Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 20 Juillet 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Guinée : l'état d'urgence décrété par Sékouba Konaté
18/11/2010
 

Il durera jusqu'à la publication définitive des résultats par la Cour Suprême
 
Par Panapress
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
L'armée dégagé une barricade dans les rues de Conakry  
L'armée dégagé une barricade dans les rues de Conakry
© getty
 

Le chef de la transition en Guinée, le général Sékouba Konaté, a décrété à compter de ce mercredi, l'état d'urgence sur toute l'étendue du territoire national jusqu'à la publication définitive par la Cour Suprême des résultats définitifs de la présidentielle, a rapporté la télévision nationale en début d'après-midi. Le décret ne précise pas l'étendue de la mesure, mais la première nuit de couvre-feu décrété mardi, à Labé (Moyenne Guinée), a commencé de 17 heures GMT à 6 heures du matin. Le chef d'état-major général des Armées, le général Nouhoum Thiam, a indiqué à la télévision d'Etat que depuis la publication, lundi soir, des résultats provisoires de la présidentielle annonçant l'élection du Pr Alpha Condé avec 52,52% des voix, devant Cellou Dalein Diallo (47, 48% des voix), 'des individus mal intentionnés s'attaquent délibérément aux forces de l'ordre en plusieurs endroits du pays'.

Les magasins et les bureaux sont restés fermés dans la capitale, Conakry, où les militants de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo qui récuse depuis plusieurs jours la victoire de son challenger pour 'fraudes' s'en prennent, avec gourdins et armes blanches aux forces de l'ordre dans les quartiers de la Commune de Ratoma, fief de l'ancien Premier ministre.

Selon plusieurs témoins, notamment des taximen et autres habitants, les sympathisants de l'UFDG, en majorité des Peuls, s'en prennent aux Malinkés, l'ethnie du Pr Alpha Condé qui, depuis lundi soir, appelle au calme et à la retenue, assurant tendre 'une main fraternelle' à Cellou pour relever ensemble les nombreux défis.

 Publicité 
 
 
© getty  

'Souvent, ces manifestants arrêtent les taxis sur les tronçons de Ratoma, fief de Cellou Dalein, pour vérifier l'identité des passagers en vue de s'en prendre aux Malinkés', a confié un témoin.

Des habitants de Labé (ville natale de Cellou Dalein), notamment des Malinkés, ont indiqué que le couvre-feu a permis de ramener 'un calme précaire' dans la ville où les fidèles musulmans n'ont pu se rendre mardi, dans les mosquées pour prier à l'occasion de la fête de la tabaski à cause de la violence perpétrée par des Peuls armés de gourdins et de coupe-coupe, menaçant de mort des personnes proches du leader du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), le Pr Alpha Condé.

'(?) Ils ont incendié des maisons qui avaient été pillées d'abord', avant l'arrivée des militaires qui continuent de sillonner en ville pour débusquer les poches de violence, ont déploré des membres de la communauté malinké à Labé.

Les mêmes représailles ont fait tâche d'huile à Pita, Dalaba et Koubia (Moyenne Guinée) où l'ancien Premier ministre a fait le plein de voix, mais a été battu à plate couture dans les régions de la Savane (Haute Guinée), de la Guinée Forestière (Sud), bastions de son adversaire, ainsi qu'en Basse Côte ou Guinée Maritime où Cellou Dalein avait gagné largement au premier tour, en juin dernier.

Un médecin désigne deux corps supposés être ceux de partisans de Cellou Dallein Diallo tués dans les clash qui ont suivi l'annonce des résultats sur Conakry  
Un médecin désigne deux corps supposés être ceux de partisans de Cellou Dallein Diallo tués dans les clash qui ont suivi l'annonce des résultats sur Conakry
© reuters
 

Le candidat Cellou Dalein Diallo a indiqué mardi soir, à l'issue d'une audience avec le président Konaté, qu'il avait dénoncé 'la répression sauvage et barbare' des forces de l'ordre à l'encontre de ses militants et assuré avoir obtenu des assurances pour 'un traitement humain' en faveur des manifestants. Il a exigé la libération des responsables de son parti arrêtés à Dalaba.

"Je continue de récuser les résultats donnés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et nous allons saisir la Cour Suprême pour nous rétablir dans nos droits", a-t-il lâché, ajoutant avoir lancé un appel à ses militants pour le calme.

Pour sa part, le Premier ministre, Jean Marie Doré, a exhorté les forces de l'ordre à mettre hors d'état de nuire "tous les loubards" qui s'attaquent aveuglément aux paisibles citoyens qu'ils menacent souvent de mort depuis bien avant la publication des résultats provisoires, contestés par le candidat Cellou Dalein.

"Le monde entier a salué la transparence et la régularité du scrutin (?) En dépit de cela, des loubards veulent mettre le pays à feu et à sang", a- t-il martelé. On rappelle que la publication définitive des résultats devrait intervenir dans environ une semaine.

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Guinée : Alpha Condé élu président
  Guinée : Alpha Condé nouveau président de la république
 
Mots-clés
afrique   alpha condé   cellou dalein diallo   guinée   présidentielles guinéennes   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Can 2010      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Coupe Du Monde 2010      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version