Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 25 Mars 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Début dans le calme des opérations de vote au Burkina Faso
24/04/2006
 

Les élections municipales ont commencé
 
Par Rédaction
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 

Les opérations de vote pour l’élection des conseillers municipaux ont débuté, dans le calme, dimanche sur toute l’étendue du territoire national, a-t-on constaté sur place.

Près de 4 millions d’électeurs devront à l’issue de ce vote élire 18.000 conseillers municipaux pour les 350 communes rurales et urbaines du Burkina Faso.

Les bureaux de vote visités depuis l'ouverture du scrutin disposent du matériel électoral et on note la présence de représentants des partis politiques en lice pour cette compétition.

En fin de matinée, les bureaux de vote de Ouagadougou visités enregistraient une affluence moyenne par rapport à l’élection présidentielle du 13 novembre dernier.

Cette situation, a expliqué un électeur, Moussa Kafando est due, sans nul doute, aux cultes chrétiens les dimanches et au fait que des électeurs ne veulent pas venir attendre l’affluence de la matinée.

Si à Ouagadougou l’affluence est moyenne, dans certaines provinces où la confrontation a été rude entre partis politiques pendant la campagne électorale, dès l’ouverture du scrutin, les électeurs ont pris d’assaut les différents bureaux de vote.

Les villes de Fada NGourma (Est), de Bobo Dioulasso (Ouest), Banfora (Ouest), Gaoua (Sud-Ouest), Ouahigouya (Nord) ont enregistré, dans la matinée, de longues files d’électeurs venus accomplir leur devoir citoyen.

Un des observateurs nationaux de l’Observatoire international des élections (OIE), Martial Millogo souligne que l’opération électorale a très bien commencé et tout devrait bien se dérouler au regard du climat électoral rassurant.

Selon lui, l’esprit dans lequel s’est déroulée la campagne électorale présage un bon déroulement des élections.

Des difficultés liées aux cartes d’électeur ont été enregistrées dans les bureaux de vote aussi bien à Ouagadougou que dans les autres provinces du pays.

Certains électeurs disposent de cartes d’électeur mais ne sont pas inscrits sur les listes électorales et d’autres ont leurs noms sur les listes électorales et ne disposent pas de cartes d’électeur.

Pour le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Moussa Michel Tapsoba, les électeurs qui disposent de cartes d’électeur mais qui n’ont pas leurs noms sur les listes électorales ne peuvent pas voter.

Expliquant ces difficultés par les doubles inscriptions, M. Tapsoba s’en est pris aux formations politiques qui n’ont pas fait leur devoir en vérifiant sur les listes électorales de la CENI si les noms de leurs militants y figurent effectivement.

Des tentatives de fraudes ont été signalées à Ouahigouya et à Yako (Nord), à Banfora (Ouest) et ces fraudeurs appréhendés ont été conduits à la Gendarmerie.

 Publicité 
 
       
Mots-clés
burkina-faso   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version