Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 20 Mai 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Togo: Le décès de l'ex-ministre Agbobli causé par une intoxication médicamenteuse
20/08/2008
 

L'ex-ministre de la culture avait été retrouvé mort sur une plage à Lomé vendredi
 
Par Panapress
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Selon l'autopsie, Atsutsè Kokouvi Agbobli est décédé d'intoxication médicamenteuse  
Selon l'autopsie, Atsutsè Kokouvi Agbobli est décédé d'intoxication médicamenteuse
 

L'ancien ministre togolais de la Communication et de la Culture, Atsutsé Kokouvi Agbobli, dont le corps a été retrouvé vendredi sur une plage à Lomé, est victime d'une «intoxication médicamenteuse», révèle le rapport d'autopsie réalisée par le médecin légiste Gado Napo-Koura, a annoncé lundi soir à Lomé le procureur de la République, Robert Baoubadi Bakaï.

S'exprimant à la télévision nationale, il a affirmé que cette autopsie «exclut systématiquement l'hypothèse d'une mort par noyade», soulignant que la médecin légiste n'a pas pu déterminer la composition chimique des produits à l'origine de l'intoxication du défunt. Il a indiqué que le médecin a fait des «prélèvements nécessaires» qui pourraient être envoyés à l'étranger sur la demande de la justice ou de la famille de l'ex-ministre.

Le rapport a également révélé des traces de blessures sur le front de la victime «dues à une chute», mais qui ne sont pas à l'origine de sa mort. Selon l'enquête de la gendarmerie, il a subi deux fois un lavement d'estomac les 13 et 14 août dans une clinique de Lomé. Historien et journaliste politologue, M. Agbobli, 67 ans, était le président du Mouvement pour le développement national (MODENA), un parti de l'opposition créé le 21 avril 2007.

 Publicité 
 
Togo: La classe politique choquée par la mort de Agbobli

Choquée par la mort subite du président du Mouvement pour le développement national (MODENA), Atsutsè Kokouvi Agbobli, dont le corps sans vie a été trouvé sur une plage à Lomé, la classe politique togolaise avait exigé des autorités la lumière sur ce décès intervenu dans des conditions non-élucidées.

"La disparition de Atsutsè Agbobli, compagnon de la lutte pour le changement, constitue ue perte immense pour notre pays et surtout pour le combat que mène le peuple togolais pour l’instauration de la démocratie et de l’Etat de droit", écrivait Gilchrist Olympio dans un communiqué à la presse.

Le leader de l’Union des forces de changement(UFC) demandait également "la mise en place d’une commission d’enquête crédible pour élucider sans délai, les circonstances de cette disparition aux relents criminels, qui révolte les populations en général et la classe politique en particulier". Une position similaire avait été enregistrée chez les autres partis.

Pour Edem Kodjo, qui a rendu hommage au disparu, le Togo vient de perdre un homme de grande valeur et moi, un ami de toujours. Du côté de la Société civile, la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) avait également réclamé une enquête pour connaître les circonstances exactes de cette mort, de même que l'ONG Journalisme pour les droits de l’Homme (JDHO).

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Affaire Agbobli: La CNDH pour des médecins légistes internationaux
   Polémique sur les résultats de l’autopsie du corps de Agbobli
 
Mots-clés
atsutsè kokouvi agbobli   togo   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 15 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nicolas Sarkozy      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version