Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 22 Novembre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesInterviewsArticle
La mère d'Amadou Diallo se confie à Grioo.com
21/03/2004
 

La mère de cette jeune victime de policiers américains s'exprime sur l'accord signé avec la Mairie de New-York
 
Par Hervé Mbouguen
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Amadou Diallo  
Amadou Diallo
© courttv.com
 

L'histoire du jeune Amadou Diallo, 24 ans, a bouleversé les Etats-Unis, et au delà toute la communauté africaine s’est sentie touchée. Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, Amadou Diallo est ce jeune africain de 24 ans, qui s’est fait contrôler par des policiers américains, tous blancs, un soir. Le jeune homme, qui n’était pas armé, a mis la main dans sa poche pour prendre son porte-feuille. La suite de l’histoire fut proprement horrible puisque les trois policiers ont tiré 41 fois (oui quarante et une fois !) sur ce jeune homme.
La culpabilité des policiers n’a pas été réellement reconnue par le tribunal et pour toute "sanction" ils ont été cantonnés à des tâches administratives.
La nouvelle municipalité de New-York a signé un accord avec la famille d’Amadou Diallo, qui verra la famille toucher 3 millions de dollars.

La mère d’Amadou Diallo, qui a écrit un livre pour défendre la mémoire de son fils, ainsi qu’une fondation pour aider les jeunes étudiants africains a accepté de répondre à nos questions.

 Publicité 
 
"My heart will cross this ocean" le livre écrit par Mme Diallo  
"My heart will cross this ocean" le livre écrit par Mme Diallo
© gothamgazette.com
 

Même si cela vous est très pénible, pouvez-vous nous donner votre vision de ce qui est arrivé à votre fils, Amadou Diallo?

Le 4 Février 1999 aux environ de vingt trois heure , quatre policiers en civil ont aperçu mon fils devant sa porte. Ils ont tiré sans sommation 41 balles sur lui. Il n'était pas armé et n'avait violé aucune loi.

Comment avez-vous interprété le premier verdict qui innocentait ces policiers qui ont tiré 41 balles sur un homme désarmé et ont eu pour seule "sanction" d'être cantonnés à des tâches administratives?

Je pense que c'est de l'injustice caractérisée. La communauté afro-américaine s'en plaint à tout moment. Des cas similaires sont monnaies courantes et certains ne sont même pas poursuivis au premier degré.

Vous avez mené un combat pour défendre la mémoire de votre fils que certains ont tenté de salir, et écrit un live "My heart will cross this ocean". Pouvez-vous nous en parler?

Oui ce livre m'as permis de m'exprimer, de rendre à mon fils Amadou son histoire. Il avait été décrit comme un simple marchant ambulant. Il était opportun pour moi de faire connaître ce qu'il était réellement, d'où il venait et quel était son ambition en venant aux USA.


Mme Diallo et sa fille Loura  
Mme Diallo et sa fille Loura
© amadoudiallofoundationinc.com
 

La communauté noire américaine, et le révérend Al Sharpton notamment vous a massivement soutenue. Cela a-t-il augmenté votre motivation à faire reconnaître la culpabilité des policiers?

Je suis reconnaissante au Réverend Al Sharpton et à toutes les communautés qui se sont mobilisées pour nous soutenir. Il y a eu plus de mille huit cents personnes comprenant des hommes politiques, des célébrités et des citoyens de tout bord dont certains se sont faits arrêter pour la cause de mon fils Amadou.

Quelle satisfaction avez-vous tirée de l'accord signé avec la mairie de New-York qui a accordé 3 millions de dollars à votre famille, et comment interprétez-vous la différence d'attitude entre l'équipe de Michael Blomberg et celle de Rudolphe Giuliani?

Pour moi c'est un soulagement mais pas une satisfaction. Le fait aussi de recevoir les excuses de la part de la police New Yorkaise, de la ville de New York et du maire était réconfortant. La ville New York a donné le nom de Amadou à la rue où il habitait.


Loura, la soeur d'Amadou Diallo, et sa mère au second plan  
Loura, la soeur d'Amadou Diallo, et sa mère au second plan
© amadoudiallofoundationinc.com
 

Vous avez créé la "Amadou Diallo Fondation", pour lutter contre le racisme, et aider des jeunes africains à poursuivre leurs études supérieures aux Etats-Unis, notamment au travers de bourses. Pouvez-vous nous parler de cette activité?

La fondation Amadou Diallo inc, a été créée dans le but de lutter contre le racisme et de travailler pour améliorer les relations entre la police et les minorités, et pour soutenir les jeunes Africains désirant poursuivre leurs études aux USA.
Pour plus de renseignements veuillez consulter www.amadoudiallo.com / www.amadoudiallofoundationinc.com

Un dernier mot pour les africains qui auront été sensibles à votre douleur?

Je ne souhaite à aucune mère de subir cette douleur, perdre son fils de cette façon, voir les policiers responsables de sa mort innocentés par la justice et à la fin rendre la victime responsable de sa propre mort.

Nous vous remercions

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Etats-Unis : la police abat un homme en plein Time Square...
  Oscar J Grant, jeune afro-américain de 22 ans tué lors d'une bavure policière
  Affaire Sean Bell : les trois policiers mis en cause ont été acquittés
  Un homme non armé tué par la police à New-York
 
Mots-clés
amadou diallo   bavure policière   crime raciste   discrimination   my heart will cross this ocean   racisme   sean bell   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 21 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Jeux Olympiques      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Togo      Volley Ball     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version