Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 19 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesInterviewsArticle
Interview : Pierre N’gahane, nouveau préfet des Alpes de Hautes Provences se confie à grioo.com : « Je savais depuis un mois que j’allais être nommé préfet territorial »
14/11/2008
 

Le nouveau préfet des Alpes de Hautes Provences, dont la nomination a été ultra médiatisée, car elle était rendue publique quelques jours après la victoire de Barack Obama aux présidentielles américaines, s’est confié à grioo.com
 
Par Rédaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Pierre N'Gahane  
Pierre N'Gahane
 

Bonjour Pierre N’gahane, depuis combien de temps saviez-vous que vous alliez être nommé préfet ?

J’avais été titularisé le 20 septembre à ma demande (après un an, les préfets peuvent demander leur titularisation NDLR). Ayant été nommé préfet à l’égalité des chances en février 2007, en février 2008, j’étais en mesure de demander cette titularisation.

J’ai fait l’objet d’une évaluation à l’issue de laquelle le ministre de l’intérieur a accepté de me titulariser. Depuis le 20 septembre, je m’attendais donc à évoluer vers un poste de préfet territorial. (Tous les préfets n’occupent pas des fonctions territoriales, certains étant chargés de dossiers, NDLR). Il y a 100 préfets de département en France auxquels on ajoute les préfets de police qui sont délégués auprès des préfets territoriaux, sauf dans le cas de Paris où le préfet de police est considéré comme un préfet territorial.

Il faut également rajouter les six préfets délégués à l’égalité des chances dans les départements 91, 93, 95, 59, 69, 13.

En résumé votre nomination n’a rien à voir avec la victoire de Barack Obama ?

C’est un heureux hasard. Par contre, il y a deux ans, il y avait manifestement un acte politique de Nicolas Sarkozy, qui était à l’époque ministre de l’intérieur. J’avais été reçu par des préfets qui m’avaient dit que le ministre de l’intérieur souhaitait ouvrir davantage le corps préfectoral à la diversité.

Concernant ma nomination cette fois, elle m’avait été apprise par mon préfet de région qui la tenait lui-même du directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy.

Ces jours-ci j’avais eu vent de certaines choses par la presse, mais je ne pouvais confirmer qu’une fois que j’étais certain d’avoir l’information. Le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy a appelé, et le lendemain, le secrétaire général du ministre de l’intérieur a confirmé que ma nomination était bien à l’ordre du jour.

Quelles sont vos attributions en tant que préfet ?

Je serai responsable de la sécurité publique, de la sécurité civile, j’appliquerai la politique du gouvernement sur le territoire, en tant que représentant de l’Etat dans le département, mais en collaboration avec les collectivités locales, les communes, le département, la région en fonction des prérogatives de chacun.

Quand prendrez vous vos fonctions ?

Le 1er décembre prochain.



 Publicité 
 
Pierre N'Gahane  
Pierre N'Gahane
© daylife
 

Vous êtes d’origine africaine, vous êtes préfet et une de vos attributions c’est la situation des étrangers, et les cartes de séjour. Ne redoutez-vous pas qu’il y ait un afflux dans le département de gens qui puissent voir en vous « quelqu’un qui puisse comprendre leur situation ? »

Je vais appliquer la politique du gouvernement. Nous avons une feuille de route du gouvernement très claire en ce qui concerne la gestion des titres de séjour des étrangers. La feuille de route prévoit cependant des situations particulières. Je je pense que lorsque j'aurai à étudier des situations particulières mon expérience me permettra de mieux les apprécier.
Mais il est cependant hors de question qu’il y ait un quelconque soupçon de laxisme par rapport aux instructions du gouvernement.

Vous êtes arrivé en France à l’âge de 20 ans. Que représente pour vous de devenir préfet près de 25 années plus tard ?

Je ne me projettais pas si loin il y a 25 ans. J’ai évolué dans mon parcours. A chaque étape, j’ai ajusté mes ambitions et mes attentes par rapport à la société, qui était devenue plus ouverte qu’à mon arrivée il y a 25 ans. J’ai aussi su saisir les opportunités que j’ai eues.

A mon arrivée en France en septembre 1983, je n’imaginais pas du tout devenir préfet de la république, et je ne suis même pas sur que je savais ce que ça signifiait.

Avez-vous des regrets de quitter la voie universitaire ?

Je suis entré dans la voie universitaire en 1983 comme étudiant et j’en suis sorti en 2007. Je n’ai pas de regrets. Le fait de changer de carrière était opportun, c’était le meilleur moment pour moi. Même si je n’ai pas choisi car c’est un coup de fil que j’ai reçu qui m’a donné cette opportunité.

Avez-vous un message pour les grioonautes qui vous liraient ?

J’ai un message à faire passer à cette jeunesse africaine qui vit en France, qui s’y retrouve, sans d’ailleurs l’avoir forcément choisi.

Dans la vie comme on dit, il y a un peu de grâce ou de chance. Mais il faut beaucoup de travail et la valeur travail est fondamentale pour trouver son chemin dans un monde de plus en plus complexe. On a plus de chance de réussir en mettant en avant la valeur travail que sans elle: oui c'est possible en travaillant.

Voici le message que je voudrais transmettre et s'il pouvait passer à travers grioo.com ce serait très bien.

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Pierre N'gahane devient préfet des Alpes-de-Haute-Provence
  Pierre N'gahane, Préfet Délégué à l'Egalité des Chances
 
Mots-clés
afrique   cameroun   diversité   immigration   pierre n'gahane   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 13 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version