Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 18 Décembre 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesOpinionsArticle
Incidents en Centrafrique : démission du gouvernement et valorisation de la rébellion
27/12/2012
 

Retour sur les derniers événements en Centrafrique
 
Par Lucien Pambou
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Je ne suis ni un Faucon, ni un va-t-en-guerre systématique. Sans être un pacifiste de réference, je suis pour le respect de l’Etat de droit, des institutions, de la démocratie et de l’alternance politique par les urnes. Malheureusement, je suis obligé de concéder que, dans les démocraties « tropicales » africaines, le droit, la justice ne sont pas des valeurs universelles, ce sont des catégories de réflexion, de pensée et d’action à géométrie variable. Je ne suis pas adepte d’une démocratie et d’un droit à vocation universelle mais, tout de même, force est de constater que le système international dans lequel nous vivons tolère un « fond commun » qui doit être respecté par l’ensemble des pays membres des nations Unies, y compris africains.

L’histoire regorge d’exemples où des gouvernements ont dû négocier avec des organisations rebelles. C’est vrai de la France avec le FLN (Front national de libération, en Algérie), c’est aussi vrai pour certains mouvements de libération en Amérique latine. Dans tous les cas (passés et actuels) les gouvernements en place, pour des raisons de cohésion sociale et de stabilité politique , ont préféré négocier plutôt que de continuer la guerre.

Force est de constater que dans les démocraties « tropicales » africaines, le droit, la justice ne sont pas des valeurs universelles
Lucien Pambou


Dans tous les cas, c’est une démission du gouvernement et une valorisation de la rébellion qui devient un partenaire obligé à la table des négociations. Malheureusement les rébellions et les groupes terroristes preneurs d’otages ont compris, quoiqu’en disent les gouvernements élus démocratiquement, qu’ils pouvaient les contraindre à la négociation. La rébellion Séléka (en République Centrafricaine) a parfaitement compris et intégré le message.

 Publicité 
 
 
© AFP  

Le groupe rebelle Séléka oblige le gouvernement centrafricain à s’aligner sur ses revendications. De manière objective, c’est une démission du gouvernement centrafricain face à ses devoirs de protection des populations. Cette démission montre aussi de manière explicite que la plupart des Etats africains sub-sahariens n’ont pas réellement de politique de défense de leurs territoires en termes de formation, d’organisation, d’équipement et de stratégie de leurs armées.

Ces Etats sub-sahariens, à l’image de la République Centrafricaine, montrent qu’il y a un écart entre le discours sur la souveraineté idéale et la souveraineté réelle et pratique. Pourquoi demander aux Etats Unis et à la France de venir au secours de la République centrafricaine pour mettre hors d’état de nuire un groupe de rebelles ? Le Président Hollande a été clair, ferme et sans ambigüité : le bataillon français présent en République Centrafricaine défend les populations françaises qui s’y trouvent et les intérêts français et non le régime politique du Président Bozizé.

Le cas centrafricain montre qu'il y a un écart entre le discours sur la souveraineté idéale et la souveraineté réelle et pratique dans les Etats subsahariens
Lucien Pambou


Les conflits actuels en Afrique doivent être l’objet d’une prise de conscience et d’une « revisitation » des éléments structurants de la souveraineté pleine et entière pour les Etats africains. Il faut que les pays africains organisent un autre discours plus fondé sur l’intégration régionale que sur une souveraineté balkanisée. Les faits sont là, pesants et récurrents. Le groupe rebelle Séléka s’invite à la table des négociations en obligeant le gouvernement élu à accepter des éléments de débat concernant la République Centrafricaine.

 
© lefaso.net  

La communauté des Etats de l’Afrique centrale (CEAAC) a décidé d’envoyer des troupes militaires venant des pays membres pour stabiliser la situation politique et favoriser le dialogue entre le gouvernement et le groupe rebelle Séléka.

Ainsi vont les Afriques avec leurs turpitudes, leurs éclats de voix et leurs incapacités concrètes sur le terrain en cas de conflit avec les groupes rebelles. La balkanisation, vouée aux gémonies par la plupart des pays africains mais vantée en secret au nom de la souveraineté nationale et paradoxalement ethnique, doit désormais faire place à une intégration régionale réelle. Sans intégration régionale réelle, les Afriques sont destinées à errer dans le ciel infini de la mondialisation.








       
Mots-clés
afrique   centrafrique   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 5 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Burkina Faso : manifestations pour réclamer justice pour Norbert Zongo
 La Francophonie aujourd’hui: Le rendez-vous de Dakar
 Soirée Afrowork ce jeudi 4 Décembre au Sitatunga
 Blaise Compaoré : la fin de règne pour le président burkinabé ?
 Oscar Pistorius a dormi en prison suite à sa condamnation
 Marc Kamgaing, gérant de fonds chez RMA Capital
 Décès de Christophe de Margerie, PDG de Total
 Ebola : le Nigeria s'est débarrassé de l'épidémie selon l'OMS
 RDC : le rapport Likofi provoque l'expulsion d'un diplomate de l'ONU
 Nigeria : des notables sceptiques sur le cessez-le-feu avec Boko Haram
 
Afrique      Afrique Du Sud      Benin      Burkina-faso      Burundi      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Guinée      Guinee Conakry      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version