Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 22 Mars 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Dialogue entre FANCI et rebelles en Côte d'Ivoire
04/04/2006
 

Dialogue militaire entamé sur les bords de la lagune Ebrié
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Philippe Mangou (fanci) et Soumaila Bakayoko (rebelles)  
Philippe Mangou (fanci) et Soumaila Bakayoko (rebelles)
© lefaso.net
 

Si la capture de Charles Taylor, à la demande du Tribunal spécial pour la Sierre Leone, constitue l’événement de la semaine écoulée, il ne faut pas oublier le dialogue militaire entamé samedi dernier sur les bords de la lagune Ebrié, entre les états-majors des Forces armées rebelles et loyalistes.

Une première, depuis le déclenchement des hostilités le 19 septembre 2002, à l’actif de Charles Konan Banny, nouveau Premier ministre nommé le 4 décembre 2005 par la communauté internationale afin de préparer les échéances électorales d’ici le 31 octobre 2006.

Il n’est pas le Messie, mais depuis qu’il a succédé à Seydou Elimane Diarra, l’ancien gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a les fières allures d’un sauveur. Oui, sauveur d’une Côte d’Ivoire qui, il y a quatre années maintenant, a fait ses adieux à la paix, à la stabilité, à la solidarité nationale, au patriotisme, et nous en oublions.

Le bilan à mi-parcours de son mandat est des plus élogieux, même s’il faut convenir que les belligérants y ont, eux aussi, mis du leur. Quatre années de guerre civile, ce n’est pas quatre années de fête. Si fait qu’on comprend aisément l’enthousiasme des uns et des autres à accompagner Charles Konan Banny dans sa nouvelle mission.

Pour un coup d’essai, le nouveau capitaine du navire ivoirien a fait un coup de maître.

- Sommet extraordinaire des principaux leaders politiques à la Fondation Félix-Houphouët-Boigny pour la paix, à Yamoussoukro, le 28 février 2006 ;
- retour du chef rebelle, Guillaume Soro, au sein du gouvernement, après des années d’errance pour des raisons sécuritaires ;
- tête-à-tête Laurent Gbagbo/Guillaume Soro à Abidjan ;
- session du Conseil des ministres au grand complet pour une fois. Et, last but not least, le dialogue militaire entamé le 1er avril à Yamoussoukro, en attendant le second round ce mardi à Bouaké, la capitale de la rébellion armée.

Petit à petit, les armes se taisent donc et le bon sens, la lucidité, prennent la relève. Pouvait-on espérer mieux en Eburnie où les acteurs politiques sont passés champions de la surrenchère et de la roublardise ? En tous les cas, le décor actuel augure des lendemains meilleurs et pour la Côte d’Ivoire, et pour toute la sous-région ouest-africaine qui a supporté, malgré elle, le fardeau de cette folie meurtrière qu’est la guerre civile. Après la Sierra Leone et le Liberia, l’avant-dernier foyer de tension est en train de s’éteindre. Espérons seulement que les indépendantistes casamançais sauront en tirer, eux aussi, bonne leçon pour entonner l’hymne du dialogue et de la paix. En ont-ils d’ailleurs le choix ?

En attendant d’avoir la peau de Johnny Paul Koroma, le dernier des bouchers de Nana Wangara en cavale, l’anéantissement de son parrain, Charles Taylor, est un message fort à tous les fauteurs de troubles et autres excités qui peuplent le continent. Message bien reçu en Côte d’Ivoire donc, où les armes prennent lentement mais sûrement le chemin des musées.

Observateur Paalga

 Publicité 
 
       
Mots-clés
afrique   cote d'ivoire   sierra leone   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 6 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version