Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 22 Avril 2021 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Museveni rejette toute idée de partage du pouvoir avec les rebelles
27/07/2006
 

Le président ougandais entend rester seul maître à bord
 
Par PANAPRESS
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Yoweri Museveni  
Yoweri Museveni
© unicef.org
 

Le président ougandais Yoweri Museveni estime que les pourparlers en cours n'ont pas pour finalité de procéder à un partage du pouvoir avec les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), mais plutôt d'offrir à ces dernier une voie de sortie honorable et leur permettre de se réconcilier avec leurs victimes.

La délégation représentant la LRA aux pourparlers de paix organisés avec la médiation du gouvernement du Sud Soudan, dirigé par Salva Kiir, réclame un partage du pouvoir avec le gouvernement, une demande rejetée par Kampala comme plusieurs exigences précédentes du mouvement rebelle.

"Nous exigeons un accord de partage du pouvoir proportionné qui prendra en considération l'équilibre régional et démographique du pays", explique la LRA dans un document présenté aux médiateurs le 21 juillet et faisant état de leur demande de participation à la gestion des affaires nationales.

Au cours d'une réunion tenue lundi avec l'ambassadeur britannique Francois Gordon, dans son ranch de Kisozi, à plus de 200 km à l'ouest de la capitale, le président Museveni a indiqué que son gouvernement ne ménagerait aucun effort pour convaincre le leader de la LRA, Joseph Kony, et ses quatre commandants en chef d'adhérer à l'idée de l'amnistie et de participer aux pourparlers de paix.

"A ce sujet, le président a expliqué que la question du partage du pouvoir a été réglée par la Constitution de 1995, qui dispose que le pouvoir appartient au peuple. Par conséquent, il ne saurait être question de partage du pouvoir avec la LRA", souligne un communiqué de presse émanant de la Cellule de presse de la présidence, citant le président Museveni qui se serait adressé en ces termes au diplomate britannique.

Le dernier effort du gouvernement consiste à réunir les familles, les parents des dirigeants de la LRA ainsi que les leaders culturels et religieux du groupe ethnique acholi afin de les convoyer vers les camps où ils se chargeraient de délivrer le même message.

"Si le gouvernement a décidé de convoyer 60 personnes par avion vers Maridi, à proximité du parc national de Garamba, c'est pour que le même message soit délivré à Kony et à ses commandants et qu'ils comprennent que les pourparlers ont pour but de leur offrir une sortie en douceur de la crise", explique le communiqué de presse.

Le président Museveni a noté que son offre relative à une amnistie limitée a été critiquée par la Tribunal pénal international, les Nations unies, les groupes de défense des droits humains et la communauté diplomatique.

Il a néanmoins relevé que l'Ouganda a fait le choix des pourparlers de paix parce qu'il n'a pas réussi à obtenir la coopération des Nations unies et du gouvernement de la RD Congo pour lutter contre la LRA dans le parc national de la Garamba, situé dans une région du nord-est de la RDC en proie aux troubles.

Le chef de l'Etat ougandais a également indiqué à l'ambassadeur britannique qu'il était disposé à permettre aux rebelles encore restés dans la brousse de retourner à l'école et à ceux qui souhaitent rejoindre l'armée d'être intégrés, tandis que l'on aiderait les autres à se réinsérer.

Le retour à Juba de l'équipe des négociateurs du gouvernement, dirigée par le ministre de l'Intérieur Ruhakana Rugunda, est prévu pour lundi prochain après un bref retour à Kampala pour des consultations avec le président Yoweri Museveni.

Les pourparlers ont été suspendus, laissant en suspens plusieurs questions, notamment celle du partage du pouvoir.

 Publicité 
 
       
Mots-clés
afrique   joseph kony   lord resistance army   lra   ouganda   yoweri museveni   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 1
  bien dans sa peau
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 2
  Saine alimentation
  Bang gia cac loai vai bat moi nhat của Hoa Phat Dat
  Billets - Comment perdre du ventre - DotClear 1.2-rc
  
  Conseils alimentaires
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version