de force son tazarché. Une velléité de confiscation du pouvoir qui avait été vite stoppée en février 2010 par une junte militaire dirigée par le commandant Salou Djibo. Ce qui a remis le Niger sur les rails démocratiques, à l’issue d’une élection sans bavure remportée le 12 mars 2012 par Mahamadou Issoufou.

Au Niger, le commandant Salou Djibo a assuré la transition jusqu'aux élections et permis le retour aux affaires des civils  
Au Niger, le commandant Salou Djibo a assuré la transition jusqu'aux élections et permis le retour aux affaires des civils
© getty
 

Comment peut-on comprendre que des militaires soient de nouveau tentés de remettre en cause ce retour à une vie constitutionnelle normale unanimement salué par l’opinion internationale ?

Si cette histoire de putsch n’est pas montée de toutes pièces, comme savent le faire certains dirigeants africains pour régler leurs comptes à leurs potentiels challengers, il faut plaindre Mahamoudou Issoufou, lui qui est aussi confronté à la menace d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Par ailleurs, cette présumée tentative de putsch intervient au mauvais moment, puisque Mahamoudou Issoufou, a-t-on appris, devrait recevoir à la Maison-Blanche ce vendredi, avec d’autres chefs d’Etat d’Afrique subsaharienne francophone, les encouragements du président américain, Barack Obama, pour la promotion de la démocratie dans leurs pays respectifs.

Hamidou Ouédraogo

L’Observateur Paalga


www.lefaso.net







       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Barack Obama recevra quatre présidents africains à la Maison-Blanche
 
Mots-clés
afrique   alpha condé   guinée   mahamadou issoufou   niger   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 3 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
  
  
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version