Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 22 Mars 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesBons plansArticle
Rencontre-débat : "les chemins de la démocratie en Afrique"
17/04/2006
 

Vous pouvez assister à cette conférence organisée par la CADE
 
Par Cade
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 

La CADE (Coordination pourl’Afrique de Demain) et ENDA-TIERS MONDE (Organisation Internationale Environnement et développement)

vous invitent, dans le cadre du cycle consacré au thème :

« Les chemins de la démocratie en Afrique »,

organisé en partenariat avec

l’INSTITUT D’ETUDES POLITIQUES DE PARIS et
le Centre de Recherche sur les Droits de l’Homme de L’UNIVERSITE PARIS II

à la quatrième rencontre-débat :

« La ‘genèse’ de l’Afrique moderne : de la démocratie formelle à la démocratie réelle »

présentée par : Babakar Sall, Fernand Nzaba-Banzouzi et Bertrand Badie et animée par S. H.

le mercredi 26 avril 2006 de 18h à 20h

Columbia University de Paris - Reid Hall
Grande Salle
4, rue de Chevreuse, Paris 6e
(métro Vavin, Raspail ou Port Royal)


Gouvernements renversés, représentants « démocratiquement » élus, mais à la légitimité douteuse, corruption, la vie politique africaine apparait trop souvent comme une mise en scène plus ou moins grossière : le système est en place, le décor est monté, mais l’acteur principal, le peuple, est trop souvent neutralisé, incapable de jouer son rôle. Mais il faut aller au delà de cette apparence qui justifierait le pessimisme envers la vie politique africaine et l’avenir de la démocratie, car la vie politique existe en Afrique, même si elle s’exprime selon des formes nouvelles et parfois originales. On assiste depuis les années 1990 et les Conférences nationales à l émergence d’acteurs nouveaux, identifiés comme représentants de la société civile ou se prétendant tels. Ils ont pris une place de plus en plus grande dans nombre de pays africains qui connaissent actuellement une période charnière dans leur chemin vers la démocratie.

La démocratie recouvre une infinité de formes. Il n’est que de regarder des systèmes aussi différents que sont ceux de la Suisse, des USA ou de l’Allemagne fédérale. La démocratie est plus qu’un ensemble de règles qui prévoient des institutions, des élections et des procédures. Elle est aussi une pratique, qui doit trouver un terreau dans des conditions économiques, sociales, culturelles et politiques favorables. La liberté de la presse, la liberté d’expression, l’indépendance économique ne sont que des éléments parmi de nombreux autres qui sont nécessaires à son
existence effective. La démocratie est un apprentissage souvent long, parfois violent, et toujours recommencé, comme le rappellent l’histoire et le présent des démocraties européennes. Et paradoxalement, il apparaît qu’elle doit être impulsée dans la plupart des cas, par le haut, c'est-à-dire par l’Etat.

La démocratie est également une notion culturellement connotée. Elle suppose en effet la reconnaissance d’une autorité publique impersonnelle, par opposition à la sacralisation du chef de l’Etat. Elle induit également que la loi qui doit dépasser les particularités locales, soit reconnue comme légitime par tous. On peut donc s’interroger sur la compatibilité même de la notion de démocratie telle qu’elle a été conceptualisée en Europe avec l’histoire, les besoins et la situation actuels des peuples et des sociétés africaines.

Que s’est-il passé en Afrique au cours de ces quinze dernières années après la révolution des Conférences nationales ? Peut-on voir cette période comme marquant le passage de la démocratie formelle à la démocratie réelle ? Quelle a été la part des divers acteurs, ceux de l’intérieur, ceux de l’extérieur, le rôle de la violence, celui des médiations ? Peut-on dire que de nouvelles formes de démocratie sont en train de naître ? Telles sont les questions auxquelles vont essayer de répondre les intervenants qui ont bien voulu accepter de participer à cette rencontre-débat.

Participants à la rencontre-débat :
· Babacar Sall : sociologue, directeur de publication aux Editions l'Harmattan et expert auprès de l'Unesco et de l'OCDE.
· Bertrand Badie : Professeur des Universités à l'I.E.P. de Paris, directeur des collections des Presses de Sciences-Po, directeur du Cycle Supérieur de Relations Internationales de Sciences-Po, depuis février 2002, directeur du Centre Rotary d'études internationales sur la paix et la résolution des conflits.
· Fernand Nzaba-Banzouzi : Juriste (association Rupture Solidarité)
· S. H, étudiante à Sciences-Po de Paris.



Eléments bibliographiques :

Ø « L’Etat en Afrique - La politique du ventre », Jean-François Bayart, Fayard, 1989.
Ø « Transitions démocratiques africaines », Jean-Pascal Daloz et Patrick Quantin (Etudes réunies et présentées par), Karthala, 1997.
Ø « La démocratie à pas de caméléon - Transition et imaginaires politiques au Bénin », Richard Banégas, Karthala, 2003.
Ø « Etat et acteurs émergents en Afrique », Yann Lebeau, Boubakar Niane, Anne Piriou, Monique de Saint Martin (Sous la direction de), Karthala et IFRA, 2003.
Ø « Pour l’Afrique - Contre l’indifférence et le cynisme », Rapport de la Commission for Africa, adpf ministère des Affaires étrangères. La documentation Française, 2005.
Ø « La politique en Afrique noire : le haut et le bas », in Politique africaine, n° 1, janvier, 1981.
Ø « Quelle démocratie pour l’Afrique ? », in Politique africaine, n° 11, septembre, 1983.
Ø « Les chemins de la démocratie », in Politique africaine, n° 43, octobre 1991.
Ø « Médias, journalistes et espace public », in Politique africaine, n° 97, mars, 2005.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L’accès à cette rencontre débat est gratuit – 26 avril 2006
Si vous souhaitez y participer, merci de retourner ce bulletin d’inscription à La Cade, 5, rue des Immeubles Industriels, 75011 PARIS. Vous pourrez également vous inscrire par téléphone au : 01 44 93 87 46 ; par fax au 01 44 93 87 50 ; par Courriel : endacade@wanadoo.fr ou dans le hall d’entrée.
Nom :………………………………………………………………………… Prénom :……………………………………………………… Organisme :…………………………………………Tél. ………………………… Courriel :…………………………………………
Adresse :…………………………………………………………………………………………………………………………………………..


 Publicité 
 









       
Mots-clés
afrique   benin   democratie   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 2 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version