Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 25 Avril 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Johann Hari : "comment nous avons entretenu la guerre au Congo"
26/11/2008
 

Le journaliste de "The Independent" décrypte les vraies raisons de la crise en République Démocratique du Congo : accord tacite des pays occidentaux, ressources naturelles attirant les convoitises, soutien du Rwanda aux "rebelles"...
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Dans un article daté du 29 octobre 2008 dans le Huffington Post, le journaliste Johann Hari écrit : (…) il y a deux histoires sur la façon dont la guerre en RDC (celle de 1996 NDLR) a commencé : une officielle, et une officieuse. L’officielle c’est que les génocidaires hutus ont traversé la frontière rwandaise en direction du Congo et que le gouvernement rwandais les a poursuivis. Mais c’est un mensonge. Comment le savons nous ? Le Rwanda n’est pas allé là où les génocidaires Hutus étaient, pas au début.

Le Rwanda est allé là où se trouvaient les ressources naturelles de la RDC et a commencé à les piller. Le Rwanda a même dit à ses troupes de travailler avec tout Hutu qu’elles croiseraient. Le Congo est le pays le plus riche du monde en ce qui concerne l’or, le diamant, le coltan, et autres ressources naturelles. Tout le monde voulait une part du gâteau, et six autres pays ont envahi le Congo. Ces ressources n’étaient pas volées pour être utilisées en Afrique. Elles étaient volées pour pouvoir nous être vendues.

Nkunda est financé par des hommes d'affaires rwandais qui souhaitent conserver le contrôle des mines du Kivu
Johann Hari


Plus nous achetions, plus les envahisseurs volaient et massacraient. L’augmentation de la demande de téléphones portables a causé une augmentation du nombre de morts car le Coltan qu’ils contiennent se trouve majoritairement en RDC. Les Nations-Unies ont cité des firmes qu’elles croyaient être impliquées : Anglo America, Standard Chartered Bank, De Beers et plus de 100 autres (elles ont toutes nié les accusations). Mais au lieu d’arrêter ces entreprises, le gouvernement américain a demandé aux Nations-Unies d’arrêter des les critiquer.

 Publicité 
 
Laurent Nkunda  
Laurent Nkunda
© daylife
 

(...) En 2003, un accord de paix a eu lieu, les armées internationales se sont retirées. Beaucoup ont continué à travailler avec des milices, mais le carnage s’est quelque peu arrêté. Comme avec la première guerre, il y a une histoire qui sert de couverture, et il y a la vérité. Un milicien congolais nommé Laurent Désiré Nkunda (soutenu par le Rwanda) prétend qu’il doit protéger la population locale tutsi des génocidaires hutus qui se cachent dans les forêts de l’Est du Congo depuis 1994. C’est pour cela qu’il attaque les bases congolaises et qu’il marche sur Goma.

C’est un mensonge : François Grignon, directeur pour l’Afrique de l’International Crisis Group m’a dit la vérité : "Nkunda est financé par des hommes d’affaires rwandais qui souhaitent conserver le contrôle des mines du Kivu. C’est cela le cœur absolu du conflit. Ce que nous voyons maintenant ce sont les bénéficiaires de la guerre économique illégale qui essayent de conserver leur droit d’exploitation". Actuellement, les intérêts économiques du Rwanda représentent une fortune via les mines saisies illégalement pendant la guerre. Les prix mondiaux du coltan ont chuté, donc ils se rabattent sur la cassitérite (oxyde d’étain naturel ndlr) qui est utilisée pour fabriquer des boîtes en aluminium et autres biens jetables.

Une mine dans la région du Katanga  
Une mine dans la région du Katanga
© http://www.abc.net.au
 

(...) Cependant le débat sur le Congo en Occident consiste à se focaliser sur notre incapacité à fournir un bandage adéquat sans préciser que nous sommes la cause de la blessure (...) Il est encore plus important d’arrêter d’acheter des ressources naturelles "trempées de sang". Nkunda a assez d’armes et de grenades pour s’en prendre à l’armée congolaise et aux troupes des Nations-Unies parceque nous achetons le produit de ses pillages. Nous devons poursuivre les entreprises qui les achètent pour crime contre l’humanité, et introduire une taxe mondiale sur le coltan pour mettre sur pied une force substantielle de maintien de la paix. Pour y arriver, nous devons mettre sur pied un système qui accorde plus de valeur à la vie des hommes noirs qu’aux profits.

Voir les articles de Johann Harri sur le site www.independent.co.uk




       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  L'homme d'affaires rwandais Tribert Rujugiro Ayabatwa nie tout soutien à la rébellion congolaise
  La crise au Congo vue par Newsweek : "l’autre holocauste africain"
 
Mots-clés
afrique   congo   crise congolaise   laurent nkunda   rdc   rwanda   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 19 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Coupe Du Monde 2010      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Guinee Conakry      Haïti      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version