Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 2 Décembre 2020 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Togo : le verdict du procès Kpatcha Gnassingbé attendu
15/09/2011
 

Le verdict dans cette affaire devrait être rendu ce jeudi à Lomé
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

A moins d’un imprévu de dernière minute, on connaîtra enfin l’épilogue de l’affaire Kpatcha au pays des Gnassingbé. Le verdict du procès du désormais très fameux « putsch de Pâques » est attendu pour aujourd’hui. Il viendra mettre un terme à une bien malheureuse histoire de fratrie qui se déteste, se hait, se divise ; au point qu’elle est en passe de conduire le député Kpatcha à subir les rigueurs du cachot pour le restant de sa vie, et ce, sur demande instante de l’adversaire, Faure, par ailleurs chef de l’Etat et frère de l’illustre inculpé.

Car l’avocat général a été on ne peut plus impitoyable. Dans son réquisitoire il a demandé ni plus ni moins que la réclusion à perpétuité pour 8 des prévenus, Kpatcha en tête ; le neuvième inculpé encourt la peine de 1 à 12 mois de prison, dont 2 avec sursis.

Des derniers propos des prévenus, on retiendra que tous renient en bloc ce que leur reproche la cour. « Si vous me condamnez, vous condamnez un innocent » a même lâché Kpatcha lors de son mémoire en défense. Reste à savoir si la frustration qu’il ressent suffira à lui éviter une condamnation que de nombreux observateurs prévoient inévitable et lourde. Et ils ont de solides arguments qui laissent subodorer que la chose, plus que possible, est prévisible.

 Publicité 
 

Faure a depuis longtemps, nourri un ressentiment certain à l’encontre de son frère ; il lui reproche de se trouver régulièrement au travers de son parcours ; maintenant qu’il a l’occasion rêvée de l’écarter définitivement hors de son chemin, il se peut qu’il se délecte de la prise et décide d’en finir une fois pour toutes avec ce frère qu’il a toujours considéré comme un sérieux empêcheur de gouverner en rond. Et alors, la cour ira à fond la caisse ; en suivant l’avocat général, à la virgule près.

Ou bien peut-être n’optera-t-elle pas pour la perpétuité requise ; et alors il se peut qu’elle inflige une peine moindre mais toutefois suffisamment lourde pour effacer toute velléité de trace future de Kpatcha de la vie du chef de l’Etat. Et alors c’en sera fini de la vie politique, sinon de la vie tout court du frère ennemi désormais condamné au bagne jusqu’à la fin de ses jours.

Tout comme il n’est pas exclu que l’on pense un autre scénario possible : Faure n’ignore pas les divisions dans lesquelles se trouve plongé le clan Gnassingbé ; il n’ignore pas les critiques acerbes dont lui-même est l’objet de la part de ceux, au sein de leur commune famille, qui prennent fait et cause le frère martyrisé, à leurs yeux sauvagement persécuté. Il n’est pas exclu que le chef d’Etat, par souci de réunification d’un clan divisé, choisisse, après condamnation par la cour, de gracier le frère « égaré », histoire d’administrer une leçon de pardon qui appelle à son tour le retour à la maison de l’enfant banni.


Toujours est-il que quelle que soit l’option choisie, cette sordide affaire qui a fini d’étaler toutes les haines et rancœurs que se vouent des fils d’un même père ne peut manquer de traîner des conséquences sur un long terme, et sur la fratrie Gnassingbé, et sur leur clan commun et sur l’ensemble du paysage politique togolais. Et c’est d’avance qu’il faut songer à la pirouette nécessaire pour rattraper ce qui peut encore l’être ; en supposant que tout ne soit pas encore perdu et que la chose soit encore possible.

Jean Claude Kongo

L’Observateur Paalga


www.lefaso.net






       
Mots-clés
afrique   kpatcha gnassingbé   togo   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 1 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 1
  bien dans sa peau
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 2
  Saine alimentation
  Bang gia cac loai vai bat moi nhat của Hoa Phat Dat
  Billets - Comment perdre du ventre - DotClear 1.2-rc
  
  Conseils alimentaires
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version