Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 16 Octobre 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Zimbabwe: Mbeki attendu pour s'entretenir avec Mugabe
18/06/2008
 

Le président sud-africain attendu ce mercredi à Hararé
 
Par PANAPRESS
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Mbeki va s'entretenir avec Mugabe
 
© reuters  

Le président sud-africain, Thabo Mbeki, était attendu ce mercredi au Zimbabwe où il devrait s'entretenir à Bulawayo, la deuxième ville du pays, avec son homologue Robert Mugabe, sur la crise politique que traverse le pays et l'organisation du second tour de l'élection présidentielle prévu le 27 juin.

Nommé médiateur de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) pour le Zimbabwe, le président Mbeki va tenter de calmer la tension politique qui ne cesse de monter depuis le premier tour de la présidentielle reporté en mars par l'opposant Morgan Tvangirai, candidat du Mouvement pour le changement démocratique (MDC).

L'opposition affirme qu'au moins 60 de ses membres ont été tués au cours des violences politiques, alors que le gouvernement accuse ses adversaires d'être les instigateurs des affrontements.

Le président Mugabe avait menacé, lundi, d'arrêter les leaders de l'opposition, rejetant sur eux la responsabilité des violences politiques. Au pouvoir depuis l'indépendance du pays, le 18 avril 1980, le président Mugabe a menacé de déclencher une guerre civile si l'opposition remporte le second tour.

 Publicité 
 
Un émissaire de l'ONU rencontre Mugabe sur la violence politique

Un émissaire des Nations unies, Haile Menkerious, a rencontré le président zimbabwéen Robert Mugabe mardi pour des entretiens sur l'escalade de la violence politique dans son pays à la veille du deuxième tour de l'élection présidentielle prévue le 27 juin.

M. Menkerious, le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires politiques, a déclaré à la presse à l'issue de sa rencontre avec M. Mugabe que l'organisation mondiale était fortement préoccupée par les informations de plus en plus nombreuses sur la propagation de la violence politique à travers le Zimbabwe.

Il a déclaré que son entretien avec M. Mugabe et ses rencontres prévues avec d'autres acteurs de cette crise, avaient pour objectif de détendre la situation politique dans le pays avant le deuxième tour et d'assurer que ce dernier soit libre et juste. M. Mugabe, qui est au pouvoir depuis l'accession à l'indépendance du Zimbabwe en 1980, est mis en ballotage par le chef de file de l'opposition Morgan Tsvangirai, qui a remporté le premier tour de l'élection présidentielle.

Les deux candidats s'accusent mutuellement de recourir à la violence pour s'attirer le soutien des élections, l'opposition ayant affirmé que plus de 60 de ses membres ont été tués dans la préparation du deuxième tour par des partisans du gouvernement. "On a signalé des cas de violence dans lesquels des personnes ont été déplacées et des maisons incendiées; il y a eu des cas d'intimidation et parce que le secrétaire général (de l'ONU) est très préoccupé nous avons voulu savoir quelles mesures sont prises pour que cette situation ne perdure pas", a déclaré M. Menkerious.

"J'ai été envoyé par le Secrétaire Général pour discuter avec toutes les parties concernées dans ce pays concernant le deuxième tour qui se prépare et pour tenter de voir quelles sont les conditions, les mesures prises et pour m'assurer que le scrutin sera libre, juste et transparent et voir dans quelle mesure l'ONU peut apporter son soutien", a-t-il ajouté.

Il a révélé qu'il rencontrerait égelament les partis et groupes d'opposition pour avoir une vue d'ensemble de la situation dans le pays avant le deuxième tour. M. Mugabe, qui a menacé lundi d'arrêter les responsables de l'opposition qu'il a jugé responsables des violences, n'a pas commenté son entrevue avec l'émissaire de l'ONU.

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Mugabe : l'opposition ne dirigera jamais le Zimbabwe
 
Mots-clés
afrique   mbeki   mugabe   robert mugabe   zimbabwe   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina Faso      Burkina-faso      Cameroun      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Esclavage      France      Gabon      Ghana      Mali      Nigeria      Patrice Lumumba      Rdc      Rwanda      Samuel Eto'o      Senegal      Sierra Leone      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version