Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 20 Octobre 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesMondeArticle
Etats-Unis : les parlementaires américains s’excusent pour l’esclavage
01/08/2008
 

Mardi, les parlementaires américains ont présenté leurs excuses « au nom du peuple des Etat-Unis pour le mal qui leur a été fait. » Ce sont les premières excuses formelles émanant du gouvernement américain.
 
Par Alexandra Guellil
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Steve Cohen, parlementaire démocrate, avait de quoi être satisfait mardi soir. Le texte qu’il proposait « concernant la reconnaissance de l’esclavage aux Etats-Unis » a finalement été adopté.

Le document « présente ses excuses aux noirs américains au nom du peuple des Etats-Unis, pour le mal qui leur a été fait (…) et pour leurs ancêtres qui ont souffert de l’esclavage » sous les lois ségrégationnistes connues sous le nom de « Lois Jim Crow. »

Ces lois avaient notamment été créées en 1876 pour « instaurer un nouvel ordre social dans le sud des Etats-Unis ». En réalité, supprimer le système esclavagiste pour mettre en place la ségrégation raciale. Semblable au Code Noir de Napoléon Bonaparte, ces lois interdisaient notamment l’entrée de certains lieux publics aux noirs et demandait la séparation des « races blanches » et « races noires. » Jusqu’au vote du Civil Rights Act en 1964, même si certains articles ont été conservés dans les constitutions de certains Etats sudistes.

Dans un communiqué, Steve Cohen a estimé qu’il s’agissait « d’un moment historique dans la lutte en cours pour les droits civiques » aux Etats-Unis. En cette ratification, le parlementaire démocrate espère « qu’elle serve à ouvrir le dialogue sur les questions raciales et l’égalité pour tous. »

De son côté, la Chambre des représentants s’est engagé à corriger « les conséquences persistantes » de cette histoire. Rappelons qu’à ce jour, seule la France reconnait « l’esclavage et la traite négrière comme crime contre l’humanité », avec la Loi Taubira de mai 2001.

Et, même si Bill Clinton avait exprimé ses « regrets » quant au « rôle des Etats-Unis dans la traite des esclaves » et que George W.Bush avait qualifié l’esclavage comme « l’un des plus grands crimes de l’histoire », jamais rien, avant ce traité, n’avait été fait ou dit de manière officielle.

 Publicité 
 
       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Ségrégation raciale aux Etats-Unis : les lois Jim Crow
 
Mots-clés
esclavage   etats unis   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 10 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version